Scolarisation et Handicap‎ > ‎Handicap‎ > ‎DYS‎ > ‎

DYSLEXIE DYSORTHOGRAPHIE

DYSLEXIE :
 
La dyslexie - dysorthographie est un Trouble Spécifique de l’acquisition et de l’automatisation du Langage Écrit (TSLE)
Dyslexie → lecture
Dysorthographie → production orthographique
On distingue :
Dyslexie phonologique (ou dysphonétique)
Dyslexie de surface (ou dyséïdétique, ou lexicale)
Dyslexie mixte
Dyslexie visuo-attentionnelle
L’élève qui présente une dyslexie :
-  présente un ou plusieurs déficits sur les compétences sous-jacentes
-  est en difficulté sur l’une ou l’autre voie de lecture (parfois sur les deux)
-  ne parvient pas à l’automatisation
LA DYSLEXIE PHONOLOGIQUE
60 à 70% des cas
Elle touche la voie d’assemblage (difficulté à maîtriser le code alphabétique).
 
INDICATEURS : 
Atteinte de la voie d’assemblage
Déficience du canal auditivo-verbal
Déficience de la conscience phonologique
Confusions de sons auditivement proches
Difficultés de correspondance phonie-graphie
Difficulté pour lire les mots nouveaux
Contresens liés à l’absence de contrôle phonologique
 
ADAPTATIONS / Stratégies de renforcement
L’adressage fonctionne
La mémoire visuelle est correcte → S’appuyer sur le canal visuel
-  par le geste (Borel Maisonny, support décodage)
-  par le kinesthésique (pour les sourdes/sonores…)
-  faire des affiches…
LA DYSLEXIE DE SURFACE
12% des cas
Elle touche la voie d’adressage (difficulté à identifier les mots globalement)
 
INDICATEURS :
Atteinte de la voie d’adressage
Déficience du canal visuel (et particulièrement de la mémoire visuelle)
Pas de mémorisation à long terme de l’image des mots rencontrés
Lexique interne pauvre
 
ADAPTATIONS / Stratégies de renforcement
L’assemblage fonctionne
La mémoire auditive est correcte → S’appuyer sur le canal auditif
LA DYSLEXIE MIXTE
C’est la forme la plus sévère.
Atteinte des 2 voies de lecture :
-  Difficultés de déchiffrage grapho-phonémique
-  Absence de lexique interne → Privilégier l’oral.
LA DYSLEXIE VISUO-ATTENTIONNELLE
Dyslexie développementale périphérique, rare chez l’enfant.
Oculomotricité et discrimination visuelle déficitaires
Difficultés attentionnelles
Trouble lexique
Confusions de sons visuellement proches
Difficultés de copie
La prise d’indices est faussée par une difficulté de sélection des informations pertinentes.
Conséquences de la dyslexie sur les apprentissages :
Une difficulté importante dans l’usage du langage écrit
Une difficulté à lire à haute voix et/ou à lire et comprendre en même temps
Une orthographe déficiente malgré les efforts de l’élève
Une lenteur d’exécution
Une fatigabilité importante
Troubles cognitifs associés :
Troubles de l’attention
Troubles de la mémoire de travail et de l’évocation
Difficultés spatiales et/ou temporelles
Difficultés de latéralisation et du schéma corporel
Troubles de la discrimination et de la mémoire visuelles
Troubles de la discrimination et de la mémoire auditives
Troubles de la discrimination
Troubles du graphisme, maladresse dans les gestes
Difficultés à acquérir des automatismes
Tendance à l’hyperactivité
Difficultés psychologiques secondaires (perte d’estime de soi, dépression, agressivité…).
Aides extérieures :
Orthophonie
Prise en charge par un CMPP, un SESSAD
Éventuellement, suivi psychologique
 
La coopération entre les professionnels à des fins d’échanges, d’information et d’élaboration de projets est essentielle.
 
Il sera primordial de :
- Dédramatiser
- Créer un climat de confiance sécurisant pour l’élève et sa famille
- L’encourager, le valoriser même pour des progrès minimes afin de restaurer confiance et estime de soi.
Il sera parfois important d’expliquer à l’ensemble de la classe la nécessité des aménagements pédagogiques pour un élève dyslexique.
DYSORTHOGRAPHIE :
 
A chaque type de dyslexie correspond un type de dysorthographie (trouble dans l’acquisition et de la maîtrise de l’orthographe) :
La dysorthographie phonologique : confusions de sons auditivement proches (sourdes-sonores, orales-nasales)
La dysorthographie de surface : des fautes d’usage (tendance à la simplification, à la complexification)
La dysorthographie visuo-attentionnelle : confusions de sons visuellement proches (pbdp, d ol, an na, par pra), difficultés de copie
Pistes d'adaptations possibles en classe :
FICHE OUTIL N° 1 Afficher
FICHE OUTIL N° 2 Afficher Télécharger 
 

Liens :
 
 
 
Un document (format pdf) réalisé par Marie-Line Bosse, professeure des écoles, titulaire d'un doctorat en psychologie cognitive.Ce document contient des propositions d'adaptations pédagogiques possibles, détaillées en plusieurs tableaux, une bibliographie, une grille d'analyse des erreurs pour le repérage en cycle 3 ou lors de l'entrée en 6ème
 
 
 
 
 
Dossier Scérén CRDP Limousin : Les difficultés de l’élève dyslexique en classe.
Les fiches présentent quelques pistes d’actions selon le type de dyslexie et les troubles associés. Ces documents ont été établis à partir des recherches et travaux du Centre Médical et Scolaire Spécialisé dans les troubles du langage écrit de l’enfant intelligent, centre Les Lavandes (CMSS « Les Lavandes » - 05700 ORPIERRE) et de la centaine de collèges participant à son programme.
Les commentaires sont tirés d’une conférence du créateur du centre M. Roux à l’IUFM du Limousin. Lenteur et doute « technique »
  • Difficultes d’orientation spatiale
  • Difficultes d’orientation temporelle
  • Problèmes attentionnels
  • Problèmes de mémorisation
  • Manipulation difficile des connaissances et des informations
  • Altérations de la lecture
  • Altérations de la transcription  
DYSLEXIE: un guide à l'usage des enseignants sur le site de l'Académie de Dijon
 
Extrait de la copie de Korentin sur le site Aapedys 35
 
Le témoignage de Korentin, sur son devoir de philo en Terminale :
    Je suis juste dysorthographique, mais cela me gêne. Le prof m'a mis :
    " Quand vas-tu te décider à écrire correctement ? Tu dois soigner l'orthographe."
    A cause des fautes d'orthographe, j'ai eu 6."
    Propos recueillis par Aapedys 35
 
 
Le tiroir coincé, comment expliquer la dyslexie aux enfants, de Anne-Marie MONTARNAL