13 - Extraction et remise en place Roulements à billes

11/09/18 - REBOBINAGE BOBINAGE LABOBINE a été mis à jour en nouvelle version de Google site. En attendant la reconversion aux formats et nouvelles fonctions, certaines redirections sont passagèrement incompatibles ainsi que le visionnages plein écran des schémas et tableaux. Comme ce site a été édité au fur et à mesure, la remise en place des nouvelles fonctions ne pourra se faire qu'au rythme de disposition de l'auteur.

VIDEOS

EXTRACTION ROULEMENT OXYDE

Extraction difficile_97

DESCRIPTION D'UN ROULEMENT

Un roulement est référencé par un chiffre codé suivant :

- la série

- les dimensions :dimension intérieure (ou diamètre de l’arbre), extérieure (ou diamètre de la cage) et largeur.

suivi d'un code correspondant au type :

-pas de code = ordinaire ZZ = protégé, EE ou 2RS = étanche

dsc03829ex.jpg dsc03833ex.jpg

TABLEAU DE ROULEMENTS SERIE 6000

rts1gif.gif

Causes qui amènent à changer un roulement

-Le roulement est devenu trop bruyant

-Le jeu ou le blocage

La cause principale qui oblige à changer un roulement est son blocage ou son jeu dans les billes, provoqué la plupart du temps par un manque de graissage ou d’intrusion de liquide autre que graisse ou huile.

En ce qui concerne les moteurs modernes, un jeu trop important des roulements peut empêcher le moteur de démarrer, ceci étant dû à l’entrefer (jeu entre rotor et stator) qui n’exède pas quelques dixièmes.

En dehors du jeu du roulement lui-même, le jeu peut aussi venir aussi de l’usure de l’arbre ou de la cage provoqué par un roulement qui a bloqué ou qui a été monté avec justement trop de jeu. Dans ces cas précis avant de monter un nouveau roulement il est indispensable de changer ou recharger l’arbre à la côte normalisée, et de baguer ou changer la flasque en ce qui concerne la cage extérieure.

Extraire un roulement

A SAVOIR : hormis un roulement extrait à la presse avec appui sur la bague centrale, tout roulement extrait doit être remplacé par un roulement neuf

La partie la plus fragile d’un roulement est le chemin de roulement des billes entre la partie fixe et la partie mobile du roulement,

Lorsque l'on pratique l'extraction à l'arrache, les griffes prennent appui sur la bague extérieure ce qui imanquablement marque les billes et un roulement remis en place dans cet état est particulièrement bruyant et de plus les chemins de roulements vont très rapidement.

Le seul cas où un roulement peut être remis en place est celui où l'extraction a été pratiquée à la presse avec appui sur la bague centrale (avec entretoise).

Suivant la dimension et son emplacement un roulement peut s'extraire plus ou moins facilement.

Le roulement de droite (du rotor ci-dessous) ne possédant pas d'espace suffisant pour passer un arrache normal sera plus difficile à extraire que celui de gauche

dsc03845ex.jpg

Le plus simple pour faciliter l’extraction est d’avoir libéré le rotor de ces 2 flasques (voir article démontage d’un moteur) et de serrer le rotor à l’étau, non sans avoir protégé les mors de l’étau afin de ne pas laisser de marques trop importantes sur le rotor.

dsc03849ex.jpg

Un petit roulement (jusqu’à 12mm de diamètre d’arbre) peut s’enlever en faisant simplement levier avec 2 gros tournevis ou 2 démonte-pneu. Avec un diamètre d’arbre très petit il faut faire très attention de ne pas forcer inconsidéremment que d’un côté car il y a risque de torsion de l’arbre.

dsc03854ex.jpg

Au dessus de 12mm de diamètre d’arbre il vaut mieux se servir d’un arrache.

arrachep_ex.jpg

dsc03850ex.jpg

Petits arraches Arraches moyens

dsc03851ex.jpg dsc03856ex.jpg

extractions : Moyen 2 branches Petit 2 branches

dsc03852ex.jpg

extractions : moyen 3 branches

Lorsque le roulement se trouve légèrement collé d'un côté il est utilisé un décolleur ou un arrache à griffes courtes.

