Citations de Nelson Mandela

Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, des préjugés et de l'étroitesse d'esprit.

Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu'un d'autre de sa liberté.
L'opprimé et l'oppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanité.

Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes
c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres.

Pour faire la paix avec un ennemi, on doit travailler avec cet ennemi, et cet ennemi devient votre associé.

Mon idéal le plus cher a été celui d'une société libre et démocratique dans laquelle tous vivraient en harmonie et avec des chances égales. J'espère vivre assez longtemps pour l'atteindre. Mais si cela est nécessaire, c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir.



Notre peur la plus profonde n'est pas de ne pas être à la hauteur - notre peur la plus profonde est d’être puissant au-delà de toute mesure.

C'est notre propre lumière - et non pas notre obscurité - qui nous effraie le plus.

Nous nous demandons : "Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux?" - en fait, qui êtes-vous pour ne pas l'être ? Vous êtes un enfant de Dieu : vous restreindre, jouer petit ne rend pas service au monde.

Il n’y a rien de sage à vous rétrécir pour éviter d'insécuriser les autres.

Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est au-dedans de nous. Elle est en chacun de nous, et en laissant briller notre propre lumière, nous donnons incidemment aux autres la permission d’en faire autant.

En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres.

Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est au-dedans de nous.

Je savais parfaitement que l'oppresseur doit être libéré tout comme l'opprimé. Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de sa haine, il est enfermé derrière les barreaux de ses préjugés et de l'étroitesse d'esprit. (...) Quand j'ai franchi les portes de la prison, telle était ma mission: libérer à la fois l'opprimé et l'oppresseur.