Prière de Manassé

Prière de Manassé, idôlatre, roi de Juda, captif à Babylone. Après avoir été fait prisonnier par les assyriens, il pria pour son pardon et se détourna de son idolâtrie (Wikipédia).

Seigneur souverain,
Dieu de nos pères Abraham, Isaac et Jacob,
et de leur juste descendance,
toi qui as fait le ciel et la terre et toute leur splendeur,
qui arrêtas la mer par la parole de ton commandement,
toi qui fermas l’abîme et le scellas par ton Nom redoutable et glorieux,
tout l’univers te craint et frémit devant ta puissance,
car nul ne peut soutenir la majesté de ta gloire,
ni supporter l’ardeur de tes menaces contre les pécheurs.

Mais la grâce de ta promesse est incommensurable et insondable,
car toi, Seigneur, tu es le Très-Haut,
compatissant, lent à la colère et plein de miséricorde,
tu t’affliges des actions mauvaises des hommes.
Toi, Seigneur, Dieu des justes,
tu n’as pas établi la conversion pour les justes,
Abraham, Isaac et Jacob qui n’ont point péché contre toi,
mais tu as établi la conversion pour moi, pécheur,
car j’ai commis des péchés plus nombreux que le sable de la mer.

Mes fautes ont abondé, Seigneur, elles ont abondé,
et je ne suis pas digne de lever les yeux
pour voir la hauteur du ciel,
à cause de mes fautes sans nombre.
Courbé sous une lourde chaîne de fer,
incapable de lever la tête à cause de mes péchés,
je n’ai pas de répit, car j’ai provoqué ta fureur et fait ce qui est mal à tes yeux,
en n'accomplissant pas ta volonté en commettent des abominations,
en ne gardant pas tes préceptes en multipliant des objets d'horreur.

Maintenant, je m’incline en mon cœur, implorant ta bonté :
J’ai péché, Seigneur, j’ai péché, et ma faute, moi je la connais.
Suppliant, je t’implore :
Pardonne-moi, Seigneur, pardonne-moi,
ne m'anéantis pas à cause de mes transgressions,
ne me garde pas rancune à jamais
pour mes actions mauvaises,
ne me condamne point aux demeures souterraines,
car toi, Seigneur, tu es le Dieu de ceux qui se convertissent.

En moi aussi, tu feras voir ta bonté,
car tu me sauveras, tout indigne que je sois, selon ta grande miséricorde,
et moi, je te louerai à jamais, tous les jours de ma vie,
car toute puissance te chante dans les cieux
et la gloire t’appartient pour les siècles des siècles.
Amen.

Cette prière de la Bible des Septante est présente dans la bible de Luther.