Amortissement dégressif expliqué




L'AMORTISSEMENT DÉGRESSIF EXPLIQUÉ





calcul automatique de l'amortissement dégressif






Pour une meilleure compréhension de l'amortissement dégressif, prenons un exemple :

Notre entreprise a acquis le 20/10/N, une machine neuve dont la durée d'utilisation est estimée à 5 ans.

La valeur de cette machine neuve est de 45 000 €.


1ère étape

Retrouvons le coefficient à appliquer dans le tableau ci-dessous, pour cette machine dont la durée d'utilisation est de 5 ans.


Le coefficient à appliquer est donc de 1.75.


2ème étape :
Retrouvons le Taux d'Amortissement Dégressif (TAD).

La formule pour trouver ce taux est :
TAD = ( 100/par la durée d'utilisation ) x le coefficient
TAD = ( 100/5 ) x 1.75
TAD = 35

Le Taux d'Amortissement Dégressif (TAD) est donc de 35%


3ème étape :
Créons le tableau d'amortissement dégressif en nous servant des éléments déjà trouvés :




4ème étape :
Complétons la première ligne du tableau pour l'année N
La première annuité est calculée au prorata temporis, ce qui revient à dire que la première annuité se calcule en mois, depuis le premier mois d'acquisition.

Dans l'exemple, la date d'acquisition est le 20/10/N, donc 3 mois ( octobre, novembre et décembre).

La formule de la première annuité est :

1ère annuité = (coût d'achat x TAD x nombre de mois) / 12 (= nombre de mois dans l'année)
1ère annuité = (45 000 x 35% x 3) / 12
1ère annuité = 47 250 /12
1ère annuité = 3 937.50
La première annuité est donc de 3 938 (on applique la règle de l'arrondi)


5ème étape :

complétons la première ligne :
ANNÉE  =    N
BASE A AMORTIR =  45 000
ANNUITÉ =   3 938
CUMUL ANNUITÉ =   3  938
VNC =   45 000 - 3 938  =  41 062


6ème étape :
Complétons la deuxième ligne :
ANNÉE  = N +1
BASE A AMORTIR = 41 062 (la VNC de l'année précédente est la base à amortir)
ANNUITÉ =   41 062 x 35%  = 14 372 (on applique la règle de l'arrondi)
CUMUL ANNUITÉ =   3 938 + 14 372  =  18 310
VNC =   41 062  - 14 372  = 26 690


7ème étape :
Complétons la troisième ligne :
ANNÉE  = N +2
BASE A AMORTIR =   26 690
ANNUITÉ =   26 690 x 35%  = 9 342 (on applique la règle de l'arrondi)
CUMUL ANNUITÉ =    18 310 + 9 342  =  27 652
VNC =   26 690 - 9 342  =  17 348



8ème étape :
Lorsque le taux dégressif devient inférieur au taux linéaire sur le nombre d'années restant à amortir en début d'exercice, nous devons diviser la VNC de début de période par le nombre d'année restant à amortir.


Notre taux dégressif pour cet exemple est de 35%
pour l'année N le taux linéaire était de 20% (100/5) donc on garde le taux dégressif
pour N+1, le taux linéaire était de 25% (100/4) donc on garde le taux dégressif.
pour N+2, le taux linéaire était de 33.33% (100/3) donc on garde le taux dégressif.
pour N+3, le taux linéaire est de 50%, on remarque que le taux dégressif est bien inférieur au taux linéaire...on adopte donc pour les années qui suivent, des annuités constantes qui sont calculés VNC début de période / par le nombre d'années restant.
pour N+3 et N+4 :
annuités N+3 et N+4 =  17 348 / 2  = 8 674

Vous constaterez qu'un plan d'amortissement dégressif a le même nombre de ligne que le nombre d'années d'utilisation du bien amorti. 







https://www.facebook.com/lebilancomptable

ACCUEIL

La comptabilité inventaire

Exercices sur la comptabilité d'inventaire et de fin d'exercice comptable