Foi versus religion

La religion est un système que se crée l’être humain pour fuir Dieu.
La foi est une relation personnelle d’amour avec Dieu.

La foi pose les bonnes questions là où le religion donne de mauvaises réponses.

La foi ouvre des portes et est un instrument de libération et de recherche de la volonté de Celui qui est tout amour, toute sagesse, tout savoir.
La religion est très souvent un outil de pouvoir : ce n’est pas la foi qui a créé l’Inquisition, élevé des bûchers, lancé des croisades.

La foi se base sur l’amour de Dieu, Son sens parfait de la Justice. Or selon la Bible, la peur résulte d’un manque d’amour, et le manque d’amour mène à l’injustice. Et s’il y a manque d’amour et injustice, mais qu’on se considère comme « croyant », on se leurre, dans le sens où cette « croyance » n’est pas la foi, mais une religion, un système humain, où règne ce que la Bible appelle le vieil homme. Et c’est le début d’une spirale infernale : ce système humain se justifie lui-même, s’auto-référence, s’éloigne de la vérité, jusqu'à avoir peur de la vérité.

Au contraire, l’homme nouveau n’a pas peur de la vérité, mais il la recherche. Il chemine vers la Jérusalem céleste, le Royaume de Dieu, ici et maintenant, en nous, Royaume qui ne frappe pas le regard, qui n’est pas de ce monde.

La religion est du monde, de la chair et du diable. La foi est du Ciel, de l’Esprit et de Dieu.

Une fois de plus, nous constatons que ce n’est pas nous qui lisons la Bible, mais que c’est la Bible qui nous lit…!