Amortissement dégressif expliqué



L'AMORTISSEMENT DÉGRESSIF EXPLIQUÉ
Cette méthode d'amortissement ne concerne que les immobilisations neuves dont la durée d'utilisation est supérieur ou égale à 3 ans.
Certains biens sont exclus de ce mode d'amortissement : les véhicules de tourisme, les mobiliers de bureau...









Amortissement linéaire expliqué
Créer un plan d'amortissement dégressif
CALCUL EN LIGNE DE L'AMORTISSEMENT DEGRESSIF




Pour une meilleure compréhension de l'amortissement dégressif, prenons un exemple :

Notre entreprise a acquis le 20/10/N

une machine neuve dont la durée d'utilisation est estimée à 5 ans.

La valeur de cette machine neuve est de 45 000 €.



1ère étape

Retrouvons le coefficient à appliquer dans le tableau ci-dessous, pour cette machine dont la durée d'utilisation est de 5 ans.


Le coefficient à appliquer est donc de 1.75.



2ème étape :

Retrouvons le Taux d'Amortissement Dégressif (TAD).

La formule pour trouver ce taux est :

TAD = ( 100/par la durée d'utilisation ) x le coefficient

TAD = ( 100/5 ) x 1.75

TAD = 35

Le Taux d'Amortissement Dégressif (TAD) est donc de 35%



3ème étape :

Créons le tableau d'amortissement dégressif en nous servant des éléments déjà trouvés :





4ème étape :

Complétons la première ligne du tableau pour l'année N.

La première annuité est calculée au prorata temporis, ce qui revient à dire que la première annuité se calcule en mois, depuis le premier mois d'acquisition.

Dans l'exemple, la date d'acquisition est le 20/10/N, donc 3 mois ( octobre, novembre et décembre).

La formule de la première annuité est :

1ère annuité = (coût d'achat x TAD x nombre de mois) / 12 (= nombre de mois dans l'année)

1ère annuité = (45 000 x 35% x 3) / 12

1ère annuité = 47 250 /12

1ère annuité = 3 937.50

La première annuité est donc de 3 938 (on applique la règle de l'arrondi)



5ème étape :

Complétons la première ligne :

ANNÉE  =    N

BASE A AMORTIR =  45 000

ANNUITÉ =   3 938

CUMUL ANNUITÉ =   3  938

VNC =   45 000 - 3 938  =  41 062


6ème étape :

Complétons la deuxième ligne :

ANNÉE  = N +1

BASE A AMORTIR = 41 062 (la VNC de l'année précédente est la base à amortir)

ANNUITÉ =   41 062 x 35%  = 14 372 (on applique la règle de l'arrondi)

CUMUL ANNUITÉ =   3 938 + 14 372  =  18 310

VNC =   41 062  - 14 372  = 26 690




7ème étape :

Complétons la troisième ligne :

ANNÉE  = N +2

BASE A AMORTIR =   26 690

ANNUITÉ =   26 690 x 35%  = 9 342 (on applique la règle de l'arrondi)

CUMUL ANNUITÉ =    18 310 + 9 342  =  27 652

VNC =   26 690 - 9 342  =  17 348


8ème étape :

Lorsque le taux dégressif devient inférieur au taux linéaire sur le nombre d'années restant à amortir en début d'exercice, nous devons diviser la VNC de début de période par le nombre d'année restant à amortir.

Notre taux dégressif pour cet exemple est de 35%

pour l'année N le taux linéaire était de 20% (100/5) donc on garde le taux dégressif

pour N+1, le taux linéaire était de 25% (100/4) donc on garde le taux dégressif.

pour N+2, le taux linéaire était de 33.33% (100/3) donc on garde le taux dégressif.

pour N+3, le taux linéaire est de 50%, on remarque que le taux dégressif est bien inférieur au taux linéaire...on adopte donc pour les années qui suivent, des annuités constantes qui sont calculés VNC début de période / par le nombre d'années restant.

pour N+3 et N+4 :

annuités N+3 et N+4 =  17 348 / 2  = 8 674

Vous constaterez qu'un plan d'amortissement dégressif a le même nombre de ligne que le nombre d'années d'utilisation du bien amorti. 






compta écritures

La comptabilité clients

La comptabilité fournisseurs

La comptabilité de la TVA

La comptabilité de la trésorerie

La comptabilité paie

La comptabilité inventaire

Formulaires de gestion comptable

La comptabilité analytique

exercices de comptabilité corrigés

https://www.facebook.com/sitecomptaecritures