Accueil‎ > ‎

Kilomètres 2017

Kilomètres 2017

Janvier : Début  glacial, puis épisode polaire.
Février : Redoux relatif, temps humide. Fin tempétueuse.
Mars : Début tempétueux, fin estivale.
Avril : Début estival, fin plus fraîche et humide.
Mai : Début mitigé, puis chaleur.
Juin : Début estival puis rafraîchissement, puis re-estival, puis caniculaire, fin pluvieuse et fraîche.
Juillet : Alternance de jours pourris et de canicule.
Août : Alternance de chaud et d'averses.
Septembre : Début bien frais, épisode tempétueux, jolie fin ensoleillée
Octobre : Début de mois : crachin, couvert et vent puis radoucissement, fin froide et sèche. Je commence le vélo alterné avec le roller.
Novembre : Début de mois : journées plus fraîches mais assez sèches. Je commence la salle de muscu (+ vélo + roller). Grosse bronchite…
Décembre : Début de mois froid et humide, neige fondue, fin tempêtueuse.


Total Roller 12 137 km
Total vélo 1746,2 km


Bont Jet Taille 41,5  (27,6 cm) + platines Powerslide Triple X 3x125 12.6" (32 cm)







Total Décembre 2017

Roller 615,9 km
(total de l’année = 12 137,3 km)

Vélo 347,4 km
Muscu : 23h



31 Décembre 2017
13°C à 6h du matin : bizarre ! Et ce vent de fou qui souffle toujours du Sud-Ouest à plus de 80 kmh en rafales...
Petite sortie roller entre 9h et 11h, (les routes sont mouillées : je remonte les Red Magic) : 40,34 km
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Bont MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm + cales 2 mm
3 allers-retours entre le pont de Talange Marques-Avenue et la barrière du pont de Richemont.
Détail des moyennes :
Trajet pour atteindre le pont de Talange :
3,89 km en 10'53, soit 21,5 kmh
3 allers retours pont Talange - barrière Richemont :
32,52 km en 1h18'18, soit 24,9 kmh (max. 38,3 kmh)
Retour :
3,93 km en 11'30, soit 20,5 kmh (max. 36 kmh)

Les lombaires semblent aller mieux, la zone de douleur se réduit.
38 kmh vent de dos sur cette piste étroite et mouillée, ça me semble être un maximum. Au-delà, la nécessité d'avoir plus d'amplitude de mouvement fait que cette piste n'est pas adaptée.
La preuve, zone des Jonquières il y a 3 jours : 43 kmh vent de dos.
Vent de face je tombe à 18 kmh, mais je garde le même mouvement, au ralenti. D'ailleurs c'est marrant, les gens qui me voient au loin croient au début que je vais vite, à cause du mouvement.
Mais, non, je vais bien lentement et c'est bien dur !
L'après-midi : séance photos de roller avec mon fils.


30 Décembre 2017
Après une matinée venteuse et pluvieuse, éclaircies vers midi.
Un incroyable redoux à 13°C ! Le ciel est chaotique, troué de lumière et chariant d'énormes nuages par une tempête de Sud-Ouest à 70 kmh en moyenne.
Les routes sèchent et je me décide pour une sortie vélo...
... qui sera de courte durée car c'est super dangereux :
je fais des efforts pour ne pas être jeté à terre à chaque bourrasque, je suis déporté dans tous les sens et les voitures semblent toutes me foncer dessus.
25,76 km avec presque que de la bosse et du vent à 70 kmh, en 1h07'47, soit 22,8 kmh.
(de 13h32 à 14h39) Bon petit cardio malgré tout.
Ensuite :
Séance de muscu de 15h40 à 17h15, soit 1h35 non-stop
Dorso-lombaires et transverses. Plus : Pecs, bras, quadris.
Et le soir, re-pluie tempétueuse.


29 Décembre 2017
Soir : Neige au Luxembourg, pluie et vent à Ennery, 3°C
Séance de muscu de 20h20 à 22h00, soit 1h40 non-stop
Mal aux lombaires, travail sur dorso-lombaires et transverses
Plus : Pecs, bras, quadris.


28 Décembre 2017
Matin :
Vent fort, 3°C. Le ciel est nuageux avec quelques éclaircies.
La piste est humide mais commence à sécher par endroits grâce à un fort vent de SW.
J'y vais pour un petit ride roller :
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Bont MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm + cales 2 mm
3 allers-retours entre le pont de Talange Marques-Avenue et la barrière du pont de Richemont.
Départ de la maison à 09h44, retour à 11h24, soit 1h40 pour 40,61 km
Détail des moyennes :
Trajet pour atteindre le pont de Talange : 4,17 km en 11'27, soit 21,8 kmh (max. 36,6 kmh)
3 allers retours pont Talange - barrière Richemont : 32,50 km en 1h18'27, soit 24,8 kmh (max. 30,4 kmh)
Retour : 3,94 km en 10'39, soit 22,2 kmh (max. 33,9 kmh)

Les lombaires font toujours mal mais moins qu'hier.
Je me concentre sur ma technique sans me préoccuper de la moyenne.
Le vent semble être défavorable dans tous les sens, comme s'il n'arrêtait pas de tourner.


Après-midi :
Vent fort 30 kmh SW, 3°C, soleil et nuages.
Après une petite sieste je remets la même chose que ce matin :
Cette fois la piste est bien sèche et je remonte mes Matter One 20Five F0 usées en 123,5 mm.
3 allers-retours entre le pont de Talange Marques-Avenue et la barrière du pont de Richemont.
Départ de la maison à 15h31, retour à 17h06, soit 1h35 pour 41,02 km
Détail des moyennes :
Trajet pour atteindre le pont de Talange : 4,57 km en 10'54, soit 25,1 kmh
3 allers retours pont Talange - barrière Richemont : 32,48 km en 1h13'43, soit 26,4 kmh (max. 35,7 kmh)
Retour : 3,97 km en 10'54, soit 21,8 kmh (max. 35,8 kmh)

Speed derrière un vélo course lors du dernier aller Talange-Richemont
Speed avec un vélo VTT lors du retour à la maison
Bizarrement, les pointes de vitesse surbaissé ne me font pas mal aux lombaires,
par contre ça pique méchamment une fois que c'est terminé.


27 Décembre 2017
Matin : Pluie forte, 5°C.
En fin d'après-midi la pluie s'arrête et le ciel devient plus lumineux.
Le sol est trempé et le vent de SW est fort.
J'y vais pour un petit ride roller :
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Bont MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm + cales 2 mm
Je me dirige vers la piste cyclable, dans le but de faire 3 allers-retours entre le pont de Talange Marques-Avenue et la barrière du pont de Richemont.
Départ de la maison à 15h09 et retour à 16h46, soit 1h37 pour 40,36 km
Détail des moyennes :
Trajet pour atteindre le pont de Talange : 4,01 km en 11'12, soit 21,5 kmh (max. 30,4 kmh)
3 allers retours pont Talange - barrière Richemont : 32,47 km en 1h14'49, soit 26,0 kmh (max. 34,8 kmh)
Retour : 3,88 km en 11'19, soit 20,6 kmh (max. 32,9 kmh)

Les lombaires me font terriblement souffrir en ce moment.
La pluie a commencé à tomber peu de temps après mon départ, j'ai fait presque tout le ride sous la pluie.
Les Red Magic tiennent parfaitement sur piste lisse mouillée. ça décroche si ça grattonne.
Joli coucher de soleil sous les nuages.
À mon retour, nettoyage complet et méticuleux.
C'est aujourd'hui que je passe les 12.000 km (sans compter les trajets urbains au Luxembourg)

26 Décembre 2017
Matin : Tempête, vent 90 kmh, pluie, 5°C
Séance de muscu matinale de 08h20 à 10h00, soit 1h40 non-stop
Mal aux lombaires, travail sur dorso-lombaires et transverses
Plus : Pecs, bras, quadris.

L'après-midi
le vent baisse un peu en intensité mais reste fort.
Le sol est humide avec quelques zones sèches.
J'y vais pour un speed roller :
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Bont MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm + cales 2 mm
Zone des Jonquières juste à côté de chez moi : 12 allers-retours
De 14h05 à 15h43, soit une sortie de 1h38
Zone chronométrée : 40,65 km en 1h34'02, soit 25,9 kmh

Vitesse max = 43,6 kmh
Les lombaires piquent encore...
Distance totale : 40,65 km + 1,2 AR = 41,8 km
Excellent exercice car vent de 3/4 face puissant obligeant à garder une position basse,
puis vitesse sur sol humide obligeant à poser droit et éviter trop d'amplitude de poussée car à partir de 40 kmh, ça dérape sur mouillé.

Soir :
le temps s'est calmé, le sol est sec, 5°C.
J'ai encore envie de bouger, ça va donc me faire 3 séances aujourd'hui.
J'ai besoin de faire travailler ces lombaires qui me posent problème.
J'utilise la salle de muscu à des fins thérapeutiques :
Transverses, lombaires, dorsaux (plus bras, quadris, pecs)
La séance me fait beaucoup de bien, je sors de là sans douleur au dos.
De 18h30 à 20h00, soit 1h30 non-stop


25 Décembre 2017
Sol trempé, ciel gris et couvert, quelques gouttes fines, 5°C, vent de SW 20 à 30 kmh
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Bont MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm + cales 2 mm
Temps pourri encore une fois, pas envie de faire du vélo,
pas envie non plus d'aller à la muscu (2 jours de suite déjà...)
Par contre très envie de faire un petit roller bien technique sur mouillé.
Zone des Jonquières juste à côté de chez moi : 10 allers-retours
De 10h21 à 11h45, soit une sortie de 1h26 (sans croiser âme qui vive ou presque)
Zone chronométrée : 33,83 km en 1h19'49, soit 25,4 kmh
Vitesse max = 39,8 kmh
Les lombaires me piquent un peu mais si je m'applique, tout va bien.
De plus la position dos plat est plus aérodynamique.
Malgré les stops-demi-tours, le vent et le mouillé je réussis un bon exercice 30 bornes très régulier.
Distance totale : 33,83 km + 1,2 AR =
35 km

24 Décembre 2017
Matin : sol trempé, ciel gris et couvert, bruine, 8°C
Séance de muscu matinale de 08h40 à 10h10, soit 1h30 non-stop
"Smith Machine" 70 kg (un peu trop : mal aux lombaires, 50 kg impeccable)
Plus : Pecs, dorsaux, banc à lombaires, bras.

Après-midi :
Sortie vélo 60 bornes avec de la bosse
6°C, vent de SW 20 kmh, ciel gris, bruine persistante, routes trempées.
De Ennery à Servigny-Lès-Raville, par la D52, D67, D71 et D103L
Un bon petit entrainement bi quotidien muscu-cardio bien séparé en 2;
2 types d'exercices totalement différents et complémentaires.
De 13h17 à 15h50, soit 2h33 pour 61,26 km, soit 24 kmh.
Vitesse maxi : 52,1 kmh.


23 Décembre 2017
Ce matin c'est toujours la douceur (relative) mais le ciel reste gris et couvert et la piste tarde à sécher.
Aussi je pense plutôt faire du vélo l'après-midi.
Mais en attendant, le matin :
Séance de muscu de 09h10 à 10h40, soit 1h30 non-stop
Je travaille avec la "Smith Machine" (Sqatts sous haltère guidée, 50 kg sans la barre.
Plus : Pecs, dorsaux, banc à lombaires, bras.
Une bien bonne séance !

L'après-midi reste humide
Je me décide malgré tout pour un petit entraînement roller sur mouillé.
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Bont MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm + cales 2 mm
Il tombe une fine bruine, et la piste qui avait commencé à sécher, se retrouve assez vite trempée.
Bon exercice sur mouillé, avec les MPC Red Magic Firm qui accrochent très bien, elles sont faites pour ça.
Je me fais un aller jusqu'à Thionville D953 puis retour et arrivé au pont de Talange-Marques Avenue, je repars jusqu'à Richemont, puis retour à Hauconcourt.
Feuilles mortes en abondance entre Richemont et Uckange, collées au sol, mouillées, presque de la bouillie.
Pas mal de bois mort également sur la piste dans cette zone, suite aux forts coups de vent de la semaine dernière.
Excellentes sensations aux lombaires : les exercices de muscu sont payants.
De 13h03 à 14h57, soit 1h54 pour 42,42 km + 5 AR = 47,42 km.
Chrono sur piste : 42,42 km en 1h38'53, soit 25,7 kmh, vitesse max = 34,1 kmh.
(gros ralentissement à la chicane de Talange)
Une fois rentré, séance démontage de roulements et nettoyage complet.


22 Décembre 2017
Sortie vélo petite endurance.
De 11h37 à 14h19, soit 2h42 pour 68,84 km, soit 25,5 kmh

Redoux : +9°C, vent faible, routes mouillées et ciel nuageux, éclaircies en fin d'après-midi.
Je ne veux pas trop me cramer aujourd'hui en vélo car on dirait bien que le temps va plus ou moins sécher, donc sortie roller prévue demain.
Je n'arrête pas de découvrir de nouvelles petites routes autour de chez moi, pas mal bossues, mais avec aussi du plat.
J'ai bien fait de rehausser la selle : meilleure extension des jambes et moins  de cassure au niveau du coup de pied.
Je pourrais même la remonter de 5 mm encore.
Une petite balade agréable avec ce redoux qui me permet d'être plus décontracté en roulant.

21 Décembre 2017
Soir : pluie.
Séance de muscu de 20h15 à 21h45, soit 1h30 non-stop
Pecs, bras, quadris, lombaires.

19 Décembre 2017
Séance de muscu de 20h50 à 22h20, soit 1h30 non-stop
(Quadris, fessiers, pecs, lombaires, dorsaux, épaules, bras)
Une bonne séance malgré un coup de fatigue passagère...
(Tandis que dehors il pleut par 5°C)

18 Décembre 2017
Le soir :
Skate Club Lorrain au gymnase d'Hettange-Grande après le boulot au Luxembourg.
Indoor en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" " roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 123 m + cales 2 mm
Super séance d'endurance avec Valentin, 10 tours rapides, 5 tours déroulage, puis :
20 - 5, 30 - 5 et enfin 40 - 5, puis speed 4-4, 4-3, 4-2, puis 20 endurance, 10 endurance et enfin séance d'étirements divers, pompes et quelques imitations au sol. Une super séance !
1 tour = 90 m minimum, donc 170 tours mini, donc 15,3 km (en fait on a fait des tours lents de déroulage aussi mais bon disons un mini de 16 km ce soir.

17 Décembre 2017 (Dimanche)
Sortie vélo 119 km
De 0°C à 1°C, routes mouillées, salées ou verglacées, ciel couvert, vent d'Ouest entre 10 et 15 kmh.
D52 vers Vigy, D67 et D71 vers Hayes, D72 jusqu'à Boulay, D954 vers les Étangs, Courcelles-Chaussy, et là demi-tour obligé car la petite départementale vers Servigny est dangereusement verglacée.
Demi-tour et trajet retour à peu près identique à part quelques bifurcations au hasard des petites routes.
Une bonne endurance avec des côtes et du plat.
Je ralentis systématiquement dans les petites descentes tortueuses car le verglas peut être présent à peu près partout.
Beaucoup de champs inondés notamment près de la Nied Allemande qui est en crue.
Nombreux arbres abattus et branches cassées suite à la violente tempête du début de semaine.
Les vieux mirabelliers ont particulièrement souffert.
Temps total : de 09h01 à 14h32, soit 5h31
Temps compté par le GPS (j'ai dû faire 12 minutes de pauses dont 1 pour remonter légèrement la selle)
119,2 km en 05h19, soit 22,4 kmh, une pointe de vitesse à 52,5 kmh


16 Décembre 2017 (Samedi)
Alors que ma voiture est au garage à Norauto Sémécourt, je passe le temps en faisant un petit ride de 08h à 9h30.
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Bont MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm + cales 2 mm
Le sol est trempé, il fait 2°C; il y a beaucoup de vent, il tombe des gouttes, et en plus le parcours que je prends est tout sauf roulant :
Routes grattonneuses, pistes étroites, moussues, glissantes à souhait, boueuses, jonchées de branchages et de feuilles mortes, et tout en côtes :
De Sémécourt à Plesnois : très très pentu et glissant. Mais quelle idée !
Et voici le super timing : 12,74 km en 1h06, soit 11,5 kmh ! et une pointe de vitesse à 30,5 kmh.
Après-midi balade avec ma fille au marché de Noël...


15 Décembre 2017
Après 1 jour de repos (hier complètement sonné)
Séance de muscu matinale (première fois que je fais la muscu très tôt le matin) de 06h10 à 07h45, soit 1h35 non-stop
(Presse, dorsaux, épaules, bras) - douleur à une côte flottante en bas à gauche.


13 Décembre 2017
Séance de muscu de 21h20 à 22h50, soit 1h30 non-stop
(Presse, dorsaux, épaules, bras)
Je mets l'accent sur les lombaires et la presse.


12 Décembre 2017
Petit roulage le matin 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Bont MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm + cales 2 mm
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
6 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières avec la montre GPS
Départ de la maison à 06h22
Retour à la maison 07h16
Le GPS me donne : 20,25 km en 48’50, soit 24,9 kmh (dont une pause 10 ou 15 sec. mais je n’ai pas arrêté le chrono)
Conditions difficiles : 4°C, vent fort latéral Ouest 30 kmh, route mouillée, et il commence à tomber de la pluie/neige fondue.
Les Red Magic Firm accrochent super bien sur mouillé.
+ 1 km AR :
21,25 km.

Le soir :
Séance de muscu de 20h45 à 22h20, soit 1h35 non-stop
(Presse, dorsaux, épaules, bras)
Douleurs lombaires tout en bas du dos, qui disparaissent à l'effort.
Je vais mettre l'accent sur le travail dorso-lombaire.



11 Décembre 2017
Le soir :
Skate Club Lorrain au gymnase d'Hettange-Grande après le boulot au Luxembourg.
Indoor en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" " roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 123 m + cales 2 mm
Seraient-ce mes roues qui accrochent super bien ou la forme que j'ai, mais je réussis à coller Valentin sur 3 x 20 tours, tandis que sur des speeds courts (3 ou 4 tours), il me distance allègrement ?
Il faut dire que ce week-end a été plutôt cool...
C'était bien, mais il faut qu'on travaille davantage la résistance ("l'endurance"), donc l'idéal serait 25 minutes non-stop, le but étant de tenir 45 minutes.
1 tour = entre 90 et 100 mètres, donc 20 tours = 1,8 km minimum, 2 km maximum.
Jeu de poursuite en peloton sur 20 tours encore, plus quelques speeds, et beaucoup de déroulage.
Minimum cette soirée : 10 km
Je dois encore travailler beaucoup de gestes, mais ça vient...

10 Décembre 2017 (Dimanche)
J'aurais bien voulu rouler le matin, mais la neige se met à tomber.
Je me rabats sur la salle de muscu Odyssée à Hauconcourt.
Séance de muscu de 09h10 à 10h55, soit 1h33 non-stop entre divers ateliers
(Presse, dorsaux, épaules, bras, abdos)
La salle se remplit vite, beaucoup de gens affluent tandis que dehors c'est une véritable tempête de neige.
La D52 n'est évidemment pas déneigée et je rentre très prudemment en bagnole.


09 Décembre 2017 (Samedi)
0°C dehors tôt le matin, sol mouillé et  verglacé, ciel nuageux, vent 20 à 30 kmh de Sud.
J'attends jusqu'à midi que la température monte un peu, car les routes sont très verglacées.
ça monte à +1°C, et les saleuses ont eu le temps de passer à peu près partout.
Sortie vélo : je me couvre bien, et je n'ai pas l'intention de forcer, je me balade tranquille.
Il y a des côtes et du vent, et donc c'est quand même un peu sportif, surtout avec ce froid.
Certaines routes sont restées légèrement enneigées, grande prudence.
Je prends la D2 jusqu'à St Julien lès Metz, de là je prends la D3, petite bifurcation sur la D69, re-D3, jusqu'à la D71,
que je prends vers les Étangs, de là D72, une route (D72) que j'avais envie de découvrir depuis un moment.
C'est une route vraiment isolée, avec des coins incroyablement paumés.
De là, je prends la C6 jusqu'à Condé-Northen, puis retour à la casa par D72, D71, D67, D52.
De 12h44 à 16h04, soit 3h20, moins 3 min. de pause, soit 3h17 pour 72,44 km, soit 22 kmh.


Le soir
, je suis fatigué, mais :
Séance de muscu de 20h15 à 21h45, soit 1h30 non-stop entre divers ateliers
(Presse, dorsaux, épaules, bras, abdos)
La salle est très calme (à un moment je suis même seul)


07 Décembre 2017 (Jeudi jour de congé)
2°C dehors tôt le matin, sol sec, ciel nuageux, vent 20 kmh de Sud, la pluie est prévue pour le soir.
Endurance 100 km
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Bont MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm + cales 2 mm

Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
J'embarque 2 gourdes de boisson isotonique, petit sac à dos, pantalon, 2 vestes.
Je sens encore la fatigue de la séance de muscu de la veille au soir : normal, j'ai beaucoup "travaillé".
Je table donc sur une allure modérée et régulière.
Dès le départ sur la piste, c'est vent de dos et je file bon train à 30 - 36 kmh.
Cependant les passages sur les feuilles mortes mouillées entre Richemont et Uckange viennent tout plomber.
Le choix des MPC Red Magic Firm n'était pas vraiment justifié, vu que la piste était sèche, et de toutes façons sur les tapis de feuilles mortes mouillées, aucune roue ne pouvait tenir.
Par contre avec leur super accroche et leur gros rebond, les passages grattonneux ont été un vrai plaisir !
Le vent doit souffler au moins à 40 par moments : la Moselle fait des vagues, l'éolienne d'Illange essaye de décoller, et ensuite, vent de face, je lutte contre un mur.
Qu'à cela ne tienne, je maintiens (ou essaye de maintenir) une technique à plat près du sol, sans que mes lombaires ne protestent.
Je fais parfois du 17 kmh tellement le vent me claque.
En ce jeudi venteux, j'ai la piste pour moi tout seul. Les nuages ont tendance à se raréfier, le soleil finit par dominer.
La température montera jusqu'à 7°C, et je ne boirai que 650 ml de boisson isotonique.
Ma montre GPS me donne les moyennes suivantes :
Départ à 08h10, retour à 12h14, soit 4h04 pour :
1) La maison - piste : 2,55 km en 7'20, soit 20,9 kmh
2) Hauconcourt - Thionville : 15,81 km en 32'29, soit 29,2 kmh
3) Thionville - La Maxe : 23,91 km en 1h03'08, soit 22,7 kmh
4) La Maxe - Thionville : 23,91 kmh en 50'36, soit 28,3 kmh
5) Thionville - La Maxe : 23,97 km en 1h05'36, soit 21,9 kmh
6) La Maxe - Hauconcourt : 8,08 km en 17'36, soit 27,5 kmh
7) Retour à la maison : 2,56 km en 5'57, soit 25,8 kmh
Total : 100,79 km en 4h04, soit 24,78 kmh


06 Décembre 2017
Salle de musculation Odysée Hauconcourt de 20h30 à 22h00
presse, dorsaux, abdos, quadris, épaules.
Un peu de fatigue générale mais bonne séance quand même.
1h30 de muscu non-stop : je sors de là vraiment cassé...


05 Décembre 2017
Le soir :
Roulage au hasard des routes
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Bont MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm + cales 2 mm
Les routes sont poisseuses de saumure anti-gel et donc très glissantes.
(ce qui est quand même un comble)
Je me rabats sur la piste, de nuit, humide mais non glissante.
5°C, vent 20 ou 25 kmh de Sud. Je m'en remets au GPS :
De 21h18 à 22h24, soit 1h06 pour 26,17 km soit 23,5 kmh.
Un petit travail technique sur la pose de patin.
Les roues Bont MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm tiennent parfaitement sur piste humide, c'est incroyable.


04 Décembre 2017
Le soir :
Entraînement indoor au gymnase - Skate Club Lorrain d'Hettange-Grande
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Bont MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm + cales 2 mm
C'est un véritable roman qui est sérigraphié sur les roues MPC :
MPC Red Magic Hard Core 125 mm Firm
Patented MTECH(TM) Patent NO.56,036,278 & 6,277,628B1
Track-Road-Marathon - BONT.COM - BONT Lighter-Stronger-Faster
Made in USA Powered by MPC

Premier test de ces roues MPC Red Magic noyau alu, car j'avais déjà roulé en X-Firm, alors que là, c'est des Firm, donc la gomme est très tendre et très collante.
C'est une roue lourde à cause du noyau alu, mais avec un rebond énorme.
La gomme est légèrement colorée en rose-beige, on la sent un peu translucide, d'ailleurs la couleur rosée est due à la diffusion de la couleur rouge-rose du noyau alu à travers la gomme translucide qui elle est plutôt crême.
Super séance d'entraînement avec des tours à fond, enfin autant que me le permettent les Red Magic qui s'avèrent finalement moins accrochantes que les Street Fight.
Donc c'est une surprise. Bon c'est l'occasion de faire attention à mon timing dans les angles.
Grâce aux supers conseils et exemples de la part de Valentin, j'arrive à faire glisser ma main gauche au sol dans les angles.
(et on en profite pour ramasser la poussière, car le gymnase n'est pas très propre ce soir...)
Travail sur les départs (positions vraiment pas évidentes du tout !)
De 20h15 à 22h00 avec quelques pauses, sûrement min. 10 km
Les Red Magic Hard Core alu Firm iront bien en extérieur sur humide et pourquoi pas sur sec, pour des runs courts et rapides.

03 Décembre 2017 (Dimanche)
Le matin :
Séance speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five Wide shape F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm
Je repasse en wide shape (surtout pour économiser mes G13) mais aussi pour travailler la puissance (les prises de carres demandent plus de travail en wide qu'en thin)
Par contre je ne vais pas refaire de l'endurance aujourd'hui, une trentaine de bornes me suffiront.
En effet hier j'ai bien forcé dans le vent et le froid, et aujourd'hui bien que les chutes de neige annoncées ne soient pas au rendez-vous, le ciel est gris plombé, le vent froid (environ 0°C) souffle du SW à 20 kmh environ.
Au moins, le sol est bien sec.
Je décide de faire 3 allers retours entre la petite montée du pont rouge de Talange Marques Avenue et la barrière de l'écluse de Richemont, afin d'éviter la chicanne et les dos d'âne de Talange, et de garder une allure constante.
La moyenne n'est pas si mauvaise, vu le froid ambiant et le vent.
Un aller = 5,42 km
3 allers-retours : 32,53 km en 1h10'16, soit 27,77 kmh
Après cela, je rentre à la maison en passant par la zone de Marques-Avenue, assez animée en ce dimanche car les commerces sont ouverts.
Retour : 4,83 km en 13'21, soit 21,7 kmh
L'aller quant à lui fait 2,5 km + 1,3 km de piste pour dépasser la chicanne soit 3,8 km (chrono arrêté)
Total de la sortie : de 9h47 à 11h23, soit 1h39 pour (3,8 + 32,53 + 4,83) = 41,16 km
Quelques flocons de neige tombent à partir de 15h00

En fin d'après-midi après une petite sieste :
Séance 1h30 de muscu de 16h à 17h30 : Presse, dorsaux, abdos, épaules ; une séance bien soutenue pendant 1h30 sans cardio préalable (j'ai eu ma dose de cardio en roller ce matin).
Conclusion : c'est mieux de faire le roller avant et la muscu après !


02 Décembre 2017 (Samedi)
L'après-midi :

91 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter G13 Thin shape F0 usées en 124,5 mm + cales 2 mm
Le jour se lève sur une campagne partiellement blanchie de neige, sous un grand ciel bleu et par zéro degré.
Chutes de neige prévues pour demain dimanche.
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Cela faisait longtemps que je n'avais pas roulé en Thin shape, et les premières sensations sont agréables.
Vu le froid, je n'embarque qu'une gourde de boisson isotonique (650 ml) qui sera presque entièrement bue.
Je suis en short malgré le froid (il y a beaucoup de soleil). Le vent est de Nord à 30 kmh environ, donc c'est assez dur.
La piste n'est pas totalement sèche, il reste de nombreux passages bien humides.
La partie la plus difficile est entre Uckange et Richemont : Abondance de feuilles mortes collées sur une piste mouillée.
Arrivé rue de la Digue, je trouve Sanglier en train de faire ses allers-retours entre le restaurant et la passerelle.
Je reste un moment en sa compagnie : je fais 4 allers-retours entre la passerelle et la jonction de la D953.
Du coup je ne prends plus mes temps sur un papier, je me contenterai de la moyenne globale que m'indiquera mon GPS.
Petite pause 10 minutes au soleil quand Sanglier a fini son entraînement (je mets alors le GPS en pause), puis je repars direction La Maxe.
À la fin de la piste, rue de la Raffinerie, juste avant le pont de l'A4, du gravat a été projeté sur la piste, à cause des dérapages de quads sur la route voisine.
Les quads, j'en croise 2 sur la route d'Amelange, d'ailleurs.
Agréable surprise entre Argancy et La Maxe : l'enrobé a été refait en 3 endroits sur quelques mètres de long, là où les racines avaient dangereusement soulevé la piste.
Comme à Talange, là où la piste était fissurée : du beau travail, bien lisse et à niveau.
En remontant de La Maxe, je pousse encore jusqu'à Richemont, puis de là je rentre pour de bon.
Le soleil rougeoyant se couche, (déjà, à 16h30) la température baisse, et ce ride dans le froid et le vent a été super !
Moyenne générale : De 12h51 à 16h34'30, soit 3h43'30, moins 11'30 de pause avec Sanglier, donc 3h32 de roulage, 86,62 km parcourus, 24,5 kmh de moyenne.
Des petites pointes à 37 - 38 kmh vent de dos (pas plus, ce n'était pas non plus la grande forme), et des passages à 10 kmh sur les tapis de feuilles.
Vent de face, je chutais souvent à 22,5 kmh.
Total de la sortie : de 12h42 à 16h43, soit 4h01 et 86,6 + 5AR = 91,6 km.
Et voilà comment passer 4h dehors en short quand il fait zéro.






Total Novembre 2017

Roller  404,1 km
(total de l’année = 11 556,4 km)

Vélo 526,5 km
Musculation : 9 heures

30 Novembre 2017
Roulage le soir 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 123 m + cales 2 mm
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
10 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières avec la montre GPS
Départ de la maison à 20h42
Roulage sur le tracé pendant 1h23 pour 33,89 km, soit 24,3 kmh
Retour à la maison 22h15
La distance telle que mesurée par la montre correspond presque parfaitement à celle que j’avais trouvée sur Openrunner :
(Openrunner = 33,86 km pour 10 tours, GPS = 33,89 km pour 10 tours)
Total km : 33,89 km + 1,2 km AR = 35,09 km
Très froid, environ 1°C, avec du vent de Sud, sol mi-sec mi-humide verglacé par endroits, et du grésil se met à tomber.
La route est souvent assez glissante, heureusement que j'ai les Street Fight.
Le lendemain, chutes de neige.
Quelques douleurs aux voûtes plantaires, et tendons tibial-postérieur : il va falloir que je mette la presse de muscu en stand by car c’est ça qui me fait mal.
C’était donc mon dernier ride pour Novembre : donc peu de roller car pas mal de vélo, de muscu, et une grosse bronchite.


28 Novembre 2017
Salle de musculation Odysée Hauconcourt de 20h30 à 22h00
15 min. cardio vélo, presse, dorsaux, quadris, épaules.
Première séance où je commence à me sentir à l'aise... à trouver mes repères.
Cette fois-ci, pas de douleurs aux voûtes plantaires car j'évite la détente brutale (imitation de pliométrie sous presse)
Et pas de douleurs nulle part d'ailleurs (enfin sorti du rhume et des antibios)


27 Novembre 2017
Le soir :
Skate Club Lorrain au gymnase d'Hettange-Grande après le boulot au Luxembourg.
Pendant que dehors il pleut à verse depuis des heures par 5°C...
Indoor en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" " roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 123 m + cales 2 mm
Puis je démonte les Street fight et monte mes Matter 110 prototype "Black Rain".
Si le 110 est plus maniable que le125 (quoi que...), la gomme des Street Fight est bien meilleure que celle des Matter proto.
Croisés et exercices divers de 20h10 à 22h10
Avec une super recrue : Valentin, jeune patineur talentueux qui a fini 1er de sa catégorie benjamin sur plusieurs courses.
Autant dire qu'avec lui j'ai appris plein de trucs !
Il va très vite avec une chouette technique bien rodée, et le suivre n'est pas évident, tant il serre ses virages.
Pas énormément de km ce soir mais de bons exercices et conseils. (maxi 5 km !)

26 Novembre 2017 (Dimanche)
Sortie vélo 80 bornes
Très froid : 3°C seulement, et vent fort de SSW. Tôt le matin les routes sont sèches mais la piste cyclable est restée humide.
Je sais qu'avec ce froid ça ne va pas vite sécher, les feuilles mortes entre Uckange et Richemont seront collées au sol, et vu mes douleurs aux tendons, je préfère le vélo.
Le problème avec le vélo c'est que je me gêle les pieds, et que j'ai du mal à m'habiller le haut du corps correctement en fonction de la température.
Là j'ai 1 T-shirt + 2 vestes, et je transpire trop là-dessous. Pourtant il fait si froid que je ne pense pas qu'une seule veste aurait suffit.
Finalement ce que je porte est respirant et ça sèche un peu, mais je re-transpire dans les côtes.
La route est calme, à part les quelques voitures de chasseurs.
J'ai fait une partie de mon parcours vers le Sud, demi-tour à la jonction D74 avec D70 au Sud d'Hémilly.
L'après midi : repos, cinéma avec mes filles, et quelques averses glaciales qui on bien trempé les routes. (la météo avait annoncé une belle journée ensoleillée ! Mais en fait je n'y ai pas cru, et j'ai bien fait.)
81,19 km de 8h32 à 11h55, soit 3h23, soit 24 kmh. (23,997 kmh très exactement)
1h43 à l'aller, 1h40 au retour.


25 Novembre 2017 (Samedi)
Sortie vélo 60 bornes
Les 2 derniers jours (sur 6) de mon traitement antibiotique sont difficiles :
Impression de ne pas être totalement guéri + grande fatigue générale.
De plus j'ai un peu trop forcé sur la muscu : quasi-douleurs dans les tendons voûte plantaire, tibial postérieur, ischios, et même quadris.
Pour le week-end, je me planifie 2 sorties vélo.
Samedi, la journée débute avec du soleil entrecoué d'averses (pluie et grêle).
De 7°C baissant à 5°C, vent en rafales, routes trempées.
Je prends mon vélo et pars sur la D55 vers Alstrof, de la belle campagne bien bossue (dont une belle côte à 10%).
Je ne force pas trop longtemps car je sors juste d'une bronchite.
De 10h20 à 12h56, soit 2h36 pour 61,01 km, soit 23,46 kmh
Selon le GPS, que j'ai stoppé lors des mini-pauses, 2h31, donc 24,1 kmh.


22 Novembre 2017
Salle de musculation Odysée Hauconcourt de 21h00 à 22h00
15 min. cardio vélo, presse, dorsaux, presse, 15 min. cardio vélo.
Plus c'est tard, plus c'est calme…

21 Novembre 2017
Salle de musculation Odysée Hauconcourt de 20h15 à 21h15
15 min. cardio vélo, presse, dorsaux, presse, 15 min. cardio vélo.
Presse position dos couché : exerce la pression sur tout le dos + épaule, et le travail ressemble plus à du squat (fessiers + sollicités).
Presse position fléchie : pression uniquement sur le bas du dos et travaille moins fessiers.
2 groupes de 6 séries (1 série : 5 fois lourd lent, 5 à 15 fois léger rapide)


20 Novembre 2017
Le soir :
Trop fatigué avec la bronchite, j'annule l'indoor au gymnase d'Hettange-Grande.

19 Novembre 2017 (Dimanche)
Le matin :
Roulage 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 123 m + cales 2 mm
Malgré la fatigue due à la bronchite et aux antibios, je pars pour un petit ride 30 km sur la piste, car le soleil brille dans un ciel bleu lumineux, c'est trop tentant.
Par contre les routes sont trempées de la pluie de la nuit, et comme il ne fait que 4°C, ce n'est pas prêt de sécher.
Je monte mon jeu de Street Fight, m'habille comme pour une excursion polaire, et c'est parti.
C'est effectivement bien trempé partout, et les feuilles mortes font chuter la vitesse à 10 kmh en certains endroits.
À la chicanne de l'écluse de Talange, les énormes pierres qui étaient placées à côté de la barrière (obligeant à passer par la chicanne), ont été enlevées.
Résutat, les cyclistes contournent la chicanne par ce passage sur l'herbe, qui en cet endroit s'est vite transformé en bourbier.
Petite nouveauté, je porte sur moi un GPS cardio Garmin 300 Forerunner, qui me donne ma vitesse instantanée : au plus rapide, je suis à 32 kmh.
Je ne force pas, par contre je m'astreins au rythme de foulée le plus calme possible, et le plus régulier.
Les Street Fight assurent vraiment bien sur le mouillé, les trajectoires sont bien franches.
Comme j'ai mal placé ma ceinture pectorale (trop bas), ça n'enregistre pas les battements correctement. Sur le pont de Richemont, mini-pause pour me réajuster cette ceinture.
Effectivement là ça m'indique entre110 et 130, donc clairement je ne force pas (je suis SV1 jusqu'à 145).
Je prends encore mes mesures au stylo et au papier (Old School), question d'habitude.
Mais le Garmin au moins me confirme la longueur du parcours Hauconcourt D52 - Thionville D953 : c'est bien 15,8 km (15,82 km exactement)
L'exercice sur mouillé et feuilles mortes est excellent pour la maîtrise de la stabilité.
Le vent souffle de WNW entre 10 et 30 kmh en rafales. Le ciel est bleu lumineux mais les nuages ont tendance à revenir.
J'ai ressenti une douleur à gauche au genou et sous les voûtes plantaires : ce doit être un peu trop de presse ces derniers temps.
Transpiration abondante (j'étais trop couvert) - Espérons que cette sueur aura emporté avec elle un peu de la maladie... En tout cas il y en a déjà une bonne partie qui est sortie par le nez...
Départ de la maison à 09h44
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : de 09h53'30 à 10h33'30, soit 40' pour 15,8 km, soit 23,69 kmh
Thionville D953 - Hauconcourt D52 : de 10h33'30 à 11h10'30, soit 37' pour 15,8 km, soit 25,62 kmh
Total du roulage sur piste : de 09h53'30 à  11h10'30, soit 1h17 pour (15,8 x 2) = 31,6 km, soit 24,62 kmh

Retour à la maison à 11h18
Total sortie :  de 09h44 à 11h18, soit 1h34 pour 31,6 + 5 =
36,6 km

L'après-midi :
Roulage 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 123 m + cales 2 mm
Apparemment la sortie du matin a agi sur mon rhume comme un énorme expectorant. Du coup après la fatigue, je récupère et me sens tout à fait d'attaque pour un deuxième ride.
D'autant plus que le soleil est magnifique, le ciel bleu, et le vent du Nord qui a séché la piste. Les zones ombragées sont restées bien humides, avec les feuilles collées au sol, et du coup je suis resté en Street Fight.
Leur grip est vraiment agréable, on peut vraiment s'appuyer sur ses carres en toute confiance.
À l'aller je perds quelques minutes (et me rajoute 0,6 km) pour râler un peu sur un gars qui balade son chien non attaché (le chien m'a poursuivi de très près).
Beaucoup de promeneurs en cette magnifique journée d'automne.
Départ de la maison à 14h52
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : de 15h00'45 à 15h40, soit 39'15 pour (15,8 + 0,6 = 16,4 km), soit 25,07 kmh
Thionville D953 - Hauconcourt D52 : de 15h40 à 16h16'45, soit 36'45 pour 15,8 km, soit 25,79 kmh
Total du roulage sur piste : de 15h00'45 à 16h16'45, soit 1h16 pour (15,8 x 2) + 0,6 = 32,2 km, soit 25,42 kmh

Retour à  la maison à 16h23'20
Total sortie :  de 14h52 à 16h23'20, soit 1h31'20 pour 32,2 + 5 =
37,2 km

18 Novembre 2017 (Samedi)
Bon, diagnostic du toubib : surinfection d'une bronchite, donc antibiotique Amoxicilline 3g/j pendant 6j, et repos. J'ai commencé samedi midi, je suis cassé, fatigué. Sieste.
Salle de musculation Odysée Hauconcourt de 19h à 20h.
15 min. cardio vélo, presse, dorsaux, 15 min. cardio vélo.
Je n'ai pas beaucoup forcé sous la presse car fatigue et manque de récupération.


17 Novembre 2017
Le rhume se renforce, fatigue générale. Je vais devoir annuler l'indoor du 18/11 à Strasbourg, quel dommage.
Le soir je ne tiens pas en place, je sais que c'est uniquement "à cause" ou "grâce" à l'antidouleur paracétamol...
Je file à la salle de muscu.
Salle de musculation Odysée Hauconcourt de 20h35 à 21h45. C'est calme ce soir...
15 min. cardio vélo, presse, ischios, dorsaux, 15 min. cardio vélo.
Vite fait bien fait, 2 séances de presse, jusqu'à 180 kg enchainé avec des sauts en amortissant la réception. Je me suis mis en nage. Cardio jusqu'à 188.
Mais plus généralement je démarre vers 110, ça monte à 130, 135, jusqu'à 155, quelques pointes au-dessus mais pas trop.



15 Novembre 2017
Environ 1 mois que le rhume joue à cache-cache avec moi, mais cette fois, il semble être là. Fatigue, courbatures.
Un peu de muscu le soir de 20h10 à 21h00
15 min. cardio vélo, presse, ischios, dorsaux, presse.

14 Novembre 2017 (Mardi jour de congés)
Le matin :
Très froid le matin : 1°C, brouillard mouillant. Sol sec mais le brouillard est en train de mouiller le sol.
Salle de musculation Odysée Hauconcourt de 08h30 à 10h00
15 min. cardio vélo, presse, ischios, dorsaux, presse, 15 min. cardio vélo.

L'après-midi :
50 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm
La météo avait annoncé du soleil. En fait le brouillard refuse de se lever, tout restera gris opaque, 4°C.
Feuilles mortes entre Richemont pont de l'Orne et Uckange pont de l'A31, mouillées et collées au sol, ainsi que vers La Maxe.
À la jonction de la piste avec l'accès au pont de la D52 à Hauconcourt, élagage et tronçonnage d'arbres.
Le vent soufflait à 5 ou 10 kmh seulement, mais semblait pesant.
Il y avait des courants d'air au-dessus de l'eau, formant des rides en surface.
Par endroits les feuilles mortes volaient au sol.
Bien que je sois entamé de ma séance de muscu du matin, je n'ai pas mal et l'allure est régulière, sans forcer.
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Départ de la maison à 12h54
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 13h02 à 13h38'15, soit 36'15 pour 15,8 km, soit 26,15 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h38'15 à 14h37'35, soit 59'20 pour 23,8 km, soit 24,06 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 14h37'35 à 14h57'55, soit 20'20 pour 8 km, soit 23,60 kmh
Total de l'endurance sur piste cyclable : de 13h02 à 14h57'55, soit 1h55'55 pour (15,8 + 23,8 + 8) = 47,6 km, soit 24,63 kmh
Retour à la maison à 15h05'30
Total de la sortie : de 12h54 à 15h05'30, soit 2h11'30 pour (47,6 + 5AR = 53,6 km), soit 24,45 kmh.

13 Novembre 2017
Le soir :
Skate Club Lorrain au gymnase d'Hettange-Grande après le boulot au Luxembourg.
Ce soir le coach était inspiré : on a fait plein d'exercices assez marrants.
Indoor en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" + Matter 110 prototype "Black Rain".
Gomme rouge mono-densité, pas de sérigraphie, noyau hollow core gris, elles n'ont jamais été produites en série, ça n'a pas été concluant.
J'ai eu ces roues fin juin... 2013 ! J'ai peu roulé avec : conçues pour la pluie, elles s'avéraient plutôt glissantes sur mouillé.
J'avais remarqué qu'elles accrochaient fort sur les surfaces lisses et sèches, mais à l'époque je ne roulais jamais en salle.
En prévision de l'indoor du 18/11 à Strasbourg où les roues de 125 sont interdites, entraînement avec les Matter 110 prototype "Black Rain" :
Elles sont usées en 108 environ, je garde mes cales 2 mm car je n'ai pas envie de tout démonter.
Beaucoup plus maniable que le 125 en indoor, même si le grip n'est pas tout à fait aussi bon qu'en Street Fight.
Croisés et exercices divers de 20h10 à 22h10
Bien que ce ne soit pas le kilométrage qui compte, j'ai dû rouler environ 25 km minimum, sûrement plus.
Les séances de muscu et l'enduro 4 h vélo de la veille ne semblent pas m'avoir gêné, et pourtant je les sens bien dans mes jambes.


12 Novembre 2017 (Dimanche)
Sortie vélo Triban 5 (9,5 kg)
La pluie n'a pas cessé depuis hier, il pleut des trombes encore dimanche matin.
Vers midi, une accalmie. Le vent est de Nord, assez fort, mais la pluie a cessé.
Je me prépare pour une sortie vélo, je table sur 3h30, mais je mettrai un peu plus.
Vent de dos la plupart du temps à l'aller, la pluie recommence à tomber, pas trop fort.
Je porte un coupe-vent imperméable par-dessus ma veste, et des sur-chaussures.
Je ressens le travail de musculation de la veille, ça fait du bien de dérouler.
Une seule gourde d'eau de 650 ml dont je ne boirai que la moitié.
Certains champs sont inondés, les ruisseaux débordent.
Je fais mon parcours vers la D71, prudence car en forêt, le vent a projeté beaucoup de feuilles mortes sur les petites routes en lacets.
À Arriance, je roule depuis 1h45 et donc je sais que je vais devoir faire bientôt demi-tour.
J'ai le choix entre à gauche la route que je connais déjà, vers Oron, et à droite, la D74 vers Herny, que je décide de prendre.
Arrivé dans Herny, je pousse jusqu'au carrefour avec la D910, et c'est mon point de demi-tour, à 14h54.
Sur le retour, le soleil apparaît brièvement à travers quelques trouées bleues dans le ciel.
Cette éclaircie est immédiatement remplacée par de gros nuages noirs, et j'ai droit à quelques fortes averses de grêle.
Retour très dur par moments, dans le vent glacial.
C'était néanmoins une bonne sortie bien soutenue au cardio même si ça ne se voit pas dans la moyenne.
Ennery - Herny : de 13h05 à 14h54, soit 1h49 pour 44,362 km, soit 24,41 kmh
Herny - Ennery, de 14h54 à 16h57, soit 2h03 pour 44,362 km, soit 21,64 kmh.
Total : 3h52 pour 88,724 km, soit 22,94 kmh.


11 Novembre 2017 (Samedi)
Temps pourri : pluie, froid, vent, gris.
Séance de muscu en salle, de 9h30 à 10h45 (ouvert même le 11/11)
La salle est ouverte de 06h00 du matin à minuit du lundi au samedi.
Quadris, fessiers, Ischios, dorsaux, aducteurs de hanche et autres...
Encore une bonne séance bien crevante !
Cinoche avec mes filles, pluie ininterrompue toute la journée.


10 Novembre 2017 (Vendredi jour de congés)
2 x 7 km en vélo = 14 km (voiture au garage, et il pleut)
Ennery - Maizières-lès-Metz
Temps pourri : pluie, froid, vent, gris.
Inscription en salle de musculation Odysée Hauconcourt
C'est immense, plein de machines de torture (dont presse) et bien d'autres encore que je découvre pendant 2 h (de 10h30 à 12h30)
Pas trop cher et ça vaut le coup. J'y retourne l'après-midi pour un coaching.
De 15h à 15h30, avec une coach, un programme d'entraînement est mis en place, correspondant à mes objectifs. (du moins les bases, de façon globale)
Elle veut voir mes imitations au sol, je lui montre, et cela l'aide à déterminer quels groupes musculaires sont sollicités.
Elle ne s'attendait pas à quelque chose d'aussi poussé (voir vidéo "le Kata d'Elton de Souza")
Ensuite, première vraie séance, de 15h30 à 16h45. Douche, et voilà.
Vraiment super, là je sens que ça a bossé dans mon corps.


09 Novembre 2017
Roulage matinal en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm
7°C, sol mouillé partout, vent faible 5 kmh
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Après 2 jours sans patiner (pluie et un peu de rhume) - Exercices de musculation.
6 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières. (peu de temps et demi-tours prudents sur mouillé)
Départ de la maison à 06h04
Roulage bien soutenu de 06h07 à 06h55’15, soit 48'15 pour (12 x 1,693) = 20,316 km, soit 25,26 kmh
Retour à la maison 06h57’30
Total km : 20,316 km + 1,2 km AR =
21,516 km

06 Novembre 2017
Le soir :
Indoor en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 124 mm + cales 2 mm
Skate Club Lorrain d'Hettange-Grande après le boulot au Luxembourg
Effectif réduit : on n'était que 6 ! Croisés de 20h10 à 21h30, quelques pauses exercices divers et conseils.
Le gymnase est nettoyé 1 fois par semaine : le mardi. Et nous, rollers, sommes le lundi, autrement dit, le jour où le parquet est le plus sale, poussiéreux.
Donc ce soir ça glissait un peu. Dommage, quand c'est propre, ça accroche comme de la colle.
J'accuse le coup de la fatigue du week-end. Le vélo d'hier surtout m'a bien sonné, j'ai une tension un peu basse, sensations de tête qui tourne...
Va falloir me faire un petit break côté longues endurances.
Environ
20 km

05 Novembre 2017 (Dimanche)
115 km vélo en bosses !…
Comme prévu, pluie et vent le matin et relative douceur : 12°C mais baissant à 8°C en cours de matinée. Sale temps !
Sortie vélo vers l'Allemagne (Merzig) par les petites routes.
En fait mon aller était si compliqué que j'ai dû faire des pauses à certains carrefours pour consulter mon petit bout de papier où était griffonné :

Ennery - Flévy par D52C
D55 à gauche vers Trémery
D55H droite vers Montrequienne
Rurange-Lès-Thionville, D8 à droite vers Metzeresche
D8 jusqu’à Kedange sur Canner : D918 à droite sur 300 m, puis D2 à gauche vers Klang (sur 200 m)
puis à droite D60A vers Klang
Klang, Kemplich, Monneren, à Monneren D60 à droite vers Lacroix, Halstrof
puis D855 à droite vers Waldwisse
puis dans Waldwisse D64 à droite vers Allemagne, Biringen sur L172
à droite vers L381, à gauche vers la ville de Merzig…


Ce sont des petites routes, étroites, grattonneuses, bossues, et qui traversent des forêts. Parfois la route trace tout droit, et on voit en perspective des bosses, et encore des bosses à travers bois.
Les villages que je traverse portent tous des noms germaniques : Klang, Monneren, Waldwisse...
J'ai choisi l'accès à la frontière allemande me paraissant le moins fréquenté.
Biringen est le premier bourg allemand que je rencontre.
Puis la route ne fait que descendre, descendre, descendre... jusqu'au niveau de la rivière Saar, aux environs de Merzig.
Une fois arrivé dans une zone urbaine, je décide de faire demi-tour alors que je suis sur un pont qui franchit la Saar.
Vraiment c’est très désagréable de rouler en Allemagne, dans cette grande banlieue.
Sans doute les automobilistes allemands partent du principe que comme il y a des pistes cyclables absolument partout, alors les vélos n’ont strictement rien à faire sur la route.
Donc je me fais plusieurs fois dépasser par des voitures très rapides qui me frôlent.
Au retour je me trompe de bifurcation, j'arrive en France par la D855, alors tant pis, je persiste dans mon erreur et je continue sur la D64.
La D64, je la connais : c'est celle qui passe par Berg-sur-Moselle.
Sauf que là, je suis à l'autre bout de la D64 et là, je ne la connais pas.
Elle zig-zague dans tous les sens à travers des collines très pentues.
Les vaches arrivent néanmoins à se coucher dans leurs prés en pente raide, sans rouler sur-elles-mêmes, je ne sais pas comment elles font.
Une grande battue aux sangliers est en cours, danger : c'est du tir à balles, ça...
Je passe par le Château de Malbrouck, très pittoresque, et arrive enfin entre Apach et Sierck-les-Bains.
De là, j'emprunte une route que je connais bien pour rentrer chez moi : la D64 par Contz-les-Bains, puis la D1 par Thionville jusqu'à la maison.
Je prends au plus court car la pluie s'est invitée depuis un bon moment, et ça devient pénible : pluie, vent et 7°C en cette fin d'après-midi.
La D1 est assez circulante, jai installé des feux de position sur mon vélo, malgré cela un fou du volant a failli me renverser en me coupant la route sur un rond point. Les dangers du vélo sur route...
Quand je rentre je suis vraiment cassé, le run 100 km rapide en roller d'hier et maintenant 5h de bosses à vélo...

Aller : 48,115 km
Ennery - Merzig par D60

http://www.openrunner.com/index.php?id=8074160

Retour : 67,07 km
Merzig - Ennery par D64

http://www.openrunner.com/index.php?id=8085860

Départ d'Ennery à 11h40
Arrivée au pont sur la Saar à 13h40, pause, et demi-tour
Arrivée à Ennery à 16h33.
J'avais embarqué 2 gourdes et n'en ai bu qu'une seule (en 4h53)
Aller : 2h pour 48,115 km, soit 24,05 kmh
Retour : 2h53 pour 67,07 km, soit 23,26 kmh
Total : 115,185 km en 4h53, soit 23,58 kmh (toutes pauses comprises)


04 Novembre 2017 (Samedi)
Depuis 2 semaines, je fais mes entrainements longs en vélo (et en côte) et mes entrainements roller sont courts (30 km matinaux ou indoor le soir, et sauf un 50 km la semaine dernière). Voyons ce que ça donne aujourd'hui sur un 100 bornes rapide, en roller.
Speed endurance 100 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm
9°C tôt le matin, il y avait la pleine lune hier soir, ciel dégagé, très beau temps prévu : soleil et jusqu'à 17°C à l'ombre.
Cependant le ciel met du temps à se dégager : il ne fait que 10°C, le ciel est très couvert et il y a des rafales de vent à 20 - 30 kmh.
Enfin vers midi ça se découvre vraiment.
C'est un grand plaisir que de filer sur la piste, avec un vent de dos, de Sud soufflant à environ 30 kmh.
Il y a bien quelques feuilles mortes au sol, mais pas de quoi gêner le patinage.
Au retour de mon premier run, je croise Sanglier qui se pointe en haut du pont de la rue d'Amelange, à Argancy.
Je suis en short et T-shirt, tout est baigné de soleil, le vent irrise la surface de la Moselle qui réfléchit la lumière aveuglante.
Je croise deux fois mon pote Carmello, cycliste retraité qui peut envoyer de bonnes pointes (quand on va dans le même sens, c'est toujours la course !)
Vent de face, il faut vraiment insister, mais ça va, c'est l'occasion de rester bien technique.
Sur le retour de mon 2e run, peu après 15h, sur la piste en béton d'Uckange, voici 2 scooters qui arrivent derrière moi.
Une jeune femme qui se promène en famille proteste, mais elle se fait insulter.
Je reconnais un des jeunes avec son scooter, le même que le 14 octobre dernier.
Il a l'air de me reconnaître aussi, du coup j'ai droit à mon lot d'insultes et le petit cortège poursuit sa route en direction de Richemont.
Ce qui est étonnant c'est que les gens (cyclistes, familles) semblent totalement indifférents, ils ne réagissent pas, sauf cette femme.
Je recroise Sanglier peu avant Richemont, il a vent de dos, lui aussi a croisé les scooters.
Après Richemont, je me fais rattraper par un trio de cyclistes vitesse : 2 jeunes gars d'une vingtaine d'années, accompagnés par un enfant de 12-14 ans environ, qui se débrouille très bien.
Je profite de l'occasion de me protéger du vent et les colle jusqu'à La Maxe, soit environ 12 km en aspiration.
ça tombe bien, le vent est en train de forcir, ça se sent, les feuilles volent.
Les gars se relayent souvent face au vent, l'enfant reste toujours derrière, et moi je suis.
Je dois envoyer de bonnes accélérations dans les petites côtes là où eux, les vélos, bénéficient de leur grande inertie (pont de la D52, pont d'Argancy).
En arrivant à la barrière de La Maxe je remercie tout le monde pour cette "petite balade", et fais demi-tour pour mes derniers 8 km de piste, vent de dos.
Entre-temps, le ciel s'est à nouveau couvert : j'ai vraiment profité du peu de soleil qu'il y a eu aujourd'hui.
Pluie prévue dans la nuit : on verra ce que nous réserve dimanche...

Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Départ de la maison à 12h24
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 12h31 à 13h02'30, soit 31'30 pour 15,8 km, soit 30,09 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h02'30 à 14h02'30, soit 1h00 pile pour 23,8 km, soit 23,8 kmh
La Maxe - Thionville : de 14h02'30 à 14h50'45, soit 48'15 pour 23,8 km, soit 29,59 kmh
Thionville - La Maxe : de 14h50'45 à 15h47'30, soit 56'45 pour 23,8 km, soit 25,16 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 15h47'30 à 16h04'50, soit 17'20 pour 8 km, soit 27,69 kmh
Retour à la maison à 16h11'30
Total du ride sur piste : 95,2 km en 3h33'50, soit 26,71 kmh
Total de la sortie : 100,2 km en 3h47'30, soit 26,42 kmh

03 Novembre 2017
Roulage très matinal en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm
9°C, sol sec, vent faible 5 kmh
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
10 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières.
Départ de la maison à 05h15
Roulage bien soutenu de 05h18'30 à 06h34, soit 1h15'30 pour (20 x 1,693) = 33,86 km, soit 26,90 kmh
Retour à la maison 06h36
Total km : 33,86 km + 1,2 km AR =
35,06 km

02 Novembre 2017
Roulage très matinal 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm
Après une très grosse nuit de repos, je me sens d’attaque pour un roulage bien matinal en roller.
Curieusement, les sensations sont exellentes, la tonicité est bonne, aucune gêne ni aux malléoles ni aux lombaires.
Ce qui prouve bien que le vélo en côte est un bon complément du roller.
7°C, sol sec, vent faible 5/10 kmh
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
10 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières.
Départ de la maison à 05h35
Roulage de 05h37'30 à 06h54'15, soit 1h16'45 pour (20 x 1,693) = 33,86 km, soit 26,47 kmh
Départ arrêté, 18 fois demi-tour sur place, stop.
Retour à la maison 06h56'30
Total km : 33,86 km + 1,2 km AR = 35,06 km
Par contre après ça je suis vraiment vanné !…

01 Novembre 2017 (Mercredi férié)
Sortie vélo 7h17'30 pour 166,54 km, en dénivelés par les toutes petites routes.
http://www.openrunner.com/index.php?id=8067090
Détail : 82,82 x 2 + 0,9 = 166,54 km
Ce qui fait 22,83 kmh de moyenne, à cause des côtes.
Profil altimétrique d’un aller simple. Le dénivelé est donc à multiplier par 2, puisque j’ai fait l’aller et le retour. :
Altitude min. 171 m
Altitude max. 323 m
Dénivelé Total positif :  1052 m
Dénivelé Total négatif : 1013 m
Donc plus de 2000 m de dénivelé positif pour ce ride.
C'est vraiment à cause des côtes que la moyenne est basse :
Départ d'Ennery à 09h04
Arrivée à Vic-sur-Seille à 12h45 (5 minutes à me balader au pas en ville)
Aller : 3h41 pour 82,82 + 0,9 = 83,72 km, soit 22,72 kmh
Départ de Vic-sur-Seille à 12h50
Retour à Ennery à 16h26'30
Retour : 3h36'30 pour 82,82 km soit 22,95 kmh
Total : 7h17'30 pour 166,54 km, soit 22,83 kmh (toutes pauses comprises)


Les côtes simulent bien les longues attaques en force au cours d'une longue endurance.
C'est super, le vélo me permet de travailler encore plus mon endurance,
ma résistance, tout en reposant mes malléoles et mes lombaires, très sollicitées en roller.
Du coup quand je fais du roller je me sens reposé, explosif.
Même parcours que vendredi dernier, sauf qu'à Burlioncourt (au km 69), au lieu de prendre la D79 à gauche vers Conthil, je la prends à droite vers Hampont. (ce qui ajoute pour l’aller 450 m x 2 = 900 m)
Puis à Hampont je prends la D155T, vers Morville-les-Vic, sauf qu'à l'aller je me suis trompé : j'ai pris la D155T à gauche jusqu'au carrefour de la D28 avant de revenir en arrière.
Donc je prends la D155T à droite, je coupe la D955 et continue sur la D155P jusqu'à Morville-les-Vic, puis Vic-sur-Seille, jusqu’au carrefour avec une rue (rue des Allovins), point de demi-tour.
Cette portion est de toute beauté : une vraie route touristique, on prend de la hauteur, ça grimpe, puis ça redescend sur Vic-sur-Seille.
Vic-sur-Seille est une petite bourgade isolée de 1300 habitants au riche passé historique.
Il faisait 4°C tôt le matin, ciel étoilé, dégagé, bleu, et ça a monté à 13°C l'après-midi, davantage au soleil, et, chose rare, pas de vent. Un temps superbe, ensoleillé, et presque chaud à l’arrêt.
Il y avait ce qu'on appelle les "fils de la vierge", c'est-à-dire ces longs filaments flottant au vent et qu'on accroche en roulant, et en fait c’est du fil de toile d'araignée. (j'en étais couvert à la fin)
J'ai dû faire plusieurs pauses pour prendre du ravito que j'avais dans mon sac à dos. (alors qu'en roller je n'ai pas besoin de m'arrêter pour manger)
J'ai embarqué 3 gourdes de 650 ml, et c'était une de trop : je n'en ai bu que deux.
ça a été une bonne endurance avec de sacrées côtes !



