Citations quasi-bibliques : Marc-Aurèle

Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé,
et le courage de changer ce qui peut l'être,
mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.

Voici la perfection : vivre chaque jour comme si c'était le dernier,
ne pas s'agiter, ne pas sommeiller, ne pas faire semblant.

Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l’univers.

Que toutes tes pensées soient telles
que si on te demandait à tout instant ce que tu penses
tu puisses toujours l'avouer sans honte.

Si un élément externe nous fait souffrir,
notre douleur n'est pas causée par cet élément en tant que tel,
mais par notre propre jugement de cet élément,
et nous avons le pouvoir d'annuler ceci à tout moment.

Qu'il est ridicule et étrange, celui qui s'étonne de quoi que ce soit qui arrive dans la vie!

Tout ce qui arrive est aussi habituel et prévu que la rose au printemps et les fruits en été
il en est ainsi de la maladie, de la mort, de la calomnie, des embûches
et de tout ce qui réjouit ou afflige les sots.

Songe que tout n’est qu’opinion, et que l’opinion elle-même dépend de toi...
supprime donc ton opinion, ton jugement et,
comme un vaisseau qui a doublé le cap,
tu trouveras mer apaisée, calme complet, golfe sans vagues.

Rejette l'opinion, le jugement, et tu seras sauvé.

Ce concombre est amer ? Jette-le !
Il y a des ronces dans le chemin ? Détourne-toi !
C'est tout ce qu'il faut
Ne dis pas à ce sujet :
"Pourquoi ces choses-là se trouvent-elles dans le monde ?"
ne dis pas : "pourquoi est-ce ainsi ?" - mais : "que puis-je faire ?".

Tout ce qui paraît au-dessus de tes forces n'est pas forcément impossible,
mais tout ce qui est possible à l'homme ne peut être au-dessus de tes forces.

Chacun de nous est capable de supporter ce qui lui arrive.

Ne te laisse pas distraire par les événements extérieurs,
mais prends le temps d'apprendre quelque chose de bon et cesse de te disperser.

Qui a vu le présent a vu tout ce qui a été de toute éternité
et tout ce qui sera à l'infini car tout a la même origine et le même aspect.

Ce qui importe c'est le présent :
ce n'est ni le futur, ni le passé qui te sont à charge, mais toujours le présent.

Ne laisse jamais le futur te perturber :
si tu dois l'affronter, tu le feras avec les mêmes armes que tu utilises aujourd'hui contre le présent.

Examiner la vie humaine quarante ans ou dix mille ans,
c'est la même chose : que verrait-on de plus?

Dusses-tu vivre trois fois mille ans et même autant de fois dix mille,
souviens-toi toujours que personne ne perd d'autre existence que celle qu'il vit,
et qu'on ne vit que celle qu'on perd.

Considérez les occasions où votre chagrin et votre colère vous ont causé plus de souffrances que les faits eux-mêmes.

L'émeraude ne perd pas de sa valeur faute de louanges.

La faute d'un autre, il faut la laisser là où elle est.

La meilleure façon de se défendre est de ne pas imiter l'offenseur.

Raisin vert, raisin mûr, raisin sec, tout est changement,
non pour ne plus être, mais pour devenir ce qui n'est pas encore.