French: Melusine 10: Ouverture de l'oeil de vision

Liturgie de la Fraternité d’ Isis par Olivia Robertson

Traduction Rarius

Melusine, Centres de vie de la Déesse

Rituel n° 10

Ouverture de l’œil de vision

Oracle de la Déesse Brighid à travers sa Prêtresse

Prétresse: (Invocation) Brighid triple Déesse, Reine, Enchanteresse apporte nous pureté, force et sagesse ! Pendant le temps d’Imbolc, tu erres comme une pauvre femme sans abri, cherchant refuge à chaque porte. Nous t’ouvrons la porte de nos cœurs!

Oracle: Combien il est difficile d’ouvrir sa porte à la Vérité ! Votre vie entière peut être transformée en un instant! Accueillir l’étranger est dangereux. Auprès du foyer de l’amour au creux d’un cercle familial fermé. Je vous invite à Me suivre dans la Nature inviolée hors de votre zone de confort ! Je vous attire prés d’un ruisseau qui coule dans le puits de sagesse à la fin du monde. Vous devez traverser le ruisseau afin d’atteindre le royaume mystérieux de Tir na Nog la jeunesse éternelle. Vous enlevez une chaussure et placez votre pied dans l’eau. A ce moment-là, vous êtes entre deux mondes, le matériel et le spirituel. Vous voyez avec l’œil de la vision. Vous renaissez!

Quand vous arriverez de l’autre côté, vous me regarderez comme votre Reine. Par une autre Initiation vous pourrez enfin atteindre le Puits de Vérité, à la fois matrice et source. Vous pourrez traverser le ruisseau en toute sécurité pendant la nuit, pourvu que vous. De Moi, vous apprendrez, avec votre Œil de Lumière, à transformer votre propre avenir, et ce faisant, à changer le monde! Reveniez le jour lorsque le cygne, après de longs vols, s’en retourne à son nid. Ainsi, bien que dans un corps mortel, vous brillerez tel un Esprit immortel.

Par une autre Initiation vous pourrez enfin atteindre le Puits de Verite, a la fois matrice et source. Ici vous Me rencontrerez manifestée en Vieille, couverte d’un manteau noir. Sous cette forme, beaucoup Me redoutent, car Je suis la Mort. Mais alors que j’ote ma capuche, vous ne verrez pas de crane, mais plutot l’enchanteresse qui vous a guide a travers de nombreuses incarnations! Vous regarderez l’ear calme du Puits et vous comprendrez le sens de toute souffrance et de tout mal; amour et joie. Et dans cette comprehension, vous reveillerez en vous l’Oeil de Verite. C’est alors que le souris et vous enlace avant de vous donner mon manteaux.

Les prêtresses portent des couronnes en cuivre représentant des serpents, des manteaux bleus et des baguettes en forme de serpent : Prêtres, bandeaux de cuivre, manteaux de safran et bâton de chêne. Femmes compagnons portent des manteaux verts, hommes, safran. L’impétrant est en blanc. Les manteaux sont portés comme des toges attachées par des broches d’épaule. Sur l’autel se trouvent trois bougies allumées, un récipient en argent contenant une pierre, de l’encens brûlant, un brin de romarin et une boule de cristal. De la musique peut être jouée tout au long, la harpe étant particulièrement appropriée.

Prêtre Hierophant: Compagnons, nous voici ici assemblés pour ouvrir l’Œil de Vérité dormant en nous. Les Rishis de l’Inde décrivent ce lotus comme étant blanc avec deux pétales. La Déesse est la Shakti Hakini présidant Ajna le lotus de commandement

Prétresse Hierophante: Hakini est blanc avec six visages et pour chacun d’eux trois yeux. Elle a six bras et est assise sur son trône: un lotus blanc. Son esprit est pur. Au-dessus d’Elle est Atma, l’Esprit, se manifestant comme la foudre. Une lumière entoure le lotus. Une luminosité dont l’éclat Il est certes plus facile de se prélasser rend tous les mondes visibles. La manifestation cosmique autour d’Ajna est un espace lumineux possédant la brillance de dix millions de soleils.

Prêtre Hierophant: Hakinia qui a pour sœur l’Epouse, la Blanche Déesse des iles de l’Ouest. Recevons de l’eau de la part de cette Epouse qui règne sur tous les puits et toutes les sources.

1ère Prêtresse: (elle oint chaque front avec de l’eau prise dans un récipient en argent) Puisse la lumière de la Vérité briller en vous !