Total Octobre 2017

Roller 1095,9 km
(total de l’année = 11 152,3 km)

Vélo 388,4 km


30 Octobre 2017
Roulage matinal en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm
Ce sera donc un entraînement bi-quotidien avec l'indoor de ce soir.
1,5°C (glacial), sol sec, vent faible 5 ou 10 kmh, gelée blanche sur herbes (et pare-brise)
J’ai vraiment un peu froid malgré : pantalon long, veste, gants et bonnet. Premières gelées de la fin 2017 !
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
10 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières.
Départ de la maison à 05h29
Roulage sans trop forcer de 05h31'05 à 06h50'40, soit 1h19'35 pour (20 x 1,693) = 33,86 km, soit 25,52 kmh
Départ arrêté, 18 fois demi-tour sur place, stop.
Retour à la maison 06h53'20
Total km : 33,86 km + 1,2 km AR =
35,06 km

Le soir :
Indoor en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 124 mm + cales 2 mm
Skate Club Lorrain d'Hettange-Grande après le boulot au Luxembourg
De 20h30 à 21h30, 1h de croisés, allure rapide, km min. 20 km.

29 Octobre 2017 (Dimanche)
Passage à l'heure d'hiver. 12°C, vent 50 à 60 kmh, bruine en rafale, ciel plombé.
J'en profite pour faire un bon nettoyage de mon vélo.
Exercices de musculation des guiboles : fentes avant avec 45 kg de charge.
(sac à dos 30 kg + sac ... à "ventre" 15 kg)
Et même quelques-unes avec 50 kg de charge (sac à dos 30 kg + sac ... à "ventre" 20 kg)
Après-midi balade avec mes filles.

28 Octobre 2017 (Samedi)
Roulage 50 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm
5°C tôt le matin, ciel nuageux et vent. Je suis assez fatigué du ride d'hier.
Le vélo en côte, ça travaille... Je me décide tout de même pour un ride en roller de 50 km.
La piste est bien sèche partout et le vent a balayé les feuilles mortes.
Il reste quelques petits paquets de feuilles collées au sol entre Talange et Richemont, mais pas grand chose.
C'est un peu plus encombré de Richemont à Uckange, et vers les serres de La Maxe.
Le vent forcit peu à peu, ce sont des rafales latérales de 40 kmh, légèrement Sud.
Le ciel reste très couvert et gris, la température monte à peine au-dessus de 10°C.
Les sensations sont bonnes mais je suis vraiment bien fatigué, alors repos.
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Départ de la maison à 12h19
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 12h27'30 à 13h03'40, soit 36'10 pour 15,8 km, soit 26,21 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h03'40 à 14h05'40, soit 1h02 pour 23,8 km, soit 23,03 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 14h05'40 à 14h24'15, soit 18'35 pour 8 km, soit 25,82 kmh
Retour à la maison à 14h31'30
Total du ride sur piste : 47,6 km en 1h56'45, soit 24,46 kmh
Total de la sortie : 53,6 km en 2h12'30, soit 24,27 kmh


27 Octobre 2017 (Vendredi jour de congés)
Sortie vélo route Triban 5 cadre 54 9,5 kg 156 km
12°C, nuages et coins de ciel bleu, quelques éclaircies, vent 10 à 20 kmh

(Petite averse le matin)
http://www.openrunner.com/index.php?id=8040390
Je sais que la piste est fortement encombrée de feuilles mortes, que ce soit à la Maxe, à Bousse ou à Uckange, donc pas de regrets si pas de roller.
Et puis j'ai envie de voir du paysage, me changer les idées, (ça prend du temps, comme dirait Ewen Fernandez) - ça tombe bien, du temps, j'en ai plein.
Alors je retourne sur mon petit parcours sinueux et je vais le pousser un peu plus loin. Après Lesse, je pousse jusqu'à Oron.
De là, D20 à gauche sur quelques km puis D174F à droite : Bréhain, Château-Brehain. (Il y a aussi d'autres bleds dans le coin qui se terminent en -hain).
Je coupe la D674. Puis, de la D174F, à droite sur un C1 vers Vannecourt, très étroit, pentu et encombré de feuilles mortes à l'arrivée à Vannecourt).
Là je chope la D78 à gauche, puis encore un C1 à droite vers Burlioncourt (un C1 très lisse !). Je débouche sur la D79 que je prends au hasard à gauche vers Conthil, 9 km.
Enfin, j'arrive à Conthil par la D79 et je m'arrête au carrefour D79-D999, dans le village.
C'est mon point de demi-tour. Petite pause au soleil, il est 14h16.
La D999 mène à Dieuze (13 km) dans un sens, et à Morhange (4 km) dans l'autre sens.
On est dans le pays du Saulnois et c'est très joli : beaucoup de petites routes, très rural, vallonné, et avec des pommiers ou des poiriers en bordure de route.
Je fais le chemin inverse sans me tromper. Il y a eu des rafales de vent à 30 kmh (et plus), principalement de dos à l'aller, et donc défavorable au retour.
La température à l'ombre est de 13°C, et le soleil était bien présent. De gros nuages projetaient leurs ombres sur la campagne, et les couleurs étaient super. La 71 me fait grimper, puis, en haut d'un large plateau, j'ai une vue incroyable sur des dizaines de km à la ronde.
Encore une bonne endurance avec de la bosse (en fait, ce n'est presque jamais plat.)
Départ de la maison à 10h59
Demi-tour à 14h16
Arrivée à la maison à 17h53
Aller : 3h17 pour 78,09 km, soit 23,78 kmh
Retour : 3h37 pour 78,09 km, soit 21,59 kmh
Total : 6h54 pour 156,18 km, soit 22,63 kmh
Altitude min. 171m
Altitude max. 322m
Dénivelé Tot. + + 921m
Dénivelé Tot. - - 852m
Beaucoup d'élevages de chevaux, et même d'ânes.
À l'aller, dans un pré à chevaux, je vois un gros cheval roux couché sur le flanc, parfaitement immobile, allongé au soleil.
Qui a dit que les chevaux dormaient debout ?
Au retour, le gros cheval est debout sur ses grosses pattes aux longs poils. Je le siffle, il répond en hochant sa grosse tête.
Sympa le cheval, j'aime bien ça !

26 Octobre 2017
Speed très matinal en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm
Lever à 4h du mat, bonne forme grâce à un jour de repos la veille.
Les séances de vélo m'ont fait un bon break pour les malléoles donc de ce côté là je suis bien reposé.
À la faveur d'un retour au sec, je peux donc enfin patiner.
8°C seulement, sol sec, quelques traces humides, vent faible 5 ou 10 kmh
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
13 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières.
Départ de la maison à 04h51
Speed de 04h53'30 à 06h33'20, soit 1h39'50 pour (26 x 1,693) = 44,018 km, soit 26,45 kmh
Départ arrêté, 24 fois demi-tour sur place, stop.
Retour à la maison 06h35'50
Total km : 44,018 km + 1,2 km AR =
45,218 km

24 Octobre 2017 (Mardi jour de congés)
3eme sortie avec mon Vélo.
Tracé : (mais j’ai fait demi-tour à la sortie de Lesse, au Km 48,6.
Bifurcations : 1100 m sur la D954 dans le mauvais sens
500 m de visite vers le Château de Landonvillers (très insolite !)
300 m à Vigy sur la D67 dans le mauvais sens
Total : (2 x 48,6) + 1,1 + 0,5 + 0,3 = 99,1 km
50,5 km à l’aller
48,6 km au retour
http://www.openrunner.com/index.php?id=8040390
Départ de chez moi à 12h51
Demi-tour à Lesse, j'y arrive à 15h32, pause 2 min., je repars dans l'autre sens à 15h34.
Retour à la maison à 17h34
Total : 4h43 pour 99,1 km, soit 21,01 kmh (sans 9 min. de pauses : 21,70 kmh)
Aller : 2h41 pour 50,5 km, soit 18,81 kmh (sans 7 min. de pause : 19,6 kmh)
Retour : 2h02 pour 48,6 km, soit 23,90 kmh (sans 2 min. de pauses : 24,3 kmh)

pauses : 9 minutes
Les moyennes ne rendent pas compte de la réalité : Il y a des côtes tortueuses et des descentes dangereuses par temps de pluie.
Temps pourri : vent de Sud environ 30 kmh, averses de pluie fine, crachin persistant, ciel très couvert, très nuageux, 13°C.
Et pourtant on a 1020 mbar, mais par ici c'est le coup classique de la couche de grisaille plaquée au sol par les hautes pressions.
J'ai donc remonté la selle de 3 bons cm, et ça va mieux.
Mais pas assez : je dois faire une pause de 4 minutes au bout de 7 km pour rehausser encore la selle de 2 cm.
Maintenant c'est bien, mais du coup la selle a un peu reculé.
J'ai quand même un peu l'impression que cadre 54 c'est encore un poil trop grand, il m'aurait fallu du 52... mais il n'y en avait pas.
Je me suis préparé un petit parcours à travers la Moselle profonde :
J'ai repéré sur Google Maps les petites départementales loin de toute urbanisation, qui traversent des forêts, des champs et quelques petits villages.
Malgré la météo pourrie je dois dire que c'était génial : le paysage est très vallonné, boisé, rural. Les petites routes grattonnent beaucoup, et suivent le relief de cette campagne toute en vagues.
J'alterne montées et descentes, sans cesse, et ça zigue-zague dans tous les sens.
Certaines de ces routes suivent scrupuleusement le moindre relief, la moindre bosse, et semblent mener nulle part.
Comme c'est mouillé et que ça grattonne, prudence en descente (surtout en forêt, avec virages, débris végétaux au sol et même boue par endroits)
J'emporte avec moi un précieux bout de papier où est indiqué un plan de route, que je consulte en cas de doute.
Ennery D52 - Chailly - D2 Antilly - D52 Vigy - D67 - D71 gauche (la D71 est super)
D71 Vry - Lue - Les Étangs - Courcelles Chaussy
D603 droite - (erreur à l'aller, je suis parti à gauche sur 2 km sur la D603)
D103L gauche - Servigny lès Raville - Aoury - D75 Hémilly
(je fais une pause de 3 minutes en forêt)
D74 droite- D70 gauche - Arriance - Holacourt - Lesse

23 Octobre 2017
Indoor en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité quasi neuves + cales 2 mm
Au Skate Club Lorrain (gymnase d'Hettange-Grande)
Tours en croisés de 20h30 à 21h45 avec très peu de pauses ou de relâche,
alternance speed/cool, super bonne tonicité, croisés agréables, et super grip des Street Fight.
1h15 de croisés, minimum
25 km

22 Octobre 2017 (Dimanche)
2eme sortie avec mon Vélo. Je commence à mieux m'habituer, mais il faudra que je rehausse la selle.
Temps pourri : vent très fort de SW, averses, froid 8,5°C, ciel cahotique, pas de soleil.
Mon parcours cette fois est franchement compliqué, à voir si j'arrive à retracer :
Départ à 08h32
Ennery - Flévy - Tremery - Montrequienne - Bousse (crochet vers la piste cyclable où un rapide coup d'oeil me permet de constater que le vent a balayé toutes les feuilles mortes
D8 - Mondelange D47 - Rombas - D181 (côte à 10% !) et D11 Sainte Marie aux Chênes
Demi-tour à 10h09 dans St Marie aux Ch. sur la D11 qui mêne à Ars-sur Moselle (une petite route qui a l'air très intéressante).
Parcours retour : Rombas D181 (descente à 10% !) - Amnéville Zone industrielle (Arcelor Mital, Unimétal, etc...terrible) - Hagondange - Mondelange - Talange - vers Ay-sur-Moselle - D52 - Ennery, arrivée à 11h21
Soit 2h49 de vélo avec côtes, vent fort et pluie, pour environ 65 km, soit 23 kmh (petite moyenne ! Conditions météo très difficiles)
Après-midi à la piscine d'Amnéville avec mes filles.
Le soir je suis démoli.


21 Octobre 2017 (Samedi)
Première sortie vélo depuis le printemps.
Vélo route B'Twin Triban 5 cadre 54 -  9,5 kg
Le vélo est très bien, à ma taille, mais il faut juste que je me familiarise avec les changements de vitesses au guidon.
ça me change de mon défunt Peugeot cadre acier 15 kg trop grand pour moi.
Le vélo est léger et réactif, mais je ne suis pas encore habitué à prendre de la vitesse en descente.
Pourtant mon parcours est très bossu :
Ennery - Chailly - D2 - Lutange - D978 - Kedange sur Canner - D60 - Budang - D2 - Koenigsmacker - D62 Malling - D1 - Thionville - D1 - Ennery
De 10h21 à 13h07, soit 2h46 pour environ 68,2 km, soit 24,65 kmh
14°C, pluie et vent, ça descend bas (12°c ou 10°C), je suis en T-shirt et short, je suis gelé et trempé, je m'active sans relâche, pour ne pas refroidir, l'exercice est très cool pour les guiboles et le coeur.
La D60 vers Buding, c'est une petite route étroite, grattonneuse, pentue et biscornue, à travers les champs et les bois, sous la pluie et dans le vent.
C'est la chasse, alors on voit des voitures garées dans les sentiers et des bonhommes qui discutent.
De temps en temps ça tire un coup de feu, et un peu de plomb (métal hautement toxique) est éparpillé dans la nature.
Mais cette nature a de plus en plus de mal à fournir aux chasseurs le gibier qu'ils aiment tant tuer.
Alors on fait des élevages de faisans, qu'on élève au grain, puis, peu avant l'ouverture de la chasse, on les lâche dans les champs.
Ces pauvres animaux sont stupides : j'en ai croisé un groupe de quatre. Deux mâles et deux femelles, picorant au bord de la route.
À mon passage, ils se sont à peine écartés, dépourvus qu'ils sont de leurs réflexes sauvages.
J'aurai pu m'arrêter et en attraper un, comme un vulgaire poulet.
Et ce sont ces glorieux trophées que les valeureux chasseurs brandiront fièrement, le soir en rentrant de la chasse, feignant de croire à leur propre mise en scène.
C'est écœurant et révoltant.

20 Octobre 2017
Le matin, exercices de musculation des jambes, imitations au sol et pompes (hyper tonicité !)

19 Octobre 2017
Speed 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm
Encore une journée magnifique, 20°C, soleil et ciel bleu, mais... au bureau.
19°C le soir, descendant vers 17°C, ciel se couvrant un peu et vent qui se lève.
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
10 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières.
Départ de la maison à 19h52
Speed de 19h54'30 à 21h09'40, soit 1h15'10 pour (20 x 1,693) = 33,86 km, soit 27,02 kmh
Départ arrêté, 18 fois demi-tour sur place, stop.
Retour à la maison 21h12'20
Total km : 33,86 km + 1,2 km AR =
35,06 km

18 Octobre 2017 (Mercredi jour de congés)
Endurance 100 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm
8°C tôt le matin, ciel bleu, vent prévu un peu fort 30 kmh de Sud.
Nombreuses feuilles mortes au sol, mais assez sèches.
Le long des 3 km entre le pont de la D8 et Richemont, les tapis de feuilles sont parfois épais. Vent de dos ça va encore, mais de face sur les feuilles, pas évident, il faut dépenser beaucoup d'énergie pour appuyer assez droit pour pas déraper.
C'est plutôt romantique comme décor. La piste est bien calme, le vent souffle d'abord à 20 kmh de SE puis vire SSE 30 kmh.
Mon patin droit que j'ai resserré maintien beaucoup mieux, mais au bout de 2 heures je ressens un point de pression sur la face arrière de la malléole droite externe. Il faut dire qu'en cours de route, j'ai resserré la boucle micro d'un cran.
Après avoir déssérré cette boucle, le point de pression diminue.
Derniers 17 km : je saute le double dos-d'âne pour la quatrième fois aujourd'hui, je vais un peu vite, alors je chope la chicane à la main pour m'arrêter.
La barrière couine, le gars de l'écluse couine aussi.
J'ai pris mon appareil photo pour faire quelques clichés d'automne :

https://photos.app.goo.gl/E8ADAHQ9aWQWg1n82

Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Départ de la maison à 12h22
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 12h29'30 à 13h03'05, soit 33'35 pour 15,8 km, soit 28,22 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h03'05 à 14h01'55, soit 58'50 pour 23,8 km, soit 24,27 kmh
La Maxe - Thionville : de 14h01'55 à 14h52'30, soit 50'35 pour 23,8 km, soit 28,23 kmh
Thionville - La Maxe : de 14h52'30 à 15h52, soit 59'30 pour 23,8 km, soit 23,99 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 15h52 à 16h10, soit 18' pour 8 km, soit 26,66 kmh
Total de l'endurance sur piste cyclable : de 12h29'30 à 16h10, soit 3h40'30 pour (15,8 + (3 x 23,8) + 8) = 95,2 km, soit 25,90 kmh

Retour à la maison à 16h18
Total de l'endurance : de 12h22 à 16h18, soit 3h56 pour (95,2 + 5AR = 100,2 km), soit 25,47 kmh.

17 Octobre 2017
Mini-roulage 13 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm et un peu aplaties + cales 2 mm
Je ne roule pas longtemps pour 2 raisons :
1. J’ai les jambes un peu fatiguées (musculation la veille au soir)
2. Mon boot droit m’énerve trop, il ne me maintient plus, la boucle saute sans arrêt.
Je rentre chez moi et effectue un énième thermoformage de ce boot droit (au décapeur thermique) afin de le resserrer.
Il me semble que les opération précédentes avaient été efficaces mais que le boot finit tout de même par s’élargir à nouveau dans le temps.
Cette fois-ci j’ai vraiment beaucoup comprimé la coque. Le maintien est vraiment amélioré (ride urbain 3 km ce matin)
J’ai entre 10 et 15 mm de différence d’ouverture entre ma coque gauche et ma coque droite.
12°C ce matin, sol est sec, léger vent de Sud 10 kmh.
4 allers-retours Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Départ de la maison à 05h23’30
Roulage régulier de 05h26’30 à 05h57, soit 30’30 pour (4 x 2 x 1,693) = 13,544 km, soit 26,64 kmh
Retour à la maison 06h00
Total km : 13,544 km + 1,2 km AR =
14,7 km

15 Octobre 2017 (Dimanche)
Endurance 100 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm et un peu aplaties + cales 2 mm
Aujourd'hui, le brouillard refuse de se lever. À 11h, tout est encore sous les brumes, la température peine à monter à 10°C, et le sol demeure humide.
Le soleil perce soudain vers midi, d'abord timidement, puis totalement, et c'est le grand ciel bleu.
Les feuilles mortes s'accumuent de plus en plus. Le vent de Sud n'est pas tout à fait assez fort pour les disperser, mais assez fort pour me fatiguer...
La plupart des feuilles sont sèches et n'adhèrent pas au sol, mais pas toutes... il faut faire un peu attention, ça peut parfois déraper.
En ce dimanche, les gens sont sortis nombreux sur la piste. Heureusement que ce n'est pas un full speed pour moi, sinon il y aurait eu des collisions !
Le roller de ce week-end, pour moi, c'est 2 sorties de 100 km au-dessus de 25 kmh, pas plus. Je veux me laisser assez de marge pour pouvoir bien récupérer, car je vais remettre ça mercredi, je serai en congés.
C'est vraiment une journée magnifique, chaude et lumineuse.
Sur mon dernier run vers La Maxe, je prends l'aspiration d'un cycliste, sur 2 km environ.
Et comme je suis bien chaud, je termine les 8 derniers km bien fort.
Repos !
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Départ de la maison à 13h07 (pause 4 minutes pour resserrer mon patin droit)
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 13h18 à 13h50'30, soit 32'30 pour 15,8 km, soit 29,16 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h50'30 à 14h46'45, soit 55'15 pour 23,8 km, soit 25,84 kmh
La Maxe - Thionville : de 14h46'45 à 15h38'25, soit 51'40 pour 23,8 km, soit 27,63 kmh
Thionville - La Maxe : de 15h38'25 à 16h35, soit 56'35 pour 23,8 km, soit 25,23 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 16h35 à 16h52'10, soit 17'10 pour 8 km, soit 27,96 kmh
Total de l'endurance sur piste cyclable : de 13h18 à 16h52'10, soit 3h34'10 pour (15,8 + (3 x 23,8) + 8) = 95,2 km, soit 26,67 kmh

Retour à la maison à 16h59'50
Total de l'endurance : de 13h07 à 16h59'50, soit 3h52'50 pour (95,2 + 5AR = 100,2 km), soit 25,82 kmh. (sans la pause 4 min. : 26,27 kmh)
Bilan du week-end, en 2 rides de 100 km :
200,4 km en 7h43'35, soit 25,93 kmh (sans la pause de 4 min. : 26,16 kmh)
Dont 190,4 km sur piste en 7h09'55, soit 26,57 kmh


200 km ce week-end, en 2 jours (100 km samedi, 100 km dimanche)
14 Octobre 2017 (Samedi)
Endurance 100 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm et un peu aplaties + cales 2 mm
La météo avait annoncé un très beau week-end ensoleillé, et chaud.
Mais l'air frais de la nuit (10°C) était bien plus frais que l'eau de la rivière.
Conséquence : la Moselle fumait comme un bain chaud, répandant son épais brouillard sur toute la région.
Un brouillard mouillant comme de la pluie : toutes les routes et les pistes étaient luisantes ce matin.
Mais le soleil finit par percer cette couche de vapeur qui se désintégra peu à peu.
À 11h, il faisait beau, mais j'avais des choses à faire :
Je voulais profiter d'un Trocathlon à Yutz, afin de me prendre un vélo route d'occase, mais la vente ne commençait qu'à 14h.
Je fus parmi les premiers arrivants, qui faisaient la queue : environ 5 ou 6 personnes devant moi, et rapidement une centaine derrière moi.
C'est qu'il y avait de bonnes affaires. Je me décidai pour un vélo route à ma taille, assez léger, pratiquement neuf et pas trop cher.
C'est parfait : cet hiver, je saurai quoi faire quand le temps sera humide !
Ceci fait, je me prépare pour un ride jusqu'à la tombée de la nuit, c'est-à-dire jusqu'à 19h.
J'embarque 2 gourdes de boisson isotonique de 600 ml, une à la main, l'autre dans le petit sac à dos.
Lunettes de soleil, débardeur, j'ai l'impression d'être en été.
Beaucoup de feuilles mortes sur la piste, mais bien sèches, recroquevillées, et qui craquent et qui volent quand on roule dessus.
C'est magnifique, toutes les couleurs de l'automne sont là.
Alors que je négocie le nouveau double dos d'âne de Talange...
Je prends de l'élan juste après la chicane, je n'ai que 10 mètres pour accélérer...
Je saute le truc à pieds joints, mais il y a des gens en face, et en voulant raccourcir un peu mon saut, je me retrouve sur le cul !
La honte... heureusement que le gars de l'écluse n'a pas vu ça...
Bref, ce n'est rien du tout, je repars et je trace ma route.
Sur la piste Argancy - La Maxe, je suis étonné de voir une jeune fille assise par terre à même l'asphalte, toute absorbée par son écran de smartphone...
Et au retour, dans l'autre sens, alors que je gueule à l'attention d'un groupe de personnes "attention ! ça passe à gauche" - je me dis, tiens, c'est qui ça encore, des scouts ? Ils portent tous la même chemise bleue...
Eh non, ce sont des gendarmes, ils se dirigent à pieds vers cette fille assise (qui s'est maintenant levée).
Je ne saurai sans doute jamais quel drame se joue là.
Les feuilles crépitent sous mes roues, ça fait un joli bruit, et ça sert même d'avertisseur.
Et je ne sais pas pourquoi, beaucoup de gens bloquent sur mes roues.
Surtout les cyclistes. Et il y en a beaucoup aussi qui sont attirés par moi, bizarre.
Au lieu de rester de leur côté, ils se rapprochent du milieu de la piste.
Si vous voulez, on échange de côté.  Moi à gauche et vous à droite ? C'est comme vous voulez. Mais non. On dirait qu'ils sont irrésistiblement attirés.
Il y en a même un qui, au lieu de rester sur sa droite (donc sur ma gauche), fit toute une embardée, comme s'il voulait se faufiler sur ma droite.
C'est-à dire entre moi et le fossé, mais il se ravisa et abandonna ce projet audacieux. (et périlleux)
Bon, si ça n'arrivait qu'une fois comme ça, de temps en temps, je ne dirais pas.
Mais c'est vraiment fréquent. Doit y avoir un truc : je les attire comme un aimant.
Le vent souffle depuis le Sud-Ouest, dans un ciel tout bleu, au-dessus des arbres rouge-orangé, et forme des rides sur la surface de l'eau.
En fin de journée, le vent se calme, et la rivière fait son effet miroir que j'aime tant.
Sur le retour de mon 2eme run, juste avant Uckange, un scooter vrombit derrière moi et me klaxonne copieusement.
ça me rappelle des souvenirs, ça. Il y a encore beaucoup de monde qui se balade sur la piste en béton, ce qui ne semble nullement gêner ce scooter.
Par contre je vois à la mine que font les gens qu'ils ne sont pas contents du tout.
Je ne vais pas obtempérer (moi ? jamais !) et je m'amuse à patiner amplement de droite et de gauche, occupant toute la largeur de la piste.
Bah, ce ne sont que des gamins... je finis par les laisser passer. Ils sont deux.
Celui assis derrière avait manifestement pour consigne de masquer la plaque d'immatriculation. Je le vois mettre maladroitement sa main devant la plaque, ne réussissant qu'à la cacher partiellement.
Ils s'arrêtent ensuite devant moi, le petit descend. Ils me redépassent encore, le petit me jette une poignée de gravier qu'il a ramassés. Adorables, ces petits.
Puis, une fois au loin ils brandissent leurs bras levés au bout desquels je devine leur majeur pointant vers le ciel.
D'autres engins, des quads, bruyants, très bruyants, ont fait gicler beaucoup de caillasse sur la route vers Amelange. Ceux-là sont des adeptes du vacarme, de la fumée d'essence, et des pneus qui dérapent.
Je les vois souvent dans le coin. Eux aussi parfois s'aventurent sur la piste, par bande de 4 ou 5.
On vit quand même une drôle d'époque hein ? Parfois je me dis que j'ai la chance de voir les derniers moteurs thermiques de notre civilisation.
Que tout ça disparaîtra bientôt, pour faire place à des moteurs silencieux, non polluants... Mais je n'y crois pas.
Tant que, chimiquement parlant, il restera des solutions pour fabriquer de l'essence, que ce soit à partir du pétrole, du sable bitumeux ou même de la houille, c'est cette option là qui prévaudra dans le monde.
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Départ de la maison à 15h09
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 15h17 à 15h48'50, soit 31'50 pour 15,8 km, soit 29,78 kmh
Thionville - La Maxe : de 15h48'50 à 16h44'30, soit 55'40 pour 23,8 km, soit 25,65 kmh
La Maxe - Thionville : de 16h44'30 à 17h38, soit 53'30 pour 23,8 km, soit 26,69 kmh
Thionville - La Maxe : de 17h38 à 18h33'20, soit 55'20 pour 23,8 km, soit 25,80 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 18h33'20 à 18h52'45, soit 19'25 pour 8 km, soit 24,72 kmh
Total de l'endurance sur piste cyclable : de 15h17 à 18h52'45, soit 3h35'45 pour (15,8 + (3 x 23,8) + 8) = 95,2 km, soit 26,47 kmh

Retour à la maison à 18h59'45
Total de l'endurance : de 15h09 à 18h59'45, soit 3h50'45 pour (95,2 + 5AR = 100,2 km), soit 26,05 kmh.

13 Octobre 2017
Bizarrement, j’ai la pêche ce matin alors que j’ai pas mal roulé la veille au soir, tard, avec peu de sommeil.
Mini-roulage 15 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm et un peu aplaties + cales 2 mm
Je recommence à m’adapter à ces roues, mais j’ai la sensation de ne pas être assez maintenu au pied droit
(parce que je dois plus forcer pour avancer qu’en Street Fight)
Le temps est doux ce matin (14°C) et le sol est sec, léger vent de Sud 10 kmh.
5 allers-retours Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Départ de la maison à 06h24
Roulage régulier de 06h26 à 07h02’45, soit 38’45 pour (5 x 2 x 1,693) = 16,93 km, soit 26,21 kmh
Retour à la maison 07h05
Total km : 16,93 km + 1,2 km AR =
18,13 km

12 Octobre 2017
Endurance bien soutenue 45 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm et un peu aplaties + cales 2 mm
Décidément beaucoup plus difficiles à emmener que les MPC Street Fight XF 125 mono-densité.
Peut-être que ce qu'il me faut c'est une roue souple au noyau, à la gomme rigide et accrochante...
En tout cas comme je dois insister sur mon balancier et mes carres, c'est un bon exercice.
Ce fut une belle journée ensoleillée (vue depuis la fenêtre de mon bureau)
17°C le soir, baissant doucement à 14°C, très agréable. Vent 10 kmh de SW.
Départ de la maison à 19h48
Boucle Marques Avenue : 14 tours
http://www.openrunner.com/index.php?id=6650890
14 x 3,28 = 45,92 km
De 20h01'30 à 21h41'40, soit 1h40'10 pour 45,92 km, soit 27,50 kmh
J'ai l'impression de me trainer et de pousser sur des pneus dégonflés.
Retour à la maison à 21h55'30
Total de la sortie : de 19h48 à 21h55'30, soit 2h07'30 pour 45,92 + 8 AR =
53,92 km

11 Octobre 2017 (matin)
Roulage matinal, 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Lever à 04h30 du matin, 11°C à 05h00, sol sec, vent 10 kmh, couvert.
Repasser en Matter One20Five F0 Wide shape après les MPC Street Fight XF 125 mono-densité, ça fait un sacré changement, et c’est ça qui est intéressant.
Mais la principale difficulté c’est que mes Matter sont usées à plat donc dures à carrer et même à faire avancer.
Sensation de devoir forcer pour avancer.
Il faut dire aussi que la veille au soir j’ai fait 1 heures d’exercices de musculation pour les jambes : squatts sur 1 jambe alternés par séries de 20 ou 25.
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
10 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières.
Départ de la maison à 05h20
Roulage régulier de 05h24 à 06h43’20, soit 1h19’20 pour (20 x 1,693) = 33,86 km, soit 25,60 kmh
18 fois demi-tour sur place en prenant bien mon temps.
Retour à la maison 06h46
Total km : 33,86 km + 1,2 km AR =
35,06 km

09 Octobre 2017
Soirée au Skate Club Lorrain d'Hettange Grande
De 20h à 21h, tours de gymnase en croisés avec pas mal de pauses
On peut dire que c'était plutôt une soirée cool ! Environ 10 km maxi.
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 124 mm + cales 2 mm

08 Octobre 2017 (Dimanche)
Speed 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 124 mm + cales 2 mm
La journée commence grise, 12°C, sol mouillé.
J'entends des coups de feu dans la campagne : la chasse doit être ouverte.
Les petits animaux des bois se font tuer à coup de plomb.
Des petites bêtes qui ne demandent qu'à survivre dans un milieu de plus en plus pauvre et hostile.
La nature souillée de plomb, métal hautement toxique.
Ce n'est que vers 12h30 que je me décide pour une balade au plan d'eau.
Le skate Park est littéralement jonché de cannettes de bière brisées.
En roulant dessus, un éclat de verre saute et me perce net un trou dans une grosse veine saillante sur le tibia.
Le sang coule abondamment, j'éponge comme je peux avec un mouchoir, pendant 20 bonnes minutes.
Je ne cherche même pas à essayer de comprendre ce qui a pu pousser des gens à dégrader ainsi un espace public.
Je n'y perdrai pas une minute de plus, et rentre chez moi.
Là je me prépare pour un petit speed d'une heure, le moral est bon.
Un petit soleil apparait fugacement, vite masqué par la couche nuageuse.
La piste est sèche, à part quelques endroits ombragés.
Le vent est presque plein Ouest latéral, plutôt WWNW.
Les gens s'écartent à mon approche, signe que l'allure est décidée.
Le double dos d'âne à l'écluse de Talange, allègrement sauté, au grand dam de l'éclusier qui me regarde passer (Ô joie);
Il en faudra un peu plus pour me décourager... (enfin... espérons qu'il n'ait pas l'idée un jour de gravilloner la zone !)
Départ de la maison à 15h18
Hauconcourt D52 - Thionville : de 15h25'45 à 15h59'10, soit 33'25 pour 15,8 km, soit 28,36 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 15h59'10 à 16h32, soit 32'50 pour 15,8 km, soit 28,87 kmh
Total du speed : de 1h06'15 pour 2 x 15,8 = 31,6 km, soit 28,61 kmh

Moyenne pas terrible : en fait, le vent était presque toujours pénalisant.
Retour à la maison à 16h39'45
Total km : 31,6 + 5 AR =
36,6 km

07 Octobre 2017 (Samedi)
Endurance 140 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 124 mm + cales 2 mm
C'est une endurance avec sac à dos, sans pause ravito.
J'embarque 3 gourdes de 600 ml de boisson isotonique : c'est 2 fois trop, je n'en ai bu que la moitié.
Le matin il ne fait que 6°C et le ciel est uniformément bleu.
Hélas, les nuages rappliquent et la journée finalement est grise, très nuageuse.
Le vent souffle du Sud-Ouest, d'abord modérément, puis de plus en plus fort.
Je suis en short, T-Shirt et veste, mais dès le km 12, à Uckange, je tombe la veste, la fourre dans mon sac à dos et continue le ride en simple T-shirt.
C'est un peu limite, mais ça va. Je sens que mon corps produit beaucoup de chaleur, que le vent frais emporte avec lui.
À chacun de mes passages à l'éolienne d'Illange, celle-ci tourne de plus en plus vite.
Les rafales de vent doivent facilement dépasser les 50 kmh par endroits.
70 km vent de face, c'est vraiment dur. Je me baisse le plus possible en me concentrant sur ma technique.
Et 70 km vent de dos, ça fait une sacré différence. Mais je ne force pas trop, je préfère profiter des moments avec vent de dos pour me reposer un peu, car je suis sur un 140 bornes, et je dois garder du jus pour le vent de face.
Ce vent a bien balayé la piste, même si quelques débris végétaux subsistent çà et là.
Les apparitions du soleil se font de plus en plus rares alors que les heures passent, et la température ne dépassera pas les 12°C.
Les bas-côtés ont été tondus entre Richemont et Hauconcourt, les roseaux rue de la raffinerie ont été fauchés.
Le gars de l'écluse de Talange continue de renforcer son blocus : il a posé un deuxième dos d'âne à 50 cm du dos d'âne déjà existant.
Pour franchir sans encombre ce double dos d'âne, je dois prendre une bonne accélération et sauter l'obstacle.
Du coup ça me fait un exercice supplémentaire sur ce ride, puisque j'ai dû sauter 7 fois ce double dos d'âne (environ 15 cm de haut pour un saut d'environ 1 mètre de long.)
Bon, ça me fait un franchissement bien tonique pour cette zone.
Ce qui n'était certes pas le but recherché par l'éclusier.
Je suis curieux de voir la suite !...
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Départ de la maison à 10h27
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 10h35'30 à 11h10'20, soit 34'50 pour 15,8 km, soit 27,21 kmh
Thionville - La Maxe : de 11h10'20 à 12h10, soit 59'40 pour 23,8 km, soit 23,93 kmh
La Maxe - Thionville : de 12h10 à 13h02'40, soit 52'40 pour 23,8 km, soit 27,11 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h02'40 à 14h06'55, soit 1h04'15 pour 23,8 km, soit 22,22 kmh
La Maxe - Thionville : de 14h06'55 à 15h01'25, soit 54'30 pour 23,8 km, soit 26,20 kmh
Thionville - La Maxe : de 15h01'25 à 16h06, soit 1h04'35 pour 23,8 km, soit 22,11 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 16h06 à 16h25, soit 19' pour 8 km, soit 25,26 kmh
Total de l'endurance sur piste cyclable : de 10h35'30 à 16h25, soit 5h49'55 pour (15,8 + (7 x 23,8) + 8) = 142,8 km, soit 24,48 kmh

Retour à la maison à 16h31
Total de l'endurance : de 10h27 à 16h31, soit 6h04 pour (142,8 + 5AR = 147,8 km), soit 24,36 kmh.

06 Octobre 2017 (matin)
Roulage matinal, 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées 124 mm + cales 2 mm
Avec l’approche de l’hiver, il est plus facile pour moi de me motiver pour rouler tôt le matin que le soir.
Donc lever à 04h15 du matin, petit déj, et c’est parti :
Froid et humide, 8°C à 05h00, sol trempé, vent 10 kmh, très couvert et même quelques gouttes.
Plus tard dans la journées, il pleut.
Bonne accroche des Street Fight sur mouillé, et quand ça décroche, ça ne le fait pas de façon continue,
la roue reprend du grip en cours de décrochage.
Cependant je ne suis pas habitué, et prudence dans le faux-plat descendant, surtout que des véhicules peuvent sortir des cours.
Après ça je fais un nettoyage et regraissage rapide des roulements.
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Les côtes piquaient un peu ce matin.
10 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières.
Départ de la maison à 05h13
Roulage régulier de 05h16 à 06h39, soit 1h23 pour (20 x 1,693) = 33,86 km, soit 24,47 kmh
Et 18 fois demi-tour sur place où je perds beaucoup de temps sur le sol mouillé.
Retour à la maison 06h42’30
Total km : 33,86 km + 1,2 km AR = 35,06 km
Les Street Fight ont maintenant 503 km environ.

05 Octobre 2017 (matin)
Roulage matinal, 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées 124 mm + cales 2 mm
10°C à 05h00, sol sec, vent très fort jusqu’à 45 kmh en rafales de SW
Une belle pleine lune est en train de se coucher à l’Ouest.
Vent de face dans le sens du faux-plat montant, bien dur, et de dos ensuite : très rapide
Prudence cependant car la zone travaille tôt.
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Les côtes vont de mieux en mieux.
10 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières.
Départ de la maison à 05h57
Roulage régulier de 06h01'30 à 07h18'50, soit 1h17’20 pour (20 x 1,693) = 33,86 km, soit 26,27 kmh
Et 18 fois demi-tour sur place
Retour à la maison 07h20’45
Total km : 33,86 km + 1,2 km AR = 35,06 km
Les Street Fight ont maintenant 478 km environ.

04 Octobre 2017
Repos !

03 Octobre 2017 (Mardi jour de congés)
Roulage 50 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 124 mm + cales 2 mm
Fortes pluies la nuit, sol détrempé le matin, balade à pieds 1h vers la rivière.
Mais le sol sèche vite à la faveur d'un beau soleil se couvrant et d'un vent (20 à 30 kmh) et 12°C
La température monte dans la journée jusqu'à 15 degrés, guère plus, à cause des  nuages.
Beaucoup de choses à faire en ce jour de congés, et, une fois débarrassé, je peux enfin m'oxygéner sur la piste.
Les nuages ont tendance à disparaitre et laisser place à un beau coucher de soleil.
Mes doléances auprès des organismes départementaux et régionaux ont été - en partie - satisfaites, à savoir :
- taille de la haie d'arbustes entre Uckange et Richemont, ainsi qu'à Hauconcourt, au niveau de la rue de la Raffinerie, avant la barrière de la piste.
En revanche, 50 mètres plus loin, les roseaux qui mangent la moitié de la piste sont toujours là.
À propos de roseaux, ceux au milieu desquels trône la statue humanoïdo-reptilo-alien, ont été bien dégagés afin de rendre toute sa splendeur à cette oeuvre d'art 100% matière plastique.
Enfin, dernière bonne surprise, les bordures de la piste entre Argancy et les serres de La Maxe ont été raclées, faisant gagner un bon 50 cm en largeur.
Cependant le travail a été fait un peu vite et la terre raclée n'a pas été poussée assez loin du bord : avec la dernière forte pluie, une partie de cette terre est retombée sur la piste.
Par contre depuis les Serres de La Maxe jusqu'à la barrière, rien n'a été fait.
Et les Street Fight sont toujours aussi chouettes malgré leur usure.
Le vent souffle de l'Ouest et il faut parfois insister sur les carres, et c'est là que le fort grip des Street Fight est appréciable.
Ceci dit la moyenne reste modeste, c'est comme si le vent avait toujours été défavorable.
Les feuilles mortes ont séché et se sont envolées, mais la piste reste assez sale entre Talange et Richemont.
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Départ de la maison à 16h58
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 17h07 à 17h42'10, soit 35'10 pour 15,8 km, soit 26,95 kmh
Thionville - La Maxe : de 17h42'10 à 18h35'20, soit 53'10 pour 23,8 km, soit 26,85 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 18h35'20 à 18h53'45, soit 18'25 pour 8 km, soit 26,06 kmh
Total du roulage : de 17h07 à 18h53'45, soit 1h46'45 pour (15,8 + 23,8 + 8) = 47,6 km, soit 26,75 kmh

Retour à la maison à 19h01'45
Total km : 47,6 + 5AR =
53,6 km
Les Street Fight ont maintenant 443 km environ.

02 Octobre 2017
Indoor en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées en 124 mm + cales 2 mm
Soirée au Skate Club Lorrain d'Hettange-Grande après le boulot au Luxembourg
C'est pratique car Hettange-Grande est plus ou moins sur la route entre Luxembourg et Ennery.
Le seul problème, c'est que c'est un peu tard, même si leurs horaires ont été cette année avancés d'une heure.
J'arrive vers 19h45 et admire un peu les patineuses artistiques senior finir leur entrainement.
Tours de gymnase en croisés à diverses vitesses de 20h15 à 21h35 (soit 1h20)
Allure régulière, parfois bien soutenue et même à contre-sens, avec peu de pauses
En prenant la vitesse moyenne la plus basse (20 kmh), ça donne 26 km minimum.
Présence motivante d'une jeune recrue de 16 ans qui patine bien.
Présence également de Maurice (ça faisait un bail depuis la GROL 2015... et de Karine, en visite.)
Bonne tonicité malgré les côtes qui font mal. Les croisés en salle vont plus solliciter le haut que la route.
Les Street Fight sont géniales en salle : super accroche, donc pas de fatigue des tendons car très bonne stabilité en virages.
Ce fut un excellent entrainement à la fois technique et de gainage.
Les Street Fight ont maintenant 390 km environ.

01 Octobre 2017 (Dimanche soir)
Speed 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide Shape usées en 124 mm + cales 2 mm
Vers la fin de ce bel après-midi ensoleillé, je sens quelques forces revenir.
Le vent est toujours WSW, de 10 à 20 kmh, et par endroits ça souffle fort au-dessus de la Moselle toute irisée de vaguelettes.
La piste est parfaitement sèche mais les tapis de feuilles mortes sont toujours là.
Beaucoup de débris végétaux un peu partout : brindilles de feuilles de peuplier, glands des chênes.
Départ de la maison à 18h01
Hauconcourt D52 - Thionville : de 18h08 à 18h40'35, soit 32'35 pour 15,8 km, soit 29,09 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 18h40'35 à 19h17'30, soit 36'55 pour 15,8 km, soit 25,67 kmh
Total du speed : de 18h08 à 19h17'30, soit 1h09'30 pour 2 x 15,8 = 31,6 km, soit 27,28 kmh

Retour à la maison à 19h25
Total km : 31,6 + 5 AR =
36,6 km

01 Octobre 2017 (Dimanche matin)
Endurance 79 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide Shape usées en 124 mm + cales 2 mm
Repasser en Matter après les MPC Street Fight XF 125 mono-densité, ça change, et pas forcément en mieux.
Je sens que les Matter s'écrasent plus sous mon poids, ce qui donne la sensation de freiner.
Moins de grip en Matter qu'en Street Fight, normal. Le confort de roulage sur grattons est moins bon qu'en Street Fight.
Je pense que c'est parce que mes Matter sont déjà assez usées, et aussi parce que ce sont des Wide. Les G13 (Thin) passent beaucoup mieux.
Les Street Fight sont "Wide" (24 mm) et mono-densité ;
Mais les prises de carres sont faciles, et restent faciles même une fois la roue usée :
- car elles ne s'écrasent pas sous le poids ;
- donc gardent leur profil élliptique, même avec l'usure.
Tandis que j'use mes bi-densité par la bande de roulement, qui devient plate.
Mes bi-densité une fois usées et plates deviennent très dures à carrer et à faire avancer.
8°C à 05h00, brouillard mouillant, sol humide par endroits mais généralement sec (pluie la veille)
J'y vais pour une petite endurance, petite, car je me sens assez faible.
C'est comme si mes côtes cassées monopolisaient toute mon énergie.
En fait, la douleur irradie des côtes vers les lombaires qui n'en demandaient pas autant pour se rappeler à mon (mauvais) souvenir.
Je patine donc à l'économie et sans jamais forcer.
Le sol est non seulement humide au départ mais en plus il y a de nombreux tapis de feuilles mortes mouillées et collées au sol.
Le vent souffle d'abord faiblement puis de plus en plus fort, de WSW.
Il fait très gris et ça me plombe un peu le moral.
L'après-midi par contre est doux et ensoleillé, mais pour moi ce sera repos.
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 09h46 à 10h23'30, soit 37'30 pour 15,8 km, soit 25,28 kmh
Thionville - La Maxe : de 10h23'30 à 11h27'45, soit 1h04'15 pour 23,8 km, soit 22,22 kmh
La Maxe - Thionville : de 11h27'45 à 12h22, soit 54'15 pour 23,8 km, soit 26,32 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 12h22 à 13h06'30, soit 44'30 pour 15,8 km, soit 21,30 kmh
Total du roulage : de 09h46 à 13h06'30, soit 3h20'30 pour 2 x (15,8 + 23,8) = 79,2 km, soit 23,70 kmh




Total Septembre 2017

Roller 1080,1 km
(total de l’année = 10 056,4 km)

29 Septembre 2017 (matin)
Roulage très matinal
30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées 124,5 mm + cales 2 mm
15°C ou 16°C à 05h00, c'est presque chaud, étonnant pour cette fin septembre ! sol sec, vent 10 kmh.
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Ça va mieux qu’hier soir après une nuit de sommeil…
Les côtes ne m’ont quasiment pas dérangé, comme si le plus dur était passé.
Tant mieux, peut-être en aurais-je pour moins de 6 semaines.
C’est ma 3eme sortie très matinale en 3 jours, après 2 jours de "bi-quotidien".
Une certaine fatigue que je mets à profit pour travailler la technique.
10 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières.
Départ de la maison à 05h20
Roulage régulier de 05h22'30 à 06h39'30, soit 1h17 pour (20 x 1,693) = 33,86 km, soit 26,38 kmh
Et 20 fois demi-tour sur place (en fait, 18, si on enlève le départ et la fin)
Retour à la maison 06h42
Total km : 33,86 km + 1,2 km AR = 35,06 km
Les Street Fight ont maintenant 363 km environ.

28 Septembre 2017 (soir)
Roulage le soir (en fait, tentative de roulage vite abandonnée car immense fatigue)
7 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées 124,5 mm + cales 2 mm
19°C, c’est super agréable, quelques gouttes de pluie éphémère, sol sec, vent 20 kmh.
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Je suis vraiment trop fatigué pour rouler, j’ai sommeil, basta ! On verra demain matin.
2 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières.
Au fait c’est la première fois que je roule le soir aux Jonquières.
D’habitude le soir je vais à “Marques Avenue” mais là, la pluie semblait menacer donc j’ai préféré ne pas m’éloigner.
Les Jonquières le soir en fait c’est très bien : encore plus calme que le matin.
C’est juste que c’est un parcours assez monotone et qui oblige à des arrêts-demi-tours.
Départ de la maison à 20h10
Roulage régulier de 20h14 à 20h29'45, soit 15’45 pour (4 x 1,693) = 6,772 km, soit 25,79 kmh
Retour à la maison 20h32
Total km : 6,772 km + 1,2 km AR = 7,9 km
Les Street Fight ont maintenant 328 km environ.

28 Septembre 2017 (matin)
Roulage speed très matinal
30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité
usées 124,5 mm + cales 2 mm
Elles ont maintenant 320 km environ. Plus ça va plus je les aime, ces roues.
12°C à 05h00, c'est "doux" !, sol sec, vent 5 kmh.
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Les côtes faisaient très mal ce matin, mais le patinage passe assez bien.
Par contre pompes quasi impossibles, et position allongée douloureuse.
Bizarrement facile de me mettre en route ce matin alors que j'enchaine mon 2e jour "bi-quotidien"
10 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières.
Départ de la maison à 05h06
Speed de 05h08'30 à 06h24'10, soit 1h15'40 pour (20 x 1,693) = 33,86 km, soit 26,84 kmh
Et 20 fois demi-tour sur place
Retour à la maison 06h26'45
Total km : 33,86 km + 1,2 km AR = 35,06 km

27 Septembre 2017 (le soir)
30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité usées 124,5 mm + cales 2 mm

Elles ont maintenant 290 km environ.
Après le roulage 30 km du matin, 30 km le soir mais toujours sans forcer à cause des côtes cassées.
Finalement ce n'est pas une mais deux côtes cassées dont au moins une qui bouge très légèrement.
Boucle Marques Avenue : 8 tours
http://www.openrunner.com/index.php?id=6650890
15°C le soir, baissant, sol sec et petit brouillard par endroits.
Les travaux de la chicanne de l'écluse de Talange sont maintenant terminés :
Les 2 parties de la chicanne sont très proches, obligeant presque l'arrêt.
Départ de la maison à 19h52'30
8 x 3,28 = 26,24 km, de 20h06 à 21h01'35, soit 55’35, soit 28,32 kmh
Total sortie : de 19h52'30 à 21h14, soit 1h21'30 pour 26,24 km+ 8,1 AR = 34,34 km
Retour à la maison à 21h14

27 Septembre 2017 (matin)
Après 1 jour de repos, roulage très matinal
30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité quasi neuves + cales 2 mm
Elles ont maintenant 260 km environ.
Zone des Jonquières :
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
8°C à 05h00, brouillard mouillant (mais sol sec), vent 10 kmh, et température ressentie glaciale.
Une certaine paresse (à cause du froid) puis la machine se met en route, mais ma côte cassée fait plus mal qu'hier, normal. Chaque respiration fait mal.
Je ne peux pas respirer à fond, je ne peux pas rouler à fond.
10 allers-retours le long de la rue de la zone des Jonquières.
Départ de la maison à 05h06
Speed de 05h08'30 à 06h25'10, soit 1h16'40 pour (20 x 1,693) = 33,86 km, soit 26,49 kmh
Et 20 fois demi-tour sur place
Retour à la maison 06h27'30
Total sortie : 33,86 km + 1,2 km AR =
35,06 km

25 Septembre 2017 (Lundi jour de congés)
Endurance bien soutenue 80 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité quasi neuves + cales 2 mm

L'usure commence à être bien visible, après 230 km environ
10°C le matin, soleil et ciel bleu. Petit vent de NE 10 à 20 kmh.
Repos la première moitié de la journée, au soleil, au bord de l'eau, et prise de photos de la piste.
(entre Hauconcourt et Amelange, végétation envahissante sur la piste).
Au niveau de la petite bifurcation rue d'Amelange après le pont de l'A4, il y avait un tas de bois coupé (du bouleau) posé en plein milieu de la piste.
J'ai dégagé toutes les branches sur le bas-côté. ça , c'est quelqu'un qui a taillé son bouleau et qui est venu jeter les branches ici.
Bon au moins, ce n'est pas polluant, mais il aurait quand même pu les jeter ailleurs que sur la piste !
2 rides séparés par un peu moins de 10 minutes, sans y aller à fond, juste bien soutenu.
Juste avant mon départ, je freine dans l'herbe, comme à mon habitude, sauf que je plante, tombe dans l'herbe sur ma cage thoracique et me casse une côte.
C'est pas grave, je suis coutumier des côtes cassées. Je fais mon roulage avec ma côte cassée, ça pique fort avec la dilatation thoracique, tant pis.
(À noter que ladite côte ne fait pas "clic-clac" donc ne bouge pas trop : juste fêlée.
Mais médicalement parlant, on ne distingue pas "félée" de "cassée" : tout ça, c'est fracture.) Délai de guérison : 6 semaines.
Entre Richemont et Uckange, au niveau du pont de l'Orne, on élague et coupe un arbre qui penchait fortement au-dessus de la piste.
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville : de 14h06 à 14h40'15, soit 34'15 pour 15,8 km, soit 27,67 kmh
Thionville - La Maxe : de 14h40'15 à 15h35'45, soit 55'30
(moins 2'15 de pause resserrage de lacets patin droit à Uckange, car ma boucle micro droite n'arrête pas de sauter)
soit 53'15 pour 23,8 km, soit 26,81 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 15h35'45 à 15h54'30, soit 18'45 pour 8 km soit 25,6 kmh
Pause 8'30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 16h03 à 16h39'15, soit 36'15 pour 15,8 km, soit 26,15 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 16h39'15 à 17h15'25, soit 36'10 pour 15,8 km, soit 26,21 kmh

Total du roulage : 15,8 + 23,8 + 8 + 15,8 + 15,8 = 79,2 + 5AR = 84,2 km
Les Street Fight ont maintenant environ 230 km au compteur.

24 Septembre 2017 (Dimanche)
Endurance bien soutenue 60 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight XF 125 mono-densité quasi neuves + cales 2 mm

Après les Matter usées, les Street Fight agissent comme un réel soulagement.
Leur rebond procure un grand confort de roulement, même sur les parties grattonneuses.
Leur grip est excessif sur le sec. Cette roue se destine aux revêtements humides.
Je garde bien sûr de la fatigue de la veille, mais en ne forçant pas trop ça passe très bien.
Alors que la journée avait commencé avec un beau soleil, celui ci disparait rapidement derrière un épais brouillard mouillant.
Brouillard heureusement éphémère, le reste de la journée étant bien ensoleillé.
Sur l'aller de mon dernier run vers Richemont, pile à hauteur de l'écluse de Talange, je croise Sanglier.
On s'arrête pour bavarder (7 minutes) et surtout pour regarder les travaux qui ont été faits au niveau de la chicane pour rendre celle-ci encore plus étroite et difficile à franchir.
Un cycliste nous rejoint et nous raconte que le gars de l'écluse n'est vraiment pas sympa.
Il nous raconte en effet que l'année dernière, il y avait un sportif italien Kayakiste qui était en train de faire le tour du monde en kayak.
Ce kayakiste a franchi toutes les écluses du monde... sauf celle de Talange.
L'éclusier de Talange refusa carrément de le laisser passer.
(Notez bien que pour le laisser passer, nul besoin d'actionner les écluses spécialement pour lui ; il peut tout aussi bien attendre que se présente une embarcation plus volumineuse).
Ainsi avec l'aide d'autres cyclistes, le kayakiste fut aidé pour soulever son kayak et lui faire franchir l'écluse.
Cet éclusier n'aime personne : ni les rollers, ni les vélos, ni les kayaks.
Avec Sanglier on commence à refroidir, et on se sépare, lui vers Hauconcourt et moi vers Richemont ; et on se recroise encore à hauteur de Mondelange.
ça a été un bon petit ride de petite endurance au lendemain du 130 km.
10°C tôt le matin et vent 10 à 15 kmh de NE.
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 07h09
Hauconcourt D52 - Thionville : de 07h17 à 07h53'50, soit 36'50 pour 15,8 km, soit 25,73 kmh
Thionville - La Maxe : de 07h53'50 à 08h48'25, soit 54'35 pour 23,8 km, soit 26,16 kmh
La Maxe - Richemont : de 08h48'25 à 09h30'30, soit 42'05 (moins 7' pause) soit 35'05 pour (8 + 6,76 km)= 14,76 km, soit 25,24 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 09h30'30 à 09h44'50, soit 14'20 pour 6,76 km, soit 28,29 kmh
Total du roulage : De 07h17 à 09h44'50 soit 2h27'50 (moins 7' pause), soit 2h20'50 pour (15,8 + 23,8 + 14,76 + 6,76) = 61,12 km, soit 26,03 kmh

Retour à la maison : 09h52'50
Total de la sortie : 3h04'25 pour 61,12 + 5 km AR = 66,12 km
Les Street Fight ont maintenant environ 150 km au compteur, traces d'usure un peu râpeuses, signe d'une gomme assez tendre.
Les moyennes montrent que la vitesse moyenne en Street Fight est inférieure à celle obtenue en Matter d'environ 2 kmh.
Après-midi repos à la piscine avec mes filles. Je me repose bien, puis le soir, 2100 m brasse d'un coup.

