La Capsule

Considérant le développement culturel comme une condition nécessaire à l’épanouissement et l’enrichissement de tout être humain, la Ville du Bourget s’applique à mettre en place une politique culturelle s’articulant autour de plusieurs axes :

  • la présence et la création d’équipements culturels nécessaires pour l’accès aux oeuvres et la pratique amateur,
  • une programmation régulière et diversifiée,
  • un soutien à la création,
  • des actions culturelles en direction de différents publics,
  • un soutien aux associations locales et à la pratique amateur.

Plus particulièrement, la Ville du Bourget, depuis plusieurs années, développe un axe fort autour de la photographie par les multiples projets qu’elle met en place tant d’un point de vue de la diffusion, de l’aide à la création que de l’action culturelle.

La Capsule, lieu de résidence Photo créé par la Ville du Bourget et soutenu par le Conseil général de la Seine-Saint-Denis, a pour mission d’offrir un soutien à la photographie dans le domaine de la création mais également de la diffusion et de la sensibilisation auprès des publics.

Projet d’établissement

La Capsule – lieu de résidence photo - a été inaugurée en mars 2009. La création de cette structure prend place dans le cadre d’un soutien fort dans le domaine photographique depuis de nombreuses années au Bourget. La Capsule offre ainsi un soutien artistique et technique aux résidents pour développer ou finaliser leur projet. Elle accueille des artistes photographes pour une période de résidence d’une durée de plusieurs mois à un an et leur met à disposition des locaux - laboratoires de développement et de tirage argentique et numérique, studio photo – et le matériel nécessaire à la production des photographies et des expositions.De même, elle offre un espace de diffusion aux résidents et met en place de nombreux projets pour favoriser la rencontre entre ces artistes et les publics. La Capsule tend également à favoriser les échanges entre les photographes et développer un réseau autour de cette discipline.

La Capsule constitue en outre un lieu de ressources pour la pratique du sténopé par l’accueil d’artistes spécialisés dans ce domaine, l’organisation d’expositions ainsi que la mise en place de stages autour de cette technique photographique.

Dans une perspective plus large, elle souhaite également développer un réseau de diffusion pour permettre aux artistes de faire connaître leur travail au-delà du territoire séquano-dyonisien.

Les types de soutien apportés aux artistes vont de l’aide à la production, la rémunération pour l’action culturelle menée et le prêt de matériel, de salles et d’espaces de diffusion.


Le lieu

La Capsule est située dans l’enceinte du Centre culturel André Malraux disposant lui-même d’une galerie d’exposition de 120m2 et d’un cinéma.

D’une surface de 160 m2, le lieu de résidence est équipé d’un studio photo de 35m2, d’un laboratoire traditionnel noir et blanc, d’un laboratoire pour le développement de films et le traitement des procédés anciens, et d’une salle informatique pour le traitement de l’image numérique.

Facilement accessible pour les franciliens - 10 minutes de la station Gare du Nord par le RER B.

Description des résidences

Les résidences permettent à des photographes français ou étrangers de se consacrer à leurs recherches artistiques, de disposer de locaux et de matériel nécessaires à la production de photographies et d’expositions et enfin d’établir un échange privilégié avec le public local.

Durée des résidences de quelques semaines à un an selon les nécéssités du projet.

Accompagnement technique et artistique portant sur le projet artistique et d’action culturelle.

Production : la Capsule prend en charge les coûts de production totaux ou partiels liés au projet que l’artiste mènera, lesquels seront définis entre les deux parties lors de l’élaboration de la convention. En revanche, les coûts de logements et de transports sont à la charge du résident.

Diffusion : le projet photographique peut se réaliser sous plusieurs formes (exposition, rencontres-débat avec le public, projections, édition en ligne ou sur papier…) selon les souhaits de l’artiste et les possibilités de l’équipe. La Capsule dispose de plusieurs lieux d’exposition : la galerie du Centre culturel André Malraux, la Mairie du Bourget et d’autres lieux inattendus dans la Ville.

Médiation : Il est demandé à chaque résident, parallèlement à son projet, de réfléchir, en collaboration avec l’équipe du lieu, à des formes de sensibilisation autour de son univers auprès de publics divers (associations, scolaires, familles, etc..). Les interventions auprès des publics sont rémunérées.


La capsule est membre du réseau diagonal

Le réseau Diagonal est le seul réseau national et européen réunissant des structures de production et de diffusion de la photographie contemporaine qui se consacrent également au développement de pratiques d’éducation à l’image.

Le réseau rassemble des institutions photographiques reconnues, des centres de photographie en région et des structures culturelles de terrain historiquement installées dans les territoires.

Par l'expertise de ses membres, il participe à la professionnalisation et à la structuration du secteur de la photographie en France.

