Actions sociales‎ > ‎

2016 - 10 : Soutien à une mission humanitaire au Togo

En mai 2016, le Lions Club de Maurepas apportait son aide financière à Élodie Martin, enseignante à Élancourt, pour une mission humanitaire au Togo. Élodie nous raconte...




Présentation du projet

Je suis partie au Togo du 15 juillet au 16 août 2016, grâce à l’association JVSM-Togo (Jeunes Volontaires au Service du Monde), dans un orphelinat à Kpomé. L’association JVSM assure la promotion du bien-être social des populations les plus vulnérables, comme le sont les orphelins au Togo. La mise en place du programme socio-éducatif avec les orphelins, crée un espace de solidarité afin d’assurer le développement physique et psychologique de ces enfants.
La mission a eu lieu dans l’orphelinat Le Vigneron, à Kpomé, au Togo. Mon rôle était d’aider l’équipe locale dans le quotidien des enfants de l’orphelinat. Il s’agissait d’aider les 22 enfants âgés de 5 à 14 ans, résidents pour certains au sein de l’établissement et pour d’autres, dans des familles d’accueil du village, en raison du manque de lits dans l’orphelinat.
Mon aide débutait dès la France car j’ai pu apporter du matériel scolaire et éducatif aux enfants. Ensuite, sur place, mon rôle a été d’apporter un soutien scolaire en français ainsi que de faire partager des bons moments aux enfants grâce à des activités ludiques et sportives.
En parallèle de ma mission, j’ai profité de mon séjour pour découvrir le Togo. L’association JVSM-Togo avait préparé les excursions en amont de mon arrivée.

Mise en place du projet

Points positifs

    Arrivée à Lomé, j’ai été accueillie par les membres de l’association JVSM-Togo afin de m’aider dans les démarches administratives au consulat. Ils m’ont également accompagnée à l’orphelinat et sont restés à mes côtés plusieurs jours afin d’assurer le lien entre le personnel de l’orphelinat et moi.
Le directeur de l’orphelinat, Pierre, m’a montré l’emploi du temps à suivre : soutien scolaire le matin par petits groupes de niveau, animation l’après-midi : activité artistique, puis sportive et veillées le soir.
Les enfants ont toujours été volontaires pour toutes les activités proposées. De la part de tout le personnel de l’orphelinat, l’accent est porté sur les études. Des enfants ont des difficultés dans la lecture. Le français n’est pas la langue maternelle alors les enfants mettent peu de sens dans leur lecture. Des mots comme : des, avec, chez…ne sont pas encore connus de tous. La méthode « B-A : BA » s’utilise pour les classes de CP 1-CP 2, mais tous les enfants n’ont pas le Manuel de lecture en classe, c’est la raison pour laquelle aussi certains ont encore des difficultés de lecture en CM2.
Grâce à des jeux que j’avais préparés, nous avons travaillé l’alphabet, nous avons fait des jeux de syllabes, des mots croisés, nous avons lu des phrases simples puis plus complexes. Avec les collégiens et lycéens, nous avons aussi fait des dictées et joué avec la syntaxe grammaticale.
L’orphelinat a une maison pour ses bénévoles, il assure les repas du quotidien grâce à une cuisinière présente avec les enfants.
J’ai pu accompagner les enfants dans leurs tâches quotidiennes : aller puiser de l’eau plusieurs fois dans la journée, balayer, cuisiner,  faire le travail agricole, etc…
Points négatifs
Le personnel de l’orphelinat a été très absent et ne m’a pas soutenue durant la mission. J’ai été la seule adulte auprès des enfants de nombreuses fois. Cela est dommage pour la communication, la découverte d’une nouvelle culture pour moi, et pour établir un suivi dans les activités proposées aux enfants après mon départ. Il serait souhaitable qu’il y ait un référent local avec le bénévole, notamment pour la passation des consignes avant les jeux sportifs car la compréhension était plus difficile pour les plus jeunes.
Les enfants sont très inquiets des arrivées et départs du volontaire, ce qui montre le va-et-vient des bénévoles. Cela m’a beaucoup perturbée : n’ai-je pas favorisé un mal-être psychologique chez ces enfants, qui ont déjà moins de stabilité ? Est-ce que le peu que j’ai pu apporter sur un mois, ou les prochains volontaires qui arriveront et qui repartiront, n’est pas en fait plus néfaste à la longue pour eux ?
Malgré tout, mon aide m’a paru utile : tout le matériel récolté a servi, les jeux et les activités leur ont permis d’avoir un épanouissement durant leurs vacances.

Témoignage

Quelle belle expérience ! Les enfants de l’orphelinat Le Vigneron sont courageux, enthousiastes, volontaires. La réussite dans leurs études semble être la mission de tous et leur permet d’envisager un avenir sérieux. Les enfants sont curieux de découvrir de nouvelles personnes, des coutumes, et des habitudes différentes. Ces qualités se retrouvent en général au Togo, c’est une certaine qualité de vie que de se donner les moyens de réussir. Quelle belle force !!!
La crainte des enfants de voir disparaitre le volontaire reste grande, il faut bien expliquer les choses, les dates de présence et d’absence pour qu’ils puissent se repérer et se préparer.
Je souhaite un très bel avenir à tous ces enfants !

Projet futur

Après avoir vécu un mois aux côtés des enfants, le fait est de constater le manque de moyens. Certaines choses de leur quotidien pourraient être adaptées : l’établissement de l’eau courante, des lits supplémentaires, des étagères ou des armoires, des tables et chaises en plus, et beaucoup de manuels et de livres pour que les enfants de tout âge puissent avoir une lecture adaptée à leur niveau tant au niveau vocabulaire que syntaxe grammaticale. A moi de me rapprocher d’associations en France et voir ce qui est envisageable.

Tourisme solidaire

Excursions : Lomé – Kara – Togoville – Tabligbo – Ouidah (Bénin)

J’ai vraiment pu découvrir un beau pays, riche en paysages et traditions. C’est agréable de pouvoir visiter et de s’imprégner de la vie locale dans les déplacements, l’apprentissage de la langue Ewé, de la musique, etc…
L’association avait très bien organisé mes excursions. JVSM-Togo réfléchit à leur façon de développer ce type de séjour, alliant une mission humanitaire à du tourisme pour découvrir la culture du pays.

J’ai beaucoup aimé visiter le Togo. Malgré tout, cela m’a pris beaucoup de temps, au dépend de l’orphelinat. J’y réfléchirai autrement pour une prochaine mission. J’ai perdu beaucoup de moments quotidiens avec les enfants en raison de week-end sur plusieurs jours.

Remerciements

Merci au Lions Club de Maurepas d’avoir participé à mon engagement auprès d’une association humanitaire. Merci à JVSM-Togo de m’avoir fait confiance dans la mise en place d’un projet d’aide à des enfants en orphelinat. Merci à tous les enfants de l’orphelinat Le Vigneron d’être si formidables et de m’avoir si bien accueillie pour leur proposer des activités. Une expérience extraordinaire qui n’est le début que de bien d’autres à venir… !