23 Septembre 2017 (Samedi)
Speed endurance 126 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 + cales 2 mm

J'ai donc remis un vieux jeu de Matter bien usées : c'est très très raide.
ça n'amortit plus rien, et vers la fin mes tendons de malléoles souffrent de ces fortes vibrations.
Il faut dire qu'en plus des habituels grattons (piste en béton d'Uckange et route d'Amelange), il y a pas mal de débris végétaux sur la piste entre Richemont et Uckange;
et quand je me prends un petit bout de bois, ça fait mal.
La chute des feuilles mortes est précoce par endroits (vers Bousse)
J'embarque 3 gourdes de boisson isotonique (2 dans le sac à dos, 1 à la main)
Je me sens assez bien, la forme revient doucement.
Soleil et 21°C, vent 20 kmh (pointes à 30) de Nord-Est. Vers la fin de la journée, ça se couvre.
Les ordures que les péniches avaient déversées le long de la rue de la digue à Thionville, ont une fois de plus été ramassées par la mairie.
Vers le pont autoroutier de l'A4, vers Amelange, des branchages de bouleau ont été coupés (coupures franches et nettes et pas arrachées) et posés en tas presque au milieu de la piste (bizarre !)
À l'aller de mon dernier run, à hauteur d'Uckange, je rattrape un cycliste, et on se connait.
Du coup il me suit, lance une accélération route de la digue, mais je le colle jusqu'à Thionville.
On se fait le retour vent de dos (il bifurque avant moi à Talange)
Ce qui fait que je termine cette endurance avec des accélérations qui font bien mal aux jambes !
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 10h29
Hauconcourt D52 - Thionville : de 10h36 à 11h10'45, soit 34'45 pour 15,8 km, soit 27,28 kmh
Thionville - La Maxe : de 11h10'45 à 12h00 pile, soit 49'15 pour 23,8 km, soit 28,99 kmh
La Maxe - Thionville : de 12h00 à 12h57'30, soit 57'30 pour 23,8 km, soit 24,83 kmh
Thionville - La Maxe : de 12h57'30 à 13h49'50, soit 52'20 pour 23,8 km, soit 27,28 kmh
La Maxe - Thionville : de 13h49'50 à 14h46'50, soit 57'00 pour 23,8 km, soit 25,05 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 14h46'50 à 15h21, soit 34'10 pour 15,8 km, soit 27,74 kmh
Total du speed : 4h45 pour (15,8 x 2) + (23,8 x 4) = 126,8 km, soit 26,69 kmh

Retour à la maison : 15h29'30
Total de la sortie : 5h00'30 pour 126,8 + 5 km AR = 131,8 km

21 Septembre 2017
Petit roulage basse intensité en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F1 Thin Shape usées en 123 + cales 2 mm

Grande fatigue générale à cause d'un traitement (valaciclovir) sur 5 jours.
Je n'avais pas voulu prendre ce traitement durant la saison car je connais ses effets (faiblesse musculaire)
J'en suis à l'avant dernier jour de traitement et je me sens KO.
15°C, sol sec, peu ou pas de vent, la nuit tombe vite.
Les roues Matter One20Five F1 Thin Shape sont maintenant très usées et commencent à grincer
(signe que la couche du surnoyau recouvrant la gomme molle interne est devenue très fine et plie fortement)
Donc roulage médiocre (surtout après les MPC Street Fight)
Barrière - chicane de l'écluse de Talange difficile à franchir.
Km parcourus : (5AR + 3,28 + 1 + (6,76 x 2)) = 22,8 km
De 19h50'30 à 20h45'20, soit 54'50, soit 24,94 kmh

20 Septembre 2017 (soir)
Mini roulage le soir
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight 125 X-Firm neuves + cales 2 mm
15°C, ciel bleu au départ, puis nuit, sol sec, calme, pas de vent.
J'ai la pêche au niveau cardio mais les jambes sont fatiguées
Donc sortie courte sur Boucle Marques Avenue (3,28 km)


http://www.openrunner.com/index.php?id=6650890
Départ de la maison à 19h56
Puis 3 tours de boucle de 20h08 à 20h28'30 soit 20'30 pour (3 x 3,28 = 9,84 km), soit 28,79 kmh
Retour à la maison à 20h40'30
Total de la sortie : 9,84 + 8AR = 17,84 km en 44'30

20 Septembre 2017
Roulage très tôt le matin (lever à 04h30)
10°C, sol sec (rares zones humides), pas de vent.
30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight 125 X-Firm mono-densité neuves + cales 2 mm
Excellentes sensations ce matin, et finalement j’adore ces roues MPC Street Fight 125 X-Firm mono-densité
Il me semble même que la double-poussée passe mieux avec. Les trajectoires sont peut-être plus raides, mais le roulage est excellent.
La gomme ne s’écrase pas trop sous le poids de la poussée comme le font les bi-densité.
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 10 allers-retours
J’ai mis à jour le tracé, afin de faire coïncider visuellement sur Google Maps avec l’endroit où je fais mes demi-tours :
pile en face des débuts de piste cyclable.
Attention, aux Jonquières, il y a les gens qui travaillent, mais tôt le matin ça va.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Il y a donc 20 fois un "arrêt-demi-tour-sur-place" : ça ressemble donc un peu à un gros fractionné avec temps de récup très court.
Départ de la maison à 05h20
10 x 2 x 1,693 = 33,86 km, de 05h23’30 à 06h38’30, soit 1h15, soit 27,08 kmh
Retour à la maison à 06h41
Total sortie : 33,86 km + 1,2 km AR = 35,06 km

19 Septembre 2017
Roulage très tôt le matin (lever à 04h30)
30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues MPC Street Fight 125 X-Firm mono-densité neuves + cales 2 mm
À Pontarlier avec la pluie je n’ai pas utilisé ces roues car je n’y étais pas habitué.
Finalement elles ne sont pas si mal que ça. Le passage à la mono-densité, quand on est habitué à la double-densité, c’est déconcertant.
ça pardonne moins les fautes de trajectoire. C’est donc un bon exercice car il faut vraiment bien poser, sinon, ça part en vrille.
Aller sur le sec, et retour vent de face, sur humide, car il est tombé une fine pluie.
Excellent grip effectivement sur piste humide… Argh, j’aurais dû les mettre à Pontarlier !…
Très très couvert, 12°C, vent 10 à 20 kmh de SW
Cette première sortie après les 6h de Pontarlier, sortie matinale, fait beaucoup de bien aux jambes et au dos, car je ne force pas trop.
La barrière-chicane de l’écluse de Talange a été modifiée. Les 2 parties de la chicane ont été rapprochées afin de rendre le passage plus étroit.
Je pense vraiment qu’un jour ils mettront des fils barbelés voire des mines anti-personnel.
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : 15,80 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 05h08
Hauconcourt D52 - Thionville : de 05h17 à 05h53'10, soit 36'10 pour 15,80 km, soit 26,21 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 05h53'10 à 06h34'45, soit 40'35 pour 15,80 km, soit 23,35 kmh
3’15 de pause - sans cette pause : 37’20 soit 25,39 kmh
Moyenne générale : 31,6 km en 1h17'45, soit 24,38 kmh
3’15 de pause - sans cette pause : 1h14'30 soit 25,44 kmh

Retour à la maison à 06h42'45
Total km : 31,6 + 5AR = 36,6 km

17 Septembre 2017 (Dimanche)
Les 6 heures de Pontarlier 2017
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124 + cales 2 mm
Les résultats des solos :

http://www.eventicom.fr/evenements/resultat_detail/6-heures-Roller-de-Pontarlier-6h-Solo-individuel-740
Tracé openrunner : 2,347 km :
http://www.openrunner.com/index.php?id=7857005
65 tours de 2,347 km = 152,555 km en 06h04’31, soit 25,11 kmh
1 : gui_gui
2 : Arellano Fabrice
3 : Aurélien
Deux semaines avant la course, je suis collé aux sites de météo qui annoncent de la pluie et du froid pour Pontarlier.
La tendance pluvieuse semblant se confirmer, j’effectue 2 achats qui s’avèreront inutiles, comme on va le voir :
D’abord, un jeu de roues MPC Street Fight mono-densité (bi-densité peu utile sur mouillé)
Ces roues m'ont été conseillées par Ligne Droite : malgré leur mono-densité ces roues auraient un rebond et un confort de roulage corrects.
Leur gomme accrocherait bien sur le mouillé, tout en scotchant moins au sol que des Storm Surge, au cas où ça sèche...
On va voir ça :
Je les teste vite fait vendredi midi sur le sec. Impression plutôt négative : ça couine, c'est raide, c’est dur à emmener. Sur les zones humides, il est vrai que ça tient bien.
J’achète également une veste de sport imperméable, légère et aérée.
Je prévois également des sur-chaussures.
Avec Aurélien on se fait la route Metz - Pontarlier (310 km) par un beau samedi ensoleillé.
Nuit sur place en appartement (Airbnb), tous les hôtels du coin étant complets.
Le matin de la course, les rues de Pontarlier sont sèches, le ciel est couvert, et il ne fait que 5°C.
Le vent est faible et semble provenir de l’Est. De lourds nuages rampent sur le relief jurassien, ni menaçants, ni sympathiques, juste… mystérieux.
Arrivée à 08h00 au gymnase, lieu du départ, et rencontre avec le staff et les bénévoles.
Un gars du coin nous assure qu’il ne pleuvra pas. Mais qu’à 16h00, ce serait le “déluge”…
Aurélien me dit : “Faut toujours écouter les locaux…” Et comme on va voir, il avait en partie raison. En partie seulement.
Je fais un ultime test avec mes roues MPC Street Fight mono-densité X-Firm (gomme jaune, noyau orange).
Non, vraiment, elles ne me plaisent pas. C’est raide, difficile à contrôler, et la roue semble décrocher en carres extrêmes.
Et comme leur seule raison d’être c’est la pluie, et qu’il ne pleut pas, eh bien je remonte mon jeu de roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124 mm.
Pas de sur-chaussures (trop encombrantes à mon goût), pas d’imperméable (trop transpirant), mais un pantalon, ça oui, et avec une légère veste de sport très respirante par dessus un T-shirt.
Le départ initialement prévu "Le Mans" a finalement été transformé en départ classique, chaussé : tant mieux !
De même, le règlement exigeait que le dossard soit porté dans le dos, mais finalement l’autorise sur la cuisse droite, permettant ainsi aux participants d’enlever et de remettre une veste en fonction de la pluie.
Le virage à 180° sur un parking a été élargi de 100 mètres environ sur la superficie de ce parking, afin de faciliter ce virage, par ailleurs en dévers, et sur asphalte mouillé.
Nous ne sommes qu’une trentaine au départ (80 ou 100 coureurs en tout), et je retrouve quelques habitués : Andrée et Christophe, Victor, Marie Marchand, et bien d’autres…
J’avais bien entendu effectué une petite recherche internet sur mon possible concurrent direct : un certain Fabrice.
Ce Fabrice a fait le semi-marathon de Belfort en 2011 en 39’32, soit presque 32 kmh de moyenne.
http://www.rollerenligne.com/articles-2677-retour-sur-le-lion-de-belfort-2011.html
Il faisait partie de l’équipe de France benjamin à la fin des années 90 et a même été médaillé.
Autant dire que mon sentiment à son égard est empreint d’un grand respect !
De fait, en le voyant patiner, je vois une très belle technique, académique, fluide, propre… mais lente.
… comme s’il ne voulait pas forcer, se relevant beaucoup dans les virages, mais avançant bien régulièrement.
Ainsi je lui mets 3 tours en 2h15 de course.
Je compte le nombre de fois où je dépasse Fabrice : 1 tour chaque 45 min. Puis ça s'espace, le différentiel diminue, mais augmente à nouveau à la fin.
À la fin, mon avance sur lui sera de 11 tours.
Il faut dire que les 30 premières minutes sont rapides. Ensuite, eh bien, la pluie se met à tomber. Le sol est rapidement trempé et à partir de là, tout devient extrêmement technique.
Les virages sont bien entendu dangereux, mais également la ligne droite des relais, où apparemment de l’huile ou de la graisse a rendu la rue très dérapante.
Le vent a forci. La pluie tombe durant 1 heure environ puis s’arrête. On aura donc eu un sol mouillé pendant 3 h30 de course.
Puis, vers 14h, alors qu’il nous reste encore 2 heures, le soleil essaye de percer à travers les nuages, et la route commence à sécher.
Mais ce n’est que dans la dernière heure que je peux enfin recommencer à envoyer les chevaux.
Nombreux sont ceux qui avaient fait le choix de montages full MPC Storm Surge 110, ou panaché.
Ceux-là étaient indéniablement plus rapides que moi sur mouillé et vent de face. Mais je les dépassais tout de même vent de dos.
Ensuite, quand ça a séché, ils ont commencé à peiner sérieusement !
Mon pote Aurélien, alias Sanglier76, est en train de faire LA course de sa saison. En effet, pour lui la perspective d’une troisième place sur le podium des solos se profile alors que le quatrième solo semble lever le pied.
Du coup, il ne lâche rien, et je le vois, sous la pluie, sur le mouillé, patinant inlassablement jusqu’au podium.
Rencontre, ou plutôt retrouvailles devrais-je dire, avec Pierre Serafini, patineur vitesse de la région, que j’avais une fois rencontré en 2010 à Metz, et avec qui j’avais roulé sur 25 km environ le long de la Moselle.
Facilement reconnaissable au bruit caractéristique que font ses rollers : il a une boucle micro qui vibre, d’où son surnom de “La Fée Clochette” !
Soit dit en passant, il utilise la même paire de Bont depuis 15 ans…
À chaque passage des stands, j’observe le compte à rebours.
Alors qu’il reste 45 minutes de course, d’impressionnants nuages noirs surgissent au Sud, par-dessus les proches collines.
Le gars du coin avait bien dit : à 16h, le déluge… Du coup, je me dépêche. J’ai envie d’en faire le maximum.
Avant-avant dernier tour avec Victor (Gossip), qui filait bon train, mais qui m’attend pour un tour ensemble. Ça file bien derrière lui !
Là-dessus, ça y est, la pluie tombe. De grosses gouttes froides qui s’écrasent sur la route.
Puis je colle Pierre Serafini, (qui m’avait un peu oublié depuis tout ce temps, (7 ans !) mais qui me remet rapidement).
Andrée se joint à nous. Nous sommes à fond tous les 3, sous une averse battante de grêle fondue.
Nous sommes archi-trempés, et on rigole ensemble, la délivrance est proche.
Le compte à rebours des stands nous indique que nous allons pouvoir avoir le temps de nous faire un dernier tour, à 1’30 de la fin.
Alors on y va pour un ptit dernier pour la route. Du bonus. Normal, il fait tellement beau. C’est pas tous les jours !
On rit, on chante, on crie sous la pluie, un trio de folie, bravant l’averse drue.
La magie du patinage nous fait survoler cette dernière épreuve, et nous nous jouons de la perte d’adhérence, nous sommes vainqueurs.
Au finish, on se prend dans nos bras, désormais insensibles à cette pluie glacée.
Quand j’enlève mes rollers, j'ai les pieds qui fument. Mes rollers eux-mêmes fument.
Avec Aurélien, on rassemble nos affaires, vaguement abrités par les tonnelles installées le long de la ligne des relais.
Après une bonne douche réparatrice dans les locaux du gymnase, c’est la cérémonie des podiums, dans une ambiance conviviale.
C’est ensuite l’heure des au revoir. À l’année prochaine, les amis. Rendez-vous à la saison 2018.
Les 4 heures de route du retour se font sous la pluie. C’était vraiment une fin de saison en toute beauté.

12 Septembre 2017
Speed le soir 26 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123,5 + cales 2 mm

Très couvert, frais, 15°C, vent 20 à 30 kmh WSW
La pluie menace et me tombe dessus au bout de 20 minutes :
sol trempé, je roule dans l'eau. Exercice technique : ces rues sont pleines de plaques d'égoût et de virages.
Le choix des Thin Shape n'est pas idéal sur mouillé : manque de stabilité.
Les lombaires me font mal, et vers la fin je ressens de la fatigue et une gêne au niveau plantaire/tendons de malléoles.
Je ne suis pas habitué à rouler sur mouillé, du coup ça me fait mal partout...
Boucle Marques Avenue (3,28 km)
http://www.openrunner.com/index.php?id=6650890
Départ de la maison à 19h57
Puis 8 tours de boucle de 20h09 à 21h10'55 soit 1h01'55 pour (8 x 3,28 = 26,24 km), soit 25,42 kmh
Retour à la maison à 21h26
Total de la sortie : 26,24 + 8AR = 34,24 km et 1h29

10 Septembre 2017 (Dimanche)
Speed  endurance 95 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124 + cales 2 mm

Des restes de fatigue. Maintenant, dans la semaine qui vient : 1 seule sortie avant Pontarlier.
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Départ sous un ciel très gris et 12°C, vent de SW 20 kmh environ.
La piste est humide par endroits mais sèchera rapidement.
Je porte une veste (qui s'avèrera encombrante car je transpire trop dessous)
J'embarque 2 gourdes : une à la main, une dans le sac à dos : presque inutile également.
Le soleil fait de belles apparitions, et le vent forcit jusqu'à environ 30 - 40 kmh de SW
Au retour de mon dernier run (La Maxe - Hauconcourt), je croise encore une fois, exactement au même endroit que la dernière fois, un bébé héron, debout sur la piste, cou tendu vers le ciel, dans une attente désespérée du retour de sa maman.
Il semble légèrement plus avancé en âge que celui de la dernière fois.
Mais cette fois-ci, je ne m'arrête pas : élever un bébé héron, c'est plus que galère.
Aussi cruel que cela puisse paraître, je préfère laisser la nature gérer cela elle-même.
Le coin est venteux. Sûrement qu'en cet endroit les nids sont soumis à rude épreuve, et le fort coup de vent de la veille au soir aura eu raison d'un nid mal conçu, trop fragile.
Travaux d'élagage et d'abattage d'arbres morts en cours entre Richemont et Hauconcourt, mais le tronçon de piste entre la rue de la raffinerie et le pont de l'A4 est envahi par les roseaux (cette année ce tronçon n'a jamais été fauché)
Repos la deuxième moitié de l'après-midi, très ensoleillé mais aussi très venteux.
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 10h21
Hauconcourt D52 - Thionville : de 10h28'30 à 11h00'40, soit 32'10 pour 15,8 km, soit 29,47 kmh
Thionville - La Maxe : de 11h00'40 à 11h55'30, soit 54'50 pour 23,8 km, soit 26,04 kmh
La Maxe - Thionville : de 11h55'30 à 12h43'55, soit 48'25 pour 23,8 km, soit 29,49 kmh
Thionville - La Maxe : de 12h43'55 à 13h42'45, soit 58'50 pour 23,8 km, soit 24,27 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 13h42'45 à 14h00'30, soit 17'45 pour 8 km, soit 27,04 km
Total du speed : 3h32 pour [15,8 + (3 x 23,8) + 8] = 95,2 km, soit 26,94 kmh

Retour à la maison : 14h08
Total de la sortie : 3h47 pour 95,2 km + 5 km AR soit 100,2 km soit 26,48 kmh

07 Septembre 2017
Speed le soir 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm

Très couvert, frais, 17°C, vent 20 à 30 kmh WSW
Deuxième sortie après les 6h de Strasbourg (en intercalant 1 jour de repos)
Le vent est très présent, je maintiens l'allure et la tonicité.
Boucle Marques Avenue (3,28 km)
http://www.openrunner.com/index.php?id=6650890
Départ de la maison à 19h55
Puis 10 tours de boucle de 20h07'30 à 21h13'30 soit 1h06 pour (10 tours, soit 32,8 km), soit 29,81 kmh
Les 5 premiers tours à 20h39'55, soit 32'25 pour 16,4 km, soit 30,35 kmh
Les 5 derniers tours à 21h13'30, soit 33'35 pour 16,4 km, soit 29,30 kmh

Total de la sortie : 32,8 + 8AR = 40,8 km
Vu le vent et les difficultés, bonne moyenne (nombreux croisés, nuit : une bonne partie du circuit n'est pas éclairé - lampadaires curieusement éteints, dos d'âne, plaque d'égoût)

05 Septembre 2017
Speed le soir 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm

Nuageux, 20°C, vent 20 à 30 kmh WSW
Première sortie après 1 jour de repos après les 6h de Strasbourg
La saison est maintenant presque terminée. Encore Pontarlier le 17/09 est c'est fini.
La nuit tombe tôt, bientôt l'automne.
Inutile de m'aventurer sur la piste cyclable et me retrouver dans le noir au bout d'une demi-heure, je reviens donc sur ma boucle urbaine du centre commercial "Marques Avenue", très bien éclairée.
À 4 km de chez moi, ça me fait un bon échauffement avant d'attaquer la boucle à fond. (et un bon déroulage après)
Bon exercice car nombreux virages en croisés sur la boucle (croisés courts et rapides, à travailler)
Travail sur posé de patin à plat (mon défaut : poser par roue arrière)
Pour corriger cela, essayer de prendre mon temps pendant la phase de retour de patin pour bien placer mon pied en avant.
5 courbes vers la gauche et 4 vers la droite.
Le vent est de face sur une longue ligne droite d'1 km environ.

Boucle Marques Avenue (3,28 km)


Je fais 1 tour en 6'45, soit 29,15 kmh
Départ de la maison à 19h56
Puis tours de boucle de 20h09 à 21h09'55 soit 1h00'55 pour (9 tours, soit 29,52 km), soit 29,07 kmh
Total de la sortie : 29,52 + 8AR = 37,52 km


03 Septembre 2017 (Dimanche)
Les 6 heures de Strasbourg
Tracé :
http://www.openrunner.com/index.php?id=7784045
2,165 km (2,2 selon l'orga)

Résultats enfin arrivés pour Strasbourg :
j’ai fait 80 tours en 6h01’14 pour (80 x 2,2 km selon l’orga = 176 km, soit 29,23 kmh de moyenne)
Mais comme le tour en serrant à la corde, comme il me semble l’avoir fait, est de 2,165 km
ça nous fait plutôt : 80 x 2,165 = 173,2 km, soit 28,76 kmh de moyenne. C'est donc cette dernière valeur que je retiens, personnellement.

En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter G13 F0 Thin shape usées en 124,5 mm + cales 2 mm
Après Colmar, je me suis fait 2 jours de repos complet, puis un jour avec 36 km mais pas à fond, puis encore 3 jours de repos.
Le dernier jour de repos est vraiment dur. Ben oui, se reposer, ne rien faire, c'est dur. Je sens tout mon corps qui crie pour de l'activité et moi je lui dis : non, couché !
La météo a changé : on passe progressivement des fortes chaleurs à un temps automnal, nuageux, frais et humide.
Cette fois-ci Sanglier est de la partie, et comme Strasbourg n'est qu'à 1h45 d'autoroute, on décide d'y aller le matin même, tôt.
Il est prévu qu'il passe chez moi à 06h00 du mat dimanche, aussi les jours qui précèdent je m'habitue à me lever très tôt, et aussi à me coucher tôt.
Il y a 12 solos hommes inscrits, dont l'Allemand Fireskater Jochen, qui n'était pas trop en forme à Colmar, sûrement à cause de la chaleur. Sauf qu'en 2015 ce gars-là avait fini les 6h de Strasbourg dans le même tour que Bankowski, avec 180 km... et des conditions fraîches.

 

LISTE DES SOLOS HOMMES :
Catégorie    N°Dossard    Nom de l'équipe    Nom Prénom
Solo H     401    Fred_PUCKS    GODEFROY Frédéric
Solo H     402     Rouliroula Hotwheels     VANSTEENKISTE Dany
Solo H     403    Sanglier76    GACHET Aurélien
Solo H     404    NRV du chibre    ROUSSEAU Flavius
Solo H     405    NRV pas Xavier    DESIR Xavier
Solo H     406    FréroSoloNRV    DRAPIER Benoit
Solo H     407    Lolo Solo NRV    LESUEUR Loïc
Solo H     408    GUI-GUI    DELEGUE Guillaume
Solo H     409    Fireskater Jochen    Glasbrenner GLASBRENNER Jochen
Solo H    410    Seul-le-Mans Laurent    ZERR Laurent
Solo H     411    Gossipskate SESSEM    Assem HENAIDAK
Solo H     412        Pierre-Olivier THERIOT


Or là aussi cette année, il va faire frais. Donc Jochen sera un redoutable adversaire.
Il y a aussi Laurent Zerr, à surveiller.
Le matin à Ennery, il fait 10°C, il ne pleut pas, et le sol est sec, sauf sous les arbres qui piègent un épais brouillard.
Sanglier passe en bas de chez moi un peu avant 06h00, on charge mes affaires dans le coffre, et c'est parti.
Il fait très frais, en approchant de Strasbourg ça chute à 8°C, il y a des nappes de brouillard, et la route est mi-sèche mi-humide.
En arrivant, cependant, on voit que toutes les rues sont bien sèches à
Hoenneim (banlieue Nord de Strasbourg)
Nous sommes les premiers coureurs sur le spot. On installe le matos, retire nos dossards/puces au gymnase. Le staff est en plein travail d'installation, les choses dangereuses le long du parcours sont bombées en rouge.
Je fais 2 tours de reconnaissance et constate que le parcours est étroit le long d'une des rues, avec l'autre voie ouverte à la circulation.
Des bottes de paille emballées, surmontées de piquets et tendant une longue banderole de chantier, ont été disposées sur toute la longueur de cette rue.
Le parcours a la forme d'un carré d'environ 550 mètres de côté, donc 2,2 km selon l'orga, mais comme en réalité on serre à la corde, j'ai compté pour ma part très exactement 2,165 km.
Le revêtement est moyen (trous, gratton, coins rapiécés), étroit, à part une rue bien lisse.
C'est une petite course : nous sommes moins de 100 alignés sur le départ, dont Fireskater Jochen, l'Allemand géant qui sera bien sûr mon principal adversaire.
Je retrouve beaucoup de visages familiers, dont beaucoup étaient à Colmar la semaine passée. Enfin on s'aligne pour le départ.
L'ordinateur qui compte les tours connait quelques bugs/ratés et le départ est interrompu au milieu du compte à rebours plusieurs fois, ce qui joue avec nos nerfs.
Dès le départ, je vois Jochen qui me cherche du regard, il s'approche de moi, se cale derrière... et je le tire comme ça pendant une heure complète... Au bout de laquelle je lui demande si ça le branche de passer devant, ce qu'il accepte de bonne grâce. Wow, ce mec est un coupe-vent énorme ! 2 mètres de haut, un gabarit impressionnant, et il envoie du lourd face à un petit vent qui s'avère plus têtu que prévu.
Dans la deuxième heure, Jochen ne fait pas une heure complète devant moi, je repasse devant, un peu au hasard des circonstances.
L'ambulance soudain fait hurler ses sirènes, il y a eu un accident chez les coureurs. Bon sang c'est Assem, alias Sessem. Il est au sol, couché, avec les secouristes autour de lui. Au fil des tours je vais voir une scène terrible : Sessem a les yeux fermés, on le recouvre d'une couverture isolante, le hisse sur un brancard, l'embarque à bord de l'ambulance, et il est évacué rapidement.
Je gamberge, je suis inquiet pour lui, a-t-il perdu connaissance ?
Je ne saurai le fin mot de l'histoire qu'à la fin de la course, comme on va voir.
Combien de fois Jochen et moi avons-nous dû sauter sur le trottoir pour éviter/dépasser des coureurs le long de la rue étroite... comme je fais remarquer à l'Allemand : "This is a Free-Ride Endurance ! " (on se comprend mieux en anglais !)
Or voilà que dans ma tête se dessine un plan machiavélique...
Les tours sont courts...facile de mettre un tour... ou de se le faire reprendre...
Vers 2h45 de course, je chope un des 4 mecs de l'équipe Gossip, et on file comme ça sur 2 tours, Jochen collé derrière moi. "Good train !" que je lui dis. "Yeah, very good !", répond-il.
Et voilà qu'à un relais des Gossip, un des gars plus rapide (le barbu !) arrache très fort. J'envoie la purée et je le colle aussi sec. Virage à droite. Le long de la rue où il y a le tram, vent favorable. Je vole derrière le Gossip. Me retourne : Wow ! Jochen a lâché l'affaire : il est au moins à 250 mètres derrière !
Bon, c'est pas tout ça, mais maintenant que j'ai commencé ce que je suis en train de faire, faut que je le finisse. Car ça sert à rien de cramer du fuel pour moi-même me faire déposer en rase campagne. Mais bon dieu voici que c'est au tour de Robin, des Gossip (qui avait fait 3eme à Nivelles). Selon les propres termes de son équipe, c'est un "lévrier". Foulées longues et amples, rapidité. C'est dur mais je m'accroche, je suis au ras du sol. je suis obligé de caler une foulée courte entre chacune de ses 2 ou 3 foulées, pour rester dans sa roue. Je tiens bon, et voici encore un relais plus cool. Et je suis les relais des Gossip comme ça pendant 7 tours (environ !) jusqu'à ce que j'aperçoive devant moi, en train de passer les stands, Jochen à qui je viens de mettre un tour : je l'ai fait !
Je tape dans le dos du Gossip devant moi et le remercie, et maintenant c'est au tour de Robin, encore. ça arrache, je sais que je ne pourrai plus faire un tour complet à cette vitesse-là : je le laisse me distancer et retrouve Jochen.
Il ne dit rien, mais il sait. On sait tous les deux. Maintenant, la question que tout le monde se pose, c'est : très bien, mais est-ce que je vais résister encore presque 3 heures comme ça ? Pour moi, je sais que la réponse est : oui, bien sûr. Mais je ne bourre plus à mort, je gère ma vitesse, avec néanmoins de bonnes accélérations, dans la limite de ce que je peux me permettre, Jochen derrière moi les 3/4 du temps, je lui demande parfois de passer devant, ce qu'il fait pour 2 ou 3 tours, puis je repasse devant.
Sanglier, que j'ai dépassé à de nombreuses reprises, est tout content pour moi. Il est parfois seul, parfois en train et va à son rythme.
Parfois en mettant un tour à Hilde, accompagnée de Laurent Zerr, ils s'accrochent à nous, mais pas trop longtemps, car notre allure est élevée, vu qu'on chope souvent des patineurs assez rapides.
À un moment, Jochen essaie de faire comme moi : il suit un Gossip à toute vitesse, mais abandonne au bout d'1 km. ça sent la fatigue.
Finalement dans la dernière heure, c'est moi devant pratiquement tout le temps, avec Hilde et Laurent qui on réussi à monter en marche.
Je sais qu'on va rester dans cette config jusqu'à la fin, alors je plaisante un peu : je leur demande si tout va bien et si tout le monde est bien installé...
C'est un honneur pour moi d'être locomotive, je suis tout fier. 3 tours avant la fin, Jochen me félicite : il ne pensait pas que j'allais tenir.
J'accélère pour le finish, et là je dois dire que je suis vraiment fier et ému.
Les Gossip sont en train de poser pour leur photo souvenir : je m'invite et les remercie tous, je leur explique que sans eux, je n'aurais pas gagné. Même s'ils ne m'ont pas spécialement attendu ! Disons qu'il étaient au bon endroit au bon moment et j'ai su en profiter. Mention spéciale à Robin alias le lévrier, qui patine vraiment super bien : c'est chouette de tracer derrière lui.
Je m'enquiers immédiatement de la santé d'Assem et des circonstances de l'accident :
En fait, Il se trouvait tête de train avec Laurent et Hilde derrière lui, lorsque soudain, aux relais, une patineuse (bien peu expérimentée) bifurque sur le côté (au lieu de continuer tout droit). Percute Assem à l'épaule gauche, qui vire-volte, chute lourdement sur le côté droit. Laurent qui lui tombe dessus de tout son poids (et c'est pas un léger, alors que Sessem, c'est un "extra-light") et pour couronner le tout, Hilde qui tombe encore là-dessus.
Laurent et Hilde pourront se relever moyennant de grosses écorchures et une pause pansements pour Laurent. (juste un genou éraflé pour Hilde)
Quant à Assem, après la remise des prix, il est de retour de l'hôpital.
Je le serre dans mes bras comme si c'était mon fils, marrant. Il m'a foutu une de ces trouilles, les yeux fermés, immobile dans le brancard...
Mais non, c'était juste la douleur, le dégoût d'une course interrompue si violemment. Rien de cassé, mais une sacrée râpe à fromage côté droit.
Tous mes vœux de bonne cicatrisation, Assem !
Tout au long de la course, la température n'a cessé de monter et le soleil de s'imposer. J'ai bu 3,5 gourdes de boisson isotonique Isostar 2,5 dosettes/600 ml mais cette fois-ci, sans sel, la chaleur n'étant pas trop forte.
D'ailleurs pour attraper mes gourdes au passage, c'était assez acrobatique, posées qu'elles étaient sur notre table de camping, au milieu des relais.
Mais on m'a aidé !
Douche au gymnase, chez les garçons (ah oui un des gars s'est trompé de porte et voulait aller chez les filles, mais il s'est fait correctement éconduire), puis remise des prix et remise du Challenge d'Alsace.
Bischheim et Hoenneim (les 2 maires sont présents à la cérémonie)
Et encore une fois Sanglier et moi on rentre, par l'autoroute, la tête dans les nuages.

Total Août 2017

Roller 916,1 km
(total de l’année = 8976,3 Km)




30 Août 2017
Roulage soutenu mais sans forcer tôt le matin (lever à 04h45)
30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm

Ciel dégagé (il fait nuit quand je pars) puis nuageux, pluie prévue aujourd’hui, vent faible ENE, magnifique lever de soleil.
C’est ma première sortie après 2 jours de repos total après les 6h de Colmar.
Bonnes sensations à condition de ne pas forcer. Maintenant, 3 jours de repos avant les 6h de Strasbourg.
Chute des températures prévue, et temps frais et humide sur la région y compris dimanche 3 septembre jour de la course.
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : 15,80 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 05h42
Hauconcourt D52 - Thionville : de 05h50'05 à 06h24'20, soit 34'15 pour 15,80 km, soit 27,67 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 06h24'20 à 06h57'55, soit 33'35 pour 15,80 km, soit 28,22 kmh
Moyenne générale : 31,6 km en 1h07'50, soit 27,95 kmh

Retour à la maison à 07h06
Total km : 31,6 + 5AR = 36,6 km


Les 6 heures de Colmar (Dimanche 27 août 2017)
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter G13 F0 Thin shape quasi neuves + cales 2 mm [/b]


La Moselle se jette dans le Rhin, ça, c'est sûr !
Je suis 2eme !

Résultats : https://6hroller-colmar.jimdo.com/r%C3%A9sultats/
tracé openrunner :
http://www.openrunner.com/index.php?id=7853637
2,867 km
j'ai fait 56 tours, donc 160,55 km en 06h00'27, donc ça donne du 26,72 kmh de moyenne (oui bon faisait chaud hein)
Galeries photos :

Pour ces 6h, faut que je me débrouille tout seul comme un grand :
Sanglier est en vacances en famille, et ne pourra pas participer.
Je planifie donc ma logistique à ma façon :
Je prends ma voiture (trajet = 250 km environ aller, pareil retour)
Nuit à l'hôtel Campanile de samedi à dimanche.
À l'aller, je coche sur mon GPS "éviter les péages" et "éviter les autoroutes", ce qui m'occasionne une splendide balade de 3 heures à travers les petites routes de campagne Lorraine, et surtout, le franchissement du Ballons des Vosges par la route du Col (950 m d'altitude).
Je roule pépère, et j'arrive sans encombre à l'hôtel peu avant 16h.
Il faisait chaud ce samedi : 31°C côté Nord, ça chute à 25°C en haut du col, et ça fournaise jusqu'à 35°C en redescendant sur Colmar !
Je ne me sens pas dans une forme terrible : en effet, une semaine après les 6h de Paris, je me chope une insolation à la piscine, avec fièvre, et je mets 1 semaine à m'en remettre.
Ce qui ne m'empêche pas de rouler fort. Je me fais des mini-speeds 13,5 km à 31/32 kmh de moyenne, des pointes à 40 kmh.
Justement, je m'en fais un jeudi soir... j'aurais peut-être pas dû... d'habitude, je me réserve 3 jours pleins de repos avant un 6h. Là ça m'en fera que 2.
Donc les 2 derniers jours avant l'épreuve, j'évite le soleil, j'évite de transpirer, et je mange salé. J'ai l'impression (assez désagréable) de mariner dans mon propre corps.
J'ai une autre inquiétude : la météo. Orage probables dimanche à Colmar ! Mais comme on me l'explique à l'hôtel, ici, ça peut changer en 20 minutes. On a les Vosges juste à côté.
Enfin, dernière inquiétude, mais qui n'est pas vraiment une inquiétude, juste un gros trac, comme avant de monter sur scène : va y avoir du gros niveau.
Déjà, un certain Allemand du nom de Fireskater Jochen Glasbrenner, qui a fait 9e au marathon de Berlin, ainsi que d'autres prouesses. Micha, un autre Allemand, que j'avais rencontré il y a 2 ans sur les bords de la Moselle, et qui roule super bien aussi.
Louis Bankowski ! Simon ! R'Glod ! N'en jetez plus. Si ? Eh bien Goyan ! Goyan du PUC, qui s'est invité en dernière minute. Chui mal barré.
J'ai monté mes G13 Thin, qui roulent super bien sur sec, mais assez précaires sur mouillé. Sinon, j'ai prévu d'autres roues en cas de pluie : des One20Five Wide, et des Thin assez usées.
En arrivant vers la Foire Expo, je fais un petit tour de reconnaissance en voiture, et y rencontre une partie du staff, déjà à pied d'œuvre, posant les barrières, les tentes, le matos.
Un fois installé à l'hôtel, petite balade à pieds où je photographie la statue de la Liberté, plus petite que la New-Yorkaise, mais conforme, sur un rond-point.
La nuit je dors mal. Le lit est raide comme une planche et mes lombaires n'aiment pas.
Et puis, il y a un car de 40 touristes Chinois qui débarque, un vrai tumulte, c'était Shanghai.
Le lendemain matin, je constate avec angoisse que le ciel est plombé de  lourds nuages gris, en provenance des montagnes et il y a même quelques gouttes sur mon pare-brise. Pas bon, ça...
Mais je prépare tout de même mes gourdes de boisson isotonique en y ajoutant dans chacune 2 grosses pincées de sel, en prévision des fortes chaleurs, et j'ai très bien fait, comme on va le voir...
Dès 8h00, je suis sur le spot.
Rencontre avec Roland, alias RollXXan, pépère le gars, très gentil, très drôle aussi... en fait je suis à la recherche d'une bonne âme pour me passer mes bidons de ravito...
Nadine, l'épouse de Roland (ils sont tous deux sexagénaires) me passera les bidons. Elle est vraiment super gentille, c'est la première fois qu'elle vient (en spectatrice) à une course, et elle s'est vraiment prise au jeu, et m'a passé tous mes bidons impeccablement.
Rencontre avec Claude, alias RGlod ! Plus maigre que sur les photos ! Mais sinon, bien comme je me l'imaginais, avec sa gouaille. Il teste 2 solutions pour rouler : Powerslide Marathon : avec scratch ou avec boucle micro ? (en fait, il roulera avec les 2, moyennant une pause changement).
Rencontre avec Simon, très heureux de me rencontrer à nouveau, et c'est réciproque !
Rencontre avec Micha, l'Allemand qui organise d'immenses randos à travers toute l'Europe : on est vraiment contents de se revoir.
Rencontre avec Louis Bankowski : il m'explique qu'à Paris il a dû abandonner car ses moulés neufs étaient foirés, mal moulés, douloureux, impossible de rouler avec, une misère. Du coup ici à Colmar il a repris ses anciens. Bien ! je sens qu'il va y avoir du sport...
Après avoir donné mes ultimes consignes à Nadine, qui à la charge de me ravitailler (je lui laisse ma glacière qui contient 8 gourdes de 600 ml, plus 2 bouteilles d'eau qui furent jadis de la glace, c'est le top départ, sous un ciel finalement dégagé, ensoleillé et très chaud.
Il y a un truc que je remarque immédiatement : il n'y a pas de débutants. Le niveau le plus bas est confirmé. C'est un peu logique : qui s'amuserait à faire des tours dans une zone Foire-Expo, commerciale, entrepôts, sans ombre, par 30°C ? En tout cas, pas le randonneur du dimanche. C'est pourquoi nous nous retrouvons à peu près tous avec une très bonne coordination générale, et il me semble qu'aucune chute n'est à déplorer.
R'Glod rate son départ, il s'emmêle les pinceaux et se prend une vautre. Les autres, ils sont partis comme des balles, impossible de les coller.
Je me retrouve assez rapidement 5e solo environ.
RGlod revient à ma hauteur et on fait quelques tours ensemble, mais je le quitte pour m'accrocher à des trains plus rapides.
Les lombaires piquent un peu au début puis ça se tasse.
Rencontre le long du parcours avec l'Allemand Joschen, qui semble transpirer beaucoup et ne pas être au mieux de sa forme : je le dépasse après quelques présentations et salutations.
Je salue au passage Goyan, qui roule avec une technique vraiment impeccable, tout penché, au ras du sol. Il se relève seulement parfois, car ici, c'est un 6h, pas un marathon.
La fournaise cogne, et, comme prévu, je me picole 1 gourde à l'heure, que la sympathique Nadine me passe (comme je lui ai appris : en tenant la gourde à bout de bras, en la tenant par le haut - et pas par le bas) - et elle assure comme une pro, et avec le sourire : elle s'amuse beaucoup finalement !
Je vois que Simon me met un deuxième tour... Mes débuts sont difficiles. Me sens des douleurs lombaires, fessiers, quadris, comme si j'avais fait un 50 bornes à fond la veille.
Je passe comme toujours par des moments de doute, que je combats fermement par ma volonté.
Le parcours est un peu spécial : contrairement aux premières années, on ne passe plus sur les voies ferrées plaquées avec de la tôle, car c'était trop dangereux en cas de pluie.
On passe par contre par une rue très lisse, très roulante, divisée en 2 longitudinalement, par des plots de couleur, car on se prend cette rue dans les 2 sens !
Je vous jure que parfois les différentiels avoisinaient les 90 kmh. Parfois les plots volent. Parfois on les enjambe, en mordant un peu à gauche.
On bifurque sur le site de la Foire expo, l'immense parking est découpé en zones couloirs, avec passage du bip et du ravito. Tout ceci fonctionne à merveille.
Il y a Sessem aussi, on se connait bien maintenant, et on s'encourage à chaque croisement. Le système de voie partagée en 2 fait qu'on passe son temps à croiser ses concurrents et que donc on a une très bonne appréciation de l'évolution générale de la course.
Au bout de 3 heures, surprise, je croise Louis Bankowski qui roule au ralenti : crampes ! C'est méchant mais ça me donne de l'espoir.
Et aussi : Le fameux Joschen est loin derrière. Micha derrière aussi. Reste Simon et Goyan... Mais voilà qu'à 1h30 de la fin, c'est au tour de Goyan d'avoir des crampes !
Je le dépasse plusieurs fois, pied au plancher, car, nom d'une double-poussée, tout ceci est à mon avantage !
Le moment le plus dur, c'est cette petite côte grattonneuse, vent de face, alors qu'on approche de la Foire. Pour me donner du courage je fixe mon regard sur la toute proche ligne bleue des Vosges. La météo finalement nous dispensera des orages, par contre, la chaleur s'abat lourdement sur la plaine.
De mon côté la boisson salée descend bien, sans aucune gêne gastrique. 2 ou 3 pauvres gars se sont arrêtés en bordure de route, le malaise. Je pense qu'ils ont dû boire l'eau du ravito, de l'eau pure : à proscrire absolument en cas de pareille fournaise.
Je me fais bon nombre de tours en charmante compagnie (soit devant soit derrière), ce qui en soi ne peut être que bénéfique pour maintenir de bons niveaux hormonaux, et vous savez, les hormones, c'est un peu le fluide magique que le corps produit, sous l'impulsion cérébrale.
Bien, avec tout ça, me voici 2eme !
Je termine mon dernier tour, alors que je longe le parking de la Foire Expo, j'entends le gars dans le micro qui compte à rebours les 15 dernières secondes : C'est parfait : je franchis la ligne d'arrivée environ 45 secondes après la fin, pas besoin de refaire un tour : tant mieux !
C'est alors un grand moment de joie, car avec tous les autres, on se retrouve, se félicite, s'embrasse, se rigole, se chambre, se remercie.
La petite Hilde Solo, la pile électrique Made in Belgium, est of course première solo femmes.
Je pensais qu'il y avait des douches à disposition sur le site : il n'y en a pas : et comme je vois Hilde en train de s'asseoir dans le jet d'eau brumisateur qui a été ouvert, sur un coin du parking, j'attends qu'elle ait fini pour en faire de même.
En fait je chope carrément la poire et l'utilise comme une douche (torse nu, juste en short).
Après m'être essuyé, j'endosse ma combi du Club d'Hettange-Grande, qui me fait une super prise en charge (déplacement, hôtel), pour les photos du podium.
Simon est super heureux d'avoir fait premier du coup, et je le comprends. Les 2 gros favoris, Louis Bankowski et Goyan ayant dû lever le pied.
Goyan fait donc troisième derrière moi, et je suis flatté par ses félicitations, car à un moment vers la fin je le dépassais avec un gros différentiel.
RGlod est 5eme derrière Micha 4eme, Micha que j'ai tiré vers la fin : il a sauté dans mon train et a même réussi à me distancer ensuite. Il était à l'arrivée, hors de souffle, mais si heureux, il est littéralement tombé dans mes bras, me remerciant pour ce dernier coup de pouce (sinon on dirait bien que c'est lui qui allait faire 4eme derrière RGlod, oups ! Désolé Claude, je savais pas que votre écart était si faible !)
Mais c'est le jeu... On s'est énormément amusés, c'était en fait à la fin une grosse déconnade.
Allez, je prends mes lots, ma voiture, et rentre chez moi, cette fois par le tunnel (et non par le col), en conduisant seul, tranquille, heureux, laissant les excités du volant me dépasser. La course est terminée.
Arrivé chez moi, tout ce que je peux manger, c'est un melon. Je range mes affaires et me couche tard vers 22h. Pour me réveiller à 3h00 du mat, fringale au ventre.
Il faut accepter parfois d'être décalé ! Je me lève donc, mange, continue de ranger et nettoyer, et rédige le présent roman.



24 Août 2017
Mini speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
Tracé précis Hauconcourt D52 - Richemont 6,76 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7711935
Journée grise puis soleil le soir, 22°C, vent 10 kmh de NW
Meilleure gestion des lombaires (retour patin plus cool)
C'est ma dernière sortie avant Colmar, à part mes déplacements urbains
(qui sont d'ailleurs de plus en plus toniques et techniques)
Départ de la maison à 19h34
Hauconcourt D52 - Richemont : de 19h40'45 à 19h54'20, soit 13'35 pour 6,76 km, soit 29,86 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 19h54'20 à 20h05'55, soit 11'35 pour 6,76 km, soit 35,01 kmh (bigre, il y avait pourtant des barrières et des ponts...)
Total du speed : 25'10 pour (6,76 x 2) = 13,52 km, soit 32,23 kmh

Retour à  la maison à 20h13'15
Total sortie :  39'30 pour (13,52 + 5) =
18,5 km

22 Août 2017
Mini speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
Tracé précis Hauconcourt D52 - Richemont 6,76 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7711935
Retour d'un épisode de chaleur (27°C aujourd'hui, soleil)
Exercice technique retour de patin dos plat avec hanche qui bascule
mais douleurs lombaires m'obligent à me relever au moins 10 fois avec perte de vitesse.
Malgré tout super sensations de vitesse très près du sol.
Il est tard et la visibilité est réduite sur le retour : les journées ont beaucoup diminué.
Départ de la maison à 20h23
Hauconcourt D52 - Richemont : de 20h29'30 à 20h42'10, soit 12'40 pour 6,76 km, soit 32,02 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 20h42'10 à 20h55'15, soit 13'05 pour 6,76 km, soit 31,00 kmh
Total du speed : 25'45 pour (6,76 x 2) = 13,52 km, soit 31,50 kmh

Retour à  la maison à 21h01'45
Total sortie :  39'30 pour (13,52 + 5) =
18,5 km

21 Août 2017
Speed le soir 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
Très gris, très couvert, de 21°C baissant à 18°C, très calme, quasi pas de vent. (très léger de SW)
Après une journée d'hier de grande fatigue générale, retour de la forme...
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : 15,80 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 19h23

Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h29'30 à 20h00'15, soit 30'45 pour 15,80 km, soit 30,82 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h00'15 à 20h32'03, soit 31'48 pour 15,80 km, soit 29,81 kmh
Moyenne générale : 31,6 km en 1h02'33, soit 30,31 kmh

Retour à  la maison à 20h39'45
Total km : 31,6 + 5AR =
36,6 km

20 Août 2017 (Dimanche)
Journée de repos au bord de l'eau, 2 rides courts et basse intensité avec un gros et lourd sac à dos.
Ennery - Passerelle d'Illange aller-retour
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124 + cales 2 mm
Très frais le matin (12°C), puis nuages et soleil, vent fort de NW, soleil en fin de journée.
10h37 à 11h12'30, soit 37'30 pour 14,75 km soit 23,60 kmh
17h20 à 17h52'30, soit 32'30 pour 14,75 km soit 27,23 kmh

Total km de la journée :
29,5 km

19 Août 2017 (Samedi)
Speed  endurance 60 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124 + cales 2 mm
Fatigue passagère suite à un accès d'herpès...
Et vent fort de WSW 40 kmh en rafales, 18°C, soleil et nuages (et même quelques fines gouttes)
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
1 seule gourde embarquée (650 ml), tout bu.
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 13h30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 13h40 à 14h11'40, soit 31'40 pour 15,8 km, soit 29,93 kmh
Thionville - La Maxe : de 14h11'40 à 15h05'50, soit 54'10 pour 23,8 km, soit 26,36 kmh
La Maxe - Richemont : de 15h05'50 à 15h35'15, soit 29'25 pour (8 + 6,76) = 14,76 km, soit 30,10 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 15h35'15 à 15h50'35, soit 15'20 pour 6,76 km, soit 26,45 kmh
Total du speed : 2h10'35 pour (15,8 + 23,8 + 14,76 + 6,76) = 61,12 km, soit 28,08 kmh

Retour à la maison : 15h56'45
Total de la sortie : 2h26'45 pour 61,12 + 5 km AR =
66,12 km

17 Août 2017
Mini speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape presque neuves en 124 + cales 2 mm
Intéressant de passer en plein diamètre pour le même ride qu'hier :
La différence c'est qu'il y a plus d'amplitude et d'inertie.
Tracé précis Hauconcourt D52 - Richemont 6,76 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7711935
Ces séances courtes sont des séances de luxe :
Je passe plus de temps à me préparer puis à me "ranger" qu'à patiner.
Mais ça doit faire partie de mon programme de surcompensation avant les 6h de Colmar (dimanche 27 août)
Vent de SW 20 kmh, 25°C, un peu nuageux, pluie prévue demain.
Départ de la maison à 19h38
Hauconcourt D52 - Richemont : de 19h45'30 à 19h57'33, soit 12'03 pour 6,76 km, soit 33,65 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 19h57'33 à 20h11'12, soit 13'39 pour 6,76 km, soit 29,71 kmh
Total du speed : 25'42 pour (6,76 x 2) = 13,52 km, soit 31,56 kmh

Est-ce le hasard si je fais la même moyenne générale qu'hier à la seconde près
alors que : roues différentes, conditions différentes (vent).
S'il n'y avait pas eu ce vent, j'aurais forcément eu une moyenne générale meilleure.
Retour à  la maison à 20h17'30
Total sortie :  39'30 pour (13,52 + 5) =
18,5 km

16 Août 2017
Mini speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
Tracé précis Hauconcourt D52 - Richemont 6,76 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7711935
Dur d'envoyer ces roues usées et larges après la séance d'hier en thin shape
Tant mieux, c'est bon pour la technique. Tout est calme à part un petit vent de NE 10 kmh, 25°C, super agréable, belle soirée.
Départ de la maison à 19h55
Hauconcourt D52 - Richemont : de 20h01 à 20h14, soit 13'00 pour 6,76 km, soit 31,19 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 20h14 à 20h26'42, soit 12'42 pour 6,76 km, soit 31,93 kmh
Total du speed : 25'42 pour (6,76 x 2) = 13,52 km, soit 31,56 kmh

Retour à  la maison à 20h34'15
Total sortie :  39'15 pour (13,52 + 5) =
18,5 km

15 Août 2017 férié
Speed le soir 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
17°C tôt le matin, pas de vent, soleil, quelques nuages.
Fatigue générale due à une trop forte dose de soleil hier à la piscine de Remich...
Balade à pieds 1h20, quelques gouttes, très couvert, en attente d'orage.
Je passe toute la journée à me reposer puis j'y vais pour un speed 30 km
À chaque fois que je repasse en thin shape après une période en Wide, j'ai l'impression de m'envoler...
Le soleil se montre un court instant puis c'est le retour de la grisaille.
Vent très fort au bord de l'eau : bourrasques 40 kmh de SSW
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : 15,80 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 17h37
Hauconcourt D52 - Thionville : de 17h45 à 18h13'15, soit 28'15 pour 15,80 km, soit 33,55 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 18h13'15 à 18h49'40, soit 36'25 pour 15,80 km, soit 26,03 kmh
Moyenne générale : 31,6 km en 1h04'40, soit 29,31 kmh

Retour à  la maison à 18h56'30
Total km : 31,6 + 5AR =
36,6 km

14 Août 2017 (jour de congés)
Roulage bien soutenu  30 km le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124 + cales 2 mm
Frais : de 13°C à 17°C, nuages.
Vent ESE 15 kmh. Fatigue générale, repos l'après-midi.
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : 15,80 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 07h59'30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 08h07'30 à 08h44, soit 36'30 pour 15,80 km, soit 25,97 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 08h44 à 09h16'50, soit 32'50 pour 15,80 km, soit 28,87 kmh
Moyenne générale : 31,6 km en 1h09'50, soit 27,15 kmh
Retour à  la maison à 09h25'30

Total km : 31,6 + 5AR =
36,6 km
Après-midi à la piscine en plein air de Remich

13 Août 2017 (Dimanche)
Speed  endurance 100 bornes en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124 + cales 2 mm
J'utilise donc mon jeu de wide le plus neuf pour cet entraînement.
S'entraîner uniquement avec des roues très usées fait perdre l'habitude du plein diamètre (beaucoup plus grande inertie)
Je suis plus à l'aise en thin qu'en wide, mais faut bien se forcer...
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,8 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Frais tôt le matin : 13°C, vent 10 à 20 kmh W, couverture nuageuse.
Cette vague de froid automnal a tendance à m'endormir...
J'embarque 3 gourdes de boisson isotonique Isostar Hydrate & Perform dosées à 2,5 dosettes par 650 ml; 1 à la main et 2 dans le sac à dos.
Ce fut une gourde de plus que nécessaire, mais ce handicap pondéral ne peut pas être mauvais pour l'entraînement.
Nourriture : Rains secs, amandes.
Le vent souffle WSW 10 à 20 kmh, et forcit en rafales 30 kmh au-dessus de la rivière (ailleurs, c'est calme...)
Ce vent est énergivore, car j'essaye de maintenir l'allure à tout moment.
Le soleil finit par s'imposer : jusqu'à 23°C à l'ombre (beaucoup plus au soleil)
Après-midi repos, balade à pieds.
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 10h56
Hauconcourt D52 - Thionville : de 11h04 à 11h36'35, soit 33'35 pour 15,8 km, soit 29,09 kmh
Thionville - La Maxe : de 11h36'35 à 12h28'20, soit 51'45 pour 23,8 km, soit 27,59 kmh
La Maxe - Thionville : de 12h28'20 à 13h20'30, soit 52'10 pour 23,8 km, soit 27,37 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h20'30 à 14h15'25, soit 54'55 pour 23,8 km, soit 26,00 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 14h15'25 à 14h33'15, soit 17'50 pour 8 km, soit 26,91 kmh
Total du speed : 3h29'30 pour (23,8 x 4) = 95,2 km, soit 27,26 kmh

Retour à la maison : 14h40'30
Total de la sortie : de 10h56 à 14h40'30, soit 3h44'30 pour 95,2 + 5 km AR = 100,2 km, soit 26,77 kmh


10 Août 2017
Speed 30 km le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
Fatigue des jambes.  Frais : de 18 à 17°C, nuages, flaque d'eau géante au petit pont de l'Orne
Vent ESE 10 à 15 kmh. Bas-côtés en cours de fauchage entre Uckange et Mondelange
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : 15,80 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 19h15
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h21'30 à 19h53'20, soit 31'50 pour 15,80 km, soit 29,78 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 19h53'20 à 20h26'17, soit 32'57 pour 15,80 km, soit 28,77 kmh
Moyenne générale : 31,6 km en 1h04'47, soit 29,26 kmh

Retour à  la maison à 20h33'30
Total km : 31,6 + 5AR =
36,6 km

09 Août 2017

Speed 30 km le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
Bonne tonicité, travail sur la poussée.
23°C, couvert, vent WNW 10 kmh, bonne régularité.
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : 15,80 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 19h06
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h14'30 à 19h46'20, soit 31'50 pour 15,80 km, soit 29,78 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 19h46'20 à 20h18'05, soit 31'45 pour 15,80 km, soit 29,85 kmh
Moyenne générale : 31,6 km en 1h03'35, soit 29,81 kmh

Retour à  la maison à 20h25
Total km : 31,6 + 5AR =
36,6 km

08 Août 2017
Mini speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
Tracé précis Hauconcourt D52 - Richemont 6,76 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7711935
Soleil, 23°C, vent SW 20 à 30 kmh, forcissant, ciel se couvrant rapidement par l'Ouest
Averse 10 minutes à peine après que je sois rentré : good timing !
Et re-soleil en fin de soirée, mais repos (et pompes)
J'ai bien forcé, bonne tonicité, n'ai pas "réveillé" les lombaires.
Départ de la maison à 18h59'30
Hauconcourt D52 - Richemont : de 19h08'05 à 19h20'25, soit 12'20 pour 6,76 km, soit 32,88 kmh (à 3 secondes des 33 kmh)
Richemont - Hauconcourt D52 : de 19h20'25 à 19h35, soit 14'35 pour 6,76 km, soit 27,81 kmh
Total du roulage : de 19h08'05 à 19h35, soit 26'55 pour (6,76 x 2) = 13,52 km, soit 30,13 kmh

Retour à  la maison à 19h41'30
Total sortie : de 18h59'30 à 19h41'30, soit 42' pour (13,52 + 5) =
18,5 km

07 Août 2017
Récupération active en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
(changement de roues radical après les G13 neuves !)
Mal aux lombaires, aux quadris, fessiers, enfin un peu partout.
Allure volontairement lente, juste pour respirer normalement.
12°C seulement de bon matin, une veste, ciel bleu et vent de NE 20 kmh.
Le patinage est agréable malgré ces douleurs qui finalement finissent par s'atténuer.
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : 15,80 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 07h52
Hauconcourt D52 - Thionville : de 08h00'30 à 08h43, soit 42'30 pour 15,80 km, soit 22,30 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 08h43 à 09h21'35, soit 38'35 pour 15,80 km, soit 24,57 kmh

Moyenne générale : 31,6 km en 1h21'05, soit 23,38 kmh
Retour à  la maison à 09h29'30
Total km : 31,6 + 5AR = 36,6 km
Après-midi repos à la rivière avec mes filles et rédaction de mon récit des 6h de Paris sur ordi portable.


06 Août 2017 (Dimanche)
Les 6 heures de Paris 2017

174  bornes en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124,5 + cales 2 mm
Soit environ 28,8 kmh de moyenne pour un tour à 2,4 km

Attention, la longueur du tour varie selon les sources :
2,6 km selon l'orga, 2,3 km selon mon tracé openrunner, et 2,4 km selon le compteur d'un cycliste. Je pense que c'est cette dernière valeur qui est la plus précise.
Cette incertitude empêche de définir le deuxième chiffre après la virgule (le chiffre des dizaines) puisque  même le chiffre des centaines n'est pas clairement défini !

