Citations de Chesterton

Selon la plupart des philosophes, Dieu, en faisant le monde, l'a asservi.
Selon les chrétiens, en le créant, Il le libère.

Ce n’est pas de la bigoterie qu’être certain d’avoir raison.
Mais cela l’est d’être incapable d’imaginer que l’on puisse se tromper.

Il y aurait beaucoup moins de scandales si les gens arrêtaient de se présenter comme des pécheurs tout en idéalisant le péché.

L’espoir signifie avoir des expectatives quand la situation est autrement désespérée.

C’est seulement pour ceux qui persévèrent après que tout semble perdu, que l’espoir luit à nouveau.

La vie possède un secret, celui du constant étonnement.

Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.

Nous n'en savons pas assez sur l'inconnu pour savoir que c'est de l'inconnaissable.

On voit de grandes choses de la vallée, seulement de petites choses du sommet.

La vérité doit forcément être plus étrange que la fiction car la fiction n'est qu'une création de l'esprit humain et, par conséquent, est à sa mesure.

La vérité absolument exacte paraît toujours fantastique.

Le monde moderne est plein d'hommes qui s'en tiennent aux dogmes si fermement qu'ils ignorent même que ce sont des dogmes.

Nous faisons nos amis, nous faisons nos ennemis, mais Dieu fait notre voisin.

Le monde moderne est plein d'anciennes vertus chrétiennes devenues folles.

Le paganisme est une tentative pour atteindre les divines réalités sans le secours de la raison, et par la seule vertu de l'imagination.

Être bon représente une aventure autrement violente et osée que de faire le tour du monde à la voile.

Un homme qui a la foi doit se préparer à être un martyr mais aussi un sot [aux yeux des autres].

Le bouddhisme n’est pas une croyance, c’est un doute.

La véritable inspiration suppose du souffle.
Ce n'est souvent que du vent.

La poursuite exclusive de la santé conduit toujours à quelque chose de morbide.

L'humanité ne produit des optimistes que lorsqu'elle a cessé de produire des heureux.

Le fou n'est pas l'homme qui a perdu la raison.
Le fou est celui qui a tout perdu, excepté la raison.

Le monde s'est divisé entre Conservateurs et Progressistes.
L'affaire des Progressistes est de continuer à commettre des erreurs.
L'affaire des Conservateurs est d'éviter que les erreurs ne soient corrigées.

Tout dans le monde moderne est d'origine chrétienne; tout, même ce qui nous paraît le plus antichrétien.
La Révolution française est d'origine chrétienne.
Le journal est d'origine chrétienne.
Les anarchistes sont d'origine chrétienne.
La science physique est d'origine chrétienne.
Les attaques contre le christianisme sont d'origine chrétienne.
Il y a une seule chose, une seule existant de nos jours, dont on puisse dire en toute vérité qu'elle est d'origine païenne, et c'est le christianisme.