Prêtresse Hierophante: (elle offre de l’encens et trace le signe d’Aquarius avec sa baguette) J’invoque Brighid la triple Déesse, Epouse, Reine et Enchanteresse !

Prêtre Hierophant: (il offre de l’encens et trace le signe de Neptune avec son bâton) J’invoque Manannan d’Atlantis, le Dieu de Sagesse !

1er Prêtre: Contemplez un impétrant qui va ouvrir l’œil de Vérité !! (L’impétrant est présenté par le Prêtre et la Prêtresse)

Prêtre Hierophant: (à l’impétrant) Selon les paroles de l’écrivain William Sharp, à la fin de l’âge victorien, la prophétie a été donnée à un poète d’Écosse.

LA PROPHETIE DE BRIGHID

(Entre l’écrivain William Sharpe)

Ecrivain: Un jour, sur l’île de Iona, près du havre de Port-na-Churaich, je suis tombé sur la poète Mary Mac Arthur. Elle se reposait sur un rebord de granit ; vieille femme usée à force de ramasser du bois flottant le long du rivage. Voici ! C’est ce qu’elle m’a dit.

Sortie de l’écrivain.

Entrée de Mary Mac Arthur portant des morceaux de bois.

Mary: Quel travail harassant que ramasser des bouts de bois sur le rivage de cette mer froide Pesant est le fardeau sur mes vieilles epaules lorsque je suis pliee sous mon sac.

Entrée de la Dame, encapuchonnée avec une cape sur les épaules. Elle s’empare des morceaux de bois et les jette dans la mer.

Mary: Que faites vous là, Madame, à jeter ce bois qui garde la vie dans mes vieux os ?

Dame: Ce sont là tes peines que je jette au loin.

Mary: Je vous en suis reconnaissante car j’en ai beaucoup.

Dame: Mairi ni Ruaridh Donn, tu trouveras la paix et une grande joie, et tes chansons et ta beauté ne mourront jamais!

Mary: Vous n’êtes qu’un mirage...un rêve, une illusion 

Dame: Nullement ! Et de la même façon, je vais te dire la chanson que tu chantais là-bas sur le rivage : 'O Manannan Dieu de la mer, remplissez la vague de la mer de victuailles, de bonne herbe, pour nourrir la terre qui nous donnera de quoi manger. 

Mary: Voilà que mon cœur d’ordinaire empli de peurs se remplit de joie!

Dame: (ôtant sa capuche) Je suis Brighid!

Mary: (tombant à genou) Vous êtes la mère nourricière du Christ!

Dame: Marie, je suis bien plus vieille que Brighid au Manteau ; et c’est toi qui aurais du le savoir ! J’aimis dans le vent des chansons et de la musique bien avant que les cloches de la chapelle ne sonnent. Je suis Brighid aux multiples Noms. Je suis plus vieille que Aona et je suis aussi agee que Luan. Je preside les trois cieux de Tir na n'Oige. Et j'ai ete un souffle dans ton coeur.

Bientôt viendra l’aube du jour qui me verra entrer dans le cœur des hommes et des femmes comme une flamme sur l’herbe sèche, comme une flamme de vent dans un grand bois.Car le temps du changement est proche Quand vous viendrez a moi, vous verrez toutes choses la-bas dans les etangs de la vie.

Mary: Cette voix est plus douce que la plus douce des lyres. (Sortie de Mary et de la Dame ; entrée de l écrivain)

Ecrivain: Meviennent les mots d'un poeme de Mary MacArthur. "O ame brulante, puissent les collines de glace apaiser ce feu brulant: Je crois que nous sommes proches d'un grand et profond changement spirituel; je crois qu'une nouvelle redemption venant de l'Esprit divin est meme maintenant deja concue dans le coeur humain. Quelle Femme Divine nous sauvera a blanche Brighid; elle qui peut encore utiliser la voix de Mary MacArthur pour diriger les trompettes sauvages de l'Apocalypse! (Sortie de l'ecrivain)

Fin de la Prophétie

Prêtre Hierophant: (à l’impétrant) Que ressens tu à l’écoute de ce récit?

Impétrant: Dans mon cœur, j’accepte sa vérité. Mon intellect bloque ma vision interne. J’ai hâte de suivre l’exemple de ce poète et pouvoir éveiller l’œil de Vérité.

1er Prêtre: (à l’impétrant) Pour ce faire ; tu dois effectuer un voyage visionnaire en direction de la planète Neptune ! Nous devons créer autour de nous, une sphère luisante, puis donner forme dans l’éther au vaisseau de Cesara.

La compagnie danse pour créer autour d’elle une sphère lumineuse.