Or, à 3 jours de l'épreuve, alors que je suis très en forme, je me ramasse une grosse gamelle en roller.
C'était donc jeudi matin, en trajet urbain entre le parking et mon bureau, au Luxembourg.
Évidemment, je ne portais aucune protection (grosse erreur) alors qu'en entraînement sur la piste, je porte toujours le casque.
Alors que je passe au niveau d'un camion garé, des gars en train de décharger m'obligent à faire un virage un peu hasardeux au dernier moment ;
Je tombe vers l'avant mais  mon visage est réceptionné par la très solide carrosserie d'une voiture garée.
Bilan : la pommette et l'arcade sourcilière gauches bien amochées (mais pas fracturées) et surtout la paupière gauche déchirée, et ça pisse le sang.
Les genoux dermabrasés (surtout le droit) ainsi que le coude droit (légèrement).
Douleurs consécutives au choc dans les épaules (surtout la gauche) qui ont tenté d'amortir le choc.
La tête lourde pendant 2 jours, et des douleurs lombaires qui se réveillent car j'ai dû me cambrer fortement dans cette chute.
Enfin, une baisse de ma tonicité générale, entamée par un processus de guérison tout juste initié.
Pas de roller du tout par conséquent pendant les 3 jours qui précèdent l'épreuve, en espérant que mon corps ait le temps de réagir face à ces blessures.
Et me voilà avec un nouveau look de boxeur avec cette pommette croûtée + strip blanc.
Sanglier passe me prendre en voiture (de location) samedi 13h en bas de chez moi à Ennery.
13h, ça va, on est dans les temps... En fait, on craint que ça bouchonne un peu sur Paris, avec les chassés-croisés des vacanciers, et aussi, il y a un match au Parc des Princes...
Mais finalement à part quelques ralentissements sur le périph, ça roule assez bien.
Vers 17h on se pointe à l'Hôtel Kyriad à Boulogne-Billancourt, entre Seine et Bois de Boulogne et on s'installe.
Je vais me balader seul sur les quais de Boulogne, tandis que Sanglier répond à l'invitation de Sixties d'aller prendre un pot en ville, avec Laurent Zerr, Roller 2B et d'autres.
Pour ma part je préfère me coucher tôt, aussi je reste dans mon coin.
Un coin de Seine très sympa, avec beaucoup de verdure, et j'en profite pour faire une série de photos. Je me fais 2 heures de marche très lente en tongs.
Je rentre à l'hôtel vers 18h, mange et prends une douche, et repars pour une autre heure de marche à pieds.
ça fait beaucoup de marche, mais découvrant ce coin parisien, je n'ai carrément pas senti le temps passer.
Après une excellente nuit je me réveille vers 5h30 du matin, bien en forme, et je prépare mes affaires.
Avec Sanglier on quitte l'hôtel vers 9h00, direction Bois de Boulogne, où l'on se fait héler plusieurs fois de bon matin.
On se pointe enfin sur le spot et on installe notre Q.G. parmi plusieurs centaines de personnes déjà présentes.
Igor arrive aussi, au volant, avec son fils pour passager, qui l'aide pour le ravito.
Ayant remarqué que mes transitions de carres, mon balancier et mon retour de patin se faisaient plus aisément en Thin qu'en Wide, je craque pour un jeu de G13 125 F0 flambant neuf chez Nathalie Barbotin.
De toutes façons j'avais prévu mon coup : j'avais apporté roulements en entretoises que je monte illico, et je pars tout aussi illico pour quelques tours de reconnaissance.
Le parcours se déroule ainsi : Une portion d'avenue en ligne droite, en plein soleil, où sont les stands et la ligne d'arrivée, moyennement roulante car un peu grattonneuse.
Puis virage à gauche dans une rue ombragée et plus étroite, bien lisse.
Encore un virage à gauche en sautant une bordure qu'on se prend en biais (danger) dans un chemin forestier, toujours plus étroit, encore plus ombragé, et sinueux.
Les bas-côtés sont couverts de feuilles mortes reposant sur un lit de terre sèche et meuble, où l'on plante assez facilement les roues.
(je sais : j'ai testé un arrêt "en brousse" pour pause pipi qui s'est soldé par un enlisement jusqu'aux platines)
Ce lieu a d'ailleurs été le théâtre de quelques chutes pour cause de sortie de route.
Faut dire que le passage est étroit, ce qui n'empêche pas de prendre de la vitesse. Effet tunnel garanti.
Ensuite carrefour "sécurisé", avec staff des 6h de Paris, petites bordures à franchir (qui cassent les pieds), virage à angle droit vers la gauche, avec protection charpentée en bois, au sol dans le virage, pour permettre de "couper" un peu dans la terre (encore quelques vautrages en règle à cet endroit, ensuite rue très lisse et roulante, avec prise de vitesse à la faveur d'un vent favorable à cet endroit, puis carrefour hyper craignos : la rue est en pente, rejoint l'avenue de départ, il faut tourner vers la gauche dans l'avenue, heureusement large, mais ça grattonne, et surtout, quand il y a du monde, c'est un peu la loterie : Qui va y laisser sa peau cette fois-ci ?
Bref, je finis ma reconnaissance avec un peu d'appréhension.
Pour compenser, les roues que j'ai aux pieds sont super roulantes, je suis haut sur pattes car c'est du plein diamètre 125, c'est fin, nerveux, c'est top.
Je me suis préparé 5 gourdes de 650 ml de boisson isotonique Isostar Hydrate & Perform (2,5 dosettes par 650 ml) + une bonne pincée de sel dans chaque, car la chaleur, bien que raisonnable (26°C), va solliciter un peu le corps.
Cependant les 3/4 du parcours sont ombragés, ce qui est un avantage.
Sixties fait partie du staff de bénévoles, ce qui ne me surprend pas : ce gars est la générosité incarnée. Pompier bénévole dans le "civil", staffeur bénévole dans le sport. Mais Sixties ne s'est pas contenté d'aider l'organisation, il s'est aussi pleinement investi dans le soutien moral et logistique des troupes, à savoir Simon et moi-même.
En effet, il se propose de nous passer la boisson, ce qui est déjà formidable, mais, comme on va le voir, il fera bien plus encore...
J'aperçois Bankowsky, qui parle avec ses amis. J'arrive juste à temps pour l'entendre dire que "la Chine, c'était super". Ah ok, j'y suis : en effet aux dernières nouvelles, j'avais ouï dire que Bankowsky était en Chine il y a quelques jours à peine.
Mais voici que l'organisation annonce au micro l'imminence du départ...
En ce qui concerne les solos, ils peuvent au choix partir déchaussés, comme tout le monde (car c'est encore une fois un départ "Le Mans"), soit partir chaussés, mais dans ce cas, ils doivent attendre 2 minutes après le signal du départ.
Igor et Bankowsky choisissent cette dernière option. De toutes façons, ils sont tellement rapides qu'ils ratrapperont les autres quand même.
Simon et moi-même décidons de partir déchaussés.
Top départ. On court vers le trottoir opposé et on se met à chausser frénétiquement. J'observe Simon qui semble dans les mêmes temps que moi... Erreur, il part 5 secondes avant moi. Je détalle pour le recoller, pas moyen, il file à fond la caisse.
Bon, me dis-je : il va me dépasser dans combien de temps, maintenant ?
On file serrés comme un banc de sardines par la piste étroite. On est trop nombreux à chaque passage dangereux. Dès le début, ça chute. Un gars s'étale devant moi : plaffff !L'ambulance prend du service quasi immédiatement. Est-ce que tout ce monde peut passer par là, me dis-je parfois. Non, vraiment non. Sorties de route, collisions, emmêlage de patins, ça écrême.
Au fil des tours, la population roulante se réduit un peu, rendant le parcours plus rapide encore.
Au bout d'une heure seulement, voici Igor, Simon et deux autres gars que je ne connais pas, qui me dépassent. Je m'accroche à leur rythme et là encore, je passe à la vitesse supérieure.
Les négociations avec les virages dangereux sont bâclées. À chaque fois, ça passe limite, le groupe de tête me distance, car ils se prennent les virages vraiment vite, puis je relance et les recolle aussi sec. Et ça dure ainsi une petite heure.
Puis je veux faire le mec sympa, qui ne se contente pas de rester dans l'aspi : je passe devant.
Entreprise risquée. Je reste devant même pas un tour entier, durant lequel je m'explose le cardio, puis les gars me repassent devant, et impossible de le recoller.
Voilà, ça m'apprendra à jouer les gars sympa. Bon, sur ces entrefaites me reoilà seulâbre et le doute s'instaure dans mon esprit, je baisse en tonicité.
Je parviens quand même à accrocher quelques équipes, mais les lombaires sont en train de me poignarder le dos, et ça ne veut plus me lâcher.
À chaque passage délicat où il est de bon ton de ralentir, j'en profite pour me relever.
Le sous-bois est frais, calme, reposant, mais étroit et très rapide. Le staff a un boulot énorme pour empêcher les promeneurs de traverser n'importe où. Ils peuvent déboucher de n'importe quel sentier forestier. Qui une joggueuse parigote avec son chihuahua dans les bras, qui une petite rando vélo...
Peu avant le virage dangereux sur plaques en bois, des nids de poules sont en train de se former au milieu de la piste. Ils avaient pourtant été bouchés au ciment la veille au soir, mais l'ouvrage n'a pas résisté longtemps au pilonnage intensif de 600 patineurs multiplié par 6 ou 8 roues.
Donc à un moment ils ont dû bomber les trous en orange fluo, les combler à nouveau et les plaquer à l'aide de feuilles métalliques scotchées au sol, et là, ça a tenu jusqu'à la fin.
Merci à ce gars du PUC roller (qui est si rapide) et que j'ai vu se trimballer les plaques durant la course. En fait, il a été un peu à tous les postes à la fois.
Comme prévu, encore une heure plus tard, revoici Igor... mais sans Simon. Il semblerait que ce dernier ait dû faire une pause.
Cela me redonne espoir. Autre détail, et pas des moindres, il ne me semble pas m'être jamais fait dépasser par Bankowski. Lui aussi, paraît-il, ferait une pause, mais vraiment une très très longue pause.
Cela aussi me donne quelque espoir, mais je ne connais pas les autres solos potentiellement dangereux.
Conséquence directe du départ "Le Mans" : Pied droit beaucoup trop serré, douleurs sur face supérieure et latérale externe. Je dois faire 2 ou 3 mini pauses express afin de soulager, en desserant lacets et boucle micro.
Ces ajustements sont effectués à temps, avant que la douleur n'empire et ne devienne blessure.
La quatrième heure est dure, pleine de doute, mais à chaque tour, Sixties est là pour m'encourager.
Et c'est là que ce cher Sixties me dit les mots magiques : "Gui-gui, t'es 2eme, avec 2 minutes d'avance !"
ça me fait un électro-choc. Moi, deuxième ? 2 minutes d'avance ? Mais sur qui ?
Ma grande perspicacité et mon esprit de déduction aiguisé me suggèrent que ces 2 minutes d'avance-là sont prises sur le 3eme solo homme.
Mmmmouais, c'est plausible. ça tient la route.
Montée d'adrénaline, de testostéronne, de speed et de détermination : Eh bien, me dis-je, je ne laisserai personne être 2eme à ma place.
En effet, être 2eme juste après le Grand Igor des Steppes Kazaques est un privilège et un honneur dont je ne me laisserai point déposséder. J'envoie tout ce que je peux.
Ce qui n'empêche pas Igor le Grand de me déposer - avec respect - le long de l'Avenue, me gratifiant d'un : "Allez, Gui-gui !" ...Ouais, Igor !...
Mais toujours point de Simon en vue. Sixties me balance une nouvelle info : J'ai maintenant 3 minutes d'avance !
Oui, comme quoi mes efforts sont payants. "Ne lâche rien, champion" me lance encore Sixties, à chaque tour. Ses passages de bidon sont impec, et le choc du bidon plein dans ma main agit comme un coup de fouet.
Vers 30 minutes avant la fin, Sixties m'annonce que je vais "mettre un tour au troisième".
Mes forces sont décuplées et je me surprends à recoller certaines équipes de la première heure.
J'ai vu, à un moment, passer Bankowski et Igor (B. devant), et je me demande alors vraiment ce qu'il est en train de faire de son 6h, car c'est la seule fois où je l'ai vu rouler.
Sanglier est en super forme, à aucun moment il ne s'arrête, et conserve son allure tout au long de l'épreuve.
Du coup ses tuyeaux sont moins frais que ceux de Sixties qui lui a accès aux ordis de l'orga.
Roller 2B, également, que je ne pouvais pas louper, avec son "Corsica" dans le dos.
Domi, Assem, que je félicite pour sa 3eme place en duo au Mans, et tous les autres dont les noms me sont inconnus mais dont je n'oublie pas le visage et l'allure.
2 tours avant la fin : je ratrappe Simon, qui se trouve dans un train que je dépasse. Il se colle derrière moi, et on roule fort pour le final.
Simon me passe devant dans le dernier tour en me coupant le vent. Arrivé à l'Avenue, on se sépare, et chacun y va à fond pour le finish.
Encore une fois, il est plus rapide que moi et franchit la ligne.
Mais, je suis toujours 2eme, car le 3eme n'est pas Simon, mais un autre gars, que je ne connaissais pas, et qui a dû rouler rapidement en pelotons en s'octroyant quelques pauses.
Sixties jubile : "2eme, c'est super !" Et moi aussi je suis vraiment super content, parce que ça a été dur, jusqu'à la fin, avec des moments de doute, du suspens et tout et tout...
Seulement, au niveau informatique, il y a un gros bug. Sur une liste, je suis 2eme, sur une autre, 3eme. Des équipes aussi ont des soucis de classement.
Pourtant, les podiums sont annoncés et tenus dans l'erreur, et je me vois attribuer la 3eme place.
Les lots sont distribués et les gens commencent à rentrer chez eux.
Puis, l'organisation se rend compte de son erreur et, moyennant ses plus plattes excuses, annonce que de nouveaux résultats vont être donnés, le temps que les ordinateurs recalculent tout.
C'est ainsi que les Séniors femmes, Séniors hommes, ont dû monter 2 fois sur le podium. Et Valino était là : le long, filiforme, sec et rapide Valino de La Rochelle.
Même Yann Guyader et Guillaume de Mallevoue sont passés par là. Ils étaient là un peu en "Guest Stars", il ne se sont pas attardés.
J'ai donc une explication sur l'origine de ces fabuleux trains qui ont filé vers la fin de la course.
Le gars de l'orga, qui parle dans le micro est tout confus et désolé pour ces erreurs.
Mais les rectificatifs eux-mêmes ont été faits à la va-vite, car dans sa précipitation, il a oublié les solos hommes.
Bon, pour Igor, pas de souci, il est 1er. Par contre, je le vois devant moi appeler sur son portable le 2eme solo homme pour lui dire que désolé, il n'est pas 2eme mais 3eme, et est-ce que tu pourras me ramener ton lot ?
Moi-même j'ai rendu mon lot de 3eme. Ce n'est pas du caprice, c'est juste que nous, on s'est vraiment défoncé pour faire une certaine place et pas une autre et on y tient.
Sangllier a battu son propre record : 129 km. Lui aussi tient à ce que soient rétablies les exactes valeurs du classement.
Bien, congé est pris de tous ces amis du roller, et avec Sanglier on marche à grand-peine vers le parking du Bois de Boulogne.
Le temps de déposer un copain à la Gare de Lyon, ce qui nous occasionne une belle traversée de Paris via le Troca et la tour Eiffel, et on se prend l'autoroute A4 pour le Nord-Est.
Il se fait tard, toutes ces tergiversations ont pris un temps considérable.
Douche dans une station de l'autoroute, le soir tombe, Sanglier ne trouve plus ses lunettes de vue...
Je prends le volant et on arrive chez moi vers 23h30.
Alors que je rentre enfin chez moi, Sanglier se conduit vers Thionville.
Dodo !



03 Août 2017
Chute et accident en roller sur mon trajet urbain quotidien au Luxembourg
Évidemment pas de casque, je me suis ouvert la paupière gauche.
J'espère que ça va sécher d'ici dimanche…


02 Août 2017
30 bornes en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
Super forme après 1 jour de repos des guiboles (sauf exercices d'imitation au sol) - et pompes
Encore les Thin shape : bien qu'assez usées, elles ont un super rendement.
30°C à 27°C, couvert, peu de vent. Tout le monde me laisse passer !
Travail sur le maintien du dos plat, douleurs lombaires à l'aller, je me relève un peu au retour.
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : 15,80 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 19h15
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h23 à 19h53'25, soit 30'25 pour 15,80 km, soit 31,16 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 19h53'25 à 20h25'15, soit 31'50 pour 15,80 km, soit 29,78 kmh
Moyenne générale : 31,6 km en 1h02'15, soit 30,45 kmh

Retour à  la maison à 20h33
Total km : 31,6 + 5AR =
36,6 km

01 Août 2017
Premier jour d'août sous des pluies diluviennes et repos



Total Juillet 2017

Roller 1352,5 km
(total de l’année = 8065,2 Km)




31 Juillet 2017
30 bornes en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
Regain de tonus après la grosse fatigue d'hier.
Amusant de repasser en Thin shape : les transitions de carres sont beaucoup plus nerveuses, rapides.
Menace de pluie et temps lourd (27°C) et vent d'Est.
Une petite averse me tombe dessus et mouille les derniers 1,5 km sur le ride du retour.
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : 15,80 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 19h11'30

Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h18'30 à 19h50'50, soit 32'20 pour 15,80 km, soit 29,31 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 19h50'50 à 20h23'55, soit 33'05 pour 15,80 km, soit 28,65 kmh
Moyenne générale : 31,6 km en 1h05'25, soit 28,98 kmh

Retour à  la maison à 20h31'30
Total km : 31,6 + 5AR =
36,6 km
Orage et fortes pluies la nuit.

30 Juillet 2017 (Dimanche)
Le lendemain, après une aurore ensoleillée, les nuages rappliquent du Sud.
Grande fatigue générale, balade à pieds et repos.
Le vent forcit dans la journée jusqu'à 40 ou 50 kmh au-dessus de l'eau, et la température montera par endroits jusqu'à 30°C.
Le héron se porte bien, et je continue de lui donner des béquées de saumon fumé, que je lui cale au fon du bec, et je fais couler un peu d'eau par-dessus à l'aide d'un tube de stylo bic utilisé comme une pipette, et ça marche.
Libération du héron le soir au bord d'un étang. Il escalade des branchages immergés, et, de son perchoir, plonge son bec dans l'eau pour boire.
Au moins s'il sait boire tout seul, c'est déjà ça. J'espère maintenant qu'il saura atrapper quelques bestioles pour se nourrir...


29 Juillet 2017 (Samedi)
100 bornes en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124 + cales 2 mm
Je viens de monter mon jeu de roues le moins usé (124 mm) : c'est avec ça que je vais rouler à Paris.
Les poussées sont plus longues, plus fluides.
Vent fort de SSW, tournant SW, environ 30 kmh, avec des rafales à 40 kmh.
27°C, soleil, quelques nuages.
Au premier aller vers Thionville, ça pique fort dans les lombaires.
Je cherche encore à placer le "genou derrière le genou"
Si le genou gauche passe bien derrière le genou droit, l'inverse est beaucoup moins évident.
En effet cette hanche droite manque de souplesse, d'amplitude (clou en titane). Il va falloir que j'assouplisse ça.
Le retour est dur vent de face, je fais des foulées courtes tout en restant bien penché en avant.
Alors que je ne suis plus qu'à environ 1 km de la barrière de La Maxe, quelque chose de bizarre attire mon attention au beau milieu de la piste.
Il y a comme un bâton sur la piste, mais debout, dressé, haut d'environ 30 cm. Sauf que ce n'est pas un bâton.
C'est un oiseau, plumage marron, qui se tient raide comme un piquet, immobile.
C'est un bébé héron ! Il se tient debout, cou dressé, bec vers le ciel.
Et donc pour mon info, le bébé du héron cendré, gris adulte, est marron caille bébé.
De toute évidence, il est en position "j'attends maman qui va me donner la béquée"
Je m'arrête pour l'observer. Il n'a pas bougé d'une plume, il est en plein soleil.
Je doute fortement que sa maman ne vienne le chercher ici, en plein milieu de la piste.
Je pense qu'il a dû tomber du nid (oui les hérons font leurs nids dans les arbres, bien que ce soient des oiseaux aquatiques, enfin, ce sont des échassiers. Ils ne nagent pas, ils marchent dans l'eau là où ils ont pied, qui n'est pas palmé, d'ailleurs)
Au premier chien qui va passer par là, ça va être sa fête. Ou un épervier. Ou un chat. Ou même un cycliste...
Conscient que ce que je fais est ridicule, inutile, contre-nature, je soulève l'oiseau dans mes mains (il ne se débat pas) et l'installe dans mon sac banane, en le couchant ;
fais demi-tour et le ramène chez moi en roulant pas trop penché pour ne pas le serrer (c'était donc un 50 bornes)
Pendant presque une heure, je réussis à lui faire avaler du poisson (de la sardine à l'huile écrasée) par petites bouchées que je lui cale au fond de son lon bec fin et pointu.
Je constate qu'il avale, ça a l'air de bien descendre dans le gosier. Tant mieux.
Du coup l'animal a un regain de force et se met à voleter, en sautant de prise en prise.
Il fait caca un peu partout (ça pue vraiment le poisson pourri), et je dois essuyer.
Bon, je pense que je le libèrerai demain, le temps que mes filles le voient...
Et je repars pour un deuxième ride de 50 bornes.
Dès le départ d'Ennery, sur l'horrible gratton de la D52B, qui s'arrête en cul-de-sac devant le début d'une piste cyclable, je me fais rattraper par un jeune garçon de 10 ans, tout fier de me rattraper avec son vélo, et il me demande si je veux m'accrocher.
Mon patinage doit avoir bien piètre allure sur ces maudits grattons.
Je lui demande s'il a vu comme le revêtement est pourri, là.
Il me répond que oui, que c'est super pourri comme route, et qu'en skate, il a du mal là-dessus.
Ah, je lui réponds que moi c'est pareil, que c'est très dur en roller, mais que dès qu'on va atteindre le lisse (dans 30 mètres) eh bien, que je vais le laisser loin derrière moi !
Ma remarque le taquine, et il se met à mouliner tout ce qu'il peut.
Mon jeune adversaire ne parvient cependant pas à garder son avantage plus de 20 mètres, et, comme promis, je le dépose gentiment avant le pont Barbier.
Je lui fais un signe d'adieu de la main, et continue sur ma lancée.
Au loin je le vois continuer à mouliner, enfance insouciante !
Deuxième speed vers Thionville, ça dépote toujours autant, vent de dos.
Alors que j'aborde le petit pont de l'Orne, juste après l'écluse de Richemont, une grosse rando roller arrive à ma rencontre.
Parmi eux, Sanglier76, organisateur de ladite rando, secondé par Gérard, le Super-Coach du Club d'Héttange-Grande. On se salue joyeusement !
Plus loin, les mirabelles jaunes et sucrées qui sont à terre, sur le piste, peu avant le béton d'Uckange, font les délices des guêpes et des abeilles.
L'intrus que je suis se fait attaquer à la lèvre inférieure, aïe ! ça y est je me suis fait piquer.
Je me suis déjà fait piquer à la lèvre, comme ça, il y a quelques années. Et de nombreuses fois à la tête.
Pour la tête, j'ai résolu le problème en grillageant toutes les ouvertures de mon casque, avec du filet. Je me suis aussi fait piquer les pieds, provoquant à chaque fois de fortes réactions allergiques.
Je sens ma lèvre enfler, devenir dure et douloureuse. Mais au bout d'une demi-heure, cela semble se stabiliser.
Au retour, vent de face, je trouve Gérard et deux autres patineurs à l'arrêt en haut de la bosse du pont de la D52.
Ils me disent que les autres sont devant. Je continue donc, et trouve effectivement les autres, a l'arrêt, au niveau du pont autoroutier de l'A4.
Je m'arrête pour bavarder un peu. Sanglier est fin prêt pour Paris, moi aussi.
Il me dit que j'ai la lèvre enflée comme un boudin.
Ils sont maintenant sur le retour, et vont remonter au Nord vers Thionville, vent de dos...
Je continue pour ma part jusqu'à la Maxe, demi-tour, et je rentre chez moi.
Là-dessus je continue de nourrir le héron, à la main, au saumon fumé, à la paille, mais pas trop à la fois sinon il vomit. Juste un peu à la fois, avec du liquide, et alors oui il fait descendre comme il faut avec des coups de gosier.
Petite balade à pied ensuite pour décompresser au soleil. Ma lèvre a complètement désenflé et ça ne fait plus mal.
Tant mieux, l'abeille a dû un peu foirer sa piqûre.
Détail des moyennes :
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : 15,80 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
Détail des moyennes :
PREMIER RIDE
Départ de la maison à 11h01
Hauconcourt D52 - Thionville : de 11h10'30 à 11h40'45, soit 30'15 pour 15,80 km, soit 31,33 kmh
Thionville - La Maxe 1 km environ avant la barrière : de 11h40'45 à 12h35, soit 54'50 pour 22,8 km, soit 24,94 kmh
2 ou 3 min. de pause ramassage de bébé héron
La Maxe 1 km environ avant la barrière - Hauconcourt D52 : de 12h37 à 12h53, soit 16' pour environ 7 km, soit 26,24 kmh
Moyenne du premier ride : 1h41'05 pour 45,6 km, soit 27,06 kmh

Retour à  la maison à 13h00 pile
1 heure de pause à m'occuper du héron puis je repars
DEUXIÈME RIDE
Départ de la maison à 13h59
Hauconcourt D52 - Thionville : de 14h06'30 à 14h36, soit 29'30 pour 15,80 km, soit 32,13 kmh
Thionville - La Maxe : de 14h36 à 15h40'30 (moins 7 min. de pause au pont de l'A4 avec la rando roller) soit 57'30 pour 23,8 km, soit 24,83 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 15h40'30 à 15h56'40, soit 16'10 pour 8 km, soit 29,69 kmh
Moyenne du deuxième ride : 1h43'10 pour 47,6 km, soit 27,68 kmh

Retour à  la maison à 16h03'30
Moyenne des 2 rides : 3h24'15 pour 93,2 km, soit 27,37 kmh
Total km : (23,8 x 4) -2 +(2 x 5) =
103,2 km

28 Juillet 2017
Ride technique en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
22°C, nuages, vent de 10 à 20 kmh de SW, coup de vent très fort de face dans la ligne droite de la rue de la Digue au retour
Travail sur "placer le genou derrière l'autre genou"...
Manque d'amplitude, souplesse hanche droite (fémur droit opéré)
Douleurs lombaires au début (je dois me relever souvent et arrêter de patiner)
ça va mieux dans les dernières 15 minutes.
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : 15,80 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 19h31
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h40 à 20h12'30, soit 32'30 pour 15,80 km, soit 29,16 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h12'30 à 20h48'20, soit 35'50 pour 15,80 km, soit 26,45 kmh
Total du run : 1h08'20 pour (15,80 x 2) = 31,60 km, soit 27,74 kmh

Retour à  la maison à 20h55'20
Total km : 31,6 + 5AR =
36,6 km

26 Juillet 2017
Speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Redoux : De 24°C à 22°C, soleil et nuages, se couvrant de plus en plus, et vent forcissant de 20 à 30 kmh de SW.
Les bas-côtés ont été fauchés le long de la piste en béton d'Uckange.
Hauconcourt D52 - Thionville D953 :
http://www.openrunner.com/index.php?id=7713478
15,80 km
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 19h20'30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h28'30 à 19h58'55, soit 30'25 pour 15,80 km, soit 31,16 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 19h58'55 à 20h34'25, soit 35'30 pour 15,80 km, soit 26,70 kmh
Total du run : 1h05'55 pour (15,80 x 2) = 31,60 km, soit 28,76 kmh

Retour à  la maison à 20h41
Total km : 31,6 + 5AR =
36,6 km

25 Juillet 2017
Mini speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 + cales 2 mm

Tracé
précis Hauconcourt D52 - Richemont
http://www.openrunner.com/index.php?id=7711935

Frais, 17°C, nuages menaçants et vent latéral Ouest 30 kmh.
J'ai l'impression que le vent est défavorable dans tous les sens, ce qui est signe de fatigue.
Départ de la maison à 19h54
Hauconcourt D52 - Richemont : de 20h02'30 à 20h15'55, soit 13'25 pour 6,76 km, soit 30,23 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 20h15'55 à 20h28'50, soit 12'55 pour 6,76 km, soit 31,40 kmh
Total du roulage : de 20h02'30 à 20h28'50, soit 26'20 pour (6,76 x 2) = 13,52 km, soit 30,80 kmh

Retour à  la maison à 20h35'30
Total sortie : de 19h54 à 20h35'30, soit 41'30 pour (13,52 + 5) =
18,5 km

24 Juillet 2017
Speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Pluies diluviennes dans la nuit de dimanche à lundi et vent fort.
Lundi la journée reste fraîche et couverte.
Lundi soir, l'averse menace mais je me lance quand même.
15°C, très nuageux, vent fort de WNW 20 kmh.
L'humidité de la piste m'empêche de pousser à fond par endroits.
Je croise Franck et sa copine sur Uckange, roulant peinards.
En avançant vers Thionville, j'approche vers de gros nuages noirs. Va falloir speeder au retour.
Rue de la Digue, juste en face du restau "La Marina", une stupide conductrice me fonce dessus tout en rigolant.
Il y a un dos d'âne dont une partie manque, et les voitures, afin de passer plus vite, serrent de ce côté manquant.
Sauf que pour moi, allant vers Thionville, ce côté manquant est de mon côté.
Peu importe, elle me fonce dessus quand même, m'obligeant à rouler dans la flaque d'eau et les gravillons du bas-côté.
Au retour, je retrouve la voiture, garée, vide, et ses occupants partis en balade au loin.
Je m'arrête, avec dans l'idée de leur dire deux mots. Je les regarde, ils sont loin. Tant pis, avec ce ralentissement et cette relance, j'ai perdu au moins 1 minute.
Je recroise encore Franck et sa moitié à Uckange, et je me dépêche : apparemment le danger ne vient pas de Thionville mais de l'Ouest, je sens des gouttes.
Et alors que je regagne Ennery, ça commence à tomber : il était temps que j'arrive.
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 19h52
Hauconcourt D52 - Thionville : de 20h00'45 à 20h33'45, soit 33' pour 15,834 km, soit 28,78 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h33'45 à 21h08'15, soit 34'30 pour 15,834 km, soit 27,53 kmh (moins 1 min. pause : 28,35 kmh)
Total du run : de 20h00'45 à 21h08'15, soit 1h07'30 pour (15,834 x 2) = 31,668 km, soit 28,14 kmh (moins 1 min. pause : 28,57 kmh)

Retour à  la maison à 21h15'30
Total km : 31,668 + 5AR =
36,668 km

23 Juillet 2017 (Dimanche)
Roulage de récupération active en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Sale temps : frais, 15°C à 17°C, très nuageux, même quelques gouttes, et toujours vent très fort de SW jusqu'à 40 kmh en rafales
Sans forcer vent de dos à l'aller, et bien soutenu au retour vent de face (très technique)

Mesure précise de la distance Hauconcourt D52 - Thionville
à partir de la distance qui sépare la jonction de la piste de la bordure du pont sur Google Maps
Il y a exactement 4 plaques en béton de 3 m, soit 12 m.
Il y a 15,846 km jusqu'à la bordure du pont
Moins 12 m = 15,834 km. Donc Hauconcourt D52 - Thionville D953 = 15,834 km


Détail des moyennes :
Départ de la maison à 07h01
Hauconcourt D52 - Thionville : de 07h11 à 07h47, soit 36' pour 15,834 km, soit 26,39 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 07h47 à 08h25'15, soit 38'15 pour 15,834 km, soit 24,83 kmh
Total du run : de 07h11 à 08h25'15, soit 1h14'15 pour (15,834 x 2) = 31,668 km, soit 25,59 kmh

Retour à  la maison à 08h34
Total km : 31,668 + 5AR = 36,668 km
Après-midi à la piscine (très venteux, nuageux, et max. 23°C, mais pas de pluie)


22 Juillet 2017 (Samedi)
Speed  endurance en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Aujourd'hui c'est un 110 bornes bien soutenu.
Il a plu le matin, puis ça se dégage avec un vent très fort de SW 30 à 50 kmh en rafales.
27°C, soleil et quelques nuages.
J'embarque 3 gourdes de boisson isotonique (une à la main, deux dans le sac à dos)
Vent de dos, je m'envole presque ! Pour pas m'envoler, je patine au ras du sol…
Sur le retour, c'est le vent qui me claque bien fort en pleine face…
Dans la ligne droite de Mondelange, je croise Sanglier76, qui a vent de dos, et qui en profite bien !
Je bifurque à la maison, resserre une roue qui avait un axe dévissé à droite.
Et c'est reparti pour 80 bornes, toujours à fond.
Le vent de face est vraiment costaud, ça me tue bien. Au total comme je suis dans les 120 bornes, je vais en rester là, inutile de me tuer à prolonger davantage cet exercice.
Détail des moyennes :
Départ de la maison à 13h21
Hauconcourt D52 - Thionville : de 13h29 à 13h59'20, soit 30'20 pour 15,834 km, soit 31,31 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 13h59'20 à 14h39, soit 39'40 pour 15,834 km, soit 23,95 kmh
Total du run : de 13h29 à 14h39, soit 1h10 pour (15,834 x 2) = 31,668 km, soit 26,93 kmh

Retour à  la maison à 14h46, pause 16'30
Départ de la maison à 15h02'30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 15h10'45 à 15h40'20, soit 29'35 pour 15,834 km, soit 32,11 kmh
Thionville - La Maxe : de 15h40'20 à 16h39'40, soit 59'20 pour 23,97 km, soit 24,23 kmh
La Maxe - Thionville : de 16h39'40 à 17h29'10, soit 49'30 pour 23,97 km, soit 29,05 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 17h29'10 à 18h09'30, soit 40'20 pour 15,834 km, soit 23,55 kmh
Total du run : de 15h10'45 à 18h09'30, soit 2h58'45 pour (15,834 + 23,97) x 2 = 79,608 km, soit 26,72 kmh

Retour à  la maison à 18h17
Total sortie : 31,668 + 79,36 + 2AR 5 km = 121,028 km, dont 111,028 en vrai speed.
Le vent presque plein Sud a été franchement pénalisant.


20 Juillet 2017
Speed le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
De 27°C à 25°C. Soleil, vent fort de SW 30 à 40 kmh en rafales.
Fatigue générale, j'ai fait 200 pompes le matin, puis 50 le soir, et je vais rouler après 1 jour de repos.
Mal aux lombaires et tendons sensibles. La tonicité vient malgré tout au bout d'une demi-heure environ, mais c'est pas ça.
Départ de la maison à 20h02'30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 20h11'30 à 20h42'40, soit 31'30 pour 15,71 km, soit 29,92 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h42'40 à 21h19'15, soit 36'35 pour 15,71 km, soit 25,76 kmh

Ai perdu du temps au retour (vent de face) et me suis emberlificoté dans une longue laisse de chien à Uckange... c'était un peu chaud avec le maître du chien... bref !
Total du run : de 20h11'30 à 21h19'15, soit 1h07'45 pour (15,71 x 2) = 31,42 km, soit 27,82 kmh
Retour à la maison à 21h25
Total sortie : de 20h02'30 à 21h25, soit 1h22'55 pour (31,42 + 5) =
36,42 km

18 Juillet 2017
Speed  le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
De 33°C au plus chaud de la journée, à 30°C le soir, puis 28°C. Soleil, calme.
Après avoir visionné 2 séquences vidéo de moi patinant (au ralenti), je suis catastrophé par la mocheté de mon patinage :

• Pose du patin gauche perpendiculaire au sol au lieu d'être dans l'axe de la jambe.
Donc poussée interne gauche inexistante, ça part en poussée externe trop tôt.
Poussées internes trop courtes
Genoux trop écartés
Retour pendulaire pas assez haut
Trop relevé
Pas assez en carres internes.

Mais pour moi le plus important c'est de corriger la pose du pied gauche.
Ce défaut est source de presque tous les autres défauts.
En fait je connais l'origine du problème : une vieille entorse à la cheville gauche jamais soignée. (diagnostiquée par un ostéo d'ailleurs)
Donc ce soir j'y vais pour un ride 30 km, mais en me concentrant non pas sur l'allure mais sur la pose du pied gauche.
Il me semble que c'est corrigeable, mais du coup j'ai une faiblesse au fessier gauche, tiens.
Et ça me rappelle que c'est une vieille douleur récalcitrante et bien connue de mes services.
Donc j'ai quand même réussi une moyenne honorable, sachant que je suis resté cool sans forcer.
Je pense aussi que je vais devoir resserrer mon patin gauche.
Au lendemain de ce ride, je ressens des douleurs au tendon tibial-postérieur gauche.
C’est donc bien lié à cette entorse qui altère la qualité de mon patinage.
Départ de la maison à 19h47'30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h55 à 20h29'15, soit 34'15 pour 15,93 km, soit 27,90 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h29'15 à 21h03'45, soit 34'30 pour 15,93 km, soit 27,70 kmh
Total du run technique : de 19h55 à 21h03'45, soit 1h08'45 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 27,80 kmh

Retour à  la maison à 21h11
Total sortie : de 19h47'30 à 21h11, soit 1h23'30 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

17 Juillet 2017
Speed le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
De 31 à 26°C, soleil, vent faible de NW, et un Sanglier avec sa troupe que je croise 4 fois !
En effet, sur la fin de mon aller, en arrivant à Thionville, à hauteur des ateliers de la Rue de la Digue,
Je trouve un petit contingent du club d'Hettange sur le départ. Je fais mon demi-tour à la D953.
Je les rattrape avant la barrière, en leur mettant un bon différentiel, pour le fun.
Toujours pour le fun, je fais demi-tour à la passerelle d'Illange, et repars vers Thionville, et je recroise l'équipe que je salue gaiement.
C'est reparti pour un demi-tour à la D953, et je repars vers le Sud, cette fois pour de bon.
En fait le vent est faible, quoique bien présent, mais il hésite entre SW et NW.
Je redépasse les rouleurs sur la piste en béton, à l'entrée d'Uckange : ça fait qu'on s'est vus 4 fois !
Départ de la maison à 19h23
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h30'30 à 20h03'15, soit 32'45 pour 15,93 km, soit 29,18 kmh
Aller - retour Passerelle d'Illange - D953 - Passerelle d'Illange :
de 20h03'15 à 20h17, soit 13'45 pour 6,776 km, soit 29,56 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h17 à 20h49'20, soit 32'20 pour 15,93 km, soit 29,56 kmh
Total du speed : de 19h30'30 à 20h49'20, soit 1h18'50 pour (15,93 x 2) + (3,388 x 2) = 38,636 km, soit 29,40 kmh

Retour à  la maison à 20h58
Total sortie : de 19h23 à 20h58, soit 1h35 pour (31,86 + 6,776 + 5) =
43,63 km

16 Juillet 2017 (Dimanche soir)
Speed  le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
C'est donc une journée d'entraînement bi-quotidien (et même tri-quotidien, en comptant le run de l'après-midi)
J'envoie assez facilement la vitesse, mais je peine à la fin sur les 5 derniers km, vent faible de face.
Le patin droit maintient très bien. Attention quand même ça serre vraiment les chevilles.
28°C, soleil, vent faible de SW, et encore quelques gens sur la piste.
Départ de la maison à 19h38'30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h46'15 à 20h17, soit 29'45 pour 15,93 km, soit 32,12 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h17 à 20h50'45, soit 33'45 pour 15,93 km, soit 28,32 kmh
Total du speed : de 19h46'15 à 20h50'45, soit 1h04'30 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 29,63 kmh

Retour à  la maison à 20h58'30
Total sortie : de 19h38'30 à 20h58'30, soit 1h20 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

16 Juillet 2017 (Dimanche après-midi)
Thermoformage du patin droit : resserage latéral, puis test
Test en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
À cette heure-là, je sais qu'il y a vraiment beaucoup trop de monde sur la piste, aussi je bifurque sur la boucle Marques-Avenue.
Le maintien à droite est devenu bon, presque meilleur qu'à gauche.
Peut-être plus tard je ressererai aussi un peu à gauche...
Quelques sprints, accélérations, et allure cool car restes de fatigue du matin.
Départ de la maison à 14h47
Boucle Marques-Avenue : 3,28 km de 15h00 à 15h07'10, soit 7'10, soit 27,46 kmh
(avec la fatigue je n'ai pas pu y aller à fond et j'ai relâché l'effort à mi-parcours)
Retour à la maison à 15h18'30
Total de la sortie : 31'30 et (8,116 + 3,28) =
11,396 km
Ensuite balade à pied, repos, baignade...

16 Juillet 2017 (Dimanche matin)
Speed  le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Hier je me suis bien reposé, quoiqu'insuffisament. Des restes de fatigue et de paresse...
Je thermoforme pour la 40eme fois mon patin droit, dans l'espoir d'avoir un meilleur maintien (mon pied droit est plus fin que mon gauche).
Effectivement il y a un petit mieux, mais... peut mieux faire.
Il a plu la nuit : traces humides par endroits, ciel gris-blanc laiteux, mais lumineux, pas de soleil, 19°C et vent de SW 20 à 30 kmh.
Finalement j'ai bien la pêche et l'allure est bonne : je passe mon temps à dépasser des cyclistes.
Mais il y a vraiment trop de gens sur la piste. Repos, éventuellement je remets ça ce soir.
Départ de la maison à 10h16
Hauconcourt D52 - Thionville : de 10h24'30 à 10h53'25, soit 28'55 pour 15,93 km, soit 33,05 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 10h53'25 à 11h27'35, soit 34' pour 15,93 km, soit 28,11 kmh
Total du speed : de 10h24'30 à 11h27'35, soit 1h03'05 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 30,30 kmh (j'ai amélioré ma meilleure moyenne de 10 secondes)

Retour à  la maison à 11h36
Total sortie : de 10h16 à 11h36, soit 1h20 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

15 Juillet 2017 (Samedi)
Déroulage le matin en en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
Grande fatigue générale : je suis resté un peu deshydraté de la veille.
Roulage basse intensité sauf 2 sprints courts 30 secondes.
Frais : 16°C, nuages, soleil et vent 20 à 30 kmh NW
Départ de la maison à 10h07
Hauconcourt D52 - Richemont : de 10h16 à 10h32'30, soit 16'30 pour 6,78 km, soit 24,65 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 10h32'30 à 10h47'30, soit 15' pour 6,78 km, soit 27,12 kmh
Total du roulage : de 10h16 à 10h47'30, soit 31'30 pour (6,78 x 2) = 13,56 km, soit 25,82 km
h
Retour à  la maison à 10h55
Total sortie : de 10h07 à 10h55, soit 48' pour (13,56 + 5) =
18,56 km

14 Juillet 2017 (Vendredi)
Après un repas et une sieste, j'y retourne pour une rando photos.
ça fait un moment que j'ai envie de photographier certaines choses le long de mon parcours habituel (Hauconcourt - Thionville - La Maxe)
Alors évidemment, la moyenne est basse, et inutile de donner le détail car il y a eu de nombreuses pauses non mesurées.
Ce qui est sûr, c'est que j'étais fatigué et que je roulais cool avec quelques accélérations.
Le vent d'Ouest alterne SW et NW, avec de gros nuages : le feu d'artifice de ce soir risque d'être un peu humide et certainement très venteux.
Roulage 50 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées 123,5 mm + cales 2 mm
Total sortie : de 15h12 à 17h31, soit 2h19 pour 53,06 km, soit 22,9 kmh

Entre Richemont et Uckange, ce ne sont pas des cerisiers qui penchent sous le poids de leurs fruits, mais des mirabelliers.
Leurs mirabelles sont rougeâtres, pas encore mûres. C'est très joli mais ça gêne un peu (pas trop, personnellement).
Mon point de demi-tour à Thionville : la jonction de la rue de la Digue avec la D953.
Juste à côté, un petit parking, idéal pour effectuer le demi tour (autour de l'îlot central).
À cet endroit la rue de la Digue est assez défoncée, heureusement que ça ne dure pas.
Le panneau "Partageons la route 30 kmh" a été débroussaillé : bonne chose !
Entre la déchetterie d'Hauconcourt et le pont de Marques Avenue-Talange, la piste est fissurée en son milieu sur environ 100 m.
La fissure est large par endroits, attention à ne pas se faire bloquer la trajectoire !
À Argancy - La Maxe, la piste mesure au plus large 3,10 m (je suis parti avec mon mètre déroulant !)
Mais la végétation des bas-côtés, ayant été simplement coupée et non ramassée, a fini au fil des années par recouvrir les bordures d'une épaisse couche d'humus.
Ainsi, au plus étroit, la piste mesure à peine 2 mètres.
En raclant cet humus, on voit bien qu'une bonne partie de la largeur de la piste a disparu sous l'humus.
Il ne suffit donc pas de passer la débroussailleuse de temps en temps, il faudrait aussi racler les bords à la pelle.
Je ne sais quel gene d'appareil motorisé pourrait faire le travail, une petite pelleteuse légère ?
Plus loin, l'arbre mort qui menaçait de tomber sur la piste a bien été tronçonné.
Encore plus loin (j'ai un peu dépassé la barrière de La Maxe), je voulais photographier la "Route Partagée", très encombrée de terre et de gravats, car elle est utilisée par les tracteurs.
Bien sûr impraticable en roller.
Et c'est un retour pépère à la maison, programme ce sor : le feu d'artifice à Metz avec mes filles.


14 Juillet 2017 (Vendredi)
Endurance, technique et bien soutenu 80 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées 123,5 mm + cales 2 mm
Je travaille encore une fois la pose de patin droit qui du coup me fait tout revoir.
C'est vraiment un gros défaut que j'ai de poser ce pied droit par la roue arrière.
Corriger ce défaut passe par l'application au maximum des points essentiels de la technique.
Et si je respecte vraiment ces points techniques, alors la pose se ait correctement bien à plat (et en silence, sans choc roue arrière - roue avant comme c'était le cas.)
J'ai réussi hier soir à corriger ce défaut sur un 30 bornes à fond, voyons maintenant ce que cela donne sur un 80 bornes le lendemain matin.
Soutenu, mais sans vraiment forcer. Ai poursuivi des cyclistes vitesse sur 300 m seulement.
Les lombaires ont tenté de protester au début mais j'ai réussi à les amadouer en me relevant 2 ou 3 fois à l'occasion de freinages.
Beaucoup de monde sur la piste en ce jour de fête nationale.
Nuageux, se dégageant à la faveur d'un vent de WNW forcissant de 10 à 40 kmh et 22°C.
Mes voeux ont été exaucés : l'arbre mort suspendu au-dessus de la piste à La Maxe a été tronçonné, ses morceaux empilés, et les bas-côtés de la portion Argancy - La Maxe ont été vaguement fauchés.
Vaguement, car  peu profondément dans le bas-côté, et surtout, en laissant toute la végétation collée au sol. Résultat, la piste est toujours aussi étroite.
L'enduro 80 km s'est bien passé, la technique est payante que ce soit contre le vent ou vent de dos.
Une bonne régularité compte tenu du vent qui contrariait beaucoup les trajectoires.
Départ de la maison à 09h24'30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 09h32'45 à 10h07'30, soit 34'45 pour 15,93 km, soit 27,50 kmh
Thionville - La Maxe : de 10h07'30 à 10h58, soit 50'30 pour 23,97 km, soit 28,47 kmh
La Maxe - Thionville : de 10h58 à 11h52'30, soit 54'30 pour 23,97 km, soit 26,38 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 11h52'30 à 12h27'15, soit 34'45 pour 15,93 km, soit 27,50 kmh
Total du roulage : de 09h32'45 à 12h27'15, soit 2h54'30 pour 2 x (15,93 + 23,97) = 79,8 km, soit 27,43 kmh

Je rentre à la maison à 12h35
Total sortie : de 09h24'30 à 12h35, soit 3h09 pour (79,8 + 5) =
84,8 km
Rectification : la famille réfugiée sous le pont pendant l'orage : c'était pas le pont de l'A31 mais celui de la D8.

13 Juillet 2017
Speed le soir en en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" vieilles roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
Soiré calme, 24°C, peu de vent (petites rafales 10 kmh), nuages, très couvert.
Cette fois je m'applique à limiter ma poussée dans ma zone d'appui, c'est à dire que je ne pousse pas large, mais je mets le maximum de poids sur mes patins en gardant mon centre de gravité au-dessus de ma poussée. (power box)
Ceci combiné à un retour de patin tonique.
J'ai un défaut au pied droit : tendance à poser par la roue arrière (très mauvais).
Donc pour bien poser à plat voire légèrement par la roue avant, je dois garder une position plus basse que d'habitude, cela m'aide à corriger ce défaut.
Le résultat est une bonne moyenne, pour une forme tout à fait normale :
Départ de la maison à 19h53
Hauconcourt D52 - Thionville : de 20h00 pile poil à 20h31'25, soit 31'25 pour 15,93 km, soit 30,42 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h31'25 à 21h03'15, soit 31'50 pour 15,93 km, soit 30,02 kmh
Total du speed : de 20h00 à 21h03'15, soit 1h03'15 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 30,22 kmh

Retour à  la maison à 21h12
Total sortie : de 19h53 à 21h12, soit 1h19 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

11 Juillet 2017
Speed le soir en en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" vieilles roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
Il est un peu tard, j'y vais juste pour un mini speed.
Il a plu : sol humide au 1/3, 21°C, vent faible 10 kmh.
Départ de la maison à 21h04
Hauconcourt D52 - Richemont : de 21h11 à 21h24, soit 13' pour 6,78 km, soit 31,29 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 21h24 à 21h37'55, soit 13'55 pour 6,78 km, soit 29,23 kmh
Total du roulage : de 21h11 à 21h37'55, soit 26'55 pour (6,78 x 2) = 13,56 km, soit 30,22 kmh

Retour à  la maison à 21h44'45
Total sortie : de 21h04 à 21h44'45, soit 40'45 pour (13,56 + 5) =
18,56 km

11 Juillet 2017
Mini sortie le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, vieilles roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
16°C, nuageux, sol mouillé, vent WSW 20 kmh. Bon exercice de stabilité sur mouillé.
Ai surpris un chevreuil sur la piste entre Talange et Mondelange.
Effrayé, l’animal a sauté dans la Moselle (canalisée et profonde à cet endroit). Il nage bien, en me regardant du coin de l’oeil.
Pauvre bête, je l’ai obligé à un bain matinal. En plus les berges sont consolidées avec un muret, il va falloir qu’il se débrouille pour regrimper en face de l’autre côté.
Je pense qu’il a dû remonter à un endroit où les branchages penchent et plongent dans l’eau, ça peut constituer un passage plus évident pour lui.
Départ de la maison à 06h23
Hauconcourt D52 - Richemont : de 06h30'45 à 06h45'30, soit 14'45 pour 6,78 km, soit 27,57 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 06h45'30 à 07h01'05, soit 15'35 pour 6,78 km, soit 26,10 kmh
Total du roulage : de 06h30'45 à 07h01'05, soit 30'20 pour (6,78 x 2) = 13,56 km, soit 26,82 kmh

Retour à la maison à 07h08
Total sortie : de 06h23 à 07h08, soit 45' pour (13,56 + 5) =
18,56 km

10 Juillet 2017
Speed le soir en en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" vieilles roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
C'est la deuxième sortie de la journée et j'ai la pêche.
Mais gros risque d'averse : ciel menaçant. Et de fait, je vais me choper une sacré douche...
23°C au départ, avec un vent qui semble favorable (20 ou 30 kmh de SW)
Je croise le Club d'Hettange vers Mondelange (Sanglier, Gérard le Coach, plus un autre...)
Nous savons tous que le risque d'averse est fort...
À l'aller, les premières gouttes s'abattent sur moi alors que je suis sur la piste en béton d'Uckange à Illange : je croise deux gamins à vélo, l'air pas trop rassurés...
À l'approche de Thionville, je laisse la pluie derrière moi et avance en terrain sec.
Pas pour longtemps : Dès le retour, revoici l'averse que j'avais dépassée, et je me fais copieusement rincer.
Malgré cela j'avance à bonne allure dans les flaques d'eau et sur la piste bouillonante.
Arrivé en haut de la butte d'Uckange, La Moselle m'offre un spectacle hallucinant :
Sa vaste étendue ressemble à un écran de télévision cathodique en train de faire la "neige".
C'est une infinie surface de points noirs et blancs, crépitant à toute vitesse, uniformément.
Il y a comme une cohésion dans tout ce chaos.
Je dépasse une famille, réfugiée sous le pont de l'A31, alors que la pluie tombe dru.
Puis je croise enfin Sanglier et ses deux compagnons : on roule plutôt bien, pour des naufragés !
Mais dès Richemont, la pluie cesse, et la piste sera ensuite sèche jusqu'à la maison.
À ma gauche, à 2 km environ dans le ciel, de longues écharpes noires, verticales quoique légèrement bombées, relient le ciel noir à la terre.
Peu après être rentré, c'est une puissante averse qui s'abat sur Ennery.
Départ de la maison à 20h14
Hauconcourt D52 - Thionville : de 20h21'45 à 20h53'45, soit 32' pour 15,93 km, soit 29,86 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h53'45 à 21h30, soit 36'15 pour 15,93 km, soit 26,36 kmh
Total du speed : de 20h21'45 à 21h30, soit 1h08'15 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 28,00 kmh

Retour à  la maison à 21h37
Total sortie : de 20h14 à 21h37, soit 1h23 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

10 Juillet 2017
Roulage le matin en en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" vieilles roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123 mm + cales 2 mm
Je repasse en “vieilles roues” pour quelque temps afin d’économiser mes “presque neuves” et de rouler un peu plus cool.
Une sortie matinale à la fraîche, cela faisait un moment que je ne l’avais plus fait.
20°C, ciel très nuageux, vent SW 30 à 40 kmh, sol humide/mouillé d’Illange à Thionville.
Départ de la maison à 05h56’30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 06h05 à 06h39'20, soit 34'20 pour 15,93 km, soit 27,83 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 06h39'20 à 07h17'30, soit 38'10 pour 15,93 km, soit 25,04 kmh (vent de face assez dur)
Total du speed : de 06h05 à 07h17'30, soit 1h12'30 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 26,36 kmh

Retour à  la maison à 07h24’40
Total sortie : de 05h56’30 à 07h24’40, soit 1h28’10 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

09 Juillet 2017 (Dimanche)
Roulage 80 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape presque neuves + cales 2 mm
Je me réveille un peu fatigué, à cause de la chaleur.
Je décide de rester en mode cool sans forcer à part quelques accélérations.
22°C tôt le matin, vent NW 20 à 30 kmh, les orages annoncés ne sont pas là, soleil et quelques nuages.
Beaucoup de monde sur la piste !
Départ de la maison à 07h11
Hauconcourt D52 - Thionville : de 07h19 à 07h56'30, soit 37'30 pour 15,93 km, soit 25,48 kmh
Thionville - La Maxe : de 07h56'30 à 08h48'30, soit 52' pour 23,97 km, soit 27,65 kmh
La Maxe - Thionville : de 08h48'30 à 09h46'10, soit 57'40 pour 23,97 km, soit 24,93 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 09h46'10 à 10h18, soit 31'50 pour 15,93 km, soit 30,02 kmh (sans 1 pause 30 sec = 30,50 kmh)

Total du roulage : de 07h19 à 10h18, soit 2h59 pour 2 x (15,93 + 23,97) = 79,8 km, soit 26,74 kmh
Total sortie : de 07h11 à 10h26, soit 2h15 pour (79,8 + 5) =
84,8 km
Après-midi piscine ! (temps très lourd 30°C couvert)

08 Juillet 2017 (Samedi)
Roulage 50 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape presque neuves + cales 2 mm
J'ai monté mes Matter presque neuves (elles n'ont fait que le 6h de RouliRoula)
Afin de tester la technique de retour de patin avec le plein diamètre.
Hélas, c'est la fatigue générale, je me sens un peu faible de partout.
Malgré cela, bonnes sensations, surtout au moment de la pose de patin.
28°c, augmentant, soleil et vent d'Ouest latéral fort 40 kmh, très contrariant.
Départ de la maison à 10h58'30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 11h07 à 11h40'15, soit 33'15 pour 15,93 km, soit 28,74 kmh
Thionville - La Maxe : de 11h40'15 à 12h32'10, soit 51'55 pour 23,97 km, soit 27,70 kmh
La Maxe - Hauconcourt Parking : de 12h32'10 à 12h52'10, soit 20' pour 8,16 km, soit 24,47 kmh
Total du roulage : de 11h07 à 12h52'10, soit 1h45'10 pour (15,93 + 23,97 + 8,16) = 48,06 km, soit 27,41 kmh

Total sortie : de 10h58'30 à 12h59'30, soit 2h01 pour (48,06 + 5) = 53,06 km
Après-midi repos à la rivière, grosse fatigue générale.


06 Juillet 2017
Speed  le soir en en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
La fatigue commence à se faire sentir : il a fait jusqu'à 36°C aujourd'hui, bloqué en bagnole dans les bouchons sur l'A31 pendant 1h30 par 36°C.
Enfin chez moi : 33°C au départ, 27°C à l'arrivée.
Absence quasi totale de vent (ou alors, max. 5 kmh de SE)
Je traverse des bulles d'air bouillant qui stagnent par endroits, l'eau est plate, immobile.
Un grand chevreuil traverse la route juste devant moi à Thionville/rue de la digue et saute la barrière à l'écluse Robert Schuman.
Il devait rechercher l'eau, par cette chaleur…
Départ de la maison à 20h00 pile
Hauconcourt D52 - Thionville : de 20h08 à 20h39'15, soit 31'15 pour 15,93 km, soit 30,58 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h39'15 à 21h12'40, soit 33'25 pour 15,93 km, soit 28,60 kmh
Total du speed : de 20h08 à 21h12'40, soit 1h04'40 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 29,56 kmh

Retour à  la maison à 21h21
Total sortie : de 20h00 à 21h21, soit 1h21 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

05 Juillet 2017
Speed 50 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Je remets la même chose que la veille, sauf qu'il y a un poil plus de vent, et qu'il fait plus chaud (33°C au départ, 26°C à l'arrivée.)
Alors qu'il ne me reste plus que 6 km à faire, un cycliste vitesse me rattrape sur La Maxe - Argancy, je me colle dans son aspi et on fait les 6 derniers km ensemble, vraiment à fond.
On s'arrête au parking d'Hauconcourt pour souffler un peu : il aimerait bien remettre ça un de ces 4, car ça "fait bosser" ! (c'est clair : le cardio est parti bien haut !)
Sinon dans l'ensemble, assez bon roulage, mais les sprints comme ça me manquent !
Départ de la maison à 19h29
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h36'45 à 20h10'30, soit 33'45 pour 15,93 km, soit 28,32 kmh
Thionville - La Maxe : de 20h10'30 à 20h59'20, soit 48'50 pour 23,97 km, soit 29,45 kmh
La Maxe - Hauconcourt Parking : de 20h59'20 à 21h15'15, soit 15'55 pour 8,16 km, soit 30,76 kmh
Total du speed : de 19h36'45 à 21h15'15, soit 1h38'30 pour (15,93 + 23,97 + 8,16) = 48,06 km, soit 29,27 kmh

Pause 8 min. avec le cycliste puis retour à  la maison à 21h30
Total sortie : de 19h29 à 21h30, soit 2h01 pour (48,06 + 5) =
53,06 km

04 Juillet 2017
Speed 50 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
De 28°C à 25°C le soir : c'est le retour de la chaleur !... et de la tonicité.
Vent : environ 15 kmh W
Du mieux dans les lombaires et dans les malléoles. Une fois chaud, je peux même rouler dos plat.
Je dépasse pas mal de vélos course (et de rollers). C'est toujours la jungle entre Argancy et La Maxe. Excellentes sensations malgré un peu de fatigue générale.
Départ de la maison à 19h19
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h26'45 à 19h58'40, soit 31'55 pour 15,93 km, soit 29,94 kmh
Thionville - La Maxe : de 19h58'40 à 20h48'10, soit 49'30 pour 23,97 km, soit 29,05 kmh
La Maxe - Hauconcourt Parking : de 20h48'10 à 21h05'45, soit 17'45 pour 8,16 km, soit 27,84 kmh
Total du speed : de 19h26'45 à 21h05'45, soit 1h39 pour (15,93 + 23,97 + 8,16) = 48,06 km, soit 29,12 kmh

Retour à  la maison à 21h13
Total sortie : de 19h19 à 21h13, soit 1h54 pour (48,06 + 5) =
53,06 km

03 Juillet 2017
Speed  le soir en en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6", roues Atom/Roll'x proto Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
Ces roues, une fois usées, sont de vrais bouts de bois... après ça je repasse en Matter Wide Shape !
Des restes de fatigue d'hier (lombaires) donc je ne force pas à fond.
Réchauffement : 24°C, vent WSW 20 ou 25 kmh.
À l'aller comme au retour, je croise Gérard, le super Coach du Club d'Hettange, en mode rando solo par cette belle soirée : on se salue chaleureusement !
Départ de la maison à 19h51'30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h59'30 à 20h32'30, soit 33' pour 15,93 km, soit 28,96 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h32'30 à 21h07'30, soit 35' pour 15,93 km, soit 27,30 kmh
Total du speed : de 19h59'30 à 21h07'30, soit 1h08 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 28,11 kmh

Retour à la maison à 21h15'30
Total sortie : de 19h51'30 à 21h15'30, soit 1h24 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

02 Juillet 2017 (Dimanche fin d'après-midi)
Speed  le soir en en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6", roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
Le ciel est resté désespérément gris, couvert, plombé, pas le moindre rayon de soleil.
La piste est restée humide par endroits. La grisaille ambiante ne m'inspire pas plus que ça...
16°C, vent WSW 35 ou 40 kmh, l'éolienne d'Illange tournait.
J'ai les lombaires trop sensibles/douloureuses pour tenir la position dos plat, je dois me relever.
Départ de la maison à 17h54
Hauconcourt D52 - Thionville : de 18h02 à 18h34'45, soit 32'45 pour 15,93 km, soit 29,18 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 18h34'45 à 19h08'30, soit 33'45 pour 15,93 km, soit 28,32 kmh
Total du speed : de 18h02 à 19h08'30, soit 1h06'30 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 28,74 kmh

Retour à la maison à 19h16
Total sortie : de 17h54 à 19h16, soit 1h22 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

02 Juillet 2017 (Dimanche matin)
Après un samedi pluvieux (pluie toute la journée, vent et 15°C !)
Ainsi qu'après une semaine de pluie... (2 sorties seulement les 26 et 28/06)
Et beaucoup de pompes + exercices d'imitation technique + gainage + étirements
… Me suis fait mal aux lombaires à la piscine (bizarrement…)
15°C le matin, nuageux, vent faible, sol humide.
Séance 61,66 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6", roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
Sol humide de la veille, mais majoritairement sec.
Quelques passages glissants entre Richemont et Uckange.
Bas-côtés toujours pas fauchés entre Argancy et La Maxe : passage étroit.
Je mets du temps à me réchauffer, car il ne fait que 15°C, avec un ciel gris et un vent WSW environ 30 kmh.
Il me semble que les exercices de technique ont payé ; meilleure coordination, et pose plus dans la trajectoire et plus par la roue avant (ou à plat), vitesse de pointe plus élevée.
Tracé (sans ravito Hauconcourt) : 23,97 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
15,93 km (Hauconcourt D52 - Thionville D953)
+ 23,97 km (Thionville D953 - La Maxe)
+ 8,16 + 6,82 km (La Maxe - Richemont)
+ 6,78 km (Richemont - Hauconcourt D52) = 61,66 km
De 08h02’45 à 10h16'30, soit 2h13’45 pour 61,66 km, soit 27,66 kmh
Détail des moyennes :
Hauconcourt pont D52 - Thionville D953 : de 08h02’45 à 08h37'55, soit 35’10 pour 15,97 km, soit 27,17 kmh
Thionville D953 - La Maxe : de 08h37'55 à 09h31, soit 53’05 pour 23,97 km, soit 27,09 kmh
La Maxe - Richemont : de 09h31 à 10h01’45, soit 30’45 pour 14,98 km, soit 29,22 kmh
Richemont - Hauconcourt pont D52 : de 10h01’45 à 10h16'30, soit 14’45 pour 6,78 km, soit 27,57 kmh

Total km avec 2,5 km pour atteindre la piste (échauffement) et 2,5 km pour rentrer chez moi (déroulage) : 66,66 km (de 07h53'30 à 10h23'30)
Pluie en début d'après-midi, ciel plombé, gris, 17°C seulement.







