Jérôme GUEDJ s’intéresse depuis de nombreuses années aux politiques publiques du vieillissement. Ancien élève de l’ENA, il a été Inspecteur général des affaires sociales (IGAS).

Conseiller départemental du canton de Massy (Essonne) depuis 1998, il a été vice-président de ce département, en charge des affaires sociales de 1998 à 2011, puis Président du conseil général de 2011 à 2015. Il a également été député de l’Essonne de 2012 à 2014, membre de la commission des affaires sociales.

Il est aujourd’hui enseignant à Sciences Po Paris. Il a créé « Matières grises », un think tank spécialisé sur les enjeux du vieillissement. Il conseille également des acteurs publics, privés et associatifs sur l’impact de la transition démographique sur leur activité.

Il a notamment publié « Plaidoyer pour les vieux » (2013, éditions Gawsewitch, réédition Grasset) et « Les personnes âgées en 2030 : portrait de la génération qui vient » (Matières Grises, septembre 2018).

Jérôme GUEDJ




Comment adapter notre société au vieillissement ?

L’espérance de vie à la naissance est plus élevée que jamais dans les pays développés. Elle a doublé par rapport au niveau auquel elle a stagné pendant des siècles jusqu'au début du XIXe siècle. Elle augmente en moyenne de 2,5 ans toutes les décennies dans les pays riches. Depuis 1970, l’augmentation de l’espérance de vie s’explique principalement par la baisse de la mortalité des plus de 65 ans.

Si la vieillesse peut évidemment entraîner un certain nombre de maladies chroniques, la plupart des gens sont toutefois à même de vivre cette période de manière autonome car de mieux en mieux soignés. Mais avec le vieillissement de la population, les personnes dépendantes sont de plus en plus nombreuses chaque année en France : 7,8 % des Français âgés de 60 ans. La perte d’autonomie liée à l’âge ou au handicap entraîne des frais importants selon les situations et exige une prise en charge matérielle croissante de personnes qui ne peuvent plus être accompagnées par leurs descendants.

A la fin de l’année 2019, à l’issue d’une phase de concertation en cours, le Parlement débattra d’une loi sur le grand âge et l’autonomie. Une occasion unique de répondre aux besoins criants d’ores et déjà identifiés : comment favoriser le soutien à domicile et l’adaptation des logements ? quelles solutions innovantes ? quel statut pour les aidants ? quel avenir pour les EHPAD ? comment baisser le reste à charge des familles ? comment financer ce nouveau risque dépendance ?

Merci aux radios qui nous soutiennent

Pour aller plus loin

Quelques pistes sur papier :

Ces ouvrages seront proposés sur notre table de librairie en marge de la conférence

  • Jérôme GUEDJ - Plaidoyer pour les vieux - Grasset - format numérique- 2013
  • Michel BILLE - Didier MARTZ - La tyrannie du bien vieillir - Editions Erès - L'âge de la vie - broché - 2018
  • José POLAR - Dictionnaire impertinent de la vieillesse - Editrions Erès - L'âge de la vie - broché - 2017
  • Frédérique SAVONA-CHIGNIER - Les nouveaux vieux sont arrivés - InPress - Old'Up - boché - 2017
  • Vincent CARADEC - Sociologie de la vieillesse et du vieillissement - Armand colin - 128 - poche - 2015
  • Luc BROUSSY - Dix mesures pour adapter la société française au vieillissement - dunod - Santé social - broché - 2014

Sur la toile :