Jean-Claude BARRY

    Les sauts d'école étaient pratiqués à l'école de Cavalerie dès la création du manège de Saumur au début du XIXème siècle. Modifiés par rapport à ceux qui étaient en vigueur à l'école de Versailles, ils l'avaient été pour satisfaire aux exigences de l'équitation militaire par monsieur CORDIER, le premier écuyer en chef ; ils étaient alors au nombre de trois : la courbette, la ballotade et la cabriole...
    Spectaculaires, ils exigent une maîtrise absolue de l'équilibre du partenaire cheval et un accord des aides d'une grande finesse pour être exécutés à la perfection...
    Et ce n'est pas le moindre mérite de l'écuyer J.-C. BARRY que de nous avoir fait partager sa passion en consignant dans les lignes qui suivent ce que lui ont appris des années d'expériences dans le dressage et la présentation des sauteurs...

Extrait de la préface du colonel C. CARDE, 35ème écuyer en Chef du Cadre Noir.




    Ecrit dans un langage simple et clair, ce livre est unique en son genre. En effet, il n'existait pas à ce jour, d'étude détaillée sur les airs relevés : courbette, croupade et cabriole.

    Ce livre comble donc un grand vide. Non seulement il explique l'historique de ces airs, mais il dévoile avec méthode et de façon pratique comment amener un cheval à réaliser ces trois sauts d'école.
    Cet ouvrage donne ainsi les moyens au plus grand nombre, amateurs ou professionnels, d'accéder à cette partie de notre patrimoine équestre qui a largement contribué à la réputation de l'équitation Française en général et du Cadre Noir de Saumur en particulier.

Comments