Total Juin 2017


Roller 1353 km
(total de l’année = 6712,8 Km)


28 Juin 2017
Speed  le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Hier journée pluvieuse : repos (pas de roller) mais pompes, poids et exercices techniques (imitation)
De 23°C baissant à 20°C, vent SW 20 kmh, soleil et nuages, menace d'averse.
Départ de la maison à 20h40
Hauconcourt D52 - Thionville : de 20h48 à 21h18'40, soit 30'40 pour 15,93 km, soit 31,16 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 21h18'40 à 21h53'25, soit 34'45 pour 15,93 km, soit 27,50 kmh
Total du speed : de 20h48 à 21h53'25, soit 1h05'25 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 29,22 kmh (exactement la même moyenne que la dernière fois à la seconde près)

Retour à  la maison à 22h01'30
Total sortie : de 20h40 à 22h01'30, soit 1h21'30 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

26 Juin 2017
Speed  le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Il est tard, va falloir que je speede si je veux y voir quelque chose en rentrant.
De 29°C baissant à 25°C, vent WNW modéré 15 kmh, soleil couchant
Alors qu'à l'aller je me dirige vers la barrière-chicanne de l'écluse de l'Orne à Richemont, j'aperçois un petit groupe de patineurs faisant de même.
Sanglier a fini par mobiliser ses troupes ! Je salue tout le monde, et pars devant, me demandant à quel endroit je les croiserai au retour.
Dans l'autres sens, le vent est plus favorable et permet une bonne allure à moindre coût.
Alors que j'approche de la passerelle d'Illange, voici Sanglier qui arrive devant moi, en éclaireur !
ça pousse bien dis-donc... Et les autres arrivent derrière, ils sont en train de franchir la passerelle et on se souhaite bonne nuit...
C'était vraiment la rencontre pas prévue du tout mais qui fait bien plaisir !
À noter que les 3 km entre la fin de la piste en béton d'Uckange et le pont de l'Orne, juste avant l'écluse de Richemont, sont recouverts d'une grande quantité de noyaux de cerises sauvages (qui pètent sous les roues) et autres petits débris végétaux (qui peuvent bloquer). Même en plein jour, il faut faire attention où on pose, alors à plus forte raison au crépuscule.
Et enfin, petite pluie le lendemain matin : on dirait que le temps est en train de changer.
Départ de la maison à 20h51
Hauconcourt D52 - Thionville : de 20h59 à 21h32'40, soit 33'40 pour 15,93 km, soit 28,39 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 21h32'40 à 22h04'25, soit 31'45 pour 15,93 km, soit 30,10 kmh
Total du roulage : de 20h59 à 22h04'25, soit 1h05'25 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 29,22 kmh

Retour à  la maison à 22h13'15
Total sortie : de 20h51 à 22h13'15, soit 1h22'15 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

25 Juin 2017 (Dimanche)
50 km basse intensité en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Fatigue générale le matin, tendons malléoles sensibles. Je vais me faire un 50 km sans jamais forcer et à allure réduite.
C'est l'occasion de travailler la technique...
19°C, soleil et nuages, se couvrant de plus en plus, vent SW 30 km.
Une fois rentré, il fait très sombre et la pluie tombe. Dimanche pourri !
Départ de la maison à 07h43
Hauconcourt D52 - Thionville : de 07h52'30 à 08h30, soit 37'30 pour 15,93 km, soit 25,48 kmh
Thionville - La Maxe : de 08h30 à 09h31'30, soit 1h01'30 pour 23,97 km, soit 23,38 kmh
La Maxe - Hauconcourt Parking : de 09h31'30 à 09h52, soit 20'30 pour 8,16 km, soit 23,88 kmh
Total du roulage : de 07h52'30 à 09h52, soit 1h59'30 pour (15,93 + 23,97 + 8,16) = 48,06 km, soit 24,13 kmh

Retour à  la maison à 09h59
Total sortie : de 07h43 à 09h59, soit 2h16 pour (48,06 + 5) =
53,06 km

24 Juin 2017 (Samedi)
40 bornes en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Après une douche, un repas et une sieste, je vais me balader un coup au plan d'eau de Metz.
Le vent d'Ouest souffle fort (environ 40 kmh), la température a monté à 26°C, et il n'y a pas autant de monde au plan d'eau que d'habitude.
Départ de la maison à 15h06
Hauconcourt D52 - La Maxe : de 15h14 à 15h32'30, soit 18'30 pour 8,16 km, soit 26,46 kmh
La Maxe - Plan d'eau Skate Park : de 15h32'30 à 15h51'30, soit 19' pour 8,5 km, soit 26,84 kmh
Quelques tours en croisés au skate park mais le coeur n'y est pas : fatigue générale, des malléoles jusqu'au fesses...
Plan d'eau Skate Park - La Maxe : de 16h43 à 17h02'30, soit 19'30 pour 8,5 km, soit 26,15 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 17h02'30 à 17h21, soit 18'30 pour 8,16 km, soit 26,46 kmh

Retour à la maison à 17h27'30
Total de la sortie: de 15h06 à 17h27'30, soit 2h21'30 pour (2,5 + 8,16 + 8,5 + 8,5 + 8,16 + 2,5) =
38,32 km, avec 51'30 de pause au skate park

24 Juin 2017 (Samedi)
50 bornes en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6" roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Le temps a considérablement fraîchi : on est passé de 35°C à 23°C en quelques heures.
Soleil et nuages, et surtout vent d'Ouest très fort (entre 30 et 50 kmh)
Latéral la plupart du temps, mais jamais tout à fait.
La campagne est très sèche, sauf les berges.
Vers Mondelange un cycliste route me rattrape et me dit que je suis à 32 de moyenne.
Je chope son aspi et on roule très vite. C'est pas évident de rester derrière lui car il serre à droite, or moi en roller je ne peux pas serrer autant le bas-côté. C'est un truc que j'ai souvent remarqué en aspi.
Donc je me prends quand même pasmal de vent. On passe le béton d'Uckange, le cycliste ralentit un peu pour nous prendre en photo avec son smartphone.
Le béton gratton est trop dur, je ne suis pas assez en forme, et le gars me lâche à la passerelle d'Illange.
Je le retrouve à la barrière de la piste de la rue de la digue, discutant avec ses amis et montrant ses photos sur son portable.
Après avoir fait demi-tour à la D953, je leur demande si quelqu'un est partant pour La Maxe, mais les gars me répondent qu'ils pourraient pas tenir les 32 kmh de moyenne !...
Ok, j'y vais seul alors... mais de toutes façons, je ne suis pas à 32 de moyenne, surtout avec ce vent très présent.
Je dois me baisser le plus possible afin de diminuer la prise au vent.
Entre Argancy et La Maxe, les herbes hautes ne laissent qu'un couloir étroit (moins d'1 mètre de large) - C'est une coutume locale. Et quand ils faucheront, l'herbe coupée restera à terre.
Départ de la maison à 10h01
Hauconcourt D52 - Thionville : de 10h10 à 10h40'45, soit 30'45 pour 15,93 km, soit 31,08 kmh
Thionville - La Maxe : de 10h40'45 à 11h36, soit 55'15 pour 23,97 km, soit 26,03 kmh
La Maxe - Hauconcourt Parking : de 11h36 à 11h55, soit 19' pour 8,16 km, soit 25,76 kmh
Total du speed : de 10h10 à 11h55, soit 1h45 pour (15,93 + 23,97 + 8,16) = 48,06 km, soit 27,46 kmh

Retour à  la maison à 12h02
Total sortie : de 10h01 à 12h02, soit 2h01 pour (48,06 + 5) =
53,06 km

23 Juin 2017
Roulage le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
De 27°C baissant à 25°C, vent NW fort 35 kmh, soleil.
Des restes de fatigue, j'y vais fort à l'aller contre le vent, puis cool au retour vent de dos.
Départ de la maison à 19h14
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h22 à 19h54'55, soit 32'55 pour 15,93 km, soit 29,03 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 19h54'55 à 20h30, soit 35'05 pour 15,93 km, soit 27,24 kmh
Total du roulage : de 19h22 à 20h30, soit 1h08 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 28,11 kmh

Retour à  la maison à 20h38
Total sortie : de 19h14 à 20h38, soit 1h24 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

22 Juin 2017 (jour de congés)
Rando basse, très très basse intensité ! en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6 roues Atom Boom/Roll'x proto Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
40°C, vent en rafales brûlantes d'Ouest, à 50 kmh, soleil et nuages.
Les orages annoncés ne se manifestent pas...
Je suis parti en reconnaissance le long de la piste rive droite (Bousse - Illange - Guénange - Yutz)
Cette piste est très difficile. En lacets étroits, ça bifurque dans tous les sens, il y a du dénivelé partout.
Il y a eu des glissements de terrain car c'est sur un coteau d'argile en pente raide.
Les versants ont été empierrés par endroits, et la piste un peu patchée, mais elle est craquée de partout et badigeonnée de goudron.
De plus la piste est discontinue, on doit franchir Bousse (grattoneux) et Guénange (trrrrès grattoneux).
Le vent a projeté au sol grande quantité de débris végétaux, et vers Mondelange, c'est une tempête de poussières de charbon.
Comme je suis déjà fatigué, je roule très lentement mais régulièrement, afin de rester bas en cardio et ne pas trop transpirer.
À Bousse, je longe la D8 jusqu'à la D1, en reconnaissance. Du temps où la piste entre La Maxe et Thionville n'existait pas encore (2008), j'allais jusqu'en Allemagne par la D1 en M100 !
Et je bifurquais là, à Bousse. Et je prenais un bout de cette piste, sur sa partie la plus ancienne, c'est à dire jusqu'au Chemin de la Liberté, à Bertrange-Imeldange.
Et de là, re-D1 jusqu'à Illange, puis enfin piste jusqu'à Thionville.
Mais maintenant, avec cette nouvelle piste, plus besoin de risquer sa vie sur la D1.
De plus le panorama est splendide de là-haut et le coin est sauvage.
Je pousse jusqu'à la fontaine d'eau potable de l'aire de jeux de Yutz, mon point de demi-tour.
Je n'avais embarqué qu'une seule gourde de 650 ml d'eau plate.
Malgré l'allure lente et le délai raisonnable, je commence à avoir mal aux tendons.
La fournaise est partout : sur les embouteillages de l'A31, sous les ponts, au-dessus de la surface brillante de la rivière, sous les arbres, sur la piste, partout.
Parcours : http://www.openrunner.com/index.php?id=7573124
Ennery D52-D1 - Yutz fontaine : de 14h36'30 à 15h53, soit 1h16'30 pour 25,17 km, soit 19,74 kmh
Yutz fontaine - Ennery D52-D1 : de 15h53 à 17h05'30, soit 1h12'30 pour 23,50 km, (sans la bifurcation à Bousse D1) soit 19,44 kmh
Total du roulage : 2h29 pour 48,67 km, soit 19,59 kmh


22 Juin 2017
Roulage le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6 roues Atom Boom/Roll'x proto Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Ces ATom/roll'x sont raides mais légères, donc faciles à emmener. Par contre leur usure prononcée leur a supprimé le bon roulage : j'ai l'impression de forcer sans avancer.
Fatigue des jambes aussi...
De 22°C montant à 25°C, vent SW faible, soleil, nuages, orages prévus aujourd'hui.
Bas-côtés tondus vers Illange-Thionville mais beaucoup de débris sur la piste y compris des bris de pare-brise.
La piste est sale, les gens ont jeté beaucoup de saletés par terre, et il y a beaucoup de verre cassé partout sur la piste, les poubelles débordent et ne sont pas ramassées.
Un endroit a brûlé vers la déchetterie d'Hauconcourt.
Départ de la maison à 05h55
Hauconcourt D52 - Thionville : de 06h03'10 à 06h37'30, soit 34'20 pour 15,93 km, soit 27,83 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 06h37'30 à 07h13'45, soit 36'15 pour 15,93 km, soit 26,36 kmh
Total du roulage : de 06h03'10 à 07h13'45, soit 1h10'35 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 27,08 kmh
(contre-performance due à la fatigue)
Retour à  la maison à 07h21
Total sortie : de 05h55 à 07h21, soit 1h26' pour (31,86 + 5) =
36,86 km

21 Juin 2017
Roulage le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6 roues MPC Red Magic Noyau Alu XF Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
De 35°C baissant à 31°C, vent SW faible, soleil.
J'accuse un gros coup de fatigue après 2 jours d'entrainement bi-quotidien et dans la canicule.
Je reste régulier, sans jamais vraiment accélérer.
Je suis trop fatigué pour bien faire le retour de patin, ou alors, c'est que les Red Aluminium sont vraiment trop lourdes.
Elles sont trop raides aussi, surtout qu'avec leur usure elles ont perdu beaucoup de leur rebond sur les grattons en béton d'Uckange.
Départ de la maison à 19h35
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h42 à 20h16'05, soit 34'05 pour 15,93 km, soit 28,05 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h16'05 à 20h50'25, soit 34'20 pour 15,93 km, soit 27,83 kmh
Total du roulage : de 19h42 à 20h50'25, soit 1h08'25 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 27,94 kmh

Retour à  la maison à 20h57'45
Total sortie : de 19h35 à 20h57'45, soit 1h22'45 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

20 Juin 2017
Mini sortie le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues MPC Red Magic Noyau Alu XF Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
ça faisait longtemps que j'avais pas roulé avec les Red Magic :
super lourdes, super grip, super rebond, super raides sur gratton.
De 34°C baissant à 28°C, vent SW faible, soleil.
J'ai les guiboles bien fatiguées et il est tard : donc mini ride speed afin de suer un bon coup.
Départ de la maison à 20h59
Hauconcourt D52 - Richemont : de 21h06'05 à 21h19'50, soit 13'45 pour 6,78 km, soit 29,58 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 21h19'50 à 21h33'15, soit 13'25 pour 6,78 km, soit 30,32 kmh
Total du roulage : de 21h06'05 à 21h33'15, soit 27'10 pour (6,78 x 2) = 13,56 km, soit 29,94 kmh

Retour à  la maison à 21h40
Total sortie : de 20h59 à 21h40, soit 41' pour (13,56 + 5) =
18,56 km

20 Juin 2017
Speed le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
De 19°C montant à 23°C, vent SW faible, soleil. (journée très chaude) 2e jour d'entrainement bi-quotidien.
Départ de la maison à 05h46
Hauconcourt D52 - Thionville : de 05h53’30 à 06h26’50, soit 33'20 pour 15,93 km, soit 28,67 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 06h26’50 à 06h59'40, soit 32'50 pour 15,93 km, soit 29,11 kmh
Total du speed : de 05h53’30 à 06h59'40, soit 1h06'10 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 28,89 kmh

Retour à  la maison à 07h06’30
Total sortie : de 05h46 à 07h06’30, soit 1h20’30 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

19 Juin 2017
Speed le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
De 33°C baissant à 28°C, vent SW faible, soleil.
Départ de la maison à 20h14
Hauconcourt D52 - Thionville : de 20h21 à 20h53, soit 32' pour 15,93 km, soit 29,86 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h53 à 21h25'50, soit 32'50 pour 15,93 km, soit 29,11 kmh
Total du speed : de 20h21 à 21h25'50, soit 1h04'50 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 29,48 kmh

(ai perdu min. 30 sec. resserrer 1 axe - sans cette pause : 30,34 kmh aller et 29,71 kmh total)
Retour à  la maison à 21h33
Total sortie : de 20h14 à 21h33, soit 1h19 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

19 Juin 2017
Roulage le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6", roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
Beaucoup de repos hier après-midi, j’y vais donc tôt le matin pour un petit 30 bornes, à la fraîche.
Le reste de la journée ce sera cannicule.
De 16°C augmentant rapidement, vent ESE 10-20 kmh, soleil.
Départ de la maison à 05h59
Hauconcourt D52 - Thionville : de 06h06’10 à 06h41'30, soit 35'20 pour 15,93 km, soit 27,05 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 06h41'30 à 07h15'35, soit 34'05 pour 15,93 km, soit 28,04 kmh
Total du speed : de 06h06’10 à 07h15'35, soit 1h09'25 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 27,53 kmh

Retour à la maison à 07h22'30
Total sortie : de 05h59 à 07h22'30, soit 1h23’30 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

18 Juin 2017 (Dimanhe)
Speed le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6", roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
Au lendemain de mon endurance speed, je me réveille avec le tendon tibial postérieur gauche douloureux, enflé, mais ça passe au bout de quelques minutes, en marchant.
Je me fais un speed 50 bornes avant une longue journée de repos au bord de la rivière avec mes filles.
De 18°C à 24°C (30°C prévus aujourd'hui), vent fort jusqu'à 30 kmh ESE, quelques nuages.
Départ de la maison à 08h06'30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 08h13'15 à 08h46'45, soit 33'30 pour 15,93 km, soit 28,53 kmh
Thionville - La Maxe : de 08h46'45 à 09h39, soit 52'15 pour 23,97 km, soit 27,52 kmh
La Maxe - Hauconcourt Parking : de 09h39 à 09h55'50, soit 16'50 pour 8,16 km, soit 29,08 kmh
Total du speed : de 08h13'15 à 09h55'50, soit 1h42'35 pour (15,93 + 23,97 + 8,16) = 48,06 km, soit 28,10 kmh
Retour à  la maison à 10h04'30
Total sortie : de 08h06'30 à 10h04'30, soit 1h58 pour (48,06 + 5) =
53,06 km

17 Juin 2017 (Samedi)
Speed Endurance 176 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6", roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
Mes thin shape commencent à être vraiment usées, mais ça me fera un bon entrainement.
Tracé sans ravito Hauconcourt : 23,97 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Tracé avec ravito Hauconcourt : 24,13 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
1 run complet = 23,97 + 24,13 = 48,1 km
3 runs La Maxe - Thionville AR + 1 run Hauconcourt - Thionville - Hauconcourt
(3 x 48,1) + (2 x 15,97) = 144,3 + 31,94 = 176,24 km
176,24 km de 11h03 à 17h42'20, soit 6h39'20, soit 26,48 kmh

Application autant que faire se peut d'une bonne technique de retour de patin.
Mais au bout de 4 heures, douleurs tendon malléole interne gauche (tibial postérieur)
Je m'applique alors à poser mieux dans la trajectoire, et la douleur passe.
Cependant, l'allure générale est très soutenue et je suis cuit, je vais m'en tenir à ça.
Le jour a commencé très couvert et frais (15°C). Ce n'est qu'en fin de journée que le ciel se dégage et que le soleil apparait, avec 24°C en moyenne.
Le vent était SW jusqu'à 14h, puis tourne NE, ou NW, entre 10 et 30 kmh.
Le Tour de France va passer dans ma rue, en bas de chez moi, le 04 Juillet.
Les petits gars habillés tous pareil ne se sentent plus et jouent au gros rouleurs avec leurs vélos full carbone.
Je maintiens la régularité, ça a été un exercice intéressant, car j'ai vu de quelle façon la "bonne technique" se dégradait avec la fatigue.
Bu 5 x 650 ml de boisson isotonique, mangé figues, beurre d'arachide, miel, pain complet.
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 11h03 à 11h35'50, soit 32'50 pour 15,97 km, soit 29,18 kmh
Thionville - La Maxe : de 11h35'50 à 12h27'30, soit 51’40 pour 23,97 km, soit 27,83 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 12h27'30 à 12h46'15, soit 18’45 pour 8,16 km, soit 26,11 kmh
45 secondes de pause ravito à ma voiture
Run 2 :
Hauconcourt - Thionville : de 12h47 à 13h20'45, soit 33’45 pour 15,97 km, soit 28,39 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h20'45 à 14h15'45, soit 55’ pour 23,97 km, soit 26,14 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 14h15'45 à 14h34'30, soit 18’45 pour 8,16 km, soit 26,11 kmh
30 secondes de pause ravito à ma voiture
Run 3 :
Hauconcourt - Thionville : de 14h35 à 15h12'30, soit 37’30 pour 15,97 km, soit 25,55 kmh
Thionville - La Maxe : de 15h12'30 à 16h07, soit 54’30 pour 23,97 km, soit 26,38 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 16h07 à 16h27, soit 20’ pour 8,16 km, soit 26,11 kmh
1 min. de pause ravito à ma voiture
Run 4 :
Hauconcourt - Thionville : de 16h28 à 17h07, soit 39’ pour 15,97 km, soit 24,56 kmh
Thionville - Hauconcourt : de 17h07 à 17h42'20, soit 35’20 pour 15,97 km, soit 27,11 kmh
176,24 km en 6h39'20, soit 26,48 kmh


15 Juin 2017
Mini sortie le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
De 26°C baissant à 24°C, vent SW faible, soleil.
Fatigue générale car 3 jours de suite : speed très technique, pas l'habitude de certains mouvements.
Donc déroulage tout en conservant la technique.
Demain vendredi repos, grosse sortie prévue samedi.
Départ de la maison à 20h21'30
Hauconcourt D52 - Richemont : de 20h30 à 20h44'05, soit 14'05 pour 6,78 km, soit 28,88 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 20h44'05 à 20h58'50, soit 14'45 pour 6,78 km, soit 27,57 kmh
Total du roulage : de 20h30 à 20h58'50, soit 28'50 pour (6,78 x 2) = 13,56 km, soit 28,21 kmh

Retour à  la maison à 21h07
Total sortie : de 20h21'30 à 21h07, soit 45'30 pour (13,56 + 5) =
18,56 km

14 Juin 2017
Speed le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6", roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
De 30°C baissant à 25°C, vent SW faible, soleil.
Retour de patin en travaillant sur la pose et la poussée, enfin, un peu de tout !
Mais début de fatigue générale.
Connerie humaine est un pléonasme. La connerie ne saurait être autre qu'humaine.
À Hauconcourt, un automobiliste m'insulte car je l'ai obligé à me laisser passer sur un passage piéton.
Une bouteille de bière brisée au beau milieu de la piste juste après la passerelle d'Illange, direction Thionville.
Un véhicule tout-terrain type buggy rouge sur la piste cyclable, qui fonce vers moi alors que je suis sur le retour, entre Uckange et Richemont, sous le pont de l'A31, à 20h58. C'est moi qui ai dû l'éviter.
Voilà, c'est un peu tout ça à la fois, la connerie humaine.
Départ de la maison à 20h03'30
Hauconcourt D52 - Thionville : de 20h10 à 20h42'15, soit 32'15 pour 15,93 km, soit 29,63 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h42'15 à 21h15'05, soit 32'50 pour 15,93 km, soit 29,11 kmh
Total du speed : de 20h10 à 21h15'05, soit 1h05'05 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 29,37 kmh

Retour à  la maison à 21h22'30
Total sortie : de 20h03'30 à 21h22'30, soit 1h19 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

13 Juin 2017
Speed le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
De 26°C baissant à 23°C, vent SW faible, ciel voilé, soleil.
Cette fois je travaille à maintenir la même régularité sur le 30 km, toujours avec le retour de patin et en appuyant bien sur les carres.
Malgré la fatigue du 50 bornes d'hier, bon temps donc technique en voie d'amélioration.
Départ de la maison à 19h35
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h41'20 à 20h13'45, soit 32'25 pour 15,93 km, soit 29,48 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 20h13'45 à 20h46'05, soit 32'20 pour 15,93 km, soit 29,56 kmh
Total du speed : de 19h41'20 à 20h46'05, soit 1h04'45 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 29,52 kmh

Retour à  la maison à 20h54'30
Total sortie : de 19h35 à 20h54'30, soit 1h19'30 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

12 Juin 2017
Speed le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Toujours la technique de retour de patin, les lombaires à peu près ok si je ne me penche pas trop.
Vent fort de face à l'aller (vent de NW assez fort), le retour de patin efficace dans toutes les situations.
(y compris dans la portion d'Argancy-La Maxe rendue étroite par les herbes envahissantes.) Là, puisque je n'ai plus d'amplitude possible, c'est le retour de patin qui compense.
De 25°C à 20°C, soleil, vent NW jusqu'à 35 kmh. (l'éolienne d'Illange tourne fort !)
Départ de la maison à 19h27
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h35 à 20h10'30, soit 35'30 pour 15,93 km, soit 26,92 kmh
Thionville - La Maxe : de 20h10'30 à 20h59'20, soit 48'50 pour 23,97 km, soit 29,45 kmh
La Maxe - Hauconcourt Parking : de 20h59'20 à 21h17'50, soit 18'30 pour 8,16 km, soit 26,46 kmh
Total du speed : de 19h35 à 21h17'50, soit 1h42'50 pour (15,93 + 23,97 + 8,16) = 48,06 km, soit 28,04 kmh

Retour à  la maison à 21h25
Total sortie : de 19h27 à 21h25, soit 1h58 pour (48,06 + 5) =
53,06 km

11 Juin 2017 (Dimanche)
Deux 6h de suite, et maintenant un samedi avec plus de 100 bornes...
La fatigue s'est installée et ce dimanche matin, je me traîne sur la piste pour un mini ride 30 bornes.
Speed le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
De 15°C montant en flèche (il va faire dans les 30°C aujourd'hui), vent SW faible.
Départ de la maison à 07h16

Hauconcourt D52 - Thionville : de 07h23'20 à 07h56'30, soit 33'10 pour 15,93 km, soit 28,81 kmh
(un speed contre un vélo course monté par un vieux - mais un bon - sur env. 9 km)
Thionville - Hauconcourt D52 : de 07h56'30 à 08h32'20, soit 35'50 pour 15,93 km, soit 26,67 kmh
Total du speed : de 07h23'20 à 08h32'20, soit 1h09 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 27,70 kmh

Retour à  la maison à 08h40
Total sortie : de 07h16 à 08h40, soit 1h24 pour (31,86 + 5) = 36,86 km
Depuis les hauteurs de Bousse, on assiste au dynamitage d'une moitié de l'usine de Richemont. (env. 1 km de distance, le son arrive avec  3 secondes de décalage)
Après-midi repos à la rivière avec mes filles. (si on peut appeler ça du repos : 31°C et beaucoup d'activités)


10 Juin 2017 (Samedi)
Speed le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Repassage en Wide shape pour pas perdre le coup.
Un petit 50 bornes à fond, en travaillant sur la technique.
Tout ceci après une séance d'1 heure pieds nus chez moi (avec la vid. Vlog 09 de Pascal Briand)
Très bénéfique, les lombaires vont mieux, mais je dois vraiment verrouiller à ce niveau.
De 20°C à 25°C, soleil, vent SW jusqu'à 25 kmh.
Départ de la maison à 10h40

Hauconcourt D52 - Thionville : de 10h48 à 11h18'30, soit 30'30 pour 15,93 km, soit 31,33 kmh
Thionville - La Maxe : de 11h18'30 à 12h12'30, soit 54' pour 23,97 km, soit 26,63 kmh
La Maxe - Hauconcourt Parking : de 12h12'30 à 12h29'15, soit 16'45 pour 8,16 km, soit 29,22 kmh
Total du speed : de 10h48 à 12h29'15, soit 1h41'15 pour (15,93 + 23,97 + 8,16) = 48,06 km, soit 28,48 kmh

Retour à  la maison à 12h37
Total sortie : de 10h40 à 12h37, soit 1h57 pour (48,06 + 5) = 53,06 km
Après une douche et un repas, sortie direction Marly via la rue du trou aux serpents et le Plan d'eau, puis retour à la maison par Blory.
Finalement c'est une grosse chaleur (27°C), après ça, repos à la rivière.
Total km de cette sortie : environ 52 km.
Total km de la journée : 105 km.

08 Juin 2017
Speed le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Plus court qu'hier, je travaille sur la technique (retour de patin)
C'est dur pour mes lombaires et je dois me relever souvent.
Malgré ces temps morts, je réussis une bonne moyenne, alors que la fréquence est restée basse, mais avec une grande amplitude.
Je sens que ça vient !
De 26°C à 21°C, soleil, vent SW jusqu'à 25 kmh.
Départ de la maison à 19h40
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h47'40 à 19h18'55, soit 31'15 pour 15,93 km, soit 30,58 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 19h18'55 à 20h52'50, soit 33'55 pour 15,93 km, soit 28,18 kmh
Total du speed : de 19h47'40 à 20h52'50, soit 1h05'10 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 29,33 kmh

Retour à  la maison à 21h00 pile
Total sortie : de 19h40 à 21h00, soit 1h20 pour (31,86 + 5) =
36,86 km

07 Juin 2017
Speed le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Averses la journée (le temps a fraichit), 18°C, soleil, vent très fort SW jusqu'à 50 kmh.
Nombreux débris végétaux au sol : branches cassées, feuilles, brindilles.
La portion Argancy - La Maxe côté Argancy envahie par les hautes herbes : passage étroit.
En ce moment je travaille sur le retour de patin... ça fait beaucoup de choses à étudier, du coup...
Départ de la maison à 19h23
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h30'35 à 20h01'50, soit 31'15 pour 15,93 km, soit 30,58 kmh
Thionville  - La Maxe : de 20h01'50 à 20h58'20, soit 57’30 pour 23,97 km, soit 25,01 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 20h58'20 à 21h15'10, soit 16'50 pour 8,16 km, soit 29,08 kmh
Total du speed : de 19h30'35 à 21h15'10, soit 1h144'35 pour (15,93 + 23,97 + 8,16) = 48,06 km, soit 27,57 kmh

Retour à  la maison à 21h21'15
Total sortie : de 19h23 à 21h21'15, soit 1h58'15 pour (48,06 + 5) =
53,06 km

06 Juin 2017
Speed 31 km le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123,5 + cales 2 mm
C’est reparti pour un entraînement matinal, bien que le ciel soit menaçant (risque de pluie)
13°C, très nuageux, vent fort 30 kmh de SW.
Pluie au retour sur les 5 derniers km : je rentre trempé !
Départ de la maison à 05h34
Hauconcourt D52 - Thionville : de 05h41 à 06h14, soit 33' pour 15,93 km, soit 28,96 kmh
Thionville  - Hauconcourt D52 : de 06h14 à 06h53'20, soit 39’20 pour 15,93 km, soit 24,30 kmh
Total du speed : de 05h41 à 06h53'20, soit 1h12'20 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 26,42 kmh

Retour à  la maison à 07h01
Total sortie : de 05h34 à 07h01, soit 1h27 pour (31,86 + 5) = 36,86 km


05 Juin 2017 (Lundi de Pentecôte)
Déroulage assez speed 31 km le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Au lendemain matin des 6h de Nivelles, je constate que je ne suis pas plus fatigué que ça : Normal, je n'ai forcé que pendant 2h, et les 4 autres heures ont été vraiment cool !
Je pars donc pour un petit roulage matinal, initialement pensé comme étant une récupération active, mais qui finit par accélérer un peu.
J'ai monté mes Thin Shape afin de travailler la technique.
12°C seulement tôt le matin, soleil et nuages, vent 5 kmh.
J'y vais cool jusqu'à Richemont. C'est alors qu'un cycliste vitesse me gratte en haut du pont, ce qui me titille un peu.
Je lui mets un très gros vent dans la descente vers l'écluse, en sautant le dos d'âne, puis continue à fond vers Uckange.
Le cycliste disparaît derrière moi. Il réapparait vers Illange, vu que la portion en béton m'a ralenti.
Mais je l'efface à nouveau en terminant à fond vers Thionville.
Au retour, le tout petit vent est contraire, petit, mais suffisant pour me rappeler que ces 30 km seront aujourd'hui juste ce dont j'avais besoin pour me dégourdir les jambes.
Départ de la maison à 06h59

Hauconcourt D52 - Thionville : de 07h07'10 à 07h42, soit 34'50 pour 15,93 km, soit 27,43 kmh

Thionville  - Hauconcourt D52 : de 07h42 à 08h18'40, soit 36’40 pour 15,93 km, soit 26,06 kmh
Total du speed : de 07h07'10 à 08h18'40, soit 1h11'30 pour (15,93 x 2) = 31,86 km, soit 26,67 kmh

Retour à  la maison à 08h28
Total sortie : de 06h59 à 08h28, soit 1h29 pour (31,86 + 5) = 36,86 km
Après-midi repos et balade avec mes filles au bord de l'eau...


04 Juin 2017
6h de Rouli-Roula à Nivelles (Belgique)

Endurance speed 164 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6 roues Matter One20Five Wide Shape F0 neuves (première sortie) + cales 2 mm.
164 km oui et non 161 km comme indiqué dans les résultats, car le dernier tour n'a pas été pris en compte par l'organisation.
Or quand on passe la ligne d'arrivée à H-4 minutes, et qu'un tour prend 6 minutes, il est de coutume de comptabiliser ce dernier tour, et avoir donc un temps légèrement supérieur à 6 heures. Espérons que cette erreur sera corrigée : tous les participants y gagneront.
Pascal Briand vous le confirmera : quand vous avez une course : mettez des roues neuves (quand vous pouvez, hein)
Mes 6h de Troyes dans la fournaise m'ont réellement fatigué.
Je suis passé par la perte d'appétit, le mal de dos, les pieds enflés, une grosse ampoule au talon droit interne, et une grande fatigue générale.
Faire deux 6h à une semaine d'intervalle, c'est quelque chose que j'ai très, très souvent fait.
La question n'est pas de savoir si je vais pouvoir rouler pendant 6h, mais plutôt si je vais être performant.
Ne rien faire du tout entre les deux 6h ne me séduit pas plus que ça...
Donc, après 2 jours de repos, je me fais un petit décrassage de 18 km le mercredi soir, sans trop forcer. Mais c'est toujours la fatigue.
Le lendemain matin, une autre sortie de 32 km, où je constate que la forme revient, bien que je sois encore fatigué.
Et ce sera tout entre ces deux 6h. Rien le jeudi soir, rien vendredi, et rien samedi.
La préparation aux compétitions demande vraiment beaucoup de sacrifices...
Car en effet, vendredi et samedi, je me sens beaucoup mieux, et la météo est magnifique, avec des températures toujours très chaudes.
Mais je m'astreins à un repos forcé.
Rendez-vous est pris avec Sanglier76 à Thionville à 15h, j'y vais avec ma voiture, et, de là, on prend tous les deux sa voiture et on file direction la Belgique via le Luxembourg.
On débarque à l'hôtel de Nivelles en fin d'après-midi, alors que le temps se couvre et que la température baisse.
L'hôtel est situé dans une rue adjacente au circuit lui-même : difficile de faire plus proche ! (Bravo à Sanglier pour la logistique !)
On se fait un tour du circuit (2,7 km) en voiture afin de repérer les lieux. C'est en fait un ancien circuit automobile reconverti en zone d'activités. Le tracé passe donc par le circuit lui-même ainsi que par des rues transversales.
Le revêtement est bon partout, mis à part une zone de 30 mètres, pavée. Pardon, ce ne sont pas des pavés ! Tous les Belges vous reprendront là-dessus - ce sont des klinkers.
Des blocs de béton rectangulaires de 15x20 cm ajustés en... pavés. Pardon, en klinkers.
Samedi soir vers 21h, une forte averse détrempe le sol, et la nuit à chaque fois que je me réveille, je jette un coup d'oeil à la fenêtre et constate que ça sèche doucement. (la veille d'un gros run mon sommeil est toujours entrecoupé).
Le lendemain matin, il ne fait que 14°C, ciel très couvert, sol sec, et avec Sanglier on est sur le spot dès 08h00.
Les gens affluent, et participants, staff, tout le monde s'installe dans la bonne humeur, tandis que le soleil commence à percer les nuages.
ça parle néerlandais un peu partout, et c'est avec plaisir que je vois flamands et Wallons réunis dans la convivialité.
Un jeune Solo Flamand, Dave, nous demande s'il peut s'installer sur notre spot, vu qu'on est à la limite de fin de la zone relais, et qu'il n'a personne pour garder ses affaires.
(on se comprend d'ailleurs mieux en anglais qu'en français...)
Je chausse et me fais trois tours de reconnaissance.
On me demande si je suis solo. Solo-solo, ou avec équipe ? Non, solo-solo. Ah, ça c'est dur. Je dois comprendre que face à moi va y en avoir qui seront draftés par leurs équipes.
Zut, j'ai bien essayé de chercher les résultats des 6h de RouliRoula 2016... En vain, et pour cause : 2017 est la toute première édition.
Je parcours du regard les autres particpants : il va y avoir deux fauteuils roulants poussés par des équipes PMR (personnes à mobilité réduite), une naine en roller, très courageuse, car son amplitude de poussée est extrêmement petite, et surtout parce qu'elle se confronte seule à un monde compétitif, qui vous observe, vous jauge et vous juge.
Des enfants, beaucoup d'enfants, majoritairement néerlandophones, quasiment tous blonds, entre 10 et 13 ans environ, dont le niveau est tout simplement stupéfiant.
En particulier, les équipes du club flamand "REKO", certainement futurs championnes et champions dans quelques années.
Les équipes RouliRoula, PUC, Gossip, Valenciennes, sont à pied d'oeuvre et prêtes à en découdre.
D'impressionnantes délégations issues du  monde du Derby, du quad sous toutes ses formes, complètent ce tableau pour le moins hétéroclite.
Je n'ai aucune idée de qui se trouve solo homme drafté par équipe. Enfin, je veux dire : visuellement, ils ressemblent à qui ? Mystère. Pour ma part, j'embarque un sac à dos avec une gourde de rechange, un sac banane avec de la nourriture, et une autre gourde à la main.
À la dernière minute, le staff nous annonce par micro que ce sera un départ déchaussé façon "Le Mans". Zut, alors. Et moi qui aime prendre mon temps pour bien chausser.
À côté de moi, la Flamande Hilde, championne solo femme bien connue, menue comme une sprinteuse, bronzée comme une solo de la transat, piaffe d'impatience. C'est une vraie pile. Elle trépigne, saute sur place, claque des mains, danse en chante (en néerlandais !)
Et c'est le départ, à 10h pile ! On court, chausse, saute et fonce vers l'inconnu.
Le premier rond-point, est vraiment technique. Seul, aucun problème, on se le prend à fond, bien qu'étant dans une descente.
Mais quand il y a du monde, c'est une toute autre histoire. Je m'y suis fait quelques frayeurs, esquivant de justesse des patineurs lents. (il y aura à cet endroit un gros carton entre un patineur et une chaise roulante !)
Ensuite une longue ligne droite, vent de dos, à fond. Passage sur 30 mètres de pavés. Pardon, de klinkers. Virage à 180° sous les encouragements du staff, et re-ligne droite vent de face et re-klinkers, très dur.
Re-encouragements au micro cette fois, dans la ligne des stands (celle qui encourage va y laisser sa voix !)
Le vent va souffler d'abord doucement, et ne fera que forcir, pour terminer, vers 16h, avec des rafales à plus de 35 kmh.
Je roule seul, ne voyant personne derrière qui me placer. Vers 11h, ça se couvre et quelques gouttes se mettent à tomber. Oh, non ! Je me prends le rond-point une fois à allure réduite, l'adhérence ayant pris un coup. Fort  heureusement, cette ondée sera de courte durée et sèchera quasi instantanément.
Sanglier m'informe rapidement que je suis 3eme, car deux solos sont devant moi.
Ils ont dû chausser plus rapidement et partir immédiatement derrière leurs équipes.
ça va être dur de les rattraper, mais je force pendant 2 heures, jusqu'à voir apparaître devant moi le premier solo hommes : Simon (c'est écrit dans son dos). C'est aussi écrit "Roulage People", mais il est drafté par l'équipe du PUC roller, et il a 24 ans.
Quant à l'autre solo qui était devant moi, c'est un jeune gars de chez Gossip, il a dû lever le pied, je ne sais pas trop pour quelle raison, du coup, c'est moi qui suis 2eme derrière Simon.
Sanglier m'informe que désormais, Simon et moi-même sommes dans le même tour.
J'ai quand même un doute à l'esprit, mais j'accepte cette info comme telle. Simon et moi roulons ensemble.
À chaque fois que je mets une accélération, vent de dos, Simon ne me lâche pas d'un centimètre. Et quand il est devant, il y va cool. Il semble se contenter de conserver un avantage qu'il a déjà pris sur moi.
J'accélère, il est là. Il est devant, on roule pépère. Pas moyen donc pour moi de faire autre chose que de rouler avec lui. Du coup on discute pas mal ensemble, et ce n'est que vers la fin que mes doutes se confirment : Simon m'explique qu'il m'a pris deux tours dès le début.
Je comprends alors mieux pourquoi il roule pépère !
Pépère et léger : son équipe le fournit en boisson, barres de céréales, tandis que je transporte  tout mon barda. Mais bon, je ne veux pas jouer les victimes : après tout, c'est de bonne guerre, à sa place, j'aurais fait pareil.
Deux fois je sollicite les RouliRoula, placés sur la pelouse avec leur tente près de nos affaires, afin qu'ils me passent une de mes gourdes de boisson isotonique. (j'aurai bu au total, pendant cette course, 4 gourdes de 650 ml). Et des litres d'eau après !
Dans le dur, vent de face, Simon me coupe le vent. Comprenant qu'il ne sert à rien de tenter de le semer, mes accélérations en ligne droite vent de dos ne sont là que pour le fun, et prendre du plaisir à tracer.
Parfois, je me cale derrière un gars de l'équipe du PUC (qui ne cesse de se retourner en demandant : Simon, t'es là ? Amusant : Oui, Simon était bien là, et moi-aussi j'étais là.
Donc du coup, quand les gars du PUC tiraient Simon, ils me tiraient aussi.
Chez les filles, la très sympathique Caroline, du PUC m'a bien aidé sur quelques tours.
Je dépasse régulièrement Hilde, qui s'est manifestement calée sur un rythme de préparation aux 24h du Mans.
Sanglier finit par comprendre que Simon a bien 2 tours d'avance sur moi (l'info erronée provenait en fait du staff du chronométrage, qui avait répondu un peu à la va-vite à un Sanglier par ailleurs très pressé !) Et de fait, sur cette course de 6h, il a fait un bon roulage. Le niveau global des solos hommes était assez bon.
À déplorer, une grosse chute d'un des solos hommes, je ne sais comment il s'appelle, il était tout en bleu : il s'est bien esquinté les genoux et a bousillé ses boucles micro. Un bon rétablissement pour lui !...
Vers la fin, roulant à la cool et quelque peu bouillis par le vent de face en côte, Simon et moi-même nous faisons plusieurs fois dépasser par les gamins du REKO, qui patinaient à fond de leurs capacités, usant de leur meilleure technique, et, soit c'était nous qui étions ridicules, soit c'étaient eux qui étaient juste admirables.
On passe l'avant-dernier tour alors qu'il reste 4 minutes avant la fin : c'est donc parti pour le dernier tour.
J'accélère vent de dos dans la montée avant la descente vent de face vers la ligne d'arrivée. Simon se sépare alors de moi et se met à pousser fort. Je tente de le poursuivre, mais il est plus rapide, et passe la ligne d'arrivée avec 50 mètres d'avance sur moi... et 2 tours.
Peu avant les podiums, je parle un peu avec Hilde : elle m'explique qu'elle a en fait été handicapée par une paire de rollers (les boots) qui ne lui convenaient pas. Quant à ses roues 3x125, des DIM (gomme blanche noyau à bâtons jaunes), elle en était très satisfaite.
Lors de la remise des prix (des médailles RouliRoula), je vois enfin arriver le 3eme solo hommes, un jeune gars d'une vingtaine d'années, comme Simon.
Il me semble pouvoir affirmer sans me tromper que mon âge est supérieur à la somme de leurs âges respectifs.
Pour ma part la difficulté majeure était une récupération incomplète après l'épreuve caniculaire de Troyes.
Et c'est le retour au bercail, Sanglier au volant, sur les autoroutes belges, luxembourgeoises, et françaises.


01 Juin 2017

Le lendemain de ce petit décrassage, une autre sortie 2 fois plus longue
Plus intense, mais également plus technique (travail sur le retour de patin)
Du mieux côté lombaires, cuisses, fessiers, mais c'est pas encore ça.
Vent de Nord 10 à 20 kmh, 15°C, soleil.
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6”, roues Roll'x/ATom prototype Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
Départ de la maison à 06h21'30
Hauconcourt D52 - Richemont : de 06h29'30 à 06h45'50, soit 16'20 pour 6,78 km, soit 24,90 kmh
Pause 1'10 (ai fait tomber mon stylo !...)
Richemont - Hauconcourt D52 : de  06h47 à 07h01'20, soit 14'20 pour 6,78 km, soit 28,38 kmh
Hauconcourt D52 - Richemont : de 07h03 à 07h19'05, soit 16'05 pour 6,78 km, soit 25,29 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de  07h19'05 à 07h32'40, soit 13'35 pour 6,78 km, soit 29,94 kmh

(bonne progression grâce à l'échauffement en cours + technique)
Retour à la maison à 07h40
Total sortie : (4 x 6,78) + 5 = 32,12 km



Total Mai 2017

Roller 1241,6 km
Vélo 48 km
(total de l’année = 5359,8 Km)




31 Mai 2017
Après 2 jours de repos par forte chaleur (repos des jambes, mais pompes)
Je décide de me faire un petit décrassage le soir sur la piste
Pas de vent, 25°C, soleil couchant : un temps de rêve.
Mais mes lombaires me font mal, je ne peux pas trop forcer.
La fatigue générale est toujours là.
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6”, roues Roll'x/ATom prototype Wide shape usées en 123 + cales 2 mm
Départ de la maison à 20h59
Hauconcourt D52 - Richemont : de 21h06 à 21h20'40, soit 14'40 pour 6,78 km, soit 27,73 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de  21h20'40 à 21h35'15, soit 14'35 pour 6,78 km, soit 27,89 kmh

Retour à la maison à 21h42'45
Total sortie : (2 x 6,78) + 5 = 18,56 km


28 Mai 2017 (Dimanche)

Endurance Speed 161 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6”, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124 + cales 2 mm
6h de Troyes 2017

Le tracé openrunner : 2,314 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1705061
Je suis premier solo Hommes, avec 180 participants, 161 km, 33°C à l'ombre (et pas d'ombre !), vent 30 kmh (alors que la météo avait annoncé du 5 kmh), 7 litres de boisson isotonique bus, et zéro pause pipi : tout est parti en sueur, et 15 kg de sel collé en croûte collé sur tout mon corps.
Ainsi pourrais-je résumer, en chiffres, cette épreuve qui fut une cannicule infernale.
Mais cela ferait un peu court, car j'ai beaucoup de choses à raconter :
Comme pour Mont Saint-Aignan, départ la veille en voiture avec Sanglier76 et nuit à l'hôtel.
Cette fois-ci, nous ne sommes que deux du Club d'Hettange-Grande, Pascal n'est pas des nôtres.
On arrive à l'hôtel vers 18h30, par 30°C. Sanglier m'y laisse seul ; il dort ailleurs.
Première chose que je fais : ouvrir la fenêtre en grand en couper la clim. Ces fous l'ont mise à fond, c'est un frigo. Je ne supporte pas. J'éternue.
La chaleur extérieure finit par emplir ma chambre et ça va mieux.
Repos le soir, je m'ennuie en regardant la nuit tomber. Tout comme j'ai dû renoncer à aller rouler certains jours la semaine passée, alors qu'il faisait beau, afin de préparer ma surcompensation pour la course.
Et de la surcompensation, j'allais en avoir besoin.
Dès 9h du matin, la chaleur s'installe. Le sol, les bétons, tout est resté chaud de la veille.
Et à 11 heures, heure du départ, c'est un four.
Peu auparavant, j'ai fait connaissance avec quelques solos et duos, qui semblent tous très en forme.
Dès le départ, j'y vais fort, afin d'être tout de suite premier, et je mets rapidement 1 tour à tous les autres solos.
Je suis conscient que j'ai un énorme avantage, du fait de l'absence de sérieux concurrents (tels qu'Igor et Bankowski). Ceci dit, j'ai 20 ans de plus que la moyenne des autres solos…
Je chope l'aspi des équipes rapides, et ça dépote comme ça pendant 1 heure.
Cependant la chaleur est telle que je dois boire beaucoup, ma boisson habituelle, de l'Isostar, mais cette fois-ci j'y ai ajouté du sel, pas mal de sel, oui, et ma boisson a un goût salé.
Ce sel va me permettre de garder plus longtemps l'eau dans mes tissus et donc de faire fonctionner tout l'organisme de façon à peu près normale pendant ces 6 heures.
À peu près seulement. Car le rythme auquel j'évacue tout ce sel par mes pores est bien supérieur au rythme auquel j'en ingurgite.
J'aurais dû doser encore plus salé. Mais bon, là, c'était déjà pas mal salé.
La chaleur continue de monter. Le circuit de Troyes n'est vraiment pas optimal pour rouler.
D'abord, il y a deux nouveaux ralentisseurs dos d'âne qu'on doit soit sauter soit contourner, puis une longue ligne droite entièrement badigeonnée de patches de goudron (ce qu'on met dans les fissures naissantes le long des routes), et ça glue sérieusement au soleil.
Ensuite, ça bifurque et ça zig-zague à travers l'IUT, et là ça ralentit fortement, alors qu'on passe devant les baies vitrées orientées plein Sud, qui nous renvoient la chaleur de tous les côtés.
On se fait rôtir comme des poulets à chaque fois qu'on passe par là...
Malgré ces difficultés, l'ambiance est très amicale, très jeune, avec tous ces étudiants, soit en roller, soit faisant partie du staff bénévole.
Je ne saurais jamais assez les remercier, tous ces jeunes, qui, dans un état d'esprit ouvert, généreux et sportif, décident de donner de leur temps, par cette journée de cagnard absolu, à nous, qui sommes venus rouler... avec leur aide.
Je sais assez vite que je suis premier et vais le rester. En effet les autres solos ont vraiment réduit l'allure dès la 2eme heure.
Je vois assez rapidement aussi que je vais manquer de boisson, aussi ai-je recours à plusieurs reprises aux petites bouteilles d'eau de 50 cl offertes par les bénévoles.
Je demande même à Sanglier76, alors qu'il fait une pause, de me préparer de la boisson isotonique.
Je n'attends pas la fringale et me force à avaler la nourriture que j'ai embarquée dans mon sac-banane. Pas facile de déglutir, je dois faire descendre avec de la boisson.
À chaque fois que je m'alimente un peu, je sens immédiatement le bénéfice : meilleure tonicité, j'y vois plus clair, et je peux même m'offrir le luxe d'accélérations subites afin de choper un train plus rapide que celui dans lequel je suis.
Mais, en fait de train, je dois dire que j'ai roulé la plupart du temps seul face au vent et dans la fournaise.
Les trains rapides ne duraient jamais longtemps. Ils se défaisaient dans la zone de relais, et changeaient radicalement d'allure lors de leur recomposition.
Au bout de 4 heures d'enfer, je dois réduire mon allure générale. Je me contente parfois de faire un tour en récup' derrière un train lent.
Puis à partir de la 5eme heure, le circuit se vide, il n'y a presque plus personne. De nombreux patineurs ont jeté l'éponge, couchés dans l'herbe, à l'ombre, avec leur coeur que je devine pulser trop vite.
Le mien de coeur, est resté dans la zone acceptable. Mais c'est tout mon corps qui souffre, je manque de pêche dans mes guiboles, c'est dur.
À partir du 15eme tour avant la fin, je commence le compte à rebours dans ma tête en estimant le nombre de tours qu'il me reste à faire, Et ça marche bien, ça me motive.
Bien souvent on s'aide, on collabore, tous âges, tous sexes et tous niveaux confondus, et c'est une expérience tout à fait merveilleuse.
Dans mon dernier tour, un jeune d'une équipe me donne un bon coup de main, il passe devant moi et m'invite à le suivre.
C'est tellement bon que je lui demande de faire un tour en extra, pour le fun, car on passe la ligne des stand à H-3 minutes environ, et on a le temps d'en faire un petit dernier.
Peu avant le finish, le jeune est cuit de chez cuit, je l'attends un peu, et on passe la ligne ensemble en se serrant la main.
Je me dirige vers mon QG ravito et enlève mon casque, enfin : je dois avoir 1 kilo de sel collé sur mon crâne.
J’enlève mon débardeur : il pourrait presque tenir debout, rigidifié par le sel imprégné.
Quand je dis qu’il faut boire salé ! Même en buvant très salé, on n’arrive même pas à compenser intégralement les pertes.
Mais on peut efficacement limiter les pertes excessives, la preuve.
Sanglier et moi on rassemble nos affaires, puis on va rendre nos puces. Tout le monde est vraiment écrasé de chaleur, mais heureux que ce soit enfin terminé.
Je profite des douches du gymnase (j’ai failli me transformer en statue de sel…). Il faut beaucoup, beaucoup d’eau pour dissoudre tout ce sel collé à mon corps.
Ensuite, toujours au gymnase, c’est la remise des prix (il y règne une ambiance de sauna).
Je garde la coupe mais offre mon bouquet de fleurs à une charmante participante.
On a maintenant, Sanglier et moi, 3h30 de route, complètement sonnés, et on se refait la course dans ses moindres détails…



25 Mai 2017 (Jeudi de l'Ascension férié)
Speed 30 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124 + cales 2 mm
J'ai monté les roues avec lesquelles je vais rouler à Troyes (les mêmes que celles que j'avais utilisées pour Mont Saint Aignan)
La forme est meilleure qu'hier soir. Et les Matter roulent mieux que mes Roll'x/Atom usées en 123,5. (moins raides et meilleur grip)
Vent fort (uniquement le long de la rivière, car ailleurs, tout est calme)
Ce vent souffle jusqu'à 30-40 kmh en rafale, de NNE. Ciel bleu, soleil, 15°C montant rapidement à 20°C.
C'est un speed relativement court, à 3 jours des 6h. J'ai le temps de récupérer sur un exercice assez explosif, à la limite de l'endurance.
Départ de la maison à 07h56
Hauconcourt D52 - Thionville : de 08h02'45 à 08h37'30, soit 34'45 pour 15,93 km, soit 27,50 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 08h37'30 à 09h08'40, soit 31'10 pour 15,93 km, soit 30,66 kmh
Moyenne générale : 31,86 km en 1h05'55, soit 29,00 kmh pile poil.

Retour à la maison après une petite pause au soleil. Total km : 36,86 km
Après-midi repos avec mes filles au bord de l'eau.


24 Mai 2017
Petite endurance speed le soir
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Roll'x/Atom prototype Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm

Une certaine fatigue. De 25 à 22°C, soleil et nuages, vent omniprésent, défavorable dans les 2 sens.
Je suppose que c'est un vent d'Ouest, mais tantôt il est NW, tantôt SW, donc toujours défavorable.
Dans le meilleur des cas, il est latéral, mais jamais de dos.
De 19h52'30 à 21h24'35, soit 1h32'05 pour (6 x 6,78) = 40,68 km, soit 26,50 kmh
Run 1 :
Hauconcourt D52 - Richemont : de 19h52'30 à 20h08'35, soit 16'05 pour 6,78 km, soit 25,29 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de  20h08'35 à 20h22'30, soit 13'55 pour 6,78 km, soit 29,23 kmh
Run 2 :
Hauconcourt D52 - Richemont : de 20h22'30 à 20h38'45, soit 16'15 pour 6,78 km, soit 25,03 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de  20h38'45 à 20h53'30, soit 14'45 pour 6,78 km, soit 27,57 kmh
Run 3 :
Hauconcourt D52 - Richemont : de 20h53'30 à 21h09'25, soit 15'55 pour 6,78 km, soit 25,55 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de  21h09'25 à 21h24'35, soit 15'10 pour 6,78 km, soit 26,82 kmh
Total sortie : De 19h45'30 à 21h32, soit 1h46'30 pour (6 x 6,78) + 5 AR =
45,68 km

22 Mai 2017 (Lundi jour de congés)
Déplacements urbains, repos et balade
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Roll'x/Atom prototype Wide shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Je dois économiser mes Matter...

Nombreux déplacements urbains dans l'agglomération messine, ça passe nickel partout. Une bonne vingtaine de km, 20 km comptabilisés.
Puis balade et repos au bord de l'eau de 15h15 à 19h15 (4h de farniente qui sont passés comme dans un rêve)
3 mini-rides entre Hauconcourt D52 et Station hydroélectrique Argancy
Aller : 15h26'30 - 15h35'30, soit 9' pour 3,55 km, soit 23,66 kmh
Retour : 18h59 - 19h07, soit 8' pour 3,55, soit 26,62 kmh
Total journée : 20 + 7,1 + 5 AR =
32,1 km

21 Mai 2017 (Dimanche)
Balade, repos et speeds courts de 09h18 à 18h46
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124 + cales 2 mm
Il faut bien que je me refasse aux wide shape. En fait, ça passe sans problème.

Toute la journée je me fais des petits runs courts entrecoupés de longues périodes de repos.
Soleil, et ciel bleu peuplé de petits nuages matérialisant une immense perspective.
Vent W, ou NW, 23°C à l'ombre et ça cogne au soleil.
Je me prépare un sac à dos avec nourriture, boisson et serviette de bain.
Départ maison à 09h18
Ride 1 :
Hauconcourt D52 - Passerelle Illange : de 09h26 à 09h54, soit 28' pour 12,388 km, soit 26,54 kmh.
J'explore à pieds l'extrêmité Nord de cette bande de terre qui sépare la Moselle en 2 : à gauche la partie navigable et aménagée, à droite la partie sauvage.
De ce côté est implantée une centrale hydro-électrique avec un barrage automatique.
Le coin est désert et comme laissé à l'abandon, mais il fonctionne.
C'est le paradis de toutes sortes d’oiseaux aquatiques et autres animaux.
Ici le courant est très fort, car c’est moins profond, avec de nombreux rochers, des îlots, et des petites cascades.
C’est ici même que les sangliers traversent à gué, depuis leur Q.J. situé dans la colline du fort d’Illange, situé en face.
Je vois leurs empreintes de sabots dans la boue séchée.
Cependant avec la chaleur je manque assez vite d'eau et décide d'aller en chercher à la fontaine de Yutz.
Une centaine de personnes s'y sont installées (barbecue) Turcs ou Roumains, je ne sais pas trop...
Je décide alors de pousser jusqu'à Basse-Ham, histoire de voir à quoi ressemblent les nouvelles installations fluviales.
Eh bien c'est tout un nouveau site qui a été crée, avec bâtiments, routes, parkings, quais, éttangs aménagés, centre nautique... La piste cyclable y fait des détours quelque peu labyrinthiques.
Je pousse encore un peu jusqu'à l'écluse de Koenigsmacker et la contourne, pour rentrer vers Thionville en passant par la rive gauche.
Ce n'était pas une très bonne idée, c'était un horrible gratton sur 10 km.
Ride 2 :
Ce ride Illange - Yutz par rive droite - Koenigsmacker - Illange par rive gauche
s'est déroulé de 13h28 à 15h06, soit 1h38 pour env. 33 km (nombreuses pauses à Yutz)
Repos à nouveau à Illange sur la presqu'île, de 15h06 à 17h23, et donc départ à 17h23 pour la maison
Illange passerelle - Hauconcourt D52, de 17h23 à 17h48, soit 24' pour 12,388, soit 30,97 kmh (vent de dos)
Arrivée à la maison à 17h56, départ à 18h12 (préparation d'un petit ravito)
Hauconcourt D52 - chute barrière rue de la raffinerie (1,438 km)
Soit pour ce dernier ride 2,876 km.
Trop de graviers sur la piste juste après la barrière (mouvement de virage rapide) ça me dévie dans le bas-côté rempli de graviers, je plante et tombe en avant (genou droit bien râpé, main droire, thorax).
Bon je suis un peu dégoûté, la journée se termine ainsi.
En même temps, il n'y a rien de grave, c'est de la dermabrasion. Ce qui me gêne davantage, c'est mon tendon de mallélole interne gauche  enflé depuis au moins 1 mois et douloureux, toujours.
Total de la journée : 2,5 + 12,388 + 33 + 12,388 + 2,5 + 2,876 + 2,5 =
68 km

20 Mai 2017 (Samedi)
Endurance speed 144,3 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
De 12h27 à 18h02'30, soit 5h35'30 pour 144,3 km, soit 25,80 kmh

9°C seulement le matin, 15°C au départ, le soleil joue avec les nuages, vent WSW entre 10 et 30 kmh.
Les 6h de Troyes, c'est la semaine prochaine, va falloir diminuer la dose...
Je me suis chopé un re-mal de dos il y a 2 jours. Obligé de démarrer en quasi basse intensité la première heure, puis ça va mieux.
Le vent me poussait bien par moment, et me freinait à d'autres. Dans l'ensemble j'ai toujours maintenu une bonne cadence.
Hauconcourt D52 - Thionville : de 12h27 à 13h00'30, soit 33'30 pour 15,97 km, soit 28,60 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h00'30 à 14h01'30, soit 1h01 pour 23,97 km, soit 23,57 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 14h01'30 à 14h19'30, soit 18' pour 8,16 km, soit 27,20 kmh
Pause ravito à ma voiture, environ 30 sec.
Hauconcourt D52 - Thionville : de 14h20 à 14h53, soit 33' pour 15,97 km, soit 29,03 kmh
Thionville - La Maxe : de 14h53 à 15h53, soit 1h00 pour 23,97 km, soit 23,97 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 15h53 à 16h11, soit 18' pour 8,16 km, soit 27,20 kmh
Pause ravito à ma voiture, environ 30 sec.
Hauconcourt D52 - Thionville : de 16h11'30 à 16h46'30, soit 35' pour 15,97 km, soit 27,37 kmh
Thionville - La Maxe : de 16h46'30 à 17h44, soit 57'30 pour 23,97 km, soit 25,01 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 17h44 à 18h02'30, soit 18'30 pour 8,16 km, soit 26,46 kmh
144,3 km en 5h35'30, soit 25,80 kmh


17 Mai 2017 (jour de congés)
Roulage (speed et cool) 48  km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123 + cales 2 mm
C'est la journée la plus chaude depuis le début de l'année, ça monte à 29°C à l'ombre (35°C dans la voiture)
Vent de Sud 20 à 30 kmh, ciel un peu voilé, pluie orageuse prévue pour demain.
Roulage en début d'après midi, puis repos et baignade à la rivière avec mes filles
Je suis assez fatigué, dur de pousser correctement, mais quand même, je me force.
Il fait super chaud !
Entre Talange et Richemont, on tond les bas-côtés : grande quantité d'herbe coupée et bouts de bois sur la piste.
Des groupes d'enfants sont en rando vélo en ce mercredi, ils sont nombreux et se dirigent vers la centrale hydro-électrique d'Argancy pour la visiter.
Départ de la maison à 11h48
Hauconcourt D52 - Thionville : de 11h56'05 à 12h27'45, soit 31'40 pour 15,93 km, soit 30,18 kmh
Thionville - La Maxe : de 12h27'45 à 13h25, soit 57'15 pour 23,97 km, soit 25,12 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 13h25 à 13h42'30, soit 17'30 pour 8,16 km, soit 27,97 kmh
Vitesse moyenne du ride : 48,06 km de 11h56'05 à 13h42'30, soit 1h46'25, soit 27,09 kmh
Retour à la maison à 13h51
Total sortie : de 11h48 à 13h51 soit 2h03 pour (48,06 + 5) = 53,06 km


15 Mai 2017
Speed 48 km le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123,5 + cales 2 mm
Journée magnifique, soleil, 23°C (au bureau...) Je profite des derniers rayons.
À fond presque tout le temps, en travaillant sur une cadence assez élevée.
Bonne régularité grâce à une absence de vent (la rivière est un miroir)
À Uckange, la branche a été dégagée de la piste et la barrière en bois plus ou moins rafistolée.
Départ de la maison à 19h07
Hauconcourt D52 - Thionville : de 19h14 à 19h46'45, soit 32'45 pour 15,93 km, soit 29,18 kmh
Thionville - La Maxe : de 19h46'45 à 20h38, soit 51’15 pour 23,97 km, soit 28,06 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 20h38 à 20h55'15, soit 17’15 pour 8,16 km, soit 28,38 kmh
Total du speed : de 19h14 à 20h55'15, soit 1h41'15 pour (15,93 + 23,97 + 8,16) = 48,06 km, soit 28,48 kmh
Retour à  la maison à 21h02'30
Total sortie : de 19h07 à 21h02'30, soit 1h55'30 pour (48,06 + 5) = 53,06 km


14 Mai 2017 (Dimanche)
Aujourd'hui petite endurance speed 60 bornes le matin et repos l'après-midi, balade.
Roulage bien soutenu 60  km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F1 Thin shape usées en 123,5 + cales 2 mm
La piste est restée très humide des averses de la veille entre Hauconcourt et Thionville, mais est sèche entre Hauconcourt et La Maxe.
13°C au départ, soleil, vent 20 kmh de Sud, forcissant, et ça se couvre.
Une énorme branche est tombée à Uckange-village sur la piste en béton et a fracassé la barrière en bois. Le choc a été puissant, il y a au moins 300 kg de bois par terre.
En revenant de La Maxe, speed en poursuite contre un vélo course jusqu'à Hauconcourt. Après, c'est moi qui passe devant, jusqu'à Richemont où je fais demi-tour.
C'était vraiment à fond pendant 14,98 km.
Départ de la maison à 07h08
Hauconcourt D52 - Thionville : de 07h17'30 à 07h53, soit 35'30 pour 15,93 km, soit 26,92 kmh
Thionville  - La Maxe : de 07h53 à 08h50'30, soit 57’30 pour 23,97 km, soit 25,01 kmh
La Maxe - Richemont : de 08h50'30 à 09h18, soit 27’30 pour (8,16 + 6,82 = 14,98 km), soit 32,68 kmh
(malgré les grattons d'Argancy, pont d'Argancy, barrières Argancy, Hauconcourt, bosse de la D52 et sol humide vers Talange - Richemont où ma poussée partait en dérappages)
Richemont - Hauconcourt D52 : de 09h18 à 09h34'30, soit 16'30 pour 6,78 km, soit 24,65 kmh (en récup, car j'ai fini explosé à Richemont)
Total du speed : de 07h17'30 à 9h34'30, soit 2h17 pour (15,93 + 23,97 + 8,16 + 6,82 + 6,78) = 61,66 km, soit 27,00 kmh pile poil.
Retour à  la maison à 09h42
Total sortie : de 07h08 à 09h42, soit 2h34 pour (15,93 + 15,97 + 8,16 + 8,16 + 6,82 + 6,78 + 5) = 66,82 km


13 Mai 2017 (Samedi)
Endurance speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6 roues Matter One20Five Thin Shape F1 usées en 123,5 + cales 2 mm.
Je repasse en Thin Shape car les Roll'x-ATom commencent à devenir un peu raides avec l'usure.
Et en effet ça roule un peu mieux.
2 runs Hauconcourt - Thionville + 1 run Hauconcourt - Richemont
2 x 48,1 km + 2 x 6,82  = 109,84 km de 11h06 à 15h20'30, soit 4h14'30, soit 25,89 kmh

J'aurais pu me faire un 6 heures, et puis non finalement.
Pas sûr qu'on s'entraîne à faire des 6h en faisant des 6h...
On vérifie pas la solidité d'un verre en tapant dessus avec un marteau...
Et puis, j'avais mes raisons de ne pas trop prolonger cet effort :
- Les tendons, encore eux, un peu trop sensibles aux malléoles.
- Le ciel devient très menaçant vers 14h, gros nuages noirs, rideaux de pluie au loin, mais finalement, la pluie ne tombera que vers 17h
Je ne m'engage donc pas sur un 3e run sur Thionville mais fais demi-tour à Richemont, avec d'énormes bourrasques.
Mais c'est surtout pour éviter les chocs et vibrations de la piste en béton d'Uckange, mes malléoles n'aiment vraiment pas ça.
Au final, une bonne moyenne pour un 100 bornes seul dans le vent et un revêtement moyen.
La chaleur est agréable au début avec le soleil (chaleur humide, avec encore des zones mouillées sous les arbres), puis ça fraîchit sous le vent.
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 11h06 à 11h39'45, soit 33'45 pour 15,97 km, soit 28,39 kmh
Thionville - La Maxe : de 11h39'45 à 12h37, soit 57’15 pour 23,97 km, soit 25,12 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 12h37 à 12h55, soit 18’ pour 8,16 km, soit 27,20 kmh
2' de pause ravito à ma voiture
Run 2 :
Hauconcourt - Thionville : de 12h57 à 13h31'30, soit 33’30 pour 15,97 km, soit 28,60 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h31'30 à 14h31'30 , soit 1h00 pour 23,97 km, soit 23,97 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 14h31'30 à 14h50, soit 18’30 pour 8,16 km, soit 26,46 kmh
Pas de pause à Hauconcourt, j'embraye direct sur Richemont.
Run 3 :
Hauconcourt - Richemont : de 14h50 à 15h03, soit 13’ pour 6,82 km, soit 31,47 kmh (ça souffle !)
Richemont - Hauconcourt: de 15h03 à 15h20'30, soit 17’30 pour 6,82 km, soit 23,38 kmh (dur !)
109,84 km en 4h14'30, soit 25,89 kmh


10 Mai 2017
48 bornes bien soutenus !
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Prototype Roll'x/Atom Wide shape usées en 124 + cales 2 mm
Je commence à ressentir la dureté de ces roues, l'usure gagne du terrain, ça rebondit moins.
Ce soir c'est calme, peu ou pas de vent, l'eau est un miroir.
Beaucoup de soleil (et même chaleur, avec 23°C à 18h)
Quelques sprints mais surtout j'essaye d'allonger la foulée pour moins me fatiguer.
Température durant le ride : de 20°C baissant à 15°C, et un max de moucherons sur La Maxe.
Départ de la maison à 19h10
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : de 19h17 à 19h50'15, soit 33’15 pour 15,93 km, soit 28,74 kmh
Thionville - La Maxe : de 19h50'15 à 20h45'15, soit 55’ pour 23,97 km, soit 26,14 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 20h45'15 à 20h04'05, soit 18'50 pour 8,16 km, soit 25,99 kmh
Moyenne générale du ride : de  19h17 à 20h04'05, soit 1h47'05 pour
(15,93 + 23,97 + 8,16) = 48,06 km, soit 26,92 kmh

Va falloir du repos maintenant...
Retour à la maison à 21h11'30. Total km de la sortie : 48,06 + 5 AR = 53,06 km.

