La Bible et le nombre Pi

Certains nombres sont beaucoup plus riches que d’autres. Quand on regarde l’écriture des nombres sous forme décimale, certains n’ont qu’un nombre fini de chiffres après la virgule, alors que d’autres peuvent en avoir un nombre infini, périodique ou non. Parmi les nombres ayant un développement décimal infini, certains ont une propriété supplémentaire bien particulière : on peut trouver dans leur développement décimal n’importe quelle suite finie de chiffres. On les appelle les nombres univers. Si je prends une suite finie de chiffres au hasard, disons « 686227249 »,  alors quelque part dans les décimales de Pi, on peut trouver cette suite. Puisque toute suite finie doit se trouver dans les décimales de Pi, la Bible s'y trouve aussi.

P.ex. Genèse 1 :
Dans le Principe, Élohim créa le Ciel et la Terre. Or la Terre était non visible et inorganisée, et l'obscurité au-dessus de l'Abysse et l'Esprit d'Élohim {était porté, planait} au-dessus de l'Eau.

Pi = 3,14159...

Dans le Principe,
3 (Dieu UN manifesté sous 3 formes) Élohim créa
1 (éternel présent du Dieu UN) le Ciel
4 (4 points cardinaux, longueur-largeur-hauteur-profondeur, espace-temps, etc.) et la Terre.
1 (à l'image du JE SUIS non visible) Or la Terre était non visible
5 (ce qui est encore imparfait) et inorganisée, et l'obscurité au-dessus de l'Abysse
9 (l'Esprit, 3 à la puissance 2 : 2=témoignage => l'Esprit témoigne de Dieu) et l'Esprit d'Élohim {était porté, planait} au-dessus de l'Eau.
etc.