1ère Prêtresse: Cesara, qui a échappé au déluge qui a englouti l’Atlantide sera notre guide. Elle est arrivee en Irlande, apportant avec elle sur son bateau l'ancetre de toutes les tribus d'Europe! La, elle se tient devant nous, c'est une femme de plus de six pieds, en manteau de safran, tenant un trident. Elle nous, c'est une femme de plus de six pieds, en manteau de safran, tenant un trident. Elle nous demande de nous asseoir en cercle puis de fermer les yeux afin de voir a travers le Troisieme Oeil. Ainsi, nous pouvons voir des couleurs arc-en-ciel qui commencent a former des images.

3ème Prêtre: Le sol de notre Temple disparait sous nous* * * notre vaisseau luit dans le ciel tel un cygne* * * Plus rapide que la lumière, nous nous élançons vers la lune* * * vers Mars, les Astéroïdes, Jupiter, Saturne et Uranus* * * tandis que nous approchons de Neptune, le vaisseau commence à ralentir

HY BRASIL, PARADIS DES MONDES PERDUS

3ème Prêtresse: Nous avons atteint la lune Néréide qui suit une large orbite autour de Neptune.

3ème Prêtre: (à l’impétrant) Entendez la Vision de Dana qui est venue à John Doran, septième fils d’un septième fils, le Voyant de Tinahely dans le comté de Wicklow. Le 8 août 1984, John dit à Olivia Robertson : "Je suis dans une prairie herbeuse et autour de moi, il y a des cerfs. Mais l’herbe se flétrit et apparait du fil rouillé. Je dois aller dans la direction opposée, gravir une colline. Je monte un chemin rocheux qui atteint le ciel. Sur le sommet de la colline se tient une femme au visage aussi lumineux que le soleil ; Elle est entourée par la Lumière. Ses bras sont tendus à moi. A coté d’Elle est assis un lévrier blanc. Ses bras sont ornés de bracelets de serpent tandis que des bijoux parsèment sa robe d’or. Son manteau d’argent a une doublure blanche. Ses cheveux sont tressés de joyaux et Sa couronne de couleur rose pale est tressée de roses blanches, à Ses pieds encore des roses. Elle est si belle! On me montre quatre lettres : D A N A. Elle ouvre deux longs cylindres et je lis : « Allez !. Faites le bien. Prêchez mon nom. Je suis la Reine de toute la terre! ».

3ème Prêtresse: (à l’impétrant) Passe à travers le Dolmen, afin qu’avec l’appui de l’œil de Vision tu puisses rejoindre les trésors de l’ancien âge d’or. Nous tâcherons de te suivre

Contemplation

3ème Prêtresse: Il est maintenant temps pour nous de retourner au vaisseau (à l’impétrant) Qu’as- tu appris ?

Impétrant: Maintenant je vois que je dois cesser de me lamenter sur la perte ; car tout ce qui est merveilleux, beau, noble; demeure éternel. Je peux maintenant pleinement profiter du présent 

3ème Prêtresse: Cesara sourit et te remets un brin de romarin

2ème Prêtresse: Notre vaisseau s'approche de Triton une lune bien etrange! Alors que preseque toutes les planetes et les lunes tournent dans un sens; Triton, elle, tourne autour de Neptune sur une orbite de droite opposee. Voice le ciel astral de Tir na Nog, qui detient l'avenir.

TIR NA NOG, PARADIS Du FUTUR

2ème Prêtresse: (à l’impétrant) Soyez attentifs aux mots d’Aeon, Barde d’Irlande, expliquant pourquoi il a évité d’ouvrir l’Œil de Lumière.

2ème Prêtre: "Un jour au paroxysme d’une méditation, j’ai réveillé en moi ce feu sur lequel les anciens avaient écris ; comme un éclair, il s’est répandu le long de ma moelle épinière, et sous l’effet de sa puissance mon corps a basculé ; il m’a alors semblé être debout dans une fontaine de flammes ; autour de ma tête, il y avait des pulsations ardentes comme des ailes, aussi une vibration musicale semblable au choc de cymbales. Si je ne m'etais souvenu de la sagesse antique, j'aurais ouvert l'oeil qui scrute l'infini *** malheur a celui qui l'eveille avant qu'il n'ait purifie son etre en altruisme."

