La communication non violente

La communication non violente (ou bienveillante, pour autrui et pour soi) peut aider à résoudre beaucoup de conflits, car elle exige d'être authentique : elle repose sur 4 points, qui reformulent ce qui se passe, décrivent ce que nous ressentons, expriment nos besoins, et ce que nous attendons de l'autre. Il s'agit de décrire plutôt que juger, mettre en lumière plutôt que faire des reproches, en décrivant et mettant en lumière les faits, pas leur interprétation.

1. l'événement déclencheur : "lorsque tu fais, dis, ceci..." (nous reformulons ce qui se passe)

2. les émotions que l'événement a éveillées : "je me sens comme cela..." (nous décrivons ce que nous ressentons)

3. les besoins personnels qui déclenchent ces émotions : "or j'ai besoin de..." (nous exprimons nos besoins)

4. les actions spécifiques à accomplir maintenant pour accroître notre bien-être : "pour cela, pourrais-tu..." (nous décrivons ce que nous désirons en termes spécifiques et faisables, plutôt que donner des ordres et menacer)

Exemple : "Lorsque tu conduis très vite (constatation), je me sens mal à l'aise (ressenti), car j'ai besoin de me sentir en sécurité (besoin) : pourrais-tu conduire un peu moins vite ? (demande)"