09 Mai 2017
Après 1 jour de repos, la forme est de retour !
Surtout qu'il y a un beau soleil et un beau ciel bleu et que ça chauffe encore à 19h.
C'est parti pour un 60 bornes à fond la caisse !
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Prototype Roll'x/Atom Wide shape usées en 124 + cales 2 mm

Il y a un petit vent qui semble toujours contraire, quel que soit le sens dans lequel je roule.
C'est pourtant pas mon imagination : la surface de la Moselle est irisée.
Je place des sprints avec les bras à chaque difficulté (ponts, barrières)
Le soleil se couche 30 min. avant la fin de mon ride, que je termine au crépuscule.
Quelques vélos, coureurs à pieds, et même une moto cross, et un mec qui me gueule dessus parce que je vais trop vite (en fait son chien, non tenu en laisse, est apeuré...)
Départ de la maison à 18h57
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : de 19h04 à 19h39'30, soit 35’30 pour 15,93 km, soit 26,92 kmh
Thionville - La Maxe : de 19h39'30 à 20h32, soit 52’30 pour 23,97 km, soit 27,39 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 20h32 à 20h50'30, soit 18'30 pour 8,16 km, soit 26,46 kmh
Hauconcourt - Richemont : de 20h50'30 à 21h05'45, soit 15'15 pour 6,82 km, soit 26,83 kmh
Richemont - Hauconcourt: de 21h05'45 à 21h20'50, soit 15'05 pour 6,78 km, soit 26,97 kmh
Moyenne générale du ride : de  19h04 à 21h20'50, soit 2h16'50 pour
(15,93 + 23,97 + 8,16 + 6,82 + 6,78) = 61,66 km, soit 27,03 kmh

Même si l'allure était soutenue ce ne sont pas les 28 ou 29 kmh attendus...
Retour à la maison à 21h29. Total km de la sortie : 61,66 + 5 AR = 66,66 km.


07 Mai 2017 (Dimanche)
Averses le matin et sol qui tarde à sécher. Vent 20 kmh, très nuageux.
Impossible de rester à me reposer aujourd'hui, je me tourne donc vers le vélo.
La chaine est totalement distendue et les dents du grand plateau sont usées.
Impossible donc de se servir du grand plateau : je vais faire une petite sortie "moulinage" en restant toujours sur petit plateau et sans forcer. Paraît que c'est bon.
Je bifurque vers la D2 de 13h42 à 16h06, soit 2h24 de moulinage basse intensité.
(à 20 kmh de moyenne, peut-être 22, ça fait mini. 48 km)
Beaucoup, beaucoup de voitures sur les toutes petites routes en ce dimanche d'élections présidentielles.
Je sens beaucoup d'agressivité de la part des conducteurs qui me frôlent en me dépassant, en roulant très vite, sur ces petites routes vallonées et toutes en virages.
Apparemment, leur trop plein d'agressivité n'a pas pu être totalement déchargé dans les urnes, ils en ont encore à revendre, et un vélo isolé sur une route de campagne
(en 2h30 je n'ai vu absolument aucun autre vélo, ce qui est extraordinairement rare) constitue la seule cible dans cette campagne Lorraine.

En fin d'après-midi, le ciel s'éclaircit et le soleil sort. Il est tard mais c'est plus fort que moi, j'y vais pour un 30 bornes bien speed.
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Prototype Roll'x/Atom Wide shape usées en 124,5 + cales 2 mm
Mais à peine suis-je sorti que le ciel se couvre à nouveau et de gros nuages arrivent, poussés par un vent puissant de NW, forcissant de 20 jusqu'à 45 kmh en rafales.
Quelques gouttes tombent même. La nuit tombe alors que je rentre, tout est très calme, à part le vent.
Suite au thermoformage du patin droit (côtés resserrés mais pas malléoles)
il semble que ça frotte un peu trop sur tendon d'Achille et talon côté interne.
Je porte donc un Ezeefit  plus mince à droite + sparadrap tendon d'Achille. Il y a du mieux au niveau maintien.
Par contre, à voir si ça ne fait pas trop mal sur du long. Peut-être diminuer l'épaisseur des chaussettes.
Départ de la maison à 19h45
Hauconcourt D52 - Thionville D953 : de 19h53 à 20h29'30, soit 36’30 pour 15,93 km, soit 26,18 kmh
Thionville - Hauconcourt : de 20h29'30 à 21h02'10, soit 32’40 pour 15,93 km, soit 29,25 kmh
Soit 1h09'10 pour 31,86 km, soit 27,63 kmh
Retour à la maison à 21h10'30, total sortie : 36,86 km

06 Mai 2017 (Samedi)
Endurance speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Prototype Roll'x/Atom Wide shape usées en 124,5 + cales 2 mm
Bizarrement ces roues qui m'avaient semblé si raides lors de mon test, m'apparaissent aujourd'hui parfaitement correctes.
Je pense que c'est parce que je les avais essayées juste après les MPC Red Magic qui elles ont un rebond extraordinaire (même si elles sont raides aussi).
Là par contre, en comparaison avec les Matter One20Five, les Roll'x/Atom sont très similaires.
De la fatigue bien sûr après mon 6h d'hier, cependant je maintiens une bonne allure.
Les tendons de malléoles se maintiennent, ça va. La pluie annoncée n'est pas au rendez-vous.
La journée commence avec un grand ciel bleu et un beau soleil.
Peu à peu le ciel se couvre par le Sud-Sud-Est, et quelques gouttes se font même sentir.
Mais le ciel reste lumineux, et la pluie annoncée tardera encore longtemps.
Je me contente de 80 km car j'étais à court de boisson.
Départ de la maison à 07h59
Hauconcourt D52 - Thionville : de 08h08 à 08h46'30, soit 38'30 pour 15,93 km, soit 24,82 kmh
Thionville - La Maxe : de 08h46'30 à 09h43'30, soit 57’ pour 23,97 km, soit 25,23 kmh
La Maxe - Hauconcourt D52 : de 09h43'30 à 10h03, soit 19’30 pour 8,16 km, soit 25,10 kmh
Hauconcourt - Thionville : de 10h03 à 10h41, soit 38’ pour 15,97 km, soit 25,21 kmh
Thionville - Hauconcourt D52 : de 10h41 à 11h19, soit 38’ pour 15,93 km, soit 25,15 kmh
Vitesse moyenne du ride : (15,93 + 23,97 + 8,16 + 15,97 + 15,93) = 79,96 km
de 08h08 à 11h19, soit 3h11, soit 25,11 kmh
Retour à la maison à 11h28
Total km de la sortie : 85 km.
Averses et sol mouillé à partir de 15h


05 Mai 2017 (Vendredi, jour de congés)
Re-test le matin sur 1 km de mes Bont Semi-Race
C'est devenu impossible à manier pour moi. Pas assez de liberté aux chevilles. Carres , poussée, équilibre assez précaires. Je les range.
C'est incroyable que j'aie fait un 24h avec ces patins. Mais bon, j'avais commencé le 3x125 en Fila M100, ensuite je suis passé aux Bont Semi-Race, et maintenant les Bont Jet.
La journée commence sous la grisaille. Le soleil n'arrive pas à percer, et le sol reste humide par endroits. 12°C à 13°C, peu ou pas de vent.
ça a été une semaine d'averses qui sont tombées au mauvais moment : pas de roller pendant 3 jours complets (sauf trajets urbains)
Par contre beaucoup de pompes (entre 200 et 300 par jour)
Et soin des tendons des malléoles, repos de ce côté-là.
Ce vendredi semble être l'unique fenêtre possible car il va pleuvoir le week-end.
Endurance en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12"6, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124,5 + cales 2 mm
Bizarrement, malgré les 3 jours de repos des jambes, j'ai pas la pêche.
ça peut pas être les pompes quand même ? Quoi que, après une série de 200, je suis bien vané.
J'ai le pied gauche beaucoup trop serré, comme si il était enflé. À l'aller du premier run, je dois faire 1 pause 4 minutes pour réajuster les lacets et les chaussettes.
En repartant de Thionville, ça va toujours pas, re-pause de 3 minutes pour réajuster encore.
Cette fois ça a l'air OK, je continue en basse intensité.
Le ciel se dégage de plus en plus, le soleil rayonne (je suis en débardeur), il fait environ 18°C à l'ombre.
Les quelques rares zones humides sèchent bien vite. La nature est verte, bien gorgée de sève et ça sent bon.
Le vent souffle à 20 kmh en moyenne, en provenance de l'Ouest, semble-t-il.
Je croise de nombreux cyclistes et promeneurs, et pas que des retraités...
1 chute dans l'herbe (entre Thionville et Illange, retour du 3e run) sans gravité à cause de cyclistes qui me barraient le passage (tête en l'air les gars !)
Finalement mes tendons de malléoles se comportent bien, mais je ressens une fatigue et une douleur dans la jambe gauche, en gros au niveau des muscles et tendons ischio jambiers.
Quand même bizarre, j'ai pas forcé là-dessus dernièrement. Je dois vieillir, j'ai des douleurs bizarres qui remontent on ne sait d'où.
Mais finalement mission accomplie, c'est un 6h basse intensité, avec 3 rides complets.
Point très positif, dans la dernière demi-heure de ce 6h, j'ai tapé un bon speed pendant 10 minutes, durant lesquelles j'ai fumé un vélo course. Donc tout est bien qui finit bien.
3 runs La Maxe - Thionville AR
3 x 48,1 km = 144,3 km de 12h35 à 18h41, soit 6h06, soit 23,65 kmh

14 minutes de pause (minimum) sans ces pauses, l'allure moyenne était donc de 24,59 kmh.
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 12h35 à 13h17, soit 42' pour 15,97 km, soit 22,81 kmh
(sans 4' de pause : 38' pour 15,97 km, soit 25,21 kmh)
Thionville - La Maxe : de 13h17 à 14h16'30, soit 59’30 pour 23,97 km, soit 24,17 kmh
(sans 3' de pause : 56'30 pour 23,97 km, soit 25,45 kmh)
La Maxe - Hauconcourt : de 14h16'30 à 14h37'30, soit 19’ pour 8,16 km, soit 25,76 kmh
2' de pause ravito à ma voiture
Run 2 :
Hauconcourt - Thionville : de 14h39'30 à 15h17, soit 37’30 pour 15,97 km, soit 25,55 kmh
Pause 1' à Thionville
Thionville - La Maxe : de 15h18 à 16h15, soit 57’ pour 23,97 km, soit 25,23 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 16h15 à 16h35'30, soit 20’30 pour 8,16 km, soit 23,88 kmh
2'30 de pause ravito à ma voiture
Run 3 :
Hauconcourt - Thionville : de 16h38 à 17h19, soit 41’ pour 15,97 km, soit 23,08 kmh
Thionville - La Maxe : de 17h19 à 18h20'30, soit 1h01’30 pour 23,97 km, soit 23,38 kmh
(sans les 1' de pause : 1h00'30 pour 23,97 km, soit 23,77 kmh)
Et 30 sec. de pause à la barrière de La Maxe
La Maxe - Hauconcourt : de 18h21 'à 18h41, soit 20’ pour 8,16 km, soit 24,47 kmh
144,3 km en 6h06, soit 23,65 kmh


01 Mai 2017 (Lundi férié)
Roulage bien soutenu 60  km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6”, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 124,5 + cales 2 mm
Exit les roues usées et place au plein diamètre (presque plein)
Et rajout des cales, car finalement c'est la configuration requise pour du vrai 3x125 plein diamètre.
Les tendons sont toujours sensibles, j'espère que ça va se résorber.
Fatigue générale, j'aurais dû rester à ne rien faire, mais le soleil était de sortie...
Le matin comme prévu, c'est la pluie, jusqu'à 08h00. Ensuite c'est très couvert et venteux et froid, avec quelques gouttes. ça sèche vers midi, puis ça re-mouille, puis ça re-sèche.
D'après la météo c'était pire dans les Vosges. La course 24 km à Remiremont a donc eu lieu sous la pluie, conformément à la tradition.
Puis au fil de la journée le ciel se dégage, le soleil domine, avec environ 14°C, et la tentation d'aller rouler l'emporte.
La piste est assez calme pour un jour férié, quelques bonnes pointes de vitesse,
mais je reste plutôt bas car les tendons rechignent (et les lombaires aussi)
Pause 7 min. à mi-parcours afin de réajuster la position de la platine droite (décaler vers l'intérieur).
Malgré cela j'ai mon pied droit qui a tendance à partir en trajectoire externe, cela doit être dû à la fatigue des tendons.
D'autre part je ne peux pas serrer mes lacets trop fort, mes pieds en ce moment ne supportent pas d'être trop serrés.
Départ de la maison à 16h45
Hauconcourt D52 - Thionville : de 16h52'30 à 17h27, soit 34'30 pour 15,93 km, soit 27,70 kmh
Petite pause 1 min.
Thionville - Hauconcourt parking : de 17h28 à 18h05, soit 37’ pour 15,97 km, soit 25,89 kmh
Pause 7 min. (décalage platine droite)
Hauconcourt parking - La Maxe : de 18h12 à 18h31'30, soit 19’30 pour 8,16 km, soit 25,10 kmh
La Maxe - Hauconcourt parking : de 18h31'30 à 18h50'30, soit 19’ pour 8,16 km, soit 25,76 kmh
Hauconcourt parking  - Richemont : de 18h50'30 à 19h05'35, soit 15'05 pour 6,82 km, soit 27,12 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 19h05'35 à 19h22'20, soit 16'45 pour 6,78 km, soit 24,28 kmh
Retour à  la maison à 19h31'30
Total sortie : de 16h45 à 19h31'30, soit 2h46'30 pour (15,93 + 15,97 + 8,16 + 8,16 + 6,82 + 6,78 + 5) = 66,82 km





Total Avril 2017

Roller 1486,5 km
(total de l’année = 4118,2 Km)


30 Avril 2017 (Dimanche)
Déroulage 30  km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX 12.6”, roues Matter One20Five F0 Wide shape usées en 123, sans cales
J'ai donc repris la configuration la moins traumatisante :
Platines PS XXX qui absorbent beaucoup mieux les vibrations que les EO Skates ;
Pas de cales 2 mm, et roues usées en 123 mm.
De plus je reste en basse intensité. Il y a eu beaucoup de mieux au niveau des tendons, mais ils restent très sensibles et enflé (le gauche).
Il va falloir que je continue dans cette configuration encore quelque temps.
Soleil, ciel bleu, 9°C au début mais le soleil réchauffe vite.
Le vent se lève peu à peu jusqu'à devenir fort, il est d'Est et semble défavorable dans les 2 sens. La surface de la Moselle est irisée et ça secoue les branches.
Départ de la maison à 08h49
2 runs Hauconcourt D52 - Richemont
De 08h57 à 10h02, soit 1h05 pour (4 x 6,78) = 27,12 km, soit 25,03 kmh
Run 1 :
Hauconcourt D52 - Richemont : de 08h57 à 09h13, soit 16' pour 6,78 km, soit 25,42 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 09h13 à 09h30, soit 17' pour 6,78 km, soit 23,92 kmh
Run 2 :
Hauconcourt D52 - Richemont : de 09h30 à 09h45'45, soit 15'45 pour 6,78 km, soit 25,82 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 09h45'45 à 10h02, soit 16'15 pour 6,78 km, soit 25,03 kmh
Retour à la maison à 10h10
Total sortie : de 08h49 à 10h10 soit 1h21 pour (27,12 + 5) = 32,12 km
Après-midi au Plan d'eau de Metz
J'avais dit que je me reposerais... j'ai fait plein d'exercices de croisés (au moins 5 km)
Les tendons vont mieux, mais je dois maintenant me faire du repos
ça tombe bien pluie 1er mai et semaine suivante.


29 Avril 2017 (Samedi)

Endurance 176 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12.8” (3.8), roues Matter One20Five F1Thin shape usées en 123,5
Tracé sans ravito Hauconcourt : 23,97 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Tracé avec ravito Hauconcourt : 24,13 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
1 run complet = 23,97 + 24,13 = 48,1 km
3 runs La Maxe - Thionville AR + 1 run Hauconcourt - Thionville - Hauconcourt
(3 x 48,1) + (2 x 15,97) = 144,3 + 31,94 = 176,24 km
176,24 km de 11h34 à 18h38, soit 7h04, soit 24,93 kmh

J'ai décidé de rester en basse intensité, mais ce n'est pas une basse intensité de 24h, c'est un peu plus speed, c'est une basse intensité intermédiaire...
Mais je sens que j'ai manqué de jours de repos cette semaine : je manque de force et de résistance.
Je dois faire plusieurs pauses pour déserrer mes lacets, comme si j'avais les pieds trop sensibles.
Et de fait je vais me choper une sacré tendinite sur ce ride, galère.
J'ai beau réduire l'allure, ça commence vraiment à piquer les tendons tibial-postérieurs (malléoles internes, surtout à gauche).
Cette douleur me prend toute mon énergie et j'écourte mon ride (initialement prévu pour 200 km).
En fait les platines carbone EO Skate rendent trop les chocs et vibrations, et ça mes tendons n'aiment pas.
Surtout que les passages difficiles sont nombreux (piste en béton d'Uckange - Illange), rue d'Amelange à Argancy au pont A4.
La journée est très ensoleillée, un peu fraîche le matin puis la température monte bien.
Il y a un petit vent de Sud, pas trop fort. Je croise Sanglier76 2 fois.
La preuve que la fatigue est due aux tendons de malléoles : quand je finis mon ride et que je range mes affaires, je fais 25 pompes sur le gazon sans problème.
Une fois rentré je démonte les EO Skates et replace mes Powerslide XXX, espérant que la prochaine fois ça se passe mieux.
Demain repos avec mes filles, ensuite lundi 1er mai, il pleut, repos aussi.
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 11h34 à 12h12, soit 38' pour 15,97 km, soit 25,21 kmh
Thionville - La Maxe : de 12h12 à 13h07'30, soit 55’30 pour 23,97 km, soit 25,91 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 13h07'30 à 13h27'30, soit 20’ pour 8,16 km, soit 24,47 kmh
1'30 de pause ravito à ma voiture
Run 2 :
Hauconcourt - Thionville : de 13h29 à 14h05'30, soit 36’30 pour 15,97 km, soit 26,25 kmh
Pause 2'30 pour deserrer mes lacets et resserer un axe
Thionville - La Maxe : de 14h08 à 15h03, soit 55’ pour 23,97 km, soit 26,14 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 15h03 à 15h22, soit 19’ pour 8,16 km, soit 25,76 kmh
1 min. de pause ravito à ma voiture
Run 3 :
Hauconcourt - Thionville : de 15h23 à 16h00, soit 37’ pour 15,97 km, soit 25,89 kmh
Thionville - La Maxe : de 16h00 à 16h58, soit 58’ pour 23,97 km, soit 24,79 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 16h58 à 17h19, soit 21’ pour 8,16 km, soit 23,31 kmh
1 min. de pause ravito à ma voiture
Run 4 :
Hauconcourt - Thionville : de 17h20 à 17h57'30, soit 37’30 pour 15,97 km, soit 25,55 kmh
Thionville - Hauconcourt : de 17h57'30 à 18h38, soit 40’30 pour 15,97 km, soit 23,65 kmh

176,24 km en 7h04, soit 24,93 kmh

28 Avril 2017
Petites averses la veille au soir, sol humide.
Dommage, j’aurais voulu faire du fractionné. Mais des sprints sans grip, non merci.
tant pis, pompes et repos.
Petit roulage le matin, sur la piste, En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues MPC Red Magic Noyau Alu XFirm usées en 124 mm
Très frais : 2°C (bonnet, gants, 2 vestes), sec, soleil, givre blanc sur l’herbe, léger vent de 10 kmh environ
Un peu de fatigue générale, donc sortie courte.
Départ de la maison à 06h31
Hauconcourt D52 - Richemont : de 06h38’30 à 06h53’30, soit 15’ pour 6,78 km, soit 27,12 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 06h53’30 à 07h09, soit 15’30 pour 6,78 km, soit 26,24 kmh
Retour à la maison à 07h17’30
Total sortie : de 06h31 à 07h17’30, soit 46’30 pour (6,78 x 2) = 13,56 km + 5 km AR =
18,56 km

27 Avril 2017
Roulage bien soutenu le matin, sur la piste, En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues MPC Red Magic Noyau Alu XFirm usées en 124 mm
Très frais : 4°C (bonnet, gants, veste), sec, pas trop couvert, beau lever de soleil, puis soleil, léger vent de 5 kmh environ
Toujours difficile de se mettre en route tôt le matin, je suis chaud seulement au bout de 45 minutes.
Départ de la maison à 06h25
Run 1 :
Hauconcourt D52 - Richemont : de 06h32 à 06h47, soit 15’ pour 6,78 km, soit 27,12 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 06h47 à 07h02, soit 15’ pour 6,78 km, soit 27,12 kmh
Run 2 :
Hauconcourt D52 - Richemont : de 07h02 à 07h16'55, soit 14’55 pour 6,78 km, soit 27,27 kmh
Richemont - Hauconcourt D52 : de 07h16'55 à 07h31, soit 14'05 pour 6,78 km, soit 28,88 kmh
Retour à la maison à 07h38’30
Total sortie : de 06h25 à 07h38’30, soit 1h13’30 pour (6,78 x 4) = 27,12 km + 5 km AR = 32,12 km


26 Avril 2017
Roulage bien soutenu le matin, sur la piste,
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues MPC Red Magic Noyau Alu XFirm usées en 124 mm
Très frais : 5°C (bonnet, gants, veste), sec, assez couvert, vent de Nord 10 kmh environ
ça faisait longtemps que je n’étais plus sorti tôt le matin.
J’ai réussi à consolider l’insert de platine EO Skates avec de la super glue, ça ne bouge plus
(j’ai fait couler le liquide sous les inserts)
Tendon tibial postérieur gauche assez sensible et un peu enflé à la malléole interne depuis quelques jours.
Départ de la maison à 06h02
Hauconcourt pont D52 - Thionville D953 : de 06h09'45 à 06h47, soit 37'15 pour 15,93 km, soit 25,65 kmh
Thionville D953 - Hauconcourt pont D52 : de 06h47 à 07h20’20, soit 37'20 pour 15,93 km, soit 25,60 kmh

Dingue comment le matin c’est dur de se mettre en marche. Mais c’est un bon exercice au réveil.
Retour à la maison à 07h28
Total sortie : De 06h02 à 07h28, soit 1h26 pour (2,5 + 15,93 + 15,93 + 2,5) =
36,86 km

24 Avril 2017
Kiné dos : séance 20 (dernière)
Dernière séance mais pas dernières douleurs...

Fractionné le soir,
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues MPC Red Magic Noyau Alu XFirm usées en 124 mm
sur Boucle Marques Avenue

http://www.openrunner.com/index.php?id=6650890

11 x 3,28 = 36,08 km, de 20h21 à 21h40'20, soit 1h19’20, soit 27,28 kmh
je fais coincider 1 tour avec 1 sprint
(4'30 à fond, 2'30 récup) x 4, puis 2 tours de récup,
puis encore (4'30 à fond, 2'30 récup) puis 1 tour de récup.
La distance à fond reste la même, c'est le temps qui change (de 4'25 à 4'35)
Les croisés en sprint sont vraiment crevants dans les ronds-points.
Les démarrages à fond avec les bras font monter le cardio en flèche.
Tout ceci à travailler. Avec AR maison 8 km, total sortie = 36,08 + 8 = 44,08 km
De 20h09 à 21h53, soit 1h44.


23 Avril 2017 (Dimanche, 1er tour élections présidentielles)
Un insert d'axe a pris du jeu dans une platine EO Skates !
Ce n'est pas très rassurant, mais je vais quand même rouler avec aujourd'hui et voir si ça tient.
Speed sur la piste, en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues MPC Red Magic Noyau Alu XFirm usées en 124 mm
ça a l'air de tenir ! Ai rattrapé et dépassé beaucoup de vélos
Veste car assez frais (8°C au départ)
Soleil et nuages, vent de NW assez fort (l'éolienne d'Illange tournait bien)
 30 kmh environ.
Pas mal de monde sur la piste aujourd'hui, et bureau de vote (école primaire) d'Ennery totalement désert.
Départ de la maison à 09h44
Hauconcourt pont D52 - Thionville : de 09h49'40 à 10h24, soit 34'20 pour 15,93 km, soit 27,83 kmh
Thionville - La Maxe : de 10h24 à 11h12'15, soit 48’15 pour 23,97 km, soit 29,80 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 11h12'15 à 11h30'40, soit 18’25 pour 8,16 km, soit 26,58 kmh
Soit 1h41 pour 48,06 km, soit 28,55 kmh
Retour à la maison à 11h38'20
Total de cette sortie : 48,06 + 5 = 53,06 km

Séance apprentissage roller pour ma fille la plus jeune (bientôt 7 ans)
De 14h02 à 16h20, soit 2h18 rollers aux pieds
Elle, en Salomon Siam 4x84 Roll'x rouges 84A
Environ 16 km sur la piste, de La Maxe à Hauconcourt pont D52
Avec bifurcation de 15 min. sur la passerelle de l'usine hydro-électrique d'Argancy
et pause d'une demi-heure, soit 45 min. en tout de pause, soit 1h33 environ de roulage effectif, soit un bon 10 kmh !
En dépit de cette moyenne modeste, une bonne gestion de la vitesse dans les descentes (ponts D52 et Amelange),
aucune chute à déplorer et une bonne mise en pratique des conseils donnés.


22 Avril 2017 (Samedi)
Petite endurance sur la piste, en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues MPC Red Magic Noyau Alu XFirm usées en 124 mm
J'aurais voulu me faire 3 runs La Maxe - Thionville AR (144,3 km)
Je suis parti en T-Shirt avec un ciel mi-nuages mi-soleil et un vent de NW entre 20 et 30 kmh.
Je roule en basse intensité car mes lombaires ont recommencé à me faire mal et à me pomper toute mon énergie.
Mais au bout du 1er run, le vent forcit, le ciel devient noir et des gouttes se mettent à tomber. La température a chuté de 15 à 10°C d'un seul coup.
Je suis découragé et décide d'arrêter là, avec éventuellement une autre sortie le soir, et demain, sûr.
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 12h05 à 12h43, soit 38' pour 15,97 km, soit 25,21 kmh
Thionville - La Maxe : de 12h43 à 13h39, soit 56’ pour 23,97 km, soit 25,68 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 13h39 à 14h00'30, soit 21’30 pour 8,16 km, soit 22,77 kmh
Soit 1h55'30 pour 48,1 km, soit 24,98 kmh

Après 3h20 de repos je remets ça, mais en version speed :

Speed sur la piste, en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues MPC Red Magic Noyau Alu XFirm usées en 124 mm
Toujours en T-Shirt à cause d'un petit soleil, qui ne durera pas longtemps,  les nuages reprenant possession du ciel.
12°C, et le vent passé SW a faibli à 20 kmh environ.
Il n'y a vraiment personne sur la piste aujourd'hui, c'est étonnant pour un samedi.
Départ de la maison à 17h23
Hauconcourt pont D52 - Thionville : de 17h31 à 18h03'30, soit 32'30 pour 15,93 km, soit 29,40 kmh
Thionville - La Maxe : de 18h03'30 à 18h55'15, soit 51’45 pour 23,97 km, soit 27,79 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 18h55'15 à 19h12'30, soit 17’15 pour 8,16 km, soit 28,38 kmh
Soit 1h41'30 pour 48,06 km, soit 28,40 kmh
Retour à la maison à 19h20'30
Total de cette sortie : 48,06 + 5 = 53,06
Total de la journée : 48,1 + 53,06 =
101,16 km

20 Avril 2017 (soir)
Fractionné et roulage récup en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues Matter One20Five F1 (Thin shape 22 mm) usées en 124 mm
sur Boucle Marques Avenue

http://www.openrunner.com/index.php?id=6650890

10 x 3,28 = 32,28 km, de 20h16'30 à 21h25'50, soit 1h09’20, soit 27,93 kmh
Des sprints de 2 min. à 8 min. avec entre 3 et 5 min. de récup entre. Crevant !
Total sortie : de 20h05 à 21h38, soit 1h33 pour (32,28 + 8) = 40,28 km
Fatigue car petit rhume, sensation de froid (d'ailleurs c'est tombé à 7°C)
Et douleurs lombaires à l'effort (zut, c'est revenu...)


19 Avril 2017
Roulage bien soutenu le soir, sur la piste, en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues Matter One20Five F1 (Thin shape 22 mm) usées en 124 mm
Baisse de la température : de 7°C à 5°C (bonnet, gants, veste)
Je voulais me faire 2h et rouler la nuit mais j'ai oublié mes loupiottes !
Du coup 30 bornes seulement mais avec plus d'intensité. La visibilité est faible à la fin.
Soleil et nuages au début, vent 20 à 30 kmh d'Est
Avec le froid, les insectes volants ont disparu.
Départ de la maison à 19h39

Hauconcourt pont D52 - Thionville D953 : de 19h45'30 à 20h22, soit 36'30 pour 15,93 km, soit 26,18 kmh

Thionville D953 - Hauconcourt pont D52 : de 20h22 à 21h01, soit 39' pour 15,93 km, soit 24,50 kmh

Mais pause 4 min, donc 35', soit 27'30
Retour à la maison à 21h08'30
Total sortie : De 19h39 à 21h08'30, soit 1h29'30 pour (2,5 + 15,93 + 15,93 + 2,5) = 36,86 km


18 Avril 2017
Kiné dos : séance 18

17 Avril 2017 (Lundi de Pâques)
Averses le matin, grêle, très couvert, vent et seulement 9°C
C'est seulement en fin d'après-midi que je peux enfin sortir, à la faveur d'un sol qui semble sec.
En fait il reste de bonnes portions mouillées et jonchées de pétales d'aubépiniers.
Le vent au départ est d'Est, fort, environ 40 kmh, et le ciel se dégage rapidement.
Le soleil sort et les couleurs sont magnifiques.
Ensuite le vent vire au NWet c'est le retour des nuages.
Très bon feeling : sprints en fractionnés et périodes de récupération.
Je termine la séance par 30 minutes de basse intensité.

en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues Matter One20Five F0 (Thin shape 24 mm) usées en 124 mm
J'ai fini par bien me ré-habituer aux Thin shape, même si en sprints c'est moins stable que les Wide Shape.
Départ de la maison à 16h53
Hauconcourt pont D52 - Thionville D953 : de 17h01 à 17h38'15, soit 37'15 pour 15,93 km, soit 25,65 kmh

Thionville D953 - La Maxe : de 17h38'15 à 18h26'30, soit 48'15 pour 23,97 km, soit 29,80 kmh
(quand je pense qu'il y a eu des temps morts...)
La Maxe - Hauconcourt parking : de 18h26'30 à 18h49'15, soit 22'45 pour 8,16 km, soit 21,52 kmh (basse intensité vent très fort de face)
Retour à la maison à 18h57
Total sortie : De 16h53 à 18h57, soit 2h04 pour (2,5 + 15,93 + 23,97 + 8,16 + 2,5) =
53,06 km

16 Avril 2017 (Dimanche)
Fractionné très haute intensité (juste 1 h) sur la piste, en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues Matter One20Five F0 (Wide shape 24 mm) usées en 124,5 mm
Une douzaine de sprints (de 2' à 6') répartis sur 1 heure.
Des sprints vraiment à bout de souffle !
10°C au départ, gris, frais, couvert, zones humides vent moyen en rafales entre 20 et 30 kmh de NW
Départ de la maison à 09h50

Hauconcourt pont D52 - Thionville D953 : de 09h58'30 à 10h32, soit 33'30 pour 15,93 km, soit 28,53 kmh

Thionville D953 - Hauconcourt pont D52 : de 10h32 à 11h08'40, soit 36'40 pour 15,93 km, soit 26,06 kmh

C'étaient vraiment des sprints à fond la caisse, avec départ avec les bras.
Retour à la maison à 11h16
Total sortie : De 09h50 à 11h16, soit 1h26 pour (2,5 + 15,93 + 15,93 + 2,5) = 36,86 km
Après-midi roulage avec ma fille (7 ans) qui débute le roller, elle vient de laisser ses vieux Décathlon roses roues fines 20 mm pour de "vrais" Salomon Siam) pour lesquels j'ai acheté un jeu (d'occasion mais neuf) de Roll'x X'Bird rouges 84 mm.
Elle a toutes les protections aussi (genouillères, coudières, protège-poignets, casque) car elle risque de prendre pas mal de vitesse...
Et donc c'était effectivement une très bonne session d'entraînement pour elle.
À renouveler !
Puis on termine la journée en balade à pieds à cause des averses.


15 Avril 2017 (Samedi)
Fractionné et basse intensité, sur la piste, en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues Matter One20Five F0 (Wide shape 24 mm) usées en 124,5 mm
Une dizaine de sprints de diverses durées (de 2' à 12') répartis sur 2 heures.
Des sprints vraiment à bout de souffle !
12°C au départ, gris, frais, très couvert, quelques gouttes même,
vent fort en rafales entre 20 et 30 kmh de NW
Bien entendu quand je rentre, le soleil sort ! Mais pas pour longtemps : pluie à partir de 17h.
Départ de la maison à 12h52

Hauconcourt pont D52 - Thionville D953 : de 13h01 à 13h38'30, soit 37'30 pour 15,93 km, soit 25,48 kmh

Thionville D953 - Hauconcourt pont D52 : de 13h38'30 à 14h54, soit 1h15'30 pour 15,97 + (2 x 8,16) km = 32,29 km soit 25,66 kmh

Retour à la maison à 15h01
Total sortie : De 12h52 à 15h01, soit 2h09 pour (2,5 + 15,93 + 32,29 + 2,5) =
53,2 km

14 Avril 2017 (Vendredi férié en Alsace-Moselle, Allemagne, mais pas France ni Luxembourg)
Roulage bien soutenu le soir, sur la piste, en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues Matter One20Five F1 (Thin shape 22 mm) usées en 124,5 mm
Pas facile de repasser en thin shape après avoir été habitué aux wide shape.
Sensation de déstabilisation ! Puis au bout d'une heure, tout rentre dans l'ordre...
17°C et soleil au départ, le soleil se couche à la fin.
Un ride pas trop long car fatigue générale.
Vent très fort en rafales jusqu'à 50 kmh, mais le plus souvent 30 kmh
WSW donc plutôt latéral.
Lunettes transparentes (car beaucoup d'insectes volants) et casque.
Départ de la maison à 19h28

Hauconcourt pont D52 - Thionville D953 : de 19h36 à 20h09'30, soit 33'30 pour 15,93 km, soit 28,53 kmh

Thionville D953 - Hauconcourt pont D52 : de 20h09'30 à 20h45'50, soit 36'20 pour 15,93 km, soit 26,30 kmh

Retour à la maison à 20h53
Total sortie : De 19h28 à 20h53, soit 1h25 pour (2,5 + 15,93 + 15,93 + 2,5) = 36,86 km


13 Avril 2017
Speed le soir, sur la piste, en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues Matter One20Five F1 (Thin shape 22 mm) usées en 124,5 mm
J'ai quand même un peu de mal à me ré-habituer aux thin shape.
A noter aussi que ce sont des F1 donc elles amortissent très bien et ont un super grip.
16°C et soleil au départ, le soleil se couche à la fin.
Vent fort en rafales entre 20 et 40 kmh West latéral.
Lunettes transparentes (car beaucoup d'insectes volants) et casque.
Départ de la maison à 19h42

Hauconcourt pont D52 - Thionville D953 : de 19h49 à 20h21'30, soit 32'30 pour 15,93 km, soit 29,40 kmh

Thionville D953 - Hauconcourt pont D52 : de 20h21'30 à 20h54'30, soit 33' pour 15,93 km, soit 28,96 kmh

Retour à la maison à 21h02
Total sortie : De 19h42 à 21h02, soit 1h20 pour (2,5 + 15,93 + 15,93 + 2,5) = 36,86 km


12 Avril 2017

Roulage bien soutenu le soir, sur la piste,
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues Matter One20Five F1 (Thin shape 22 mm) usées en 124,5 mm
Pas facile de repasser en thin shape après avoir été habitué aux wide shape.
Sensation de déstabilisation ! Puis au bout d'une heure, tout rentre dans l'ordre...
17°C et soleil au départ, le soleil se couche à la fin.
Un ride pas trop long car fatigue générale.
Vent très fort en rafales jusqu'à 50 kmh, mais le plus souvent 30 kmh
WSW donc plutôt latéral.
Lunettes transparentes (car beaucoup d'insectes volants) et casque.
Départ de la maison à 19h28
Hauconcourt pont D52 - Thionville D953 : de 19h36 à 20h09'30, soit 33'30 pour 15,93 km, soit 28,53 kmh
Thionville D953 - Hauconcourt pont D52 : de 20h09'30 à 20h45'50, soit 36'20 pour 15,93 km, soit 26,30 kmh

Retour à la maison à 20h53
Total sortie : De 19h28 à 20h53, soit 1h25 pour (2,5 + 15,93 + 15,93 + 2,5) = 36,86 km


11 Avril 2017
Speed le soir, sur la piste, en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 EO Skates 12"8, roues MPC Red Magic Noyau Alu XFirm usées en 124 mm

17°C et soleil au départ, 10°C, nuit et lune rousse qui se lève à la fin.
Vent 10 kmh de Nord, ciel dégagé. C'est une belle et calme soirée pleine de bonnes odeurs du printemps.
Je pousse en double poussée, ça arrache un peu, mais ça passe.
Lunettes transparentes (car beaucoup d'insectes volants) et casque.
Vers la fin je ne peux pas patiner trop à l'aise à cause du danger que représente l'obscurité.
Après La Maxe, il fait vraiment nuit et je rentre en déroulage, il commence à faire bien froid.
Une énorme lune rousse s'est levée et se reflète dans l'eau.
Au fur et à mesure qu'elle monte dans le ciel, elle semble diminuer en taille et gagner en éclat.
Départ de la maison à 19h36

Hauconcourt pont D52 - Thionville D953 : de 19h42 à 20h15, soit 33' pour 15,93 km, soit 28,96 kmh
Thionville - La Maxe : de 20h15 à 21h06'30, soit 51’30 pour 23,97 km, soit 27,92 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 21h06'30 à 21h27, soit 20’30 pour 8,16 km, soit 23,88 kmh

Retour à la maison à 21h34
Total sortie : De 19h36 à 21h34, soit 1h58 pour (2,5 + 15,93 + 23,97 + 8,16 + 2,5) = 53,06 km

10 Avril 2017
Kiné dos : séance 17
Soirée au Skate-Club Lorrain d'Hettange-Grande
(cadeau de la coupe au Président du club)

09 Avril 2017 (Dimanche)
5°C le matin, soleil, ciel bleu, léger vent 15 kmh de Sud-Ouest.
Toujours peu de volume mais intensité !
Aujourd'hui sera une journée chaude (et surpeuplée sur la piste, donc ride matinal)
en Bont Jet 2 pts Platines EO Skates 3.8 (3x125 12'8), roues MPC Red Magic Noyau Alu XFirm usées en 124 mm
Un simple ride 48 km (Hauconcourt - Thionville - La Maxe - Hauconcourt)
Speed à l'aller avec un vélo course, ça arrachait fort.
Rencontre avec Sanglier et Pascal à Thionville (ils finissaient leur ride), on bavarde environ 12 minutes.
Puis je repars, toujours en speed, mais la piste se remplit déjà.
Les EO Skates sont donc plus basses puisque sans cales, évidemment très légères, bien rigides, et leur longueur me permet une meilleure poussée.
Mais sur gratton (et même sur gravillon), ça choque !
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 09h33'30 à 10h06, soit 32'30 pour 15,93 km, soit 29,40 kmh
Thionville - La Maxe : de 10h06 à 11h07'30, soit 1h01’30 moins les 12 min. de pause, soit 49'30  pour 23,97 km, soit 29,05 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 11h07'30 à 11h25'50, soit 18’20 pour 8,16 km, soit 26,70 kmh
Soit 48,06 km + 5 km AR maison = 53,06 km (de 09h27 à 11h33 avec pause et déroulage)
L'après-midi, je le passe au Plan d'Eau de Metz avec des amis (artistique quad, slalom)
Sur place c'est la foule, il fait très chaud et j'effectue beaucoup d'allers-retours sur la Fac, croisés au Skate-Park, marches arrières, grand "U", sprints avec beaucoup d'explosivité, mais surtout beaucoup de repos.
Les moyennes :
Départ de la maison à 13h04
Hauconcourt - La Maxe : de 13h11 à 13h30, soit 19' pour 8,16 km, soit 25,76 kmh
La Maxe - Skate Park Plan d'eau : de 13h30 à 13h48, soit 18' pour 7,5 km soit 25 kmh (par la rue du Trou aux serpents)
Environ 25 km sur place.
Skate Park Plan d'eau - La Maxe : de 18h58 à 19h16, soit 18' pour 7,5 km soit 25 kmh (par la rue du Trou aux serpents)
La Maxe - Hauconcourt : de 19h16 à 19h33'30, soit 17'30 pour 8,16 km, soit 27,97 kmh
Retour à la maison à 19h41
Total km de cet après-midi : (2,5 + 8,16 + 7,5 + 25 + 7,5 + 8,16 + 2,5) = 61,32 km
Total de la journée : 53,06 + 61,32 = 114,38 km

08 Avril 2017 (Samedi)
10°C le matin, soleil, ciel bleu, léger vent 15 kmh de Sud-Ouest.
Peu de volume aujourd'hui afin de récupérer, mais l'intensité est là !
Je commence le matin avec 14 km en basse intensité, échauffement.
puis 32 km à fond. En fait vers Talange je me fais rattraper par un peloton de cyclistes vitesse (ils sont 8 ou 10), et du coup je me colle dans leur aspiration.
ça les étonne que j'arrive à les coller. Cependant je sens la tonicité monter en moi, et arrivé au pont de l'écluse de Richemont, j'accélère, je prends la descente, la chicanne, et je laisse le peloton de cyclistes loin derrière moi jusqu'à Thionville.
Au retour, je speede encore avec un vent de 10 ou 15 kmh, plus ou moins Sud-Ouest.
En Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues MPC Red Magic Noyau Alu XFirm usées en 124 mm + cales 2 mm.
Run 1 :
Hauconcourt - Richemont 10h18'20 à 10h36, soit 15'40 pour 6,78 km, soit 25,96 kmh
Richemont - Hauconcourt 10h36 à 10h51'10, soit 15'10 pour 6,78 km, soit 26,82 kmh
(Bizarre, j'avais pourtant l'impression d'être en basse intensité !)
Run 2 :
Hauconcourt pont D52 - Thionville : de 10h51'10 à 11h23'30, soit 32’20 pour 15,93 km, soit 29,56 kmh
Thionville - Hauconcourt pont D52 : de 11h23'30 à 11h55'45, soit 32’15 pour 15,93 km, soit 29,63 kmh
(Bon là je sais que ce n'était pas de la basse intensité...)
Avec l'aller-retour maison : (2 x 6,78) + (2 x 15,93) + 5 = 50,42 km
Dans ma boîte aux lettre, je découvre l'enveloppe de chez EO Skates contenant les axes et les cales carbone pour les platines EO Skates 3x125 12'8 qui m'ont été données.
Un super cadeau que j'ai hâte d'essayer. Mais d'abord, repos.
L'après midi : super repos au bord de l'eau, au calme et au soleil.
Il fait un temps de mois de juin.
Tranquille au bord de l'eau j'ai tout mon temps pour monter les platines EO Skates sous mes Bont Jet.
Afin d'avoir une bonne emprise, en plus des vis à tête large, j'intercale de larges rondelles.
Mes roues MPC Red Magic Alu sont déjà usées et ça passe largement sans les cales.
Mais bon, il faudra bien le mettre, ces cales... quoique... même avec des roues quasi neuves, il reste encore 1 mm au milieu sous le boot.
Donc les EO Skates 3.8 (3x125 12'8) seraient 1 mm plus hautes que les Powerslide 3x125 12'6 triple X.
Tant mieux, finalement, j'évite une sur-hauteur inutile en me passant de cales.
(Hum, j'aurais donc acheté ces cales EO Skates carbone pour rien ?)
Essai avec une roue MatterOne20Five neuve (jamais roulé), ça passe à 0,5 mm, à l'endroit de la petite usure d'1 mm sous le boot.
les cales semblent donc superflues (si encore ça avaient été des cales 1 mm... ).
Les axes, plus longs que l'ordinaire, sont dotés d'un trou d'empreinte à clé allen très profond (comme pour Diabolik d'ailleurs). Impossible donc de les foirer.
Le roulage : alors déjà que les MPC noyau alu sont un peu bruyantes, les platines carbone résonnent ! Je fais un bruit pas possible ! Mais on s'y fait vite.
Vu que j'émerge d'une longue sieste, je suis plein d'énergie et je démarre très fort.
Je file torse nu, en short de plage, casquette et lunettes de soleil.
Les Red Magic Alu sont en mi-dureté (XFirm) donc le grip est énorme. J'essaye de pousser en fin de poussée mais je suis loin d'y arriver.
Je pars de la centrale hydro-électrique d'Argancy et effectue un ride à fond la caisse entre La Maxe et Hauconcourt parking, et reviens à la centrale.
Bilan :
2 x 8,16 km = 16,32 km, de 17h10 à 17h43, soit 33 min., soit 29,67 kmh.
Total de la journée : 50,42 + 16,32 = 66,74 km
La longueur un peu plus importante de ces platines EO Skates 12'8 par rapport à mes PS XXX 12'6, m'apporte plus de stabilité et une poussée plus efficace, jusqu'en fin de poussée. Je me demande si un jour il ne faudra pas que je passe en platines encore plus longues (13'2...)
Pourtant de 12'6 à 12'8 il n'y a pas grand chose, juste 5 mm mais ça se sent.
Elles sont souples et nerveuses en latéral, et extrêmement rigides en vertical.
Donc les passages sur gratton, ça fait mal (surtout avec les Red Magic alu)
En fin d'après-midi c'est balade à pieds dans les chemins au bord de la rivière et c'est là que je sais que je suis fatigué !

07 Avril 2017 (Vendredi jour de congés)
Kiné dos : séance 16
Les lombaires vont mieux, même en ayant repris les pompes.
Speed endurance en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues MPC Red Magic Noyau Alu XFirm usées en 124 mm + cales 2 mm.
Tracé sans ravito Hauconcourt : 23,97 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Tracé avec ravito Hauconcourt : 24,13 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
1 run complet = 23,97 + 24,13 = 48,1 km
3 runs La Maxe - Thionville AR + 1 run Hauconcourt - Richemont AR
3 x (15,97 + 23,97 + 8,16) + 2 x 6,82 = 157,74 km
157,74 km de 12h27 à 18h34, soit 6h07, soit 25,78 kmh

ça pique un peu le tendon tibial-postérieur gauche dans les 2 dernières heures.
(tiens, exactement le même chrono que le 11 mars : même distance, même temps)
3°C tôt le matin, pare-brise de la voiture givré, ciel bleu, vent 15 à 20 kmh de Nord-Ouest
Le printemps est partout, très vert et plein de sève : magnifique.
Le vent faisait friser la surface de l'eau et l'éolienne d'Illange tournait un peu.
C'est super de rouler en semaine : la piste est vraiment calme.
Ai dépassé la gendarmerie, en camionnette, entre Talange et Uckange : ça patrouille...
Après le tronçon Richemont-Uckange qui a été balayé et raclé sur les bords, c'est au tour du tronçon de piste de La Maxe, mais uniquement la partie côté Argancy.
De grosses plaques d'humus ont été soulevées et raclées sur les bords.
On gagne pas mal d'espace en largeur. Cependant le travail a été un peu vite fait, et il me semble que ces plaques d'humus restent par endroits.
Côté La Maxe -EDF, rien n'a changé, les bordures sont toujours sales, et en prime on a de gros tas de crottin de cheval en plein milieu de la piste.
La température a bien monté, le soleil cognait, mais je me suis contenté de 2 litres de boisson isotonique. (qui m'ont occasionné 3 pauses)
J'embarque toujours 2 gourdes de 650 ml (une à la main, l'autre dans mon sac à dos)
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 12h27 à 13h06, soit 39' pour 15,97 km, soit 24,56 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h06 à 13h57, soit 51’ pour 23,97 km, soit 28,20 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 13h57 à 14h17'30, soit 20’30 pour 8,16 km, soit 23,88 kmh
Pause ravito à ma voiture environ 30 secondes (changement de gourde de boisson isotonique)
Run 2 :
Hauconcourt - Thionville : de 14h17'30 à 14h56'30, soit 39’ pour 15,97 km, soit 24,56 kmh
Thionville - La Maxe : de 14h56'30 à 15h48'30, soit 52’ pour 23,97 km, soit 27,65 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 15h48'30 à 16h09, soit 20’30 pour 8,16 km, soit 23,88 kmh
Pause ravito à ma voiture environ 30 secondes (changement de gourde de boisson isotonique)
Run 3 :
Hauconcourt - Thionville : de 16h09 à 16h49, soit 40’ pour 15,97 km, soit 23,95 kmh
Thionville - La Maxe : de 16h49 à 17h43, soit 54’ pour 23,97 km, soit 26,63 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 17h43 à 18h02, soit 21’ pour 8,16 km, soit 23,31 kmh
Pause ravito à ma voiture environ 30 secondes (changement de gourde de boisson isotonique)
Run 4 :
Hauconcourt - Richemont : de 18h02 à 18h19, soit 17’ pour 6,82 km, soit 24,07 kmh
Richemont - Hauconcourt : de 18h19 à 18h34, soit 15' pour 6,82 km, soit 27,28 kmh
157,74 km en 6h07 soit 25,78 kmh

06 Avril 2017
repos (beaucoup dormi)

05 Avril 2017
Le soir
Speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues MPC Red Magic Noyau Alu XFirm usées en 124 mm + cales 2 mm.
sur Boucle Marques Avenue
http://www.openrunner.com/index.php?id=6650890
10 x 3,28 = 32,28 km, de 20h16 à 21h24'40, soit 1h08’40, soit 28,20 kmh
Ces roues sont exceptionnelles (rebond, roulage, grip).
Température de 12°C au départ, vent 15 à 20 kmh de Nord-Ouest.
Total sortie : de 20h03 à 21h37, soit 1h34 pour 32,28 km + 8 km AR = 40,28 km

05 Avril 2017
Fractionné tôt le matin
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX + roues MPC Red Magic 125 XFirm presque neuves + cales 2 mm.
7°C, sec, calme, ciel bien dégagé.
Bonne tonicité, même si le repos a été de courte durée après les 6h.
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 6 allers-retours (les 2 premiers en échauffement sans forcer, puis 4 tours à fond entre coupés de 1 à 2 min. de repos)
6 x 2 x 1,63 = 19,56 km, de 06h01 à 06h45’50, soit 44'50, soit 26,17 kmh
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone : 21,16 km.

03 Avril 2017

Kiné dos : séance 15

J'avais pris mon lundi de congés, afin de non seulement me reposer, mais aussi de faire quelques démarches administratives.
Je suis bien crevé aujourd'hui, et il fait un temps superbe. En fin d'après-midi, je me fais une bonne séance de récupération active :
Il fait 28°C au soleil, 20°C à l'ombre, avec un vent de Nord-Ouest entre 15 et 25 kmh.
Hauconcourt - Thionville : De 15h44 à 16h25, soit 41' pour 15,93 km, soit 23,31 kmh.
Thionville - Hauconcourt : De 16h25 à 17h03, soit 38' pour 15,93 km, soit 25,15 kmh.

Excellente nouvelle : le tronçon de piste entre Richemont et Uckange (env. 3 km), qui était fortement encombré de débris végétaux, a enfin été balayé (on voit clairement les traces, et les bordures sont nettes et comme tirées au cordeau).
Bizarrement, j'ai beaucoup d'aisance à allonger la foulée, en gestes lents et précis, alors que j'ai un mal fou à marcher ou à descendre les escaliers !
Une sorte d'effet secondaire des 6h, sûrement.
Puis je me trouve un coin tranquille, un quai d'amarrage au bord de la Moselle canalisée, en plein soleil, un peu caché dans la broussaille, et je reste seul dans le jour déclinant.
Total sortie : 39 km avec les AR maison et la petite bifurcation.