2ème Prêtresse: Notre navire flotte maintenant devant un dolmen de cristal, porte du Tir na Nog. Des rayons de Lumière bleue-turquoise passent par son ouverture. Ce paradis est protégé par la Morrigan porteuse de l’unique œil de prophétie ; ainsi que pas son amant, le Dagda porteur du chaudron de la prospérité à venir. (à l’impétrant) Entrez-y, afin qu’avec l’Œil de Lumière vous connaissiez l’avenir ! Nous serons avec vous!

Contemplation

2ème Prêtresse: Retournons ! (à l’impétrant) Qu’as-tu découvert?

Impétrant: J’ai pu voir que le passé est la racine, le présent est l’arbre et que le futur grandit dans la noisette encore sur le noisetier. Par la connaissance je crée mon propre futur

2ème Prêtresse: Cesara te remets une boule de Crystal.

1er Prêtre: Compagnons nous approchons maintenant la forme spirituelle de Neptune. Notre vaisseau s’échoue devant un dolmen de pierre d’un bleu pâle, d’où émergent des rayons d’argent, bleu turquoise et violet.

LE PUITS A LA FIN DU MONDE

1ère Prêtresse: (à l’impétrant) Entendez les apparitions d’une Dame à un enfant, Joanne des Visions, dans un puits sacré au pied du mont Leinster. La Dame a dit alors à Joanne qu’elle était Notre-Dame, Reine des Roses d’Or. Joanne Farrell reçu ce message lorsqu’elle était âgée de huit ans, le 20 octobre 1987, tandis qu’elle allait chercher du lait pour ses grands-parents. La Dame a dit : "Joanne, quelque chose de mal arrivera, et tout pourrait mourir - même la bonté pourrait mourir." La Dame était belle, et portait un manteau bleu, robe blanche, perles d’or et avait deux roses à ses pieds. Le 20 septembre 1988, elle a demandé à Joanne d’aller à la rivière. "Apporte une bougie ; trouve une pierre tombale. Chaque fois que l’eau coule, cela signifie que ta vie s’en va, comme une horloge. La prochaine fois, apporte tes bottes et marche sur la rivière, et vois les merveilles de Dieu sur le monde. »

1er Prêtre: (à l’impétrant) L’Epouse, la blanche Déesse règne sur le royaume spirituel de la divine beauté. Tend la tête et passe à travers le dolmen. Avec ton œil de Vérité affronte ce que tu verras là. Nous serons avec toi !

Contemplation

1er Prêtre: Retournons au vaisseau ! (à l’impétrant) Qu’as-tu vu?

Impétrant: J’ai vu que sans Vérité, rien n’existe. Un mensonge est le seul néant. Amour, Beauté, Bonheur ; tous doivent être honnêtes où ils n’ont aucune valeur. Sans Vérité, L’Amour deviendra trahison, La Beauté pourrira et la Bonheur s’évanouira

1ère Prêtresse: Tu as réussis la troisième épreuve! Cesara te donne une pierre, tirée du ruisseau qui jaillit du puits de la fin du monde. Elle nous dit de retourner à notre vaisseau. Nous sentons une averse de Lumière Blanche se répandre à travers nous comme une chute d’eau, et nous avons des sourcils brillants! Notre navire s’élève dans le ciel. Nous regardons en arrière et nous voyons un grand triangle de Lumière Blanche joignant le Verseau, Neptune et notre lune. l’intérieur de ce triangle se trouve un centre immobile, l’Œil fermé de Brighid en profonde contemplation. Notre vaisseau survole les planètes dépassant la vitesse de la lumière * * et nous atteignons notre lune. A proximité de la terre, nous ralentissons * * Nous voyons une petite lumière qui vient de notre temple * * * comme un rayon de lune notre vaisseau glisse à travers notre temple et finalement repose sur le sol.

1er Prêtre: Cesara nous demande de danser pour dissoudre notre vaisseau. Elle nous dit que nous atteindrons l’œil de Vérité dans chaque œil de chaque enfant. Elle nous bénit et s’évapore

Le navire est dissous par la dance. Des rayons bleus, violets et blancs sont envoues a tous, apportant de belles visions. Si L'impetrant a reussi, le romarin, la boule de cristal et la pierre lui sont presentes. Les impressions sont partagees. Merci aux Deities.


Sources: "The Serpent Power", Avalon, Theosophical Society. "The Winged Destiny", Fiona MacLeod (William Sharp), Chapman & Hall. "Handbook of Astronomy", Ridpath, Orchard. "The Candle of Vision", AE. (George Russell), MacMillan. Booklet: "Apparitions at the Ballinacoola Well, Co. Wexford".Messages to Joanne recorded by her mother, Ann Farrell.



Back to FOI Liturgy


Back to FOI Liturgie en français





Comments