Décolleurs Extractions : décolleur+arrache Arrache à griffes courtes

Avec les démontages décrits précédemment, il est inutile de remonter ces roulements ils seraient immanquablement bruyants.

Roulements oxydés

Les roulements, même dit "étanches", proches de fuites de liquides occasionnées par des systèmes d'étanchéité défaillants, peuvent s'oxyder et devenir pratiquement indémontables.

Avant de s'aventurer à changer le roulement il est indispensable aussi de changer aussi l'étanchéité en cause.

Cas extrême d’oxydation :

L'arbre oxydé en exemple fait partie d'une pompe dont la réparation n'a pas pu être effectuée car même après rafraîchissement de l'arbre, aucun joint n'aurait pu assurer l'étanchéité.

Deux sortes de joints sont utilisés comme étanchéité (en dehors du roulement) :

-La bague d’étanchéité : on la trouve dans les pompes bas de gamme ou appareils dont le liquide n’est pas en pression significative.

-La garniture mécanique :

L’état de l’arbre et celui de l’étanchéité ne vas pas un sans l’autre : l’usure de l’étanchéité fait oxyder l’arbre et l’oxydation de l’arbre use prématurément l’étanchéité.

Avant d’extraire un roulement oxydé sur un arbre, il faut d’abord bien nettoyer l’arbre à la toile émeri sur tout le pourtour au raz du roulement, mettre le rotor vertical et laisser pénétrer un bon dégrippant quelques jours (ou gazoil) avant de tenter quoique ce soit.

Si on est plus pressé, il faut mettre l’extracteur en « pression » et chauffer la bague du roulement sur l’arbre au chalumeau oxyacétilénique.

En cas d’échec et avant de tordre l'arbre, il ne reste plus qu’à essayer de démonter le roulement en morceaux. Pour cela il faut d’abord enlever la couronne de centrage des billes à l’aide du poinçon et du marteau, sortir les billes en décentrant la couronne extérieure du roulement, et tronçonner à l’aide d’un mini-disque. Il faut faire très attention à l’arbre et pour cela on tronçonne une empreinte assez profonde et à l’aide d’un burin écarteur on fend la couronne qui peut ainsi être extraite très facilement. (voir le diaporama « Extraction difficile » joint en bas de page)

Mettre en place un roulement

ATTENTION : on est parfois amené à changer un seul roulement d'un moteur. Si l'extraction du roulement a été faite sur place avec une seule flasque démontée, pour la remise en place du roulement neuf il est important de prévoir un appui de contre-coup à l'arrière de l'arbre car sinon on risque de marquer les billes du roulement restant en place.

Dans un moteur électrique le montage du roulement sur l’arbre doit être « serré », alors que dans la cage (de la flasque) il doit très plus libre, sans trop d’excès non plus.

Pour mettre en place un roulement il faut le pousser fortement sur la cage intérieure. Pour cela on choisi un tube de diamètre correspondant au diamètre de l’arbre (+jeu) et on frappe au marteau sur le tube, en ayant auparavant huilé l’arbre pour faciliter l’enfoncement. Si un roulement est libre sur un axe, celui-ci s’use très rapidement;

remise en place à la "frappe"

Remise en place à la presse

Il faut faire très attention au départ à ce que le roulement soit correctement aligné sinon il risque de s’enfoncer en « crabe » et mâcher l’arbre si l’acier est de mauvaise qualité. L’alignement est parfois facilité par une partie de l’arbre ayant une côté « dépassée » avant la portée de la largeur du roulement.

La même opération peut êtres facilitée à la presse, mais en faisant toujours attention à ce que le roulement soit bien positionné verticalement et en intercalant une bague (ou rondelle épaisse) en appui sur la bague intérieure du roulement.

On peut ensuite procéder au remontage du moteur, voir article : Démontage, remontage.

Roulements bruyants

Si malgré toutes les précautions de montage les roulements sont bruyants, la cause peut provenir de ce que les cages de roulement des flasques étant un peu dures, les roulements ne soient pas à leur place. Pour cela il est indispensable de donner un petit coup de marteau à l’emplacement des cages sur la flasque.