02 Avril 2017 (Dimanche)
6h de Mont Saint-Aignan


Tracé openrunner :
1,517 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=7043078
Sous les couleurs du Skate Club Lorrain d'Hettange-Grande, je suis 3eme solo Hommes, et je fais le podium aux côtés d'Igor (1er) et de Nicolas (2eme).
Ils sont tous deux du club d'Arras. Les 2 gars roulaient ensemble, j'ai mis du temps à les trouver, car au début notre différentiel de vitesse était faible.
La veille de la course, c'est un samedi très ensoleillé, bien que la pluie soit prévue pour l'après-midi.
Avec mes 2 potes Pascal et Sanglier76 du Club d'Hettange-Grande, on prend la route à bord d'une voiture de location direction Rouen.
Metz-Rouen, c'est 4h30 d'autoroute. Les averses tombent, la température aussi, mais pas l'ambiance, qui est au beau fixe.
On se arrive à Mont Saint-Aignan vers 17h00, et on dort à l'hôtel. Et c'est notre Skate Club Lorrain qui prend en charge toute cette logistique admirablement mise en place par Sanglier76.
Le lendemain matin, à 5h00, je vois que les routes sont mouillées, il a bien plu durant la nuit.
Quand on arrive à 8h00 à l'IUT Rouen, on constate que le parcours est en train de sécher, lentement mais sûrement. Il fait bien frais, environ 6°C, j'ai les doigts blancs.
Les coureurs et coureuses affluent, le spot se remplit rapidement, on sent une électricité dans l'air, ça vibre un peu partout.
Rencontre avec Ludo TV. Celui qui fait des films. Blazer, jean, grosse tignasse noire, clope au bec, lui-même sorti tout droit d'un film. Et passionné par son boulot.
Je vois une silhouette que je connais, en train de se préparer : Sixties ! On se serre dans les bras. Lui aussi va courir en solo, mais il m'explique que c'est une reprise du roller après 8 mois d'interruption, il n'ambitionne donc pas le podium.
Sanglier76 me briefe sur ceux qui visent le podium aujourd'hui. D'abord, il y a Bankowski, gabarit fin et léger, une fusée. Et puis il y a Igor, une fusée aussi, gabarit costaud.
Et puis il y a un certain Nicolas, du club d'Arras, et peut-être encore un autre gars. Et il y a moi. En tout, 22 solos hommes, et des équipes décidées à rouler fort.
Je passe autant de fois que possible aux toilettes, histoire de rouler léger, et je me calme un peu sur la boisson, ce matin : pas envie de passer mon temps à faire des pauses arrosage.
Je pense m'être bien préparé, le repos m'a remis à peu près tout en place.
Cependant mes lombaires vont bien me piquer les 2 premières heures, avant de se faire oublier.
1 tour de reconnaissance avec le staff. Virage à droite à angle droit dans une descente. Mes pauvres Matter One20Five neuves. Freinage en T obligatoire, tout le monde, même les "meilleurs", c'est humide et il y a des bandes blanches !
Le long du parc, sous les arbres, c'est trempé avec des traces de boue. ça dérape.
Ensuite re-virage à droite sur gratton défoncé, et c'est parti pour la côte, 17 mètres de dénivelé, en passant le bip du podium, les stands, et ça continue de grimper comme ça jusqu'à la descente.
Ça va être du sport. 1500 mètres seulement le tour, la côte revient vite, toutes les 3 minutes. C'est un gros fractionné en côte sur 6h qu'on va faire.
Avec mes 110 tours, ça m'a fait une grimpée de 1870 mètres en 6 heures.
Après ce tour de reconnaissance, c'est un départ "Le Mans" : on déchausse, tout le monde dépose ses patins côté opposé de la rue, et on attend en rangée, tandis qu'un caméraman fait un travelling en close-up sur nos pieds.
Ma jeune et charmante voisine qui est pieds-nus, regrette de ne pas s'être mis du vernis à ongles ! Ah les filles. Il y en avait, des équipes féminines. Cela a efficacement contribué à faire monter nos taux de testostérone.
Au top départ, je me précipite sur mes Bont Jet, et effectue un parfait laçage et serrage de boucle en un temps très bref, et me lance à la poursuite de ceux qui ont été plus rapides, en laissant derrière moi plus de la moitié du reste des patineurs.
Au début je patine seul, ne trouvant aucun train à ma vitesse. Dans le faux plat descendant, il m'est facile d'accrocher quelques vitesseux, moyennant une bonne relance.
Mais à 10h, il fait encore froid, la route est humide sous les arbres et la prudence est de mise chez tout le monde.
Plus tard, vers 11h, ça commence à sécher, la température augmente, on se détend et on peut commencer à envoyer plus large, et les 2 virages serrés à droite se font en sautant la bordure de trottoir, puis en évitant les plus lents en bas de la côte.
Je finis par me caler avec Igor et Nico, et on roule un bon train, en nous relayant.
Hélas, à l'occasion d'un gros embouteillage, on se sépare, je les perds et me retrouve seul pendant au moins 2 heures, durant lesquelles Igor et Nico me mettent un tour. Dommage pour moi.
Entre-temps, Bankowski fait une mauvaise chute en bas de la côte et semble sérieusement blessé au bras. Il est avec les secouristes, pour lui la course est terminée. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé pour lui exactement à cet endroit :
la difficulté était de négocier un virage à droite à angle droit sur gratton parmi la foule des patineurs.
Un autre gars, en 4x110 et qui roulait assez fort derrière Nico, finit par lâcher prise au bout de 3 heures. Me voici 3eme, Nico a un tour sur moi, Igor au moins 2 tours, et les tours sont durs.
Je dépasse régulièrement mes deux compères Pascal et Sanglier, on s'encourage, tandis qu'ils me crient quelques nouvelles du front.
Sixties quant à lui s'est calé dans un train assez cool. On s'encourage aussi à chaque fois qu'on se voit.
Le soleil finit par s'imposer et le circuit devient parfaitement maîtrisable.
Ludo nous filme en travellings, assis derrière sa moto scooter, parfaitement à l'aise.
Au bout de quelque temps, Igor et Nico me rattrapent, et je me joins à eux.
Igor arrache dur dans la côte, c'est dur de le coller.
Puis, à deux heures de la fin, Igor nous lâche, il part comme un missile derrière des équipes, impossible de le suivre. Il fait son numéro, en roulant à la même vitesse que les meilleurs. Nico me dit : "Il est pas humain, ce mec !..."
Mais Nico aussi a plus de puissance que moi, clairement. Par contre j'ai une meilleure technique sur le plat, dans les virages et en decente. Mais il me rattrape toujours en côte. C'est un costaud d'Arras !
On finit par collaborer. Je lui propose qu'il passe devant en côte, puis dès que ça descend c'est moi qui passe devant. Je dois un peu l'attendre en sortie de virage, puis dès qu'il est là j'envoie de grosses poussées dans la descente.
On remonte les trains à toute vitesse. Seuls les jeunes gars en équipe nous doublent. Puis dans la côte, quand je suis cramé, Nico repasse devant et il écrase le vent et la côte de toutes ses forces.
Quand on arrive en haut, il est à moitié cuit, je repasse devant lui, et ainsi de suite. Ses amis du club d'Arras l'encouragent, et m'encouragent aussi, car à nous deux, on réussit à contenir l'écart qu'Igor est en train de nous mettre.
Et on se fait les derniers tours ensemble, Nico et moi. Puis quand c'est fini, on se retrouve, avec Igor et tous les 3 on se serre dans nos bras, il y a de la fraternité.
Les gars sont quand même un peu impressionnés par ma perf pour mon âge, ce qui me flatte, même si je ne sais pas vraiment ce qu'il se serait passé côté tactique et côté podium si Bankowski n'avait pas chuté.
J'ai fait 110 tours comptabilisés, soit 10 x 1,517 km = 166,87 km, en 5h59'50, soit 27,82 kmh.
Mais ça, c'est selon mon tracé openrunner. Je pense que l'organisation a retenu 1,5 km.
Comme il restait 10 secondes avant les 6 heures, j'ai fait un dernier tour d'honneur, parmi tous les participants enfin libérés.
C'est le moment de soulagement pour tout le monde, la course est finie, tout le monde rit. Les gars se mettent torse nus, les filles acclament, Ludo TV picore dans une barquette de frites en regardant le spectacle.
On fait le podium des solos Hommes, Igor au milieu. Il a eu du mal à monter la marche. ça m'a rassuré sur mon propre état... Un jeune d'équipe se tient courbé, mains dans le dos : "C'est là qu'on sait qu'on a des lombaires !", s'exclame-t-il.
Et on repart, et on marche tous un peu de guingois, devant les stands qui remballent.

(total kilométrage pour cette journée : 169,9 km)

http://www.rollerenligne.com/events-16964-roll-en-seine-2017-6-heures-roller-de-mont-saint-aignan-76.html
Sur la page REL de l'évènement, la longueur du circuit est de 1535 mètres. (et non 1517 mètres comme sur mon tracé openrunner)
Sans doute parce le tracé de l'orga tient compte du dénivelé de 17 mètres.
Cela expliquerait alors pourquoi l'orga me donne 168 km (110 x 1,535 km = 168,85 km), soit alors une moyenne de 28,15 kmh.




Total Mars 2017

Roller 1256,5 km
(total de l’année = 2631,7 Km)



31 Mars 2017
Ce matin j’ai carrément trop de fourmis dans les jambes. Je me fais donc une mini-sortie, très basse intensité afin de bouger un peu.
De toutes façons quand je fais une journée “repos total”, il y aussi mes petits trajets urbains parking-bureau au Luxembourg, 6 km par jour.
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX + roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 + cales 2 mm.
9°C, sec, calme, ciel bien dégagé.
Aisance totale, normal. Les malléoles se sont bien remises, le genou gauche aussi, hanche droite OK, le dos va mieux aussi.
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 3 allers-retours sans forcer
3 x 2 x 1,63 = 9,78 km, de 06h27 à 06h51’10, soit 24'10, soit 24,28 kmh
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone : 10,94 km.

Kiné dos : séance 14

29 Mars 2017 (soir)
Speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 neuves 125 mm + cales 2 mm.
sur Boucle Marques Avenue

http://www.openrunner.com/index.php?id=6650890

10 x 3,28 = 32,28 km, de 20h16 à 21h23'20, soit 1h07’20, soit 28,76 kmh
Apparemment les 2 jours de repos ont été bénéfiques : c'est une bonne moyenne (il y avait un petit vent 5 à 10 kmh)
Température de 17°C au départ à 13°C à l'arrivée. Odeurs de printemps (rivière, arbres en fleurs, renards)
Total sortie : de 20h03 à 21h36'30, soit 1h33'30 pour 32,28 km + 8 km AR = 40,28 km
J'ai bien fait de faire la petite sortie matinale sans forcer (paresse), ça me fait un entraînement bi-quotidien basse intensité/speed.
J'ai gardé un bon rythme jusqu'à la fin.
Le fait aussi que le circuit était très sec, je pouvais donc prendre mes virages en croisés au plus près à la corde.


29 Mars 2017 (Matin)
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX + cales 2 mm.
7°C, sec, calme.
Après 2 jours de repos complet, c’est parti pour un roulage matinal.
J’ai monté les MPC Red Magic Alu et j’ai un peu décalé ma platine droite vers l’extérieur
(j’avais la sensation que mon pied droit chutait trop en extérieur)
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 1 seul aller-retour sans forcer (échauffement)
Mais ça ne va pas, il faut que je remette ma platine comme elle était. C’est que que mon boot droit est définitivement pas assez serré du haut.
Je rentre et remets ma platine en place et du coup je passe en Matter neuves.
Cette fois je pars sur la piste, le jour se lève.
Malheureusement, je sens que malgré mes 2 jours de repos, j’ai mal au dos, et que l’explosivité n’est pas au rendez-vous.
Run 1 (échauffement)
2 x 1,63 = 3,26 km, de 06h18’30 à 06h26’40, soit 8'10, soit 23,95 kmh
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone : 4,42 km.
Run 2 (plus rapide)
Hauconcourt - Richemont : de 06h49 à 07h04'10, soit 15’10 pour 6,78 km, soit 26,82 kmh
Richemont - Hauconcourt : de 07h04'10 à 07h19'50, soit 15'40 pour 6,78 km, soit 25,96 kmh
+ AR maison : 18,56 km (de 06h41 à 07h28 - Pont Barbier glissant avec la rosée)
Total matin : 22,98 km


27 Mars 2017
Kiné dos : séance 13
Soirée au gymnase du skate club Lorrain d'Hettange-Grande.
(surtout pour causer logistique une dernière fois avec les gars du club)


26 Mars 2017 (Dimanche)
Passage à l'heure d'été.
Celui qui dit qu'il s'est levé pour aller pisser à 02h30 du mat est un menteur : 2h30 n'a pas eu lieu, on est passé directement de 2h à 3h.
Roulage en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX
et roues  Atom Boom prototype 125, shore inconnu.

Des 3 modèles (MPC,Matter, Atom), ce sont celles qui présentent l'usure la plus prononcée.
Elles ont été usées principalement en biseau, ce qui indique un usage en forte poussée, avec beaucoup de carres, et logiquement un grip élevé.
Cela ressemble bien à ce qui est dit des Boom. Peut-être une usure assez rapide, faut voir.
Dès les premiers mètres je me demande si c'est de la mono-densité tant les vibrations sont fortes. Le rebond est faible, la roue est légère, mais raide.
Du coup je me contente d'une mini sortie avec ces roues !
J'ai déjà lu un avis selon lequel les Atom Boom 110 étaient raides malgré leur bi-densité (Thierry Feutrier).
Donc là je ne sais pas si c'est le même problème pour ces Atom 125 ou bien si elles sont juste mono-densité. Je reste perplexe.
En attendant, je les démonte, elles sont capables de faire vraiment mal aux pieds.
Je remonte mes Matter wide shape, comme ça fait un moment que je n'ai pas roulé avec.
7°C tôt le matin, en hausse rapide, soleil, grand ciel bleu très lumineux, et vent d'Est toujours présent, moins fort (20 kmh environ).
Sur la piste, pas de bol, c'est une sortie de randonneurs à pieds, principalement âgés, mais pas seulement, très très indisciplinés.
Des groupes épars qui prennent toute la largeur de la piste. Sourds aux avertissements, avec des chiens en liberté. Ils font exactement le contraire de ce qu'on doit faire quand on est nombreux.
Plus on est nombreux, plus la discipline est nécessaire (file indienne, attention, observation). J'ai plutôt l'impression que ce qui est de mise, c'est "le nombre fait la force, et surtout, le désordre."
Bon, je dois vraiment slalomer entre les groupes, puis à l'approche de l'écluse de Talange, là c'est carrément encombré, mais j'arrive à passer. Je reprends de la vitesse et m'engage sous le pont.
Et là, catastrophe, c'est une embuscade en règle. Il y a au moins 100 personnes en sortie du pont, sur la piste, sur les bas-côtés, impossible d'éviter. Je m'accroupis et "brace for impact".
Je pense avoir heurté 3 ou 4 personnes avant de m'arrêter au milieu de ce groupe de fous. ça gueule, mais je gueule encore plus fort :
comme quoi, je n'ai pas le 6e sens, je ne pouvais pas deviner qu'ils étaient là, je les ai vus au dernier moment, pas le temps de freiner.
Peine perdue, au retour je vois qu'ils étaient toujours dans le passage. Ils ont même monté une tente sur la pelouse et toute la piste est encombrée de gens.
Je dois prendre la petite bretelle qui monte sur le pont pour redescendre après. Bon avec tout ça, et les roues : vraiment raides, j'accroche pas.
Elles sont sûrement OK sur piste bien lisse, mais le moidre gratton les rend très pénibles.
Hauconcourt - Richemont de 09h24 à 09h40, soit 16' pour 6,78 km, soit 25,42 kmh
Richemont - Hauconcourt de 09h40 à 09h55'45, soit 15'45 pour 6,78 km, soit 25,82 kmh
+ 5 km AR : 18,56 km de 09h17 à 10h04, soit 47', soit 23,69 kmh

Pour ce qui est de l'après-midi, un peu de roulage et beaucoup de repos.
J'ai donc remonté les Matter et ça passe beaucoup mieux.
Je me fais un ride sur Thionville puis je redescens plein Sud, jusqu'au Plan d'eau de Metz où je vais en fait passer tout l'après-midi avec des amis.
Je déchausse et je lézarde au soleil pieds nus, torse nu. Bien sûr je ne peux pas m'empêcher de rechausser de temps en temps pour aller faire quelques croisés, quelques longueurs.
Au total j'ai dû en faire 10 ou 12 km, pas plus.
Le vent est resté bien présent tout au long de la journée, et quand je rentre chez moi, en fin d'après-midi, je l'ai de face, et je suis fatigué d'avoir rien fait !...
Bon maintenant cette semaine va vraiment falloir me reposer...
Les moyennes :
Hauconcourt pont D52 - Thionville : de 11h44'30 à 12h19, soit 34’30 pour 15,93 km, soit 27,70 kmh
Thionville - La Maxe : de 12h19 à 13h18, soit 59’ pour 23,97 km, soit 24,37 kmh
La Maxe - Skate Park Plan d'eau : de 13h18 à 13h41, soit 23' pour 8,8 km soit 22,95 kmh (par la piste)

Après-midi au Plan d'eau au soleil avec quelque 12 km d'amusements en roller...
Plan d'eau - La Maxe (par la piste) : de 17h52 à 18h15, soit 23' pour 8,8 km soit 22,95 kmh
(par la piste, exactement le même temps qu'à l'aller)
La Maxe - Hauconcourt : de 18h15 à 18h35, soit 20' pour 8,166 km, soit 24,49 kmh

Je resserre mes lacets pied droit et je repars vers la maison que j'atteins 10 min. plus tard.
Total des roulages : (2,5 + 15,93 + 23,97 + 8,8 + 12 + 8,8 + 8,16 + 2,5) = 82,66 km

Total de la journée : 18,56 + 82,66 = 101,22 km

25 Mars 2017 (Samedi)
Roulage speed/endurance en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX
et roues  MPC Red Magic 125 XFirm presque neuves.

J'ai tellement aimé les sensations hier avec ces roues que je remets ça aujourd'hui.
Mais je sais que je ne dois pas faire un trop gros volume, car la course de 6h c'est pour la semaine prochaine. Je me fais même une pause d'un quart d'heure au milieu du ride.
Je suis parti directement de chez moi, en short et T-shirt, embarquant un petit sac à dos contenant 2 gourdes de boisson isotonique, plus 1 à la main, au total 2 litres.
J'alterne des moments d'intensité avec les déroulages, le but étant de travailler sans me faire mal.
Sauf qu'il y a un vent de malade, 60 kmh, ENE. Le temps est magnifique, ciel bleu et soleil, jusqu'à 18°C, mais avec ce vent, on ne les sent pas vraiment.
Ceux qui ont décidé d'affronter le vent aujourd'hui sont bien servis : c'est une grosse claque de face, une grosse bourade  en latéral, et une aspiration incroyable de dos, qui incite à la sur-vitesse.
La raideur des Red Magic alu est ressentie lorsqu'on heurte un petit obstacle (rainure, bordure) - là en effet ça fait un gros choc.
Run 1 :
Hauconcourt pont D52 - Thionville : de 11h42'30 à 12h21'30, soit 39’ pour 15,93 km, soit 24,50 kmh
Thionville - La Maxe : de 12h21'30 à 13h16'50, soit 55’20 pour 23,97 km, soit 25,99 kmh
La Maxe - Skate Park Plan d'eau : de 13h16'50 à 13h32'30, soit 15'40 pour 7,75 km soit 29,68 kmh
(wow !, c'est de l'urbain quand même…)
(énorme speed vent de dos rue du Trou aux Serpents, suivi par une voiture ; on me félicite, ça dépassait largement les 40 kmh, sûrement 50 kmh au compteur qui exagère toujours un peu)
Pause au Skate Park Plan d'eau au soleil (chaud à l'abri !) pendant 16'30.
Run 2 :
Skate Park Plan d'eau - La Maxe (en passant par la piste, car vent de face je serais trop lent sur la rue du Trou aux Serpents): de 13h50 à 14h14'30, soit 24'30 pour 8,8 km soit 21,55 kmh
La Maxe - Thionville : de 14h14'30 à 15h13'30, soit 59' pour 23,97 km, soit 24,37 kmh (j'ai poursuivi des vélos course, mais c'était dur !)
Thionville - Hauconcourt : de 15h13'30 à 15h50'30, soit 37’ pour 15,97 km, soit 25,89 kmh

Arrivé en haut de la bosse au pont D52, je profite de la présence d'un groupe de patineurs pour faire une pause avec eux (ce sont des gens du club de Montigny, rando tranquille, moyenne d'âge 60 ans)
Puis 10 minutes plus tard je rentre à la casa, sous le soleil et avec le vent de face. (j'arrive à 16h12)
Total de la sortie : (2,5 + 15,93 + 23,97 + 7,75 + 8,8 + 23,97 + 15,97 + 2,5)
de 11h35 à 16h12, avec 26 minutes de pauses et 101,39 km (avec les 5 km AR maison).

Je profite de la fin d'après-midi pour bien décompresser...


24 Mars 2017 (Vendredi jour de congés)
Kiné dos : séance 12
Les lombaires vont mieux, les malléoles aussi mais maintenant j'ai de nouvelles douleurs : genou gauche, comme une perte de sensibilité par à-coups, quand je pousse, avec une douleur qui irradie dans toute la jambe !
Bizarre. Et hanche droite, un peu pareil, mais au niveau du haut du fémur (hanche).
Je pense que mes derniers entraînements très tôt le matin ont été un peu trop intensifs, avec insuffisamment d'échauffement préalable dans le froid du matin.
Je vais donc mettre les entraînements matinaux en stand by et les faire plutôt en soirée. De toutes façons il ne reste plus qu'une semaine avant la course et je vais y aller tranquille sur le volume.
Test des Matter One20Five 125 F1 (marquage vert), thin shape. (profil fin, 22 mm contre 24 mm), à peine usées, profil elliptique.
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX

12°C à 14°C, ciel nuageux, zones humides, vent assez fort ENE environ 25 kmh
Donc sans forcer :
C'est parti pour un petit roulage avant d'aller chez le dentiste... Tout de suite je sens que j'ai perdu l'habitude du profil fin. Les carres passent trop facilement, du coup ça manque de stabilité.
La gomme F1 procure beaucoup de grip, mais quelques passages sur mouillé m'indiquent un manque d'accroche. C'était juste un petit test pas trop long. J'ai mon rendez-vous, et après je teste les Red Magic.
Hauconcourt - Richemont 11h55 à 12h12', soit 17' pour 6,78 km, soit 23,92 kmh
Richemont - Hauconcourt (en poussant jusqu'à la barrière Rue de la Raffinerie) de  12h12' à 12h34, soit 22' pour 8,23 km, soit 22,44 kmh
Total sortie avec les 5 km AR maison : De 11h48 à 12h42'20, soit 54'20 pour 20,01 km soit 22,09 kmh.


Test MPC Red Magic 125 XFirm, noyau alu à peine usées, on voit encore la ligne de moulage sur certaines.
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX

Une révélation ! Je ne vois pas quoi reprocher à cette roue, elle est parfaite (peut-être son poids ?) Mais dès les premières foulées, je suis bluffé par tout : stabilité (c'est un rail !)
La roue ne se déforme pas et pourtant elle n'est pas raide, elle rebondit comme un chamois sur les aspérités. Immédiatement ce sont de larges poussées, fluides et silencieuses.
Par contre j'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois lors du montage des roulements : ceux-ci tombent tout seuls quand la roue n'est pas montée sur platine.
J'ai également dû remplacer 2 entretoises qui étaient certainement trop courtes : la roue bloquait totalement au serrage. Mais une fois la bonne entretoise mise en place, ça tourne comme une horloge suisse.
Pas la moindre friction, un silence total . Debout en roller, je bouge tout seul dans mon salon. Il doit être en pente ? La sortie est un brin plus longue, tellement le roulage est agréable.
Quelques pointes de vitesse, des accélérations, de la double poussée, tout est bon en Red Magic. Tant et si bien qu'elle font oublier leur poids.
Ce poids semble même contribuer à l'époustouflante inertie du montage. 20 sur 20 pour cette roue.
14°C, ciel nuageux, le soleil perce, vent fort ENE environ 30 kmh
Hauconcourt pont D52 - Thionville : de 15h43 à 16h19'30, soit 36’30 pour 15,93 km, soit 26,18 kmh
Thionville - Hauconcourt pont D52 : de 16h19'30 à 16h56', soit 36’30 pour 15,93 km, soit 26,18 kmh

Amusant, exactement le même temps au retour, alors que je me suis ralenti queques minutes pour bavarder avec un cycliste.
De grosses pointes de vitesse par ailleurs, et un roulage sur piste en béton rugueuse tout à fait extraordinaire, grâce au formidable rebond des Red Magic.
Non, la raideur de ces roues ne gêne pas (tant qu'elle sont neuves, car je sais qu'avec l'usure, ce ne sera plus le même rebond).
Total sortie avec les 5 km AR maison : 5 + (15,97 x 2) = 36,86 km
De 15h37 à 17h03, soit 1h26, soit 25,71 kmh
Total journée : 56,87 km en 2h20'20, soit 24,31 kmh

(je ne voulais pas trop dépasser les 2h dans cette journée : diminution volume avant le course)


23 Mars 2017 (Matin)
Speed le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 + cales 2 mm.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 17 allers-retours
Très tôt : levé à 04h30 (couché hier à 21h !)
Après un coup de fatigue hier ce matin c’est la grande forme. Mais je perds du temps à chaque demi-tour.
Froid ce matin : 4°C, ciel dégagé, sol sec, vent 5 kmh.
17 x 2 x 1,63 = 55,42 km, de 05h09’30 à 07h16, soit 2h06'30, soit 26,28 kmh
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone : Total sortie : 56,58 km.


22 Mars 2017 (Matin)
Basse intensité et Fractionné le matin
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 + cales 2 mm.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 10 allers-retours (4 tours d’échauffement très cool, et 6 accélérations)
Froid ce matin : 5°C, couvert et même quelques gouttes. Sol mi-sec, mi-humide, vent 10 kmh.
La piste est à 100% humide mais les routes sont sèches.
10 x 2 x 1,63 = 32,6 km, de 05h26’30 à 06h45, soit 1h18'30, soit 24,91 kmh
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone : Total sortie : 33,76 km.

Amélioration générale (tendons et dos)

20 Mars 2017 (Matin)
J'avais initialement décidé de me reposer ce lundi, mais vu le peu de km effectué le week-end...
La forme est moyenne, les lombaires me fatiguent, les tendons de malléoles sont vraiment sensibles.
Je suis un peu inquiet, à 2 semaines de mon 6h. Néanmoins :
Fractionné le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 + cales 2 mm.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 10 allers-retours
10 x 2 x 1,63 = 32,6 km, de 05h24 à 06h41’30, soit 1h17'30, soit 25,23 kmh
Sol sec, quelques zones humides, vent 20 kmh environ, 10°C, très couvert.
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone : Total sortie : 33,76 km.

Kiné dos : séance 11

19 Mars 2017 (Dimanche)
Roulage en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 + 1 run Hauconcourt - Thionville AR + 2 runs Hauconcourt - Richemont AR
(15,97 + 15,93) + (6,78 + 6,78)  + (6,78 + 6,82)  = 59,06 km
13h45 à 16h16'45, soit 2h31'45, soit 23,35 kmh

9°C tôt le matin, ça monte à 11°C vers midi mais ça reste complètement couvert, il a même bruiné le matin.
Le sol est humide/mouillé et le vent est fort de SW. J'attends que ça sèche.
Mais le sol refuse de sécher... Les heures passent, il ne pleut pas, il fait gris, il y a du vent, pas de soleil et ça reste humide, malgré les 12°C.
Finalement j'y vais peu avant 14h pour un ride que je me suis fixé à 4h maximum.
Je n'en ferai que 2h30. En dépit d'un repos total depuis 48 heures, je me sens fatigué.
La grisaille ambiante y est pour une bonne part, mais il ne fait pas froid : 12 ou 13°C.
Seulement j'ai mal partout : dos, malléoles, cuisses. Je ne sais pas vraiment ce qu'il m'arrive. C'est le genre de truc qui m'arrive quand je me repose 48 heures.
Le vent est de SSW, très fort. Quand il est latéral, je dois contrôler mes appuis.
Manque de bol, la piste est humide et en plus il tombe de temps en temps un petit crachin qui rend cette piste très dérapante.
Je comprends vite que je vais devoir écourter ce ride et m'en tenir au minimum syndical, à savoir 2h30 en basse intensité.
Je termine la dernière heure sur la partie la plus roulante de la piste afin d'éviter la piste en béton d'Uckange et d'Illange, où l'éolienne tourne à tute vitesse.
Le soleil a bien tenté de percer mais les nuages l'ont vite masqué. Bref, c'était un jour "sans".
Quasi personne sur la piste !
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 13h45 à 14h22, soit 37'30 pour 15,97 km, soit 25,55 kmh
Thionville - Hauconcourt (pont D52) : de 14h22 à 15h08'30, soit 46’30 pour 15,93 km, soit 20,55 kmh
Run 2 :
Hauconcourt - Richemont : de 15h08'30 à 15h23'30, soit 15’ pour 6,78 km, soit 27,12 kmh
Richemont - Hauconcourt : de 15h23'30 à 15h43'30, soit 20' pour 6,78 km, soit 20,33 kmh
Run 3 :
Hauconcourt - Richemont : de 15h43'30 à 15h57'30, soit 14’ pour 6,78 km, soit 29,05 kmh
Richemont - Hauconcourt : de 15h57'30 à 16h16'45, soit 19'15 pour 6,82 km, soit 21,25 kmh
59,06 km en 2h31'45, soit 23,35 kmh


17 Mars 2017
Fractionné le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 neuvres en 125 + cales 2 mm.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 7 allers-retours.
7 x 2 x 1,63 = 22,82 km, de 06h05 à 06h56’40, soit 51’40, soit 26,50 kmh
6°C tôt le matin, puis ciel bleu, puis ça se couvre. (pluie prévue samedi, et repos.)
Très bonne tonicité, de la fatigue vers la fin.
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone : Total sortie : 23,9 km.

Kiné dos : séance 10

16 Mars 2017 (Matin)
5°C tôt le matin, sol sec, un peu de brouillard, vent 5 à 10 kmh de Nord. Lever tôt à 4h45.
Moins de tonicité qu’hier, malléoles toujours un peu sensibles, lombaires OK ou presque.
Fractionné le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 neuvres en 125 + cales 2 mm.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 5 allers-retours seulement, le coin commence à m’ennuyer (trop de camions, allers-retours courts, zone un peu dangereuse)
5 x 2 x 1,63 = 16,3 km, de 05h34 à 06h11’40, soit 37’40, soit 25,96 kmh
Je me rabats dur la piste au bord de l’eau (le jour commence à se lever)
Hauconcourt - Thionville : de 06h19'40 à 06h58, soit 38’20 pour 15,93 km (distance depuis le pont D52), soit 24,93 kmh
Thionville - Hauconcourt : de 06h58 à 07h35’15, soit 37’15 pour 15,93 km (distance jusqu’au pont D52), soit 25,65 kmh
Moyenne Aller-Retour : 31,86 km en 1h15’35 soit 25,29 kmh
Au retour magnifique lever de soleil dans la brume sur la Moselle à Uckange
Le gratton de la piste en béton passe en douceur avec le plein diamètre !
Aller-retour 5 km maison (en 18’15, soit 16,43 kmh) par le pont Barbier en métal mouillé par la rosée (extrêmement glissant, franchi à 2 kmh)
Total sortie : de 05h32 à o7h43’30, soit 2h11’30 pour (16,3 + 31,86 + 5) = 53,16 km soit 24,25 kmh
Le week-end s’annonce pluvieux.


15 Mars 2017 (Matin)
Super tonicité, lombaires OK ou presque, du mieux côté malléoles.
Fractionné le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 + cales 2 mm.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 10 allers-retours
10 x 2 x 1,63 = 32,6 km, de 06h01’30 à 07h15’30, soit 1h14, soit 26,43 kmh
Sol sec, rares zones humides, vent 5 ou 10 kmh environ, frais : +7°C, couvert.
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone : Total sortie : 33,76 km.


13 Mars 2017
Kiné dos : séance 9
Lundi jour de congés.
Endurance basse intensité en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm.

Tracé sans ravito Hauconcourt : 23,97 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Tracé avec ravito Hauconcourt : 24,13 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
1 run complet = 23,97 + 24,13 = 48,1 km
3 runs La Maxe - Thionville AR
144,3 km de 12h07 à 18h05'30, soit 5h58'30, soit 24,15 kmh

6°C tôt le matin, ciel bleu, soleil, vent faible.
Le repos d'hier a été profitable, néanmoins il reste des douleurs lombaires. Du mieux côté malléoles.
Pas de haute intensité aujourd'hui, mais du long en basse intensité.
Le soir repos, pas de soirée au Skating-Club Lorrain d'Hettange-Grande.
Encore une journée magnifique : 15°C, ciel bleu, soleil, se couvrant un peu en fin de journée.
Je roule en débardeur, sauf pour le 3eme run où je me rajoute un T-Shirt.
Le vent est de Nord, discret au début, puis soudainement au 3eme run, gros coup de vent, l'éolienne d'Illange se met à tourner comme un rotor et la Moselle fait des vagues.
Bizarrement le vent est très faible à La Maxe, et très fort à Illange.
Comme je ne force pas, les lombaires ne se manifestent pas. Par contre c'est mon tendon tibial postérieur gauche (malléole interne gauche) qui est assez sensible.
Il me semble avoir fait un faux mouvement en roller urbain il y a 2 mois environ, et suite à ça, la vieille tendinite s'est un peu réveillée.
Je vais essayer de réparer ça moi-même en massant tous les jours.
La piste est calme, c'est un lundi. Sauf en fin de journée quand les gens du coin font leur petite balade du soir.
Sur le retour du 3eme run à Thionville, alors que je montais la petite côte grattonneuse de la Rue de la Digue, entre la D953 et l'écluse, une camionnette folle me dépasse en me frôlant à 50 kmh.
Son rétroviseur droit m'est passé à 20 cm du crâne (et je ne portais pas de casque).
Ironie du sort, à cet endroit-là se trouve un panneau 30 kmh avec l'écriteau "partageons la route", avec un logo de vélo.
La camionnette avait pourtant toute la place.
J'ai reconnu l'enseigne d'un des ateliers de la rue de la Digue, sur la carrosserie blanche...
Je vois le véhicule se garer effectivement en face de l'atelier dont il porte le logo.
Je ne vais pas laisser ce conducteur sans lui faire un brin de leçon.
Je le rejoins, alors qu'il est en train de descendre, lui et son collègue (qui restera muet pendant tout notre échange).
Il feint d'abord de ne pas me remarquer, mais comme je suis à 50 cm de lui, il finit par me voir.
Je lui fais donc remarquer que son rétroviseur m'est passé à 20 cm de la tête, ce qu'il ne conteste pas !
Il plaide en guise de circonstance atténuante que mes patins allaient de gauche à droite (normal, une côte grattonneuse et 112 km dans les pattes.)
Oui, et alors ? (c'était ma punition pour avoir patiné en canard dans la côte ?)
Il dit qu'il m'avait vu de loin. Et qu'il ne m'a pas touché, finalement. (encore heureux...)
Bon, si il m'a vu de loin, alors pourquoi il m'a serré de si près, alors ? C'était donc volontaire ?
Le type finit par s'excuser.
Bon, je crois que ça ne sert à rien de discuter davantage. Je viens de perdre 3 ou 4 minutes...
Histoire de le faire un peu gamberger, je sors mon papier sous son nez, où je note mes temps, et relève son immatriculation, tout en partant. Là je le sens un peu pâle.
Moi j'ai une grosse montée d'adrénaline, je me retrouve au taquet vent de dos le long de la piste de la rue de la Digue.
Je fume 3 vélos dont un course sur la piste en béton d'Uckange. Ils disparaissent derrière moi.
Je me retrouve vers Mondelange quand je reprends mon rythme cool du jour...
Si il vente fortement à Illange, c'est plus calme à La Maxe, et beaucoup plus frais aussi.
Je suis bien crevé en terminant.
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 12h07 à 12h43, soit 36' pour 15,97 km, soit 26,61 kmh
Thionville - La Maxe : de 12h43 à 13h41'30, soit 58’30 pour 23,97 km, soit 24,58 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 13h41'30 à 14h01'30, soit 20’ pour 8,16 km, soit 24,47 kmh
Pause ravito à ma voiture environ 30 secondes (changement de bouteille de boisson isotonique)
Run 2 :
Hauconcourt - Thionville : de 14h02 à 14h41, soit 39’ pour 15,97 km, soit 24,56 kmh
Thionville - La Maxe : de 14h41 à 15h40'30, soit 59’30 pour 23,97 km, soit 24,17 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 15h40'30 à 16h00'30, soit 20’ pour 8,16 km, soit 24,47 kmh
Pause ravito à ma voiture environ 1 min (je prends un T-shirt + boisson)
Run 3 :
Hauconcourt - Thionville : de 16h01'30 à 16h43'30, soit 42’ pour 15,97 km, soit 22,81 kmh
Thionville - La Maxe : de 16h43'30 à 17h42, soit 58’30 pour 23,97 km, soit 24,58 kmh (dont pause 3')
La Maxe - Hauconcourt : de 17h42 à 18h05'30, soit 23’30 pour 8,16 km, soit 20,83 kmh
144,3 km en 5h58'30, soit 24,15 kmh


12 Mars 2017 (Dimanche)
Journée de repos avec mes filles (pique-nique, balade à pied, rivière)
Mais un mini roulage quand même le matin, afin de tester mes nouvelles roues et de vérifier l'état physique.
J'ai encore un peu mal aux lombaires et au tendon de malléole interne gauche.
Il y aura beaucoup de monde sur la piste ce dimanche, et ce ne sera pas un jour idéal pour le speed, et de toutes façons, je dois me reposer au lendemain de ce 6h intense.
Je réceptionne 2 jeux neufs de roues
Matter One20Five F0 !
Les roues neuves répondent super bien, celles-là, je vais les économiser. Enfin, je vais essayer…
Roulage en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 neuves + cales 2 mm.
De 6°C à 10°C le matin, un léger vent. Ensuite la journée sera magnifique, un avant-goût de l'été.
(6,82 km : parking Hauconcourt - barrière Richemont)
(6,78 km : pont D52 Hauconcourt - barrière Richemont)
Run 1 :
Hauconcourt - Richemont 09h53 à 10h08'40, soit 15'40 pour 6,78 km, soit 25,96 kmh
Richemont - Hauconcourt 10h08'40 à 10h23, soit 14'20 pour 6,78 km, soit 28,38 kmh
Total sortie : De 9h46 à 10h31, soit 45' pour 18,56 km soit 24,74 kmh


11 Mars 2017 (Samedi)
Speed endurance en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm.
Tracé sans ravito Hauconcourt : 23,97 km

http://www.openrunner.com/index.php?id=1629243
Tracé avec ravito Hauconcourt : 24,13 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
1 run complet = 23,97 + 24,13 = 48,1 km
3 runs La Maxe - Thionville AR + 1 run Hauconcourt - Richemont AR
3 x (15,97 + 23,97 + 8,16) + 2 x 6,82 = 157,74 km
157,74 km de 10h35 à 16h42, soit 6h07, soit 25,78 kmh

3°C tôt le matin, gelées matinales, ciel bien dégagé, vent 15 à 20 kmh se calmant au fil de la journée.
La température va monter jusqu'à 17°C, ce qui est assez exceptionnel pour la saison.
Les promeneurs sont très nombreux et très insouciants : chiens en liberté, les enfants qui jouent au milieu de la piste, etc...
À un moment pour éviter un chien j'ai dû m'accroupir à 30 kmh. Mon bras gauche l'a cogné derrière l'oreille : ça a fait "Kaï !"
C'est mon dernier 6h avant la course de Mont Saint-Aignan qui est dans 3 semaines.
Demain, repos total, lundi je roule un peu, et ensuite on verra : fractionné et basse intensité sûrement.
Je pense avoir gardé une bonne régularité tout au long de ce 6h. Vers la fin les lombaires et ma malléole gauche protestaient un peu mais ça passait quand même.
Les zones de ralentissements sont toujours les mêmes : débris végétaux à La Maxe et à Uckange, gratton vers Amelange, piste en béton d'Ucknage.
La surface de l'eau était bien irisée en début de journée, il y avait du vent, puis cela s'est calmé.
Le feeling était bon, le soleil si longtemps attendu était là, avec un peu de chaleur.
Du coup j'étais en T-Shirt, et pour la première fois de l'année je portais mon bon vieux casque vert pistache.
J'ai remarqué chez les très nombreux cyclistes, coureurs à pieds et rollers, une large sous-estmation de la température ambiante : ça porte vestes et pantalons, ça sue à grosses gouttes, ça s'arrête et ça ouvre sa veste pour respirer.
Pourquoi les gens ont-ils si peur d'avoir froid ? Personnellement, dès qu'il y a du soleil, je porte le strict minimum, et résultat : je ne transpire pas.
Mais celles qui me font le plus marrer, c'est les nanas en pantalons de jogging alors qu'il fait 17°C à l'ombre. Leurs jambes sont-elles donc classées "secret défense" ?
Chez les promeneurs, il n'y avait pas unanimité quant à la tenue à porter : les doudounes d'hiver côtoyaient les T-Shirts, et certains s'étaient même mis torses nus.
J'ai bu 3 litres de boisson isotonique Isostar Hydrate & Perform, 4 doses par litre.
Pendant toutes les 6h j'ai porté un petit sac à dos contenant une gourde de 650 ml, qui ne s'est avéré utile que  les 10 dernières minutes.
Autant dire que j'aurais pu m'en passer. Avec le litre que je tenais dans mon dos, j'avais donc ce handicap pondéral.
Les pauses ravito étant expédiées en 30 secondes, je les ai directement incluses dans les moyennes.
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 10h35 à 11h12'30, soit 37'30 pour 15,97 km, soit 25,55 kmh
Thionville - La Maxe : de 11h12'30 à 12h07, soit 54’30 pour 23,97 km, soit 26,38 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 12h07 à 12h26'30, soit 19’30 pour 8,16 km, soit 25,10 kmh
Pause ravito à ma voiture environ 30 secondes (changement de bouteille de boisson isotonique)
Run 2 :
Hauconcourt - Thionville : de 12h26'30 à 13h04'30, soit 38’ pour 15,97 km, soit 25,21  kmh
Thionville - La Maxe : de 13h04'30 à 13h59, soit 54’30 pour 23,97 km, soit 26,38 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 13h59 à 14h17, soit 18’ pour 8,16 km, soit 27,2 kmh
Pause ravito à ma voiture environ 30 secondes (changement de bouteille de boisson isotonique)
Run 3 :
Hauconcourt - Thionville : de 14h17 à 14h53, soit 36’ pour 15,97 km, soit 26,61  kmh
Thionville - La Maxe : de 14h53 à 15h50'30, soit 57’30 pour 23,97 km, soit 25,01 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 15h50'30 à 16h10, soit 19’30 pour 8,16 km, soit 25,10 kmh
Pause ravito à ma voiture environ 30 secondes (changement de bouteille de boisson isotonique)
Run 4 :
Hauconcourt - Richemont : de 16h10 à 16h26'15, soit 16’15 pour 6,82 km, soit 25,18 kmh
Richemont - Hauconcourt : de 16h26'15 à 16h42, soit 15'45 pour 6,82 km, soit 25,98 kmh
157,74 km en 6h07 soit 25,78 kmh


10 Mars 2017
Kiné dos : séance 8
Ce matin, quasi pas de douleurs lombaires.
Sortie 6 km à la pause repas, la première de l'année : grand soleil, ciel bleu, ça sent le printemps !
avec les 3 km AR que je fais le matin et le soir, c'est 12 km d'urbain aujourd'hui, en mode assez speed ! Donc là, je comptabilise. Super explosivité.

09 Mars 2017
Le soir, roulage basse intensité en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm.
sur Boucle Marques Avenue
http://www.openrunner.com/index.php?id=6650890
13 x 3,28 = 42,64 km, de 20h38 à 22h17'50, soit 1h39’50, soit 25,62 kmh
(je fais effectivement entre 7'30 et 8' au tour, en moyenne 7'40)
Total sortie : de 20h17 à 22h31, soit 2h14 pour 42,64 km + environ 2 km + 8,166 AR = 52 km, soit 23,28 kmh
De 12°C à 10°C, on sent un redoux. Il a plu toute la journée et la route est encore humide sur les parties d'asphalte récent (plus c'est neuf plus c'est imperméable).
Vent 20 kmh d'Ouest latéral. sol sec. Les douleurs lombaires sont revenues (sûrement parce que j'ai refait quelques pompes. Donc pompes vraiment à éviter).
Du coup je roule en basse intensité.
Alors que j'arrive à l'aller sur l'écluse de Talange, une lumière s'allume à la barraque devant moi, le gars de l'écluse sort justement de chez lui. Il s'arrête et me regarde passer. Alors que je saute le dos d'âne ralentisseur à moins de 10 kmh, il me lance :
"Hé, les 10 kmh, ça s'applique aussi à toi."
Je ne sais pas vraiment quel est son problème, à ce type. Il a une barrière, il a ajouté ensuite ce dos d'âne, puis une chicane, puis des marquages au sol géants "10 kmh". Mais quand bien même je roule effectivement à 10 kmh, il rouspète.
Je ne sais vraiment plus comment faire, si ce n'est l'ignorer. Alors qu'en réponse à sa demande infondée je lui réponds "Bonsoir", il me lance une insulte.
Le temps que mon cerveau enregistre sa réplique, je suis déjà un peu loin, en train de filer vers le pont de Marques Avenue, mais je tente tout de même une insulte du même registre, pour voir.
En quelques secondes, les phares de sa voiture s'allument ça démarre assez fort.
Bon, voilà autre chose, maintenant je vais avoir un fou aux trousses en voiture, la nuit dans ce coin désert.
Inutile de jouer les sapins de Noël, extinction des feux, j'éteins tout sur moi (frontale, pectorale/dorsale) et file en direction de Marques Avenue. En roller avec une bagnole au cul, conduite par un gros cinglé manifestement agressif, qui semble agir sur un coup de tête, qui sait ce qui peut arriver ?
Je bifurque plusieurs fois dans la zone commerciale. Plusieurs voitures passent sans que je puisse savoir si la sienne en fait partie. Au bout de quelques minutes, je me place sur le début de ma boucle de 3,28 km, et je commence à enchaîner des tours.
Je garde un rythme assez cool, régulier, d'abord parce que c'est humide, ensuite parce que j'ai prévu un 6h après-demain (j'économise l'explosivité), ensuite parce que mes lombaires me font un peu mal, et enfin, parce que j'observe attentivement ce qui se passe autour de moi, je ne suis pas tranquille. Il y a quand même un fou qui rôde dans le secteur. Mais je rallume mes loupiottes. Je pense que le gars devait s'imaginer que j'allais suivre la piste et non pas venir dans la zone commerciale.
En effet sur la piste il eût été facile pour lui de me poursuivre le long du chemin d'Hauconcourt. Dans la zone commerciale c'est plus délicat, car c'est à sens unique. Et puis il y a d'autres voitures... dont la Gendarmerie, qui patrouille, comme tous les soirs.
Résultat, c'est tout de même un bon roulage de plus de 2h à basse intensité, un exercice qui ne peut être que bénéfique à l'avant-veille d'un 6h.
Les lombaires font moins mal si je penche davantage mon dos. Et si je place mon dos à peu près parallèle à la route, les douleurs disparaissent presque. C'est plutôt quand je me relève que ça fait mal. C'est quand même un peu bizarre (normalement c'est le contraire).

Le mec de l'écluse est apparemment connu de nombreux cyclistes vitesse (dixit mon kiné). Il me dit qu'ils font exprès de passer vite pour le faire chier.

08 Mars 2017
Tentative de sortie roller le matin vite abandonnée : 3°C, sol humide et givré : je dérape dans tous les sens.
Hier soir c’était mouillé. Beaucoup de pluie en ce moment, je ne peux pas rouler.
Exercices de gainage à la maison (position patinage hyper baissée, appui 1 pied, poussée latérale, marche latérale)


06 Mars 2017
Kiné dos : séance 7
Soirée au Skating-Club Lorrain d'Hettange-Grande
Roulage effectif de 20h35 à 21h35, soit 1h à une moyenne estimée à 18 kmh (à cause  des pauses bavardage).
Des croisés et encore des croisés sur un parquet glissant.
(poussière)


05 Mars 2017 (Dimanche)
Roulage en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm.
7°C tôt le matin, vent de Sud poussant à 30 kmh un ciel de nuages sombres, sol mouillé.
À la faveur d'une percée du soleil, ça monte à 10°C, le sol sèche et je tente une sortie vers midi. Le ciel reste menaçant et je sais que ce ride sera de courte durée, aussi je n'embarque qu'un seul litre.
Précaution : j'y vais en voiture au cas où le retour serait humide. Et ce fut le cas.
Le vent est SW, donc aux 3/4 de dos aux allers. Entre 50 et 70 kmh. Et bien que n'étant pas à 100% de dos, ce vent me propulse à des vitesses vertigineuses sans effort.
Mais, prudence, car la piste est encore humide, et à ces vitesses élevées, l'accroche est moindre.
Les retours, c'est une claque énorme contre laquelle il faut progresser sans s'énerver mais avec méthode.
Je n'essaye même pas de trop forcer, ça ne change rien à ma vitesse qui reste minable.
Au 2eme run, des rideaux noirs approchent par l'Ouest, et voilà les premières gouttes.
C'est donc juste 2 runs avant la pluie, dans la bourrasque. Et d'importantes pluies sont prévues pour la soirée.
(6,82 km : parking Hauconcourt - barrière Richemont)
(6,78 km : pont D52 Hauconcourt - barrière Richemont)
Run 1 :
Hauconcourt - Richemont 12h40 à 12h52'30, soit 12'30 pour 6,82 km, soit 32,73 kmh
Richemont - Hauconcourt 12h52'30 à 13h16, soit 23'30 pour 6,78 km, soit 17,31 kmh
Run 2 :
Hauconcourt - Richemont 13h16 à 13h28'10, soit 12'10 pour 6,78 km, soit 33,43 kmh
Richemont - Hauconcourt 13h28'10 à 13h53'10, soit 25' pour 6,82 km, soit 16,36 kmh
Ces moyennes sont parlantes... et avec les ralentissements (chicane Talange, passages sous ponts)... il y a eu des moments de vitesse assez incroyables.
La dernière moyenne est un retour face au vent et sous la pluie. La température repasse à 7°C sans demander son reste.
Total : 27,2 km en 1h13'10, soit 22,30 kmh (ça par contre c'est une moyenne qui ne veut plus dire grand chose).


04 Mars 2017 (Samedi)
Speed endurance en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 123,5 mm + cales 2 mm.
2 runs La Maxe - Thionville AR + 1 run Hauconcourt - Thionville AR
128,14 km de 10h19 à 15h39, soit 5h20, soit 24,02 kmh

7°C tôt le matin, ciel bleu se couvrant par le Sud-Ouest. Puis le ciel reste  carrément couvert et la température monte lentement à 9°C, puis 13°C au soleil, et ça retombe à 9°C sous la pluie.
C'est pas la grande forme, je récupère à peine de 3 jours d'anti-inflammatoires (pour mon dos) qui m'ont mis K.O.
La piste est  bien sèche, mais les forts coups de vent de ces derniers jours ont jeté pas mal de petits branchages sur la piste.
Le vent est de secteur Ouest, environ 20 kmh, hésitant entre WSW et WNW. Vers 13h le soleil tente de percer à travers la couche nuageuse, sans grand succès.
C'est alors qu'au 3eme run, alors que je pointe sur Thionville, une énorme bourrasque se lève, si puissante que j'ai du mal à tenir sur mes rollers.
Le ciel s'obscurcit, des gouttes volent. La Moselle prend des teintes de métal fondu. Le paysage est puissament balayé par des rafales portant poussières, feuilles mortes et autres débris.
L'éolienne d'Illange tourne frénétiquement. Je n'ai jamais été pris dans une telle bourrasque. Le vent est latéral et défavorable. La pluie commence à tomber.
J'avance comme je peux, en courtes foulées très écartées, comme si je montais une côte à 12%. Alors que j'attens ma voiture, la pluie se renforce et tout est immédiatement trempé autout de moi.
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 10h19 à 10h56'30, soit 37'30 pour 15,97 km, soit 25,55 kmh
Thionville - La Maxe : de 10h56'30 à 11h50'15, soit 53’45 pour 23,97 km, soit 26,75 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 11h50'15 à 12h10'30, soit 20’15 pour 8,16 km, soit 24,17 kmh
1 min. de pause ravito à ma voiture (changement de bouteille de boisson isotonique)
Run 2 :
Hauconcourt - Thionville : de 12h11'30 à 12h52, soit 40’30 pour 15,97 km, soit 23,65 kmh
Thionville - La Maxe : de 12h52 à 13h49'20, soit 57'20 pour 23,97 km, soit 25,08 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 13h49'20 à 14h09'30, soit 20’10 pour 8,16 km, soit 24,27 kmh
30 sec. de pause ravito à ma voiture (changement de bouteille de boisson isotonique)
Run 3 :
Hauconcourt - Thionville : de 14h10 à 14h50, soit 40’ pour 15,97 km, soit 23,95 kmh
Thionville - Hauconcourt : de 14h50 à 15h39, soit 49' pour 15,97 km, soit 19,55 kmh
128,14 km en 5h20, soit 24,02 kmh


03 Mars 2017 (Matin)

Kiné dos : séance 6
Kiné le matin - peu de temps pour rouler.
Les lombaires vont mieux, malgré le fait que j’aie quand même beaucoup roulé hier soir.
Mini-roulage le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124 + cales 2 mm.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 4 allers-retours
4 x 2 x 1,63 = 13,04 km, de 06h37’30 à 07h07’30, soit 30 min. pile poil, soit 26,08 kmh
Sol sec, rares zones humides, vent 10 ou 15 kmh environ, froid : +3°C.
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone : Total sortie : 14,2 km.


02 Mars 2017
Tentative de sortie roller le matin vite abandonnée : sol trempé, flaques d'eau géantes et vent de tempête 50 kmh.
On a cette météo depuis lundi (donc 4 jours).
4 jours sans roller ni pompes, c'est dur pour le moral, mais le bon côté est que le dos va un peu mieux.


Le soir, roulage bien soutenu
en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124 mm + cales 2 mm.
sur Boucle Marques Avenue

http://www.openrunner.com/index.php?id=6650890

15 x 3,28 = 49,2 km, de 20h07 à 21h56'30, soit 1h49’30, soit 26,95 kmh
Total sortie : de 19h54 à 22h09'30, soit 2h15'30 pour 49,2 km + 8,166 AR = 57,36 km, soit 25,39 kmh
(dont les 8,166 km AR en 26', soit 18,84 kmh)
De 9°C à 5°C, je ne suis pas assez couvert et je me caille un peu.
Vent 10 à 20 kmh de Sud, sol sec. C'est pas la grande forme, peu d'endurance et les lombaires qui me guettent au tournant, donc j'ose pas forcer.
Chemin d'Hauconcourt inondé.






Total Février 2017

Roller 861,8 km
(total de l’année = 1576,3 km)

Vélo 271 km - Total année : 436 km

28 Février 2017 (Matin)
Réveillé tard (couché tard) - peu de temps pour rouler.
Encore les douleurs lombaires, prise d’anti-inflammatoire Voltarène + paracétamol (quelle merde…)
Mini-roulage le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124 + cales 2 mm.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 5 allers-retours
5 x 2 x 1,63 = 16,3 km, de 06h42’30 à 07h23’30, soit 41 min., soit 23,85 kmh
Sol humide/mouillé, rares zones sèches, ciel chaotique, puissantes bourrasques de vent.
Un patinage court mais bien technique avec ces conditions pas évidentes, bonne tonicité.
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone : Total sortie : 17,4 km.
Le dos semble aller mieux si je ne pompe pas…


27 Février 2017
Kiné dos : séance 5
Soirée au Skating-Club Lorrain d'Hettange-Grande

Grosses douleurs lombaires ! Je vais mettre les pompes en stand by, comme l'année dernière.
Fractionné avec Pascal, retour de Maurice et bonnes rigolades… maxi 3 km
Mise au point logistique 6h de Mt St Aignan

26 Février 2017 (Dimanche)

Speed endurance en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124 mm + cales 2 mm.
3 runs La Maxe - Thionville aller-retour
144,3 km de 10h18 à 16h07, soit 5h49, soit 24,80 kmh

Les douleurs dorso-lombaires de la veille se sont légèrement calmées, mais ça pique par endroits, léger. Ce dimanche matin comme prévu, le ciel est nuageux, il fait +3°C, mais le vent ne s'est pas encore levé.
Le sol semble sec. Je commence à saturer du froid et de la grisaille.
Vivement les belles journées chaudes et ensoleillées...
À 09h00, ça monte à +5°C et des pans de ciel bleu apparaissent. Le vent commence à souffler, le soleil domine.
Le vent était orienté plein Sud, et comme la piste est orientée Sud-Nord, les différences d'allure sont énormes entre les allers et les retours.
L'éolienne d'Illange faisait des efforts pour se dévisser et s'envoler.
Il y a dû y avoir des rafales à 50 kmh, et en moyenne, autour de 35 kmh.
Vent de dos, il y a eu de sacré pointes de vitesse, et qui duraient longtemps. Vent de face, il fallait mettre tout le poids du corps dans le transfert de carres, et insister lourdement pour avancer.
Vers le 3e run, le vent a un peu bifurqué à  l'Ouest, latéralement. Les nuages ont repris possession du ciel, et la température, bien que montée jusqu'à 12°C, était ressentie très fraîche à cause du vent.
En général, les gens s'écartaient du chemin en m'apercevant. En général, mais pas toujours. Vers La Maxe j'ai dû éviter un chien (un basset) qui louvoyait sur la piste tandis que le groupe de gens à qui il appartenait n'en avaient cure.
Lorsque j'osai faire remarquer que ce chien devrait être tenu en laisse (j'entendais implicitement sur la piste), ce groupe de gens s'en émut fortement, vociférant de hauts cris, telle une basse-cour en rut.
N'empêche que mon message a été reçu puisqu'à mon retour sur eux 10 minutes plus tard, ils ont attrapé leur basset par le colier.
La piste en béton d'Uckange, au niveau de la cuvette : vent de dos, c'est un tube de soufflerie, de la bombe. La petite côte en face est avalée comme un tremplin.
Les derniers mètres avant le pont de Richemont sont pas mal non plus.
Il y a donc eu beaucoup d'intensité dans ce ride. J'arrête tôt, car ce n'est pas une course aux kilomètres mais plutôt un entraînement que je ne souhaite pas être traumatisant.
Malgré la brièveté de ce ride, mon dos est vraiment chargé.
Run 1 :

Hauconcourt - Thionville : de 10h18 à 10h50, soit 32' pour 15,97 km, soit 29,94 kmh

Thionville - La Maxe : de 10h50 à 11h54'15, soit 1h04’15 pour 23,97 km, soit 22,38 kmh

La Maxe - Hauconcourt : de 11h54'15 à 12h11'40, soit 17’25 pour 8,16 km, soit 28,11 kmh
1 min. de pause ravito à ma voiture (changement de bouteille de boisson isotonique)
Run 2 :

Hauconcourt - Thionville : de 12h12'40 à 12h44, soit 31’20 pour 15,97 km, soit 30,58 kmh

Thionville - La Maxe : de 12h44 à 13h54'30, soit 1h00'30 pour 23,97 km, soit 23,77 kmh

La Maxe - Hauconcourt : de 13h54'30 à 14h12'20, soit 17’50 pour 8,16 km, soit 27,45 kmh
1 min. de pause ravito à ma voiture (changement de bouteille de boisson isotonique)
Run 3 :

Hauconcourt - Thionville : de 14h13'20 à 14h46'30, soit 33’10 pour 15,97 km, soit 28,89 kmh

Thionville - La Maxe : de 14h46'30 à 15h48, soit 1h01'30 pour 23,97 km, soit 23,38 kmh

La Maxe - Hauconcourt : de 15h48 à 16h07, soit 19’ pour 8,16 km, soit 25,76 kmh
144,3 km en 5h49, soit 24,80 kmh


25 Février 2017 (Samedi)
Hier intense fatigue générale, alors que je n'ai roulé qu'une seule fois (jeudi matin)
À cause des lombaires. Ce matin toujours les mêmes douleurs.
0°C à 06h00, épais brouillard, sol humide. Idem à 08h30. À 11h00, la température monte péniblement à +1°C, mais le ciel reste désespérément plombé par la grisaille.
Vérification de la piste au parking d'Hauconcourt ; le sol est trempé. J'annule le roller, et je me tâte pour du vélo...
Vieux Peugeot route cadre acier 15 kg qui déraille...
Et c'est parti pour un roulage pépère à vélo, car je ne peux pas forcer sur grand plateau sinon ça déraille. Du coup la plupart du temps je suis sur le petit plateau et je mouline.
La route est mi-sèche mi-humide. Je prends la D2 jusqu'à Lutange, où la haute antenne se perd dans le brouillard.
Ensuite je continue sur la D2 puis je bifurque sur la D56 vers Metzeresche et Metzervisse (sacré nom, ça pourrait être un nom de société :
"Metz-Service"), puis je prends la D60, la D118c, Inglange, et là il y a un sacré relief, ça grimpe à plus de 12%, puis je bifurque encore et encore, jusqu'à faire demi-tour.
Le ciel se dégage et le soleil sort, la température monte, la route sèche.
5 km avant la fin je me fais rattraper par un jeune en vélo course sur le plat puis je le distance en moulinant dans une côte.
On bavarde un peu : dans un anglais approximatif : il est Polonais, chauffeur de camion, garé à Ennery Euro-Transit, et c'est juste sa deuxième sortie vélo de l'année.
Je rentre, prends une douche et me prépare pour faire du roller.
Vélo de 12h17 à 14h43, soit 2h26 pour environ 55 km.


Pour le roller, ce sera une sortie simple (sans voiture), j'embarque juste une gourde de boisson isotonique et une autre dans un petit sac à dos (cette précaution s'avèrera inutile).
Le soleil est magnifique et je suis encore chaud du vélo et de la douche, mais alors que je franchis le pont Barbier, finalement, j'ai vraiment trop froid (il ne fait que 6 ou 7°C et il y a un petit vent).
Demi-tour pour mettre une veste.

Cette mini sortie m'a pris 10 min. Ensuite quand je repars avec une veste, là c'est la bonne.
J'atteins la piste à 15h40, et je constate qu'elle n'est que partiellement sèche, donc je décide de faire des allers-retours Hauconcourt-Richemont car je n'ai pas envie de tester les endroits difficiles de cette piste humide.
4 allers-retours Hauconcourt-Richemont, avec vent favorable aux allers, mais les lombaires me font mal.
On dirait que le vélo puis le roller c'est pas top pour le dos... Mais bon de toutes façons en ce moment tout me fait mal au dos.
Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124 mm + cales 2 mm.
J'y vais fort dans un sens, et récup dans l'autre. Au 2e run, speed contre vélo course.
Je l'ai largué loin derrière car il n'a pas soutenu l'effort très longtemps. Si ça avait été un gars tout frais, je pense que c'est lui qui m'aurait mis derrière.
Mais bon, je prends ce que je trouve. Sur le retour, j'y vais cool, et on se croise (j'ai dû lui mettre 500 mètres sur un speed 4 km)
Parfois ça dérappe en fin de poussée sur la piste humide. Il y a un petit vent de SSW, environ 15 kmh.
Finalement au bout de 2 heures, je n'ai plus mal au dos, va comprendre !
Run 1 :
Hauconcourt - Richemont 15h40 à 15h54'15, soit 14'15 pour 6,78 km, soit 28,54 kmh
Richemont - Hauconcourt 15h54'15 à 16h11'45, soit 17'30 pour 6,78 km, soit 23,24 kmh

Run 2 :
Hauconcourt - Richemont 16h11'45 à 16h25'30, soit 13'45 pour 6,78 km, soit 29,58 kmh
Richemont - Hauconcourt 16h25'30 à 16h42'50, soit 17'20 pour 6,78 km, soit 23,46 kmh

Run 3 :
Hauconcourt - Richemont 16h42'50 à 16h57'15, soit 14'25 pour 6,78 km, soit 28,21 kmh
Richemont - Hauconcourt 16h57'15 à 17h14'50, soit 17'35 pour 6,78 km, soit 23,13 kmh

Run 4 :
Hauconcourt - Richemont 17h14'50 à 17h29, soit 14'10 pour 6,78 km, soit 28,71 kmh
Richemont - Hauconcourt 17h29 à 17h45'30, soit 16'30 pour 6,78 km, soit 24,65 kmh
Total : 6,78 x 8 = 54,24 km, de 15h40 à 17h45'30, soit 2h05'30, soit 25,93 kmh
+ AR Rond-Point pont Barbier 2 km, + AR maison 5 km, sortie totale de 15h16 à 17h53'45, soit 2h37'45 pour 54,24 + 7 = 61 km.



