Absinthe

armoise absinthe

Armoise absinthe Artemisia absinthium

Famille: asteraceae

Type : vivace

Origine : Afrique du nord, Asie et Europe

Hauteur : 50-100 cm

Fleurs: jaunes

Multiplications: semis ou divisions

Sol: léger et draîné, azote

Exposition: ensoleillée

Zone de rusticité: très rustique, jusqu'à -20°C, voir plus

Récolte : au fur et à mesure selon l’utilisation

Ennemis: très résistante

Partie utilisée: parties aérienne fraîches ou séchées

Saveur: amère ++, aromatique

Nature: tiède

Méridiens d’action: Foie, Vésicule Biliaire, Rate et Utérus.

Propriétés:

1. Harmonise Rate-Estomac, réchauffement de la Rate; disperse Froid du Foie, de l' Estomac et du Foyer Inférieur; vermifuge (2): manque d’appétit, calme les brûlements d'estomac, stimule la digestion, la sécrétion biliaire et l’absorption des aliments. Gaz et ballonnement, mauvaise haleine, aménorrhée, infertilité, parasites (intestinaux surtout)

2. Dissipation vent-froid- humidité (1) : Extrémités froides, syndrome grippal et rhumatismes aggravés par vent-froid-humidité.

3. Léger antidépresseur et relâche tensions nerveuses: état dépressif, traumatisme psychologique ou physique, muscle tendu et endurci.

Indications spécifiques:

Pouls du Foie dur (froid plénitude)(réf. 2)

Dosage :

  • Teinture : 1-3 gouttes, 1-3x/jr (réf. 2),0,5-1 ml, (1:5), dans alcool 45%, 3x/jr (réf.1)
  • Infusion: 1-2 g de la plante, 3x/jr (réf. 1)
  • Granules ou autres forme, voir recommandation du fabricant

Précaution :

*Contient de la Thujon une molécule toxique; ne jamais utiliser en grande dose ou sur un temps prolongé. En petite dose, court terme ou en prenant des pauses, très bonne pour redonner l'appétit et reprendre des forces (réf. 2). À éviter si allergies aux asteracea et contre-indiqué durant la grossesse et l'allaitement ( réf 1 ; web 2). À utiliser avec précaution avec les patients souffrant d'hyperacidité ou d'ulcère gastrique ( réf 1). Si présence de thujon dans la plante, celle-ci pourrait aggraver les symptômes des gens atteint de porphyrie ( en augmentant la fabrication de phorphyrine par le corps. Contre-indiqué également chez les patients souffrant d'insuffisance rénale et d'épilepsie (web 2).

Effets secondaires :

aucun connu aux doses recommandées ( réf. 1 et 2).

Surdosage :

aucun rapporté ( réf. 1).

Interactions médicamenteuses :

Pourrait peut-être interagir de manière modérée avec la médication contre l'épilepsie (réf. web 2).

Combinaisons simple :

  • Pour indigestion ou abus alimentaire avec: fenouil, anis, camomille, sauge, thym, artichaut, gentiane, gingembre ou un peu de cayenne ( réf. 4)

Formules traditionnelles:

aucune trouvée

Références:

(1) Ross J, combinaison des plantes médicinales occidentales et de la médecine chinoise, Greenfields press 2010, pp 30-31

(2) BONALDO, Francis, Atelier niveau 1 et 2: Plantes médicinales du Québec en Médecine traditionnelle Chinoise, note de cours Octobre 2015

(3) Schafer P, The chinese medicinal herb farm, Chelsea Green 2011.

(4) IMBEAULT, Natacha, Atelier pharmacie naturelle et premiers soins, note de cours, Herbothèque, 2009

Sur le web:

  1. http://www.homejardin.com/absinthe/artemisia_absinthium.html
  2. http://naturaldatabase.therapeuticresearch.com
  3. http://herbierduquebec.gouv.qc.ca/plante/armoise-absinthe
(mis à jour 21/6/2018 jmp)

Autres variétés :