Les structures membres de Diagonal - soucieuses de faire découvrir l'image au plus grand nombre - s'engagent fortement pour la transmission de valeurs communes d'éducation autour de la photographie, pour l'accompagnement professionnel et le respect des artistes photographes, et pour la création photographique contemporaine par la mutualisation des moyens de production et de diffusion.


Depuis sa création, le réseau Diagonal travaille à valoriser les particularités et les enjeux de l’éducation à l’image par la photographie. Si cette question est depuis longtemps posée, si elle s’affiche depuis plusieurs années avec ardeur dans les intentions, les discours ou les circulaires, elle reste, dans les faits, le parent pauvre des pratiques artistiques et culturelles.


Le réseau Diagonal et ses actions en faveur de l'éducation à l'image en 2017, ce sont 929 actions d’éducation à l’image à travers toute la France, dont :


  • 533 actions en milieu scolaire,
  • 303 actions en centres sociaux, en milieu médicalisé, en milieu carcéral, en centres de réinsertion, etc,
  • 14 663 personnes qui y participent,
  • L’organisation des premières Assises du réseau autour de l’éducation à l’image
  • Le développement d’un projet national de dispositif d’actions éducatives,


Les membres du réseau Diagonal font exister et vivre la photographie au quotidien


De longue date, les membres du réseau Diagonal se sont fortement impliqués dans une démarche de transmission et d’éducation autour de la photographie, pour les publics et avec les artistes.


Les membres du réseau agissent avec la volonté de répondre à un besoin essentiel à nos sociétés : la transmission de valeurs communes et la construction de la personne, par la maîtrise et la connaissance du médium le plus présent dans notre environnement contemporain.


Cet engagement est le fruit d’une double histoire. D’un côté, le travail militant, parfois souterrain, des acteurs de l’éducation populaire qui, depuis cinquante ans, ont révélé au grand jour le besoin de culture et d’éducation. De l’autre, le rôle des institutions, des ministères de la Culture et de l’Éducation Nationale qui, depuis 1983, ont mis en place différents dispositifs permettant de poser les jalons d’une véritable politique d’éducation à l’image.



L'éducation à l’image par et avec la photographie


Comme le disait Serge Tisseron : « Il n’y a pas de meilleure éducation à l’image que par la photographie ». La photographie est, en effet, à la fois « simple » et profonde, accessible immédiatement et pourtant souvent difficile à saisir. La photographie permet à chacun de considérer son rapport au monde, à travers une pratique et par le développement du sens de l’analyse et celui de l’observation. Et cette pratique, lorsqu’elle est partagée, permet de construire des horizons communs.


À l’heure où la photographie est omniprésente, il semble temps que des actions pérennes soient mises en place en France dans le domaine de l’éducation à l’image.


Certes l’éducation artistique au cinéma occupe une place importante dans les actions menées au niveau national. Mais nous avons la certitude qu’il faut aujourd’hui trouver un dispositif clair et opérationnel, permettant aux artistes, aux photographes, aux enseignants, aux éducateurs et aux structures professionnelles d’apporter une réponse juste.


Le réseau Diagonal propose un programme complet, adapté et cohérent qui répond aux besoins et demandes liés à la découverte de la pratique de la photographie au plus grand nombre.



“ Entre les images “,

Dispositif Diagonal pour une éducation à l’image par et avec la photographie


À travers un nouveau modèle de dispositif d'éducation artistique et culturelle par la photographie, le réseau Diagonal a pour ambition de concevoir et de mettre en œuvre des parcours pérennes de sensibilisation et de pratique au cœur des régions, avec les artistes et les publics. Il a pour vocation d'initier et/ou de consolider des projets d'éducation à l'image photographique dans les territoires en tenant compte de leurs environnements socio-économiques, de faciliter leur mise en œuvre et s'attache à créer du lien entre les publics et les territoires à l'échelle nationale.


Outre la valorisation d'un réseau des professionnels de la photographie au service de l'éducation à l'image et celui des artistes-auteurs-intervenants, ce dispositif contribue au maillage original du territoire national et participe à la constitution d'un pôle innovant de recherche et d'expertise.


Dès 2019, le réseau Diagonal met en œuvre avec ses membres et le soutien du ministère de la Culture (DGCA - Délégation à la photographie) “ Entre les images ” est un programme de 30 projets d’éducation artistique et culturelle par et avec la photographie (d'au minimum 30h) au niveau national.

Pour valoriser et rendre compte de ce dispositif expérimental, le réseau Diagonal prévoit un site dédié, une plateforme professionnelle collaborative et réflexive qui mettra en accès libre des ressources et outils. Sortie prévue à la rentrée 2019.


https://reseau-diagonal.com/