24 Février 2017
Kiné dos : séance 4

23 Février 2017 (Matin)
Fractionné le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124 + cales 2 mm.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 8 allers-retours
8 x 2 x 1,63 = 26,08 km, de 06h15 à 07h17’45, soit 1h03’30, soit 24,64 kmh
Environ 10 secondes de récup à chaque demi-tour.
Donc au total 15 x 10 sec. de récup = 2’30 de récup.
Et donc roulage des 26,08 km en 1h01 soit 25,65 kmh
Soit 1 aller-retour en 7’38 (pour 2 x 1,63 km = 3,26 km, soit 25,62 kmh)
Je fais mes allers vent défavorable + côte en 4’50 pour 1,63 km, soit 20,23 kmh
Et mes retours vent favorable + descente en 2’50 pour 1,63 km, soit 34,51 kmh
Attention tout de même il y a un ralentissement en plein milieu : Stop et risque de sortie de véhicules.
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone : Total sortie : 27,24 km.
Enfin un matin patinable (toute cette semaine : pluie et sol trempé)
Mais le vent est resté très fort (entre 40 et 50 kmh), doux, 8°C, nuageux. Sol mi-sec, mi-humide.
L’humidité partielle rend l’asphalte glissant, surtout à haute vitesse vent de dos.
Excellente tonicité mais j’ai passé tout le début de semaine avec une grosse douleur lombaire
(pas à cause des 250 km à 25 kmh du WE, mais à cause de mauvais exercices du dos chez le kiné.)


20 Février 2017
Kiné dos : séance 3
Exercices relever dos (muscles sur épine dorsale) assez durs ce matin avec la fatigue.

Et maintenant, on dirait bien qu'on va avoir 1 semaine de pluie !
Soirée au club roller d'Hettange Grande, au gymnase :
quelques tours en croisés, tranquille et pas de douleurs lombaires. maximum 3 km.
J’étais crevé après ce WE de speed-endurance, mais ça va mieux en soirée, ça me fait un peu de déroulage.


19 Février 2017 (Dimanche)
Speed endurance en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124 mm + cales 2 mm.
3 runs La Maxe - Thionville aller-retour
144,3 km de 11h30 à 17h15, soit 5h45, soit 25,09 kmh

Le speed endurance d'hier a laissé des traces. Je ne crois pas pouvoir réussir la même moyenne aujourd'hui.
Il fait très froid tôt le matin, négatif (-2°C), ciel dégagé, calme et sec. Ce sera une grande journée ensoleillée. Je prends donc tout mon temps le matin, afin de continuer à me reposer au maximum.
Je fais même une petite sieste en fin de matinée.
Quand je me réveille, le soleil illumine le ciel, tout est brillant. Je prends un petit repas et j'y vais.
Il ne fait que 4°C au départ, donc short OK, mais je garde la veste et le bonnet.
Aujourd'hui le vent est de secteur Ouest et passe son temps à hésiter entre WSW et WNW. Le long d'une piste orientée SN, cela a son importance !
Aujourd'hui la météo fait le contraire d'hier : ça commence tout bleu et ça finit nuageux. La veste est donc indispensable, et à aucun moment je ne sens la moindre sueur me gêner.
C'était donc un parfait équilibre thermique.
Je sais qu'aujourd'hui je devrais croiser Sanglier et quelques patineurs du club d'Hettange, on va voir... C'est un dimanche et il y a pas mal de monde.
Le premier run se déroule à merveille, et je sens la température monter jusqu'à frôler la limite de transpiration sans toutefois jamais l'atteindre.
Au deuxième run, c'est là que je croise Sanglier, sur la ligne droite de la piste Thionville - Illange, alors que j'ai un bon vent favorable.
Mais la rando prévue est réduite à 2 patineurs, dont Sanglier. Vraiment, les gens ont du mal à se motiver. Je leur lance au passage que je les rattrape au retour !
Je dois faire encore 2 km jusqu'à mon demi-tour, puis je force contre un vent qui se renforce, et finalement je les rattrape entre Uckange et Richemont, avant le pont de l'A31 à environ 8 km de mon demi-tour.
Un peu de calcul :
Il m'a fallu au total, 10 km pour les rattraper. À 25 kmh de moyenne, j'ai parcouru ces 10 km en 24 minutes. Pendant ces 24 minutes, eux parcouraient 6 km, (c'est-à-dire les 8 km depuis mon point de demi-tour, moins les 2 km pour atteindre mon point de demi-tour) soit 15 kmh.
Et effectivement, il m'a bien semblé que Sanglier aujourd'hui accompagnait un grand débutant !
Plus loin, vers Mondelange, une drôle de chute sans gravité : alors que j'aborde un passage sous un pont, 2 parents s'écartent pour me laisser passer, mais ils ont laissé derrière eux leurs 2 enfants (très jeunes, dans les 4 ans) à vélo qui eux occupent tout le passage. Alors dans ces cas-là moi direct je me sacrifie : je tente d'escalader le talus herbeux sur ma gauche et fais un roulé-boulé dans l'herbe.
Zéro bobo, mais j'ai un peu envie d'engueuler les parents. Pas les marmots qui n'ont ni l'âge ni aucune raison de se préocupper de quoi que ce soit, et c'est normal.
Bien sûr comme je n'ai pas même une égratignure, l'effet adrénalinogène ne se fait pas attendre et je repars de plus belle.
Mais c'est compter sans les chiens non tenus, les chiens tenus mais qui veulent me bouffer, les malentendants, les sourds à mes appels (attention !), les congrégations dominicales progressant péniblement le long de la piste et occupant toute la largeur de celle-ci, en débordant des deux côtés.
En dépit de ces aléas, je parviens à boucler mon deuxième run en un temps honorable.
Le troisième run est là pour me rappeler que 25 kmh de moyenne, seul contre le vent, pendant 5 heures et plus, eh bien... ça pique, ça crame.
Les beaux mouvements des super patineurs sont dans ma tête, je calque mon allure sur ce schéma, tant bien que mal. Je n'ai pas de musique dans les oreilles, je cherche mon inspiration ailleurs.
Dans ma foulée, dans mon rythme, et au passage des jolies silhouettes.
Troisième run accompli, mission accomplie, j'ai les 25 kmh, de justesse. ça va, ça va. Hier il y a bien eu ces 110 km à 25,3 kmh ? Oui. ça va. Je peux dormir tranquille ce soir.
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 11h30 à 12h03, soit 33' pour 15,97 km, soit 29,03 kmh
Thionville - La Maxe : de 12h03 à 13h02, soit 59’ pour 23,97 km, soit 24,37 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 13h02 à 13h21, soit 19’ pour 8,16 km, soit 25,76 kmh
30 sec. de pause ravito à ma voiture (changement de bouteille de boisson isotonique)
Run 2 :
Hauconcourt - Thionville : de 13h21'30 à 13h57'30, soit 36’ pour 15,97 km, soit 26,61 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h57'30 à 14h58'30, soit 1h01 pour 23,97 km, soit 23,57 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 14h58'30 à 15h17'30, soit 19’ pour 8,16 km, soit 25,76 kmh
30 sec. de pause ravito à ma voiture (changement de bouteille de boisson isotonique)
Run 3 :
Hauconcourt - Thionville : de 15h18 à 15h54, soit 36’ pour 15,97 km, soit 26,61 kmh
Thionville - La Maxe : de 15h54 à 16h54'30, soit 1h00'30 pour 23,97 km, soit 23,77 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 16h54'30 à 17h15, soit 19’30 pour 8,16 km, soit 25,10 kmh
144,3 km en 5h45, soit 25,09 kmh


18 Février 2017 (Samedi)
Speed endurance en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124 mm + cales 2 mm.
109,84 km de 12h28 à 16h47'40, soit 4h19'40, soit 25,38 kmh

J'arrive au point d'usure où je pourrais virer les cales, mais je vais encore les garder pour ce Week-end.
Hier averses, giboulées, et repos. La semaine a été bien exploitée pour l'entraînement :
mardi-mercredi-jeudi, 3 sorties très tôt le matin, 3 marathons fractionnés.
Aujourd'hui sol sec tôt le matin, 6°C, calme, un brouillard s'étend vers 07h30 à travers lequel on distingue quand même le bleu du ciel.
Le sol est sec mais partiellement humide sur les routes, en revanche j'ai pu voir que la piste était totalement humide.
Je ne me presse donc pas, j'attends que ça sèche un peu. Aujourd'hui ce ne sera pas un roulage pépère, ni un mini speed. Ce sera un 100 bornes à fond, le premier de l'année.
Les débris végétaux sont encore bien présents sur Richemont - Uckange, mais réduits en miettes, avec des passages en ornières, grâce aux VTT, donc ça passe.
Finalement là où c'est le plus sale c'est vers La Maxe, une zone qui n'est jamais entretenue.
À Hauconcourt, la haie a été élaguée proprement. Les travaux sur berges sont terminés, et l'enrobé a été refait sur 10 mètres. Les barrières de chantier sont encore là mais elles ont été poussées pour permettre le passage. Il y a encore un tas de sable au milieu de la piste et une barrière couchée au sol.
Les nuages sont nombreux mais le soleil s'impose peu à peu dans la journée. J'ai compté là-dessus, en étant habillé du strict minimum : short running, 2 T-shirts, un bonnet. Les 8 à 9 degrés à l'ombre (et sûrement autour de 12°C au soleil) sont à la limite de ce que je peux gérer. Aussi, c'est un speed, pas une rando pépère, donc j'ai la carburation interne qui marche à fond.
Le vent était de SW, l'éolienne d'Illange tournait très lentement, la surface de l'eau était irisée. ça devait souffler dans les 20 kmh.
Pas mal de monde sur la piste, vélos course, VTT, CàP, et même quelques rollers.
Je vais également bien rouler demain, avec une journée qui s'annonce très ensoleillée, aussi je me contente de 110 km à fond ce qui est déjà pas mal : en effet vers les 10 derniers km, je sens une accumulation lactique dans mes quadris, normal pour une reprise du speed endurance.
Bu 2 litres de boisson isotonique et mangé un peu de pain complet - miel et raisins secs - amandes.
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 12h28 à 13h04, soit 36' pour 15,97 km, soit 26,61 kmh
Thionville - La Maxe : de 13h04 à 14h00'30, soit 56’30 pour 23,97 km, soit 25,45 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 14h00'30 à 14h19'30, soit 19’ pour 8,16 km, soit 25,76 kmh
30 sec. de pause ravito à ma voiture (changement de bouteille de boisson isotonique)
Run 2 :
Hauconcourt - Thionville : de 14h20 à 14h56, soit 36’ pour 15,97 km, soit 26,61 kmh
Thionville - La Maxe : de 14h56 à 15h54, soit 58’ pour 23,97 km, soit 24,79 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 15h54 à 16h14'30, soit 20’30 pour 8,16 km, soit 23,88 kmh
2 min. de pause ravito à ma voiture, beaucoup trop long, c'était inutile, vu le peu de km qui me restait à faire. Mais j'ai hésité.(changement de bouteille de boisson isotonique et je reprends des tartines de pain complet au miel.)
Bon c'est pas grave , cette pause inutile, c'est juste un handicap, un imprévu, ça arrive.
Run 3 :
Hauconcourt - Richemont De 16h16'30 à 16h32'30, soit 16' pour 6,82 km, soit 25,57 kmh
Richemont - Hauconcourt De 16h32'30 à 16h47'40, soit 15'10 pour 6,82 km, soit 26,98 kmh
Total : 96,2 km + 13,64 km = 109,84 km en 4h19'40 km, soit 25,38 kmh


17 Février 2017
Kiné dos : séance 2
Abdos crunch assez délétères... Le kiné ne semble pas avoir bien identifié la zone de douleur.


16 Février 2017 (Matin)
Fractionné le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124,5 + cales 2 mm.
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 13 allers-retours
C’est mon 3eme matin de fractionné, et ça se passe très bien.
1 seul entrainement par jour pour l’instant, le temps que les lombaires aillent mieux et que les températures en journée soient plus clémentes.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
13 x 2 x 1,63 = 42,38 km, de 05h42’30 à 07h21 pile, soit 1h38’30, soit 25,81 kmh
C’est 5 sec. de plus qu’hier, mais les conditions étaient plus mauvaises :
Un petit vent genre 5 à 10 kmh, un brouillard assez dense par -1°C, et un sol humide par endroits.
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone :
Total sortie : 43,5 km.


Inscription en cours pour les 6h de Mont Saint Aignan
Parcours openrunner : 1,517 km, 17 mètres de dénivelé.
À comparer avec les 19 mètres de dénivelé que j'avais sur ma boucle de 3 km à Marly. Attention, ça use.
http://www.openrunner.com/index.php?id=7043078


15 Février 2017 (Matin)
Fractionné le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124,5 + cales 2 mm.
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 13 allers-retours (idem qu’hier avec 1 tour de plus)
Hier soir j’aurais pu aller rouler, mais la sagesse m’a dit : va au pieu.
Les lombaires vont de mieux en mieux (tant que j’évite les croisés en salle…)
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
13 x 2 x 1,63 = 42,38 km, de 05h32 à 07h10'25, soit 1h38’25, soit 25,83 kmh (un poil mieux qu’hier)
C’est donc une bonne moyenne (car c’est un fractionné, environ 3’30 à fond, 10 secondes de repos)
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone :
Total sortie : 43,5 km.
Froid : -1°C, vent faible 5 kmh, sol sec, quelques traces d’humidité. Bien reposé !


14 Février 2017 (Matin)
Fractionné le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124,5 + cales 2 mm.
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 12 allers-retours
À fond quand je peux (quelques intersections dangereuses), récup aux demi-tours.
Les demi-tours font baisser la moyenne générale. Je commence doucement à 4 min. au 1,63 km
puis je monte à 3’30. Les douleurs lombaires bizarrement s’atténuent après 45 min. de chauffe.
Mais ça reste ensuite bien chargé dans la journée.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
12 x 2 x 1,63 = 39,12 km, de 05h34’30 à 07h05'50, soit 1h31’20, soit 25,69 kmh
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone :
Total sortie : 40,28 km.
Froid : -1°C, vent faible 5 kmh, sol bien sec. Peu dormi.


13 Février 2017
Kiné dos : séance 1
Soirée au club roller d'Hettange Grande, au gymnase :
quelques tours en croisés mais vives douleurs lombaires. Le parquet du gymnase est tout neuf mais pas entretenu : poussière : pas d'accroche, ça dérape beaucoup en virage/croisés.
maximum 5 km.
Le matin j'avais ma première séance kiné de l'année. Le bénéfice ne sera perceptible qu'au bout de quelques semaines…


12 Février 2017 (Dimanche)

Sortie vélo Peugeot cadre acier 15 kg.
157,1 km
5°C, couvert, pluie le matin. Hier samedi, averses toute la journée, repos, cinoche avec mes filles.
Aujourd'hui, temps très humide, il pleut tôt le matin, 5°C, couvert, petit vent de Nord.
En sortant d'Ennery, après Chailly, je chope la D2 et la suis jusqu'à Koenigsmacker.
Puis D654 où je chope la D62 pour Malling. Ensuite D64 jusqu'à Shengen, où je bifurque sur la piste cyclable allemande, pour aller à Besch, au cimetière.
En effet j'ai largement sous estimé mes besoins en eau, et j'espère que le robinet d'eau du cimetière de Besch n'a pas été fermé à cause du gel.
J'arrive au Cimetière de Besch au bout de 54 km de vélo.
Hélas, si, il est fermé. Pas grave, je décide d'aller jusqu'à Temmels : leur robinet d'eau du Burgerhauss est toujours ouvert.
Je roule sur la piste allemande jusqu'à Nennig où je prends le pont pour Remich, puis roule sur la route du vin jusqu'à Grevenmacher, où je reprends le pont puis atteins Temmels 3 km plus loin.
Et, en effet, le robinet d'eau du Burgerhauss est ouvert, ce qui me permet de refaire le plein : je remplis mes 2 gourdes de 650 ml.
J'aurai donc fait l'aller avec de la boisson isotonique, et le retour à l'eau simple.
Le retour est plus classique, plus simple, plus court. Je reste sur la route du vin, puis D64 frontière, D1, Thionville, maison.
À noter d'importants travaux sur la N10 au Luxembourg entre Machtum et Ahn: environ 5 km de piste cyclable sont en train d'être aménagés.
À Grevenmacher avait lieu un cross, beaucoup de monde, beaucoup d'enfants en train de courir.
Le vent était Nord, je l'ai de dos au retour mais je ne peux pas trop forcer : dès que j'appuie un peu, ça déraille.
Depuis que j'ai fait changer l'axe de pédalier, ça déraille. L'axe est un peu plus large que l'ancien, le dérailleur de plateau a tendance à ramener la chaine en dedans.
Et quand je force, la chaine râcle et saute, à tel point que j'ai vraiment peur de la casser.
Donc roulage cool avec de nombreuses pauses "remettre la chaîne en place".
La journée a commencé sous la pluie et se termine avec un grand ciel bleu, soleil, sol sec et 7°C.
De 10h45 à 17h18, soit 6h35 pour 157,1 soit 23,86 kmh
Ennery - Temmels à 14h22, soit 3h37 pour 83,7 km soit 23,14 kmh
Temmels - Ennery à 17h18, soit 2h56 pour 73,4 km soit 25.02 kmh


10 Février 2017 (Matin)
Fractionné le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124,5 + cales 2 mm.
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 7 allers-retours
À fond dans le faux plat montant, déroulage en redescendant. Le faux plat se termine par une petite côte, ça termine donc dans le dur.
Meilleur temps 3’26 pour 1,63 km, soit 28,48 kmh
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
7 x 2 x 1,63 = 22,82 km, de 06h09 à 07h03'30, soit 54’30, soit 25,12 kmh
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone :
Total sortie : 23,98 km de 06h07 à 07h05’30.
Froid : 1°C, vent latéral 10 à 15 kmh, sol bien sec.
Peu dormi, fatigue, repos prévu demain samedi (pluie).


09 Février 2017 (soir)

Speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124,5mm + cales 2 mm.
Après le roulage 45 km du matin, speed le soir (la forme revient, mais samedi pluie, repos.)
Boucle Marques Avenue : 10 tours

http://www.openrunner.com/index.php?id=6650890

10 x 3,28 = 32,8 km, de 20h25’30 à 21h37'30, soit 1h12’, soit 27,33 kmh
Total sortie : de 20h14 à 21h51'30, soit 1h37'30 pour 32,8 km + 8,166 AR = 40,96 km, soit 25,20 kmh
(dont les 8,166 km AR en 25'30, soit 19,21 kmh
Les routes sont merveilleusement sèches, mais il fait froid (entre 2°C et 1°C) et le vent de Nord est fort (20 à 30 kmh),ciel couvert.
Je croise sans douleur, la vitesse revient, mais il me faut environ 40 minutes pour être chaud et ne plus sentir toute la charge dorso-lombaire.
Lundi, première séance de kiné prévue, puisque l'ostéo a montré ses limites.


09 Février 2017 (Matin)
Roulage le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124,5 + cales 2 mm.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
Lever tôt à 04h20 afin de rouler.
Les lombaires vont mieux ce matin. Je fais mes pompes très à plat au sol et très droit et ça soulage.
Ce matin les routes sont sèches mais la piste est humide : c’est le monde à l’envers !
Cela s’explique par le fait que le sel a maintenant disparu des routes, la circulation automobile a séché les chaussées, tandis que la piste, en bordure de rivière, est restée humide.
Par endroits il y a même du givre (ça dérappe).
La batterie de ma lampe pectorale est faible, ça n’éclaire pas assez : prudence…
Froid : +1°C, vent 10 à 15 kmh de Nord. Je croise puis ratrappe à nouveau un gars qui va au boulot en VTT.
C’est courageux, écologique, sain : ça lui fait 2 x 9 km par jour par la piste (au lieu de 2 x 12 km par la route en bagnole…)
Le total de la sortie : de 05h10 à 07h13, soit 2h03 pour (6 x 6,78 + 5 = 45,68 km), soit 22,28 kmh
Détail des moyennes :
1) Hauconcourt - Richemont De 05h18 à 05h35’50, soit 17'50 pour 6,78 km, soit 22,81 kmh
2) Richemont - Hauconcourt De 05h35’50 à 05h52'50, soit 17' pour 6,78 km, soit 23,92 kmh
3) Hauconcourt - Richemont De 05h52'50 à 06h12, soit 17'10 pour 6,78 km, soit 23,69 kmh
4) Richemont - Hauconcourt De 06h12 à 06h29'20, soit 17'20 pour 6,78 km, soit 23,46 kmh
5) Hauconcourt - Richemont De 06h29'20 à 06h48'10, soit 17'50 pour 6,78 km, soit 22,81 kmh
6) Richemont - Hauconcourt De 06h48'10 à 07h05’10, soit 17' pour 6,78 km, soit 23,92 kmh


07 Février 2017 (Matin)

Roulage en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124,5mm + cales 2 mm.
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 1 aller-retour

2 x 1,63 = 3,26 km, de 06h04 à 06h12, soit 8 min., soit 24,45 kmh
Mais c'est trop humide (restes de salage) à mon goût, je me rabats sur la piste :
Hauconcourt - Richemont De 06h20'30 à 06h36'15, soit 15'45 pour 6,78 km, soit 25,82 kmh
Richemont - Hauconcourt De 06h36'15 à 06h52'30, soit 16'15 pour 6,78 km, soit 25,03 kmh
La piste est humide, mouillée par endroits, avec de rares zones sèches. Doux, environ +6°C, peu ou pas de vent.
Malgré cela, bonne vitesse de croisière et bonne accroche.
Mais la pluie commence alors que je suis à Richemont, je me dépêche de rentrer.
Le sol est rapidement trempé.
Total de la sortie : de 06h02 à 06h59'45, soit 57'45 pour (3,26 + 5 + 13,56 = 21,82 km), soit 22,67 kmh (pont Barbier très glissant)


05 Février 2017 (Dimanche)

Sortie vélo Peugeot cadre acier 15 kg.
J'ai mis des tampons freins neufs, ça freine super et du coup je suis assez motivé pour un 6 heures.
3°C tôt le matin, sol mouillé, pas de vent. La grippe va mieux grâce aux médicaments, mais je n'arrive pas à rester à la maison : il faut que je bouge.
Petite pluie vers 07h30 mais rien de bien méchant.
Je décolle à 09h53, équipé pour un 6heures. ça roule très bien jusqu'à la jonction D1 - D64 (juste avant Gavisse) mais là je déraille, et je remarque alors que mon plateau de pédalier a un jeu énorme : il bouge de droite à gauche, ce qui provoque les déraillements.
Je m'arrête sur la D64 et analyse la situation : peut-être qu'en resserrant les 2 boulons de chaque côté du pédalier... mais la seule clé que j'ai est 12/13 plate, alors qu'il faudrait une clé à pipe de 16. Je me dis que je n'ai plus qu'à continuer jusqu'à Gavisse, peut-être y trouverai-je un paysan sympa et outillé. Après avoir demandé en vain à plusieurs personnes et sonné à des portes demeurant fermées, finalement, un vieux paysan se pointe, et je lui explique le truc. Il va chercher dans son atelier et revient avec une clé à pipe de 16 plus un tournevis. Pendant que je bloque d'un côté, il serre de l'autre. Peine perdue, les boulons sont déjà bien serrés. Le mal est ailleurs : à l'intérieur de l'axe du pédalier où ça a pris du jeu. "C'est foutu", me dit-il. Bon, après l'avoir bien remercié, je m'en retourne à la maison, en évitant de trop appuyer sur ce pédalier tout branlant, en évitant aussi la danseuse car je n'ai pas envie de dérailler ou pire, casser la chaîne en pleine côte.
La pluie se renforce et quand je rentre, je suis trempé jusqu'aux os. Un bon gros nettoyage m'attend, ainsi qu'un repos cette fois, inévitable.
De 09h53 à 12h30, soit 2h37 pour 29,5 km x 2 = 59 km, soit 22,54 kmh
Environ 20 minutes de pause. Sans ces pauses : 2h17, soit 25,83 kmh.



04 Février 2017 (Samedi)

Roulage le matin en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124,5 + cales 2 mm.

http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
La grippe me fatigue : mal au crâne, courbatures, nez qui coule ; j'ai traité ça avec un peu d'anti-inflammatoire et ça va mieux.
Pluie prévue aujourd'hui : je compte me faire 2h avant la pluie.
Le sol est trempé, mais je suis surpris par les progrès que j'ai fait en patinage sur route mouillée.
J'appuie assez pour rester au-dessus des 23 kmh, mais pas assez pour dépasser les 25 kmh.
De toutes façons mon état ne me permet pas de trop monter en cardio (tension faible).
Joli lever de soleil avec nuages roses, puis ça se couvre. Le vent qui était discret au début se renforce (ESE) jusqu'à 20 kmh, et je termine la dernière demi-heure sous la pluie et dans le vent par +5°C.
L'après-midi, c'est assez tempétueux.
Le total de la sortie : de 07h30 à 10h01'45, soit 2h31'45 pour (8 x 6,78 + 5 = 59,24 km), soit 23,42 kmh
Détail des moyennes :
1) Hauconcourt - Richemont De 07h39 à 07h56, soit 17' pour 6,78 km, soit 23,92 kmh
2) Richemont - Hauconcourt De 07h56 à 08h13'10, soit 17'10 pour 6,78 km, soit 23,69 kmh
3) Hauconcourt - Richemont De 08h13'10 à 08h29'45, soit 16'35 pour 6,78 km, soit 24,53 kmh
4) Richemont - Hauconcourt De 08h29'45 à 08h46'40, soit 16'55 pour 6,78 km, soit 24,04 kmh
5) Hauconcourt - Richemont De 08h46'40 à 09h03'30, soit 16'50 pour 6,78 km, soit 24,16 kmh
6) Richemont - Hauconcourt De 09h03'30 à 09h20, soit 16'30 pour 6,78 km, soit 24,65 kmh
7) Hauconcourt - Richemont De 09h20 à 09h36'10, soit 16'10 pour 6,78 km, soit 25,16 kmh
8) Richemont - Hauconcourt De 09h36'10 à 09h53'20, soit 17'10 pour 6,78 km, soit 23,69 kmh


02 Février 2017

Roulage le soir en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124,5 + cales 2 mm.

http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
Après les exercices de gainage du matin, les muscles sont un peu douloureux.
J'ai chopé un rhume qui me file des courbatures partout. J'essaye d'évacuer ça en roulant.
Il a fait jusqu'à 10°C aujourd'hui, et 7°C le soir. Les rues sont restées salées et glissantes malgré les dernières pluies.
La piste est humide, la Moselle est encore couverte de multiples petits icebergs.
J'essaye la boucle Marques Avenue, mais c'est trop glissant alors je me rabats sur la piste.
Le total de la sortie : de 20h29'30 à 22h07'30, soit 1h38 pour (27,12 + 5 + 3,28 + 1 = 36,4 km), soit 22,28 kmh
Détail des moyennes :
1 tour Marques Avenue : De 20h43 à 20h51'10, soit 8'10 pour 3,28 km, soit 24,09 kmh
Je quitte la boucle Marques Avenue à 20h51'10 et arrive au pont de Richemont à 21h06'30 mais là je ne connais pas le kilométrage exact, donc pas de moyenne.
Richemont - Hauconcourt De 21h06'30 à 21h24, soit 17'30 pour 6,78 km, soit 23,24 kmh
Hauconcourt - Richemont De 21h24 à 21h41'40, soit 17'40 pour 6,78 km, soit 23,02 kmh
Richemont - Hauconcourt De 21h41'40 à 21h59'15, soit 17'35 pour 6,78 km, soit 23,13 kmh

01 Février 2017
Temps très humide : le sol est toujours mouillé.
Exercices de gainage (position patinage, saut sur 1 pied, fléchi)
Pompes hyper basses, gainage ceinture abdominale.



Total Janvier 2017


Roller 714,4 km
(total de l’année = 714,4 km)
Vélo 165 km


30 Janvier 2017
Indoor en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124,5 + cales 2 mm.
Pluie ininterrompue depuis 1 jour, +7°C.
Skate Club Lorrain, Gymnase, Hettange-Grande.
Je retrouve avec grand plaisir 2 têtes connues et découvre quelque 10 autres.
Le parquet a été refait à neuf l'année dernière : c'est un billard.
Un peu glissant en virage, mais une bonne vitesse est néanmoins possible.
Beaucoup de tours de 20h45 à 22h15. Environ 1h speed à fond et 30 min. cool/repos.
Des croisés prudents au début puis les minutes passent et je gagne en confiance, avec de bons speeds vers la fin. Me suis bien cramé les cuisses !
Exercice technique et mettant en action le gainage.
Min 20 km, max. 25 km, 20 km comptabilisés.

29 Janvier 2017 (Dimanche)
Il a plu la nuit : sol mouillé le matin, +4°C, ciel dégagé, peu nuageux, peu ou pas de vent.
Ensuite dans la journée ça ne sèche pas vraiment : repos, balade à pieds.

28 Janvier 2017  (Samedi)

Petit speed en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 124,5 + cales 2 mm.

http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
Je suis avec mes filles : peu de temps pour moi. Un mini speed express :
Très nuageux, vent quasi nul. Excellente tonicité, mais lombaires bien chargées...
2 runs Hauconcourt - Richemont d'une régularité parfaite, puisque je boucle les 4 demi-runs en 14 minutes pile (pour 6,78 km, soit 29,05 kmh.)
A noter le franchissement des barrières chicannes de l'écluse de Talange qui constitue un ralentissement notable.
2 x 2 x 6,78 = 27,12 km de 16h04 à 16h13'55, soit 55'55, soit 29,10 kmh
Par contre évidemment le trajet jusqu'à la maison est plus lent.
Le total de la sortie : de 15h57 à 17h08, soit 1h11 pour (27,12 + 5 = 32,12 km), soit 27,14 kmh
Donc les 5 km AR maison en 15'05, soit 19,88 kmh
Détail des moyennes :
Hauconcourt - Richemont De 16h04 à 16h18, soit 14' pour 6,78 km, soit 29,05 kmh
Richemont - Hauconcourt De 16h18 à 16h32, soit 14' pour 6,78 km, soit 29,05 kmh
Hauconcourt - Richemont De 16h32 à 16h46, soit 14' pour 6,78 km, soit 29,05 kmh
Richemont - Hauconcourt De 16h46 à 16h59'55, soit 13'55 pour 6,78 km, soit 29,23 kmh


27 Janvier 2017 (Matin)
Roulage (très) matinal en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues MPC Black Magic XXF usées en 122 + cales 2 mm
Me suis levé à 04h30 pour bien rouler ce matin. Mon thermomètre dehors à la fenêtre indique -4°C,
mais plus tard en démarrant ma voiture je vois -6°C, puis -4,5°C sur Richemont (A31)
Le vent est faible, maxi 5 kmh. La Moselle canalisée est prise par les glaces, une péniche passe en fracassant tout sur son passage.
C’est un exercice intéressant que de se confronter à pareille température de bon matin, surtout pour un bon 40 bornes.
C’est bien entendu un patinage aux loupiottes, et fort heureusement cette portion de piste est propre et sèche.
De 05h33 à 07h21’35, soit 1h48’35 pour 3 x 2 x 6,78 = 40,68 km, soit 22,47 kmh
Mais 1 pause 3 minutes (besoin naturel !) Je me gêle un peu le bout des doigts et des orteils…
Total sortie :
De 05h24 à 07h31, soit 2h07 pour 40,68 + 5 = 45,68 km, soit 21,58 kmh
(en fait ces 5 km de trajet pour la maison sont réalisés à l vitesse de 16,28 kmh ! (Le pont Barbier en métal est givré : franchissement à 2 kmh)
Détail des moyennes:
Run 1

Hauconcourt - Richemont De 05h33 à 05h50'20, soit 17'20 pour 6,78 km, soit 23,46 kmh
Richemont - Hauconcourt De 05h50'20 à 06h08'20, soit 18'20 pour 6,78 km, soit 22,18 kmh
Run 2
Hauconcourt - Richemont De 06h08'20 à 06h25'45, soit 17'25 pour 6,78 km, soit 23,35 kmh
Richemont - Hauconcourt De 06h25'45 à 06h46'50, soit 21'05 pour 6,78 km, soit 19,29 kmh (avec la pause 3 min.)
Run 2
Hauconcourt - Richemont De 06h46'50 à 07h04'25, soit 17'35 pour 6,78 km, soit 23,13 kmh
Richemont - Hauconcourt De 07h04'25 à 07h21’35, soit 17'10 pour 6,78 km, soit 23,69 kmh


26 Janvier 2017 (Matin)
Roulage matinal en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues MPC Black Magic XXF usées en 122 + cales 2 mm
Excellentes sensations ce matin, malgré les lombaires un peu récalcitrantes au réveil.
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 8 allers-retours
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
8 x 2 x 1,63 = 26,08 km, de 06h19 à 07h25’20, soit 1h06’20, soit 23,58 kmh
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone :
Total sortie : 27,24 km, de 06h17 à 08h27’50, soit 1h10’50 pour 27,24 km, soit 23,07 kmh
-3°C, vent un peu fort 15 à 20 kmh, sol sec mais très salé. (le sel dérappe encore plus que le sable)
Excellentes sensations malgré un peu de douleur lombaire qui s’estompe dès les premières minutes.


25 Janvier 2017 (Matin)
Roulage matinal en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues MPC Black Magic XXF usées en 122 + cales 2 mm
-3,5°C, vent assez fort ESE env. 25 à 30 kmh, latéral, donc pas trop gênant, mais bien glacial.
De 05h47 à 07h14’10, soit 1h27’10 pour 2 x (6,78 + 6,82) + 5 = 32,2 km, soit 22,16 kmh
Run 1
Hauconcourt - Richemont De 06h55 à 06h12'20, soit 17'20 pour 6,78 km, soit 23,46 kmh
Richemont - Hauconcourt De 06h12'20 à 06h30'10, soit 17'50 pour 6,82 km (jusqu’en haut de la bosse du pont D52), soit 22,94 kmh
Run 2
Hauconcourt - Richemont De 06h30'10 à 06h47'50, soit 17'40 pour 6,82 km, soit 23,16 kmh
Richemont - Hauconcourt De 06h47'50 à 07h04'10, soit 16'20 pour 6,78 km, soit 24,90 kmh


24 Janvier 2017 (Matin)
Petit roulage matinal en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues MPC Black Magic XXF usées en 122 + cales 2 mm
J’ai démonté mes roues Matter One20Five Wide Shape F0 neuves pour les économiser car en semaine je fais pas mal d’urbain.
J’ai laissé mes cales 2mm, mais du coup je me suis habitué à la sur-hauteur.
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 5 allers-retours
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
5 x 2 x 1,63 = 16,3 km, de 06h27’30 à 07h09, soit 41’30, soit 23,56 kmh
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone :
Total sortie : 17,46 km.
Sensation de redoux (relatif !) : -3°C, vent 5 kmh, sol mi-sec, mi-humide et très salé.
Excellentes sensations malgré un peu de douleur lombaire qui s’estompe dès les premières minutes.


22 Janvier 2017 (Dimanche)
Roulage endurance 109,12 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five Wide Shape F0 neuves + cales 2 mm
http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
De 12h08 à 16h41'30, soit 4h33'30 pour 109,12 km, soit 23,93 kmh dans le froid et le vent.
(avec 42 secondes de moins, ça faisait 24 kmh pile)
Toujours le froid glacial ce matin : -8°C, ciel bleu, soleil, et vent de Nord bien présent : environ 20 à 30 kmh.
Aujourd'hui ça n'a pas dégelé : -2°C au départ, puis zéro au maximum. Les oiseaux sont fatigués.
Un cormoran (espèce pourtant très sauvage) n'a plus la force de s'envoler et reste au bord de la piste, près de l'eau, même quand les gens passent.
C'est ce soleil qui me motive, cette piste baignée de lumière rasante, étincelante, aveuglante.
La perspective de la piste se perd en un point de fuite légèrement grisé, bleuté.
Le départ est dur, j'ai l'impression de me cogner contre un mur tant le vent de face est froid, compact.
Et puis aujourd'hui, le vent est bien aligné avec la piste : il n'est pas latéral du tout !
Au fil des runs ma tonicité augmente, et j'envoie de bonnes pointes de vitesse vent de dos.
Je sens que ces wide shape sont bien plus stables que les thin shape.
Il faudrait, pour en tirer un meilleur parti, les essayer dans des conditions atmosphériques plus douces. Là pour l'instant, c'est dur, c'est polaire.
Entre 15h et 16h, pas mal de promeneurs sur cette portion de piste, la plus roulante, et propre.
Détail des moyennes :
Run 1

Hauconcourt - Richemont De 12h08 à 12h26'45, soit 18'45 pour 6,82 km, soit 21,82 kmh
Richemont - Hauconcourt De 12h26'45 à 12h41'45, soit 15' pour 6,82 km, soit 27,28 kmh
Run 2
Hauconcourt - Richemont De 12h41'45 à 13h01'10, soit 19'25 pour 6,82 km, soit 21,07 kmh
Richemont - Hauconcourt De 13h01'10 à 13h15'45, soit 14'35 pour 6,82 km, soit 28,05 kmh
Run 3
Hauconcourt - Richemont De 13h15'45 à 13h36'10, soit 20'25 pour 6,82 km, soit 20,04 kmh
Richemont - Hauconcourt De 13h36'10 à 13h51'40, soit 15'30 pour 6,82 km, soit 26,39 kmh
Run 4
Hauconcourt - Richemont De 13h51'40 à 14h10'40, soit 19' pour 6,82 km, soit 21,53 kmh
Richemont - Hauconcourt De 14h10'40 à 14h25'20, soit 14'40 pour 6,82 km, soit 27,90 kmh
1 min. de pause : changement de bouteille de boisson isotonique.
Run 5
Hauconcourt - Richemont De 14h26'20 à 14h44'35, soit 18'15 pour 6,82 km, soit 22,42 kmh
Richemont - Hauconcourt De 14h44'35 à 14h59'40, soit 15'05 pour 6,82 km, soit 27,12 kmh
Run 6
Hauconcourt - Richemont De 14h59'40 à 15h17'45, soit 18'05 pour 6,82 km, soit 22,62 kmh
Richemont - Hauconcourt De 15h17'45 à 15h33'30, soit 15'45 pour 6,82 km, soit 25,98 kmh
Run 7
Hauconcourt - Richemont De 15h33'30 à 15h51'15, soit 17'45 pour 6,82 km, soit 23,05 kmh
Richemont - Hauconcourt De 15h51'15 à 16h06'45, soit 14'30 pour 6,82 km, soit 28,22 kmh
Pause 1'30 changement de bouteille
Run 8
Hauconcourt - Richemont De 16h08'15 à 16h26'10, soit 17'55 pour 6,82 km, soit 22,83 kmh
Richemont - Hauconcourt De 16h26'10 à 16h41'30, soit 15'20 pour 6,82 km, soit 26,68 kmh
109,12 km en 4h33'30, soit 23,93 kmh


21 Janvier 2017 (Samedi)
Roulage endurance 86,38 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five Wide Shape F0 neuves + cales 2 mm
http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
Un record de basse température ce matin : -8°C vers les étangs d'Ennery.
Température en hausse rapide avec le soleil (ciel bleu).
Le vent s'est calmé et a changé de direction : il est maintenant de Sud 15 à 20 kmh.
-1°C au départ et +3,5°C à la fin. Une journée magnifique, où le plaisir prime sur le kilométrage.
Après 2 runs Hauconcourt - Richemont, je constate que ma maléole gauche interne est trop comprimée sur l'avant.
J'avais thermoformé cette partie afin de la resserrer l'année dernière, après l'été.
Je pense que cela avait été une erreur, les malléoles étaient déjà bien assez serrées comme ça.
Je fais donc une pause, démarre ma voiture et rentre à la maison pour un petit thermoformage express au décapeur thermique.
Vite fait bien fait, me voilà de retour sur la piste une demi-heure plus tard, et cette fois ci c'est parfait.
Du coup je pense que j'écarterai également le patin gauche, mais vraiment un chouïa, et de plus il n'y a pas urgence de ce côté-là.
Je fais encore un run Hauconcourt - Richemont, puis je décide d'aller faire un tour au plan d'eau de Metz.
La piste de La Maxe est salement encombrée de brindilles, branchages, bouts de bois.
Comme pour Uckange. Et comme jamais personne ne balaie par ici, ça va mettre un sacré bout de temps à s'évacuer.
Il ne serait pourtant pas très compliqué de faire passer un camion-balayeuse comme ceux qu'on utilise en ville. Ou bien les gros camions qu'on voit sur l'autoroute après les accidents. Efficaces et rapides. Mais là, on peut toujours rêver.
Arrivé au plan d'eau, puis au skate park, je passe à peine 5 minutes là-bas pour me rendre compte que le coin est quasi désert, aucune tête connue.
Il est vrai que la température n'est pas propice à rester sur place : il faut bouger.
Je m'en retourne donc sans regret, avec ce passage en ville rapide.
De retour sur la piste, je fais un dernier run  Hauconcourt - Richemont en mettant du speed vent de dos. Le retour est plus calme.
C'est la fin de la journée, le soleil est bas, tout est bien calme et c'est beau.
Détail des moyennes :
Run 1

Hauconcourt - Richemont De 12h10 à 12h26'10, soit 16'10 pour 6,82 km, soit 25,31 kmh
Richemont - Hauconcourt De 12h26'10 à 12h43'15, soit 17'05 pour 6,82 km, soit 23,95 kmh
Run 2
Hauconcourt - Richemont De 12h43'15 à 13h00'05, soit 17'10 pour 6,82 km, soit 23,83 kmh
Richemont - Hauconcourt De 13h00'05 à 13h18'20, soit 18'15 pour 6,82 km, soit 22,42 kmh
(douleur point de pression malléole interne gauche avant, arrêt et thermoformage)
Run 3
Hauconcourt - Richemont De 13h51 à 14h07'10, soit 16'10 pour 6,82 km, soit 25,31 kmh
Richemont - Hauconcourt De 14h07'10 à 14h24'10, soit 17' pour 6,82 km, soit 24,07 kmh
Pause : je prends un petit sac à dos avec quelques affaires vu que je ne sais pas à priori combien de temps va me prendre cette virée en ville.
Hauconcourt - La Maxe De 14h26 à 14h46, soit 20' pour 8,16 km, soit 24,47 kmh
La Maxe - Skate Park Plan d'eau De 14h46 à 15h05'20, soit 19'20 pour 7,75 km soit 24,05 kmh
5'40 de pause au Skate Park du Plan d'eau (le temps de faire quelques marches arrières et un petit module "dos d'âne" en 3x125...
Skate Park Plan d'eau - La Maxe De 15h11 à 15h32, soit 21' pour 7,75 km soit 22,14 kmh
La Maxe - Hauconcourt De 15h32 à 15h53, soit 21' pour 8,16 km, soit 23,31 kmh
Et j'enchaine sans m'arrêter :
Run 4
Hauconcourt - Richemont De 15h53 à 16h08, soit 15' pour 6,82 km, soit 27,28 kmh
Richemont - Hauconcourt De 16h08 à 16h25'30, soit 17'30 pour 6,82 km, soit 23,38 kmh
Total : (4 x 2 x 6,82) + (2 x 8,16) + (2 x 7,75) = 86,38 km


20 Janvier 2017 (Vendredi, jour de congés)
Roulage endurance 95,48 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five Wide Shape F0 neuves + cales 2 mm
http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
7 runs Hauconcourt - Richemont : 7 x 2 x 6,82 km = 13,64 km = 95,48 km
De 11h45 à 15h53, soit 4h08 pour 95,48 km, soit 23,09 kmh
12 minutes de pauses. Sans ces pauses : 24,27 kmh

En effet au bout de 4 runs (54,56 km) j'éprouve le besoin de décaler ma platine droite vers l'intérieur car mon patin droit part trop en trajectoire extérieure, et également point de pression sur avant maléole interne droite.
Je repars pour un run mais je refais encore une deuxième pause pour modifier la position de la platine : mieux centrer talon et ramener l'avant vers l'intérieur.
Cette fois ci ça a l'air OK. Le passage en plein diamètre + cales 2 mm a changé la donne. Sinon, c'est un bon roulage ample et bien tonique, l'ostéo ayant fait du bon boulot.
Repos total pendant 3 jours ? Il me semble que les avis sont partagés. Mon kiné médecin du sport/en formation ostéo de l'année dernière disait quant à lui que je ne devais pas casser mon rythme. Pour ma part force est de constater qu'un mal peut perdurer, peu importe le nombre de jours de repos. Apparemment des choses ont été rééquilibrées, craquées, déplacées. Et non seulement les lombaires vont mieux, mais tout va mieux : genou gauche, quadri droit, hanche droite, malléoles, tout va beaucoup mieux, donc ça valait le coup pour l'ostéo.
Les Matter One20Five Wide Shape F0 ont un super bon roulage et s'usent peu.
Bien sûr elles sont plus raides que les Thin Shape, mais tant que je roule sur cette portion de piste (Hauconcourt - Richemont, sans doute la meilleure), tout va bien.
Le jour s'est levé par -6°C avec toujours ce grand ciel bleu. ça monte rapidement à +1°C au soleil, et jusqu'à +3,5°C, c'est la canicule !
Les canards et les mouettes disposent de morceaux de glace flottante pour se poser, comme sur des mini-banquises.
Quand une péniche passe, on entend le bruit de la glace qui se brise.
Le vent est ENE, entre 15 et 25 kmh, plutôt latéral. Peu de monde en ce vendredi, sauf en fin d'après-midi.
Détail des moyennes :
Run 1

Hauconcourt - Richemont De 11h45 à 12h02'20, soit 17'20 pour 6,82 km, soit 23,60 kmh
Richemont - Hauconcourt De 12h02'20 à 12h19, soit 16'40 pour 6,82 km, soit 24,55 kmh
Run 2
Hauconcourt - Richemont De 12h19 à 12h36, soit 17' pour 6,82 km, soit 23,60 kmh
Richemont - Hauconcourt De 12h36 à 12h52'30, soit 16'30 pour 6,82 km, soit 24,80 kmh
Run 3
Mini pause 30 sec.
Hauconcourt - Richemont De 12h53 à 13h10'10, soit 17'10 pour 6,82 km, soit 23,83 kmh
Richemont - Hauconcourt De 13h10'10 à 13h27'10, soit 17' pour 6,82 km, soit 24,07 kmh
Run 4
Hauconcourt - Richemont De 13h27'10 à 13h44'15, soit 17'05 pour 6,82 km, soit 23,95 kmh
Richemont - Hauconcourt De 13h44'15 à 14h01'30, soit 17'15 pour 6,82 km, soit 23,72 kmh
Pause 6'30 décalage platine droite
Run 5
Hauconcourt - Richemont De 14h07 à 14h24'15, soit 17'15 pour 6,82 km, soit 23,72 kmh
Richemont - Hauconcourt De 14h24'15 à 14h41'30, soit 17'15 pour 6,82 km, soit 23,72 kmh
Pause 5' décalage platine droite
Run 6
Hauconcourt - Richemont De 14h46'30 à 15h03'30, soit 17' pour 6,82 km, soit 24,07 kmh
Richemont - Hauconcourt De 15h03'30 à 15h19'30, soit 16' pour 6,82 km, soit 25,57 kmh
Run 7
Hauconcourt - Richemont De 15h19'30 à 15h37, soit 17'30 pour 6,82 km, soit 23,38 kmh
Richemont - Hauconcourt De 15h37 à 15h53, soit 16' pour 6,82 km, soit 25,57 kmh
Les lombaires restent trop chargées à la fin de ce ride, raison pour laquelle j'arrête là.
Mais en même temps ce n'est plus une course aux kilomètres, je préfère rester dans une zone de plaisir et arrêter quand j'en ai encore.


19 Janvier 2017 (Jeudi, jour de congés)
Roulage 61,74 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five Wide Shape F0 neuves + cales 2 mm
http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
1 run Hauconcourt - Thionville - La Maxe - Hauconcourt : 48,1 km
+ 1 run Hauconcourt - Richemont - Hauconcourt : 2 x 6,82 km = 13,64 km
soit au total  61,74 km

De 13h00 pile à 15h50, soit 2h50 pour 61,74 km, soit 21,79 kmh
On est dans une période de froid intense avec ciel bleu, + vent de Nord Ouest.
-6°C tôt le matin, -2°C à midi, puis ça monte à +1°C au soleil l'après-midi.
Le vent de NW est bien fort, environ 30 à 40 kmh. Lunettes de soleil obligatoire, la rivière est couverte de courtes vaguelettes agissant comme autant de petits miroirs aveuglants.
La récente tempête a projeté sur la piste une grande quantité de branchettes, donc le patinage est vraiment compliqué entre Richemont et Ucknage, ainsi que vers La Maxe.
Par deux fois sur la piste ai trouvé des petits oiseaux morts, sans doute tués par le froid, pas assez résistants (j'ai déjà vu ça les hivers précédents).
Certains arbres sont littéralement cassés, couchés, ou déracinés.
Quelques patches de neige collée au sol sur Uckange, mais les franchissements sont faciles.
J'ai toujours de la fatigue, et le plein diamètre est d'autant plus dur à emmener.
Mais le plaisir de la glisse est le plus fort et je me laisse porter.
Le soir à 17h00 RDV ostéo pour mes lombaires : ça a été cool, mais maintenant interdiction de forcer pendant 3 jours !
Je n'avais pas prévu ça... Zut, et moi qui comptais bien rouler ce WE !
Run 1 :
Hauconcourt - Thionville : de 13h00 à 13h49'30, soit 49'30 pour 15,97 km, soit 19,35 kmh (dont 1 pause 3 min.)
Thionville - La Maxe : de 13h49'30 à 14h50, soit 1h00'30 pour 23,97 km, soit 23,77 kmh
La Maxe - Hauconcourt : de 14h50 à 15h14, soit 24’ pour 8,16 km, soit 20,40 kmh
Pause ravito à ma voiture expédiée en moins de 30 secondes (juste chopé une bouteille pleine).
Run 2 :
Hauconcourt - Richemont : de 15h14 à 15h33'30, soit 19'30 pour 6,82 km, soit 20,98 kmh
Richemont - Hauconcourt : de 15h33'30 à 15h50, soit 16’30 pour 6,82 km, soit 24,80 kmh
61,74 km en 2h50 soit 21,79 kmh


18 Janvier 2017 (Matin)

Roulage 33,2 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five Wide Shape F0 neuves + cales 2 mm
-4°C, vent glacial de Nord 30 kmh.
Rouler dans ces conditions est difficile mais les nouvelles roues me motivent. J’ai un peu perdu l’habitude du plein diamètre, je dois vraiment pousser fort pour avancer.
Nombreuses branches cassées au sol entre Richemont et Uckange, c’est pourquoi je me cantonne à Hauconcourt - Richemont.
2 allers-retours Hauconcourt - Richemont : 4 x 6,8 km = 27,2 km
De 06h16 à 07h24’15, soit 1h08’15 pour 27,2 km, soit 23,91 kmh
Détail des moyennes :
Hauconcourt - Richemont De 06h16 à 06h35’30, soit 19’30 pour 6,8 km, soit 20,92 kmh
Richemont - Hauconcourt De 06h35’30 à 06h50’40, soit 15’10 pour 6,8 km, soit 26,90 kmh
Hauconcourt - Richemont De 06h50’40 à 07h10, soit 19’30 pour 6,8 km, soit 20,92 kmh
Richemont - Hauconcourt De 07h10 à 07h24’15, soit 14’15 pour 6,8 km, soit 28,63 kmh
Vers la fin, le jour se lève et la visibilité s’améliore, donc meilleure moyenne (j’hésite à trop balancer par nuit noire)
+ AR maison 5 km
Total 33,2 km de 06h08 à 07h34, soit 1h26, soit 23,16 kmh


17 Janvier 2017
Roulage 41,08 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five Wide Shape F0 neuves + cales 2 mm
-3°C baissant à -5°C, vent de Nord 20 à 30 kmh.
Malgré le froid j'ai une bonne thermogénèse et ça va. Du mieux côté lombaires (moins de pompes et pas de marche à pieds aujourd'hui).
Tentative de tours de boucle Marque Avenue abandonnée au bout d'1 tour car le circuit est trop glissant : pas assez sec, très salé et donc poisseux.
Je me rabats sur la piste. Demi-tour avant Uckange : neige gelée au sol. Et aussi énormément de branchages au sol après Richemont, et arbres cassés par la tempête.
Ensuite, 1 aller-retour Richemont - Hauconcourt.
De 20h32 à 22h24'30, soit 1h52'30 pour 41,08 km, soit 21,9 kmh
Le tour de Marques Avenue 3,28 km en 8'30, soit 23,15 kmh.
Sortie du pont à l'écluse de Richemont verglacée : très casse-gueule.
Demi-tour avant Uckange (juste après l'intersection avec le chemin) à 21h18
Retour à Hauconcourt à 21h40'20, soit 22'20 pour 9,1 km, soit 24,44 kmh
Richemont à 22h00'30, soit 6,8 km en 20'10, soit 20,23 kmh
Hauconcourt à 22h16, soit 6,8 km en 15'30, soit 26,32 kmh

Total sortie : 5 + 1 + 3,28 + 9,1 + 9,1 + 6,8 + 6,8 = 41,08 km

16 Janvier 2017
Roulage 13,9 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five Wide Shape F0 neuves + cales 2 mm
-2°C baissant à -5°C, vent faible 10 kmh, glacial. Je suis très couvert, normal.
Les rues sont poisseuses de sel, glissantes.
Je ne peux donc pas m'appuyer sur mes carres, ce qui est terriblement handicapant avec cette sur-hauteur et ce plein diamètre flambant neuf.
Tentative de départ vers la piste, abandon au pont car trop de verglas au sol. (et même neige gelée)
Je me rabats sur la route de Flévy : 2 allers-retours jusqu'à la D55.
Elle est un peu plus sèche, mais givrée par endroits.
Fatigue (sommeil), car il est tard.
De 21h46 à 22h32, soit 46 min.
pour 13,9 km, soit 18,13 kmh (nombreuses pauses)

15 Janvier 2017 (Dimanche)
Neige dans la nuit de samedi à dimanche. Dimanche matin, routes et pistes enneigées.
2°C le matin, soleil. La neige fond vite. Marche balade 2h10 le matin et 1 h l'après-midi avec mes filles.
Fatigue générale, état grippal, repos.


14 Janvier 2017 (Samedi)
Roulage vélo ! (Peugeot route cadre acier 15 kg)
De 11h06 à 14h01, soit 2h55. La météo s'est complètement plantée : pas de neige, même pas de pluie, et entre 2°C et 5°C, vent 20 kmh d'Ouest, soleil et nuages.
Roulage court car j'ai des choses à faire.
Petites routes : D2, D55. Environ 63 km.
Flévy, Montréquienne, Vantoux, Mey, Vallières, Malroy, Olgy, Viller-Merlebach.


11 Janvier 2017 (Matin)
Roulage matinal en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues MPC Black Magic XXF usées en 123.
J’ai monté les MPC pour me refaire un peu au profil large, et déjà monté les cales de 2 mm, en prévision d’un prochain montage des roues Matter One20Five 125 F0 neuves.
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 10 allers-retours
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
10 x 2 x 1,63 = 32,6 km, de 05h49 à 07h11'30, soit 1h22’30, soit 23,70 kmh
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone :
Total sortie : de 05h46’30 à 07h14’30 soit 1h28 pour 33,76 km avec le trajet aller-retour 1,16 km pour atteindre la ligne droite. (23,01 kmh)
3°C, vent 5 à 10 kmh, sol mouillé ! Demi-tours prudents sur sol glissant.
Les MPC ont une bonne stabilité, mais il faut pousser. Excellentes sensations grâce à tout ce repos.


08 Janvier 2017 (Dimanche)
Roulage vélo ! J'ai regonflé mes pneus, d'excellents Continental qui ont plus de 3 ans...
Histoire de ne pas solliciter les chevilles.
Le vélo est vieux et lourd (Peugeot route cadre acier 15 kg), mais il tient bien la route.
Ennery - Nennig (demi-tour au rond point)
Ennery - Thionville - Cattenom par la D1 50,7 km x 2 = 101,4 km
http://www.openrunner.com/index.php?id=6924151
Puis Berg-sur-Moselle - Schengen par la D64, puis Remich (Luxembourg) par la N10, franchissement du pont frontalier et demi-tour à Nennig, Allemagne.
Il fait 2°C, les routes sont mouillées, et d'après ce que j'ai pu en apercevoir, les pistes cyclables sont enneigées/gelées.
Le ciel est très nuageux mais la luminosité est assez forte : il y avait même un beau soleil qui réchauffait bien durant la première heure.
Assez bon feeling malgré cette fatigue, mais ça commence déjà à aller mieux.
Les pieds bien gelés mais je me suis habitué. Une ou 2 bonnes côtes vers Berg...
1 pause 5 min. pour enlever une couche en haut (transpiration).
Je me contente d'un 4h, car j'ai des choses à faire, et aussi pour ne pas trop me fatiguer.
De 11h15 à 15h16, soit 4h01 pour 101,4  soit 25,24 kmh
Aller : De 11h15 à 13h17soit 2h02 pour 50,7 soit 24,93 kmh
Retour : De 13h17 à 15h16, soit 1h59 pour 50,7 soit 25,56 kmh



07 Janvier 2017 (Samedi)
Roulage 50,73 km en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 122.
http://www.openrunner.com/index.php?id=6625276
50,73 km de 10h30 à 12h50'30, soit 2h30'30, soit 21,66 kmh
Un temps glacial et sec, mais pluie verglaçante annoncée pour le soir.
-7°C tôt le matin, puis -5°C au départ, puis -3°C à midi.
Grande fatigue générale, pas de force, début de tendinite aux tendons tibio-postérieurs.
Le moral n'est pas terrible, d'ailleurs je n'ai même plus d'appétit. Il va falloir metrre un peu le roller en stand by.
1 run Hauconcourt - Uckange interrompu à Uckange : la piste en béton est couverte d'une épaisse croute de glace.
Après avoir essayé en vain de passer, abandon au bout de 500 mètres environ. : 10,5 km
Retour jusqu'à La Maxe : 18,47 km
Puis La Maxe - Richemont : 14,96 km
Puis Richemont - Hauconcourt : 6,8 km
Total : 50,73 km


06 Janvier 2017 (Matin)

Roulage matinal en Bont Jet 2 pts Platines 3x125 Powerslide XXX, roues Matter One20Five F0 usées en 122.
Ligne droite des Jonquières à Ennery : 7 allers-retours
http://www.openrunner.com/index.php?id=6859682
7 x 2 x 1,63 = 22,82 km, de 06h12’30 à 07h12'30, soit 1h00 pile poil, soit 22,82 kmh
+ 0,58 km x 2 = 1,16 km pour atteindre la zone :
Total sortie : 23,98 km.
Glacial : -6,5°C, vent 5 kmh, sol humide et salé.
Toujours mal aux malléoles : la tendinite me guette, quel dommage, alors que j’ai reçu mes nouvelles roues.

05 Janvier 2017 (soir)
Petit roulage le soir le long de la piste au bout de 5 jours sans roller (verglas, givre, neige, routes glissantes).
5 jours de marche à pieds m’ont fait mal aux pieds (tendons tibial-postérieur)
Bizarre : je fais 20.000 km sans avoir mal aux pieds, puis 5 jours de petite marche (2 x 35 min par jour) me font mal.
Résulat je chausse les patins et de suite douleur, points de pression. Comme un début de tendinite.
La piste est sèche à part quelques zones de très fin verglas (il fait -2°C à -3°C).
Tentative de roulage sur Marques Avenue, mais route trop glissante (salée et givrée).
Détail des moyennes :
2 allers-retours Hauconcourt - Richemont : 4 x 6,8 km = 27,2 km (en moyenne à 22,5 kmh)
1 tour Marques Avenue : 3,28 km (en 8’50, soit 22,27 kmh) + AR piste 1 km
+ AR maison 5 km
Total 36,48 km de 20h22 à 22h10, soit 1h48, soit 20,26 kmh

Comments