Mélisse

Mélisse Melissa officinalis

Famille: Lamiacée

Type : vivace

Origine : Asie, Europe

Hauteur : 60-80 cm

Fleurs: blanc rosé, du mois de juillet jusqu'aux gelées

Multiplications: semis, bouturage et division

Sol: frais, humide, drainé

Exposition: mi-ombragée à ensoleillée

Zone de rusticité: 4

Récolte : mai à octobre

Ennemis: escargot, limace, punaise à quatre raies.

Partie utilisée: feuille

Saveur: surette, aromatique

Nature: rafraîchissante

Méridiens d’action: Coeur, foie, estomac et intestins

Propriétés:

1. Refroidit la chaleur, draine la chaleur du Coeur, calme l’esprit, apaise le Yang du Foie: agitation, anxiété, maux de tête, mélancolie, insomnie, haute pression, hyperthyroïdie, tension nerveuse, migraine et herpès simplex

2. Régularise le Qi de l’Estomac et de l’Intestin, active circulation du Qi: nausée, indigestion, douleur gastrique, vomissement et gaz

3. Chasse le vent-chaleur, détoxifie: fièvre, mal de gorge et conjonctivites.

Indications spécifiques (ref. 2):

Bord de la langue rouge, pouls superficiel, fort, en corde. Paumes moites.

Dosage :

  • Teinture : 1-20 gouttes, 1-3x/jr (2), 2-6ml, (1:5), dans alcool 45%, 3x/jr (3)
  • Infusion : 2-4g de la plante, 3x/jr
  • Granules ou capsules, voir recommandation du fabricant

Précaution :

Très sécuritaire en général (réf. 2)(réf 3). Il y a cependant une inquiétude face à la mélisse: elle pourrait altérer le fonctionnement de la thyroïde; éviter de prendre de la mélisse si problème de dysfonction thyroïdienne connue (web 5).

Effets secondaires :

Somnolence (web 5).

Surdosage :

Appétit accru, nausée, douleur abdominale, étourdissement (web 5).

Interactions médicamenteuses :

Avec médication qui agit sur la thyroïde ( ex: synthroid).

Combinaisons simple :

  • avec millepertuis: pour manifestation herpétique, tension nerveuse, pouls en corde, dépression nerveuse.
  • cataire, camomille (allemande): pour agitation et nervosité chez l’enfant.
  • scutellaire, basilic, avoine: supportent le système nerveux et tranquilisent l’esprit (réf. 4)
  • avec ail, echinacea et thym: pour lutter contre les infections des voies respiratoires

Formules traditionnelles:

aucune trouvée

Références:

(1) Encyclopédie des plantes médicinales, Sélection du Reader Digest 2014, p 111

(2) BONALDO, Francis, Atelier niveau 1 et 2: Plantes médicinales du Québec en Médecine traditionnelle Chinoise, note de cours Octobre 2015

(3) Ross J, combinaison des plantes occidentale et de la médecine chinoise, Greenfields press 2010, pp 158-159

(4) IMBEAULT, Natacha, initiation à l’herboristerie: fabrication de produits, note de cours, Herbothèque, 2009

Sur le web:

  1. http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PharmacopeeChinoise/Fiche.aspx?doc=xiao_chai_hu_wan_pc
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9lisse_officinale
  3. http://www.blog-phytotherapie.com/article761.htm
  4. http://www.guide-phytosante.org/calmant-sedatif/melisse/

http://naturaldatabase.therapeuticresearch.com