adapter les systèmes de production agricole aux conséquences du réchauffement climatique global, faire face à la raréfaction probable d’un grand nombre de ressources et ne pas sacrifier les potentialités productives de leur environnement








Marc DUFUMIER


Marc DUFUMIER, agronome, est professeur émérite d’AgroParisTech ( ex Institut national agronomique Paris-Grignon), où il a dirigé la chaire d'agriculture comparée et de développement agricole.

Il a été impliqué dans la formulation, la mise en oeuvre et l'évaluation de nombreux projets et programmes de développement agricole, en France comme à l'étranger, notamment dans les pays du Sud (tiers-monde).

Il a été membre du Conseil stratégique de l'agriculture et de l'agro-industrie durables (CSAAD) de 2008 à 2012.

Il a publié une dizaine d’ouvrages portant sur les questions liées à l’agriculture notamment biologique, les politiques agraires, l’alimentation et la nutrition.

Il est Président de la Fondation René-Dumont dont l’objectif est de collecter, conserver, classer et valoriser toutes les traces de l’histoire générale de l’écologie.

Il préside depuis 2013 la Plate-forme pour le commerce équitable (PFCE) qui représente et fédère les principaux acteurs du commerce équitable en France.

Il est Chevalier de la Légion d'Honneur et Chevalier de l'ordre du Mérite agricole.

Quelle agriculture pour nourrir le monde demain ?

Nous sommes déjà plus de 7,6 milliards d’humains dans le monde et nous serons probablement aux alentours de 9,5 milliards d’habitants en 2050.

L’émergence de nouvelles classes moyennes dans quelques grands pays émergents d’Asie et d’Amérique latine (Chine, Inde, Brésil, etc.) et la hausse de leur pouvoir d’achat se manifestent d’ores et déjà par de profondes transformations dans les modes de consommation alimentaire avec une consommation croissante de produits animaux (œufs, lait et viandes).

Il est donc à prévoir une augmentation encore plus rapide de la demande en produits végétaux, puisque 3 à 10 calories végétales sont nécessaires pour produire une calorie animale.

Il nous faudra donc envisager au moins un doublement en 40 ans de la demande mondiale en grains, tubercules, et autres produits amylacés (bananes plantain, fruit à pain, etc.) pour espérer satisfaire la demande croissante en aliments divers.

A priori, le contexte ne semble guère favorable : les agriculteurs vont devoir en effet adapter leurs systèmes de production agricole aux conséquences du réchauffement climatique global, faire face à la raréfaction probable d’un grand nombre de ressources et ne pas sacrifier les potentialités productives de leur environnement à long terme au nom de l’urgence de satisfaire des besoins immédiats : ne pas mettre en péril la “fertilité” des sols, ne pas provoquer de déséquilibres écologiques majeurs, etc.

Le débat animé par Marc DUFUMIER portera à la fois sur les techniques agricoles à envisager pour répondre positivement à ces défis et sur les conditions socioéconomiques à réunir pour qu’elles puissent être mises en œuvre avec succès.

Pour aller plus loin

Quelques pistes en papier :

  • L'Agroécologie peut nous sauver, Olivier LE NAIRE & Marc DUFUMIER, Editions Nature, écologie et essais, Collection Domaine du possible, 2019, broché, 144 p., ISBN : 978-2330119867
  • 50 idées reçues sur l'agriculture et l'alimentation, Marc DUFUMIER, Editions Allary, 2014, broché, 244 p., ISBN : 978-2370730015
  • Agriculture biologique : histoire ou chimère ? : Thierry DORE & Marc DUFUMIER, Editions Le Muscadier, Collection Le choc des idées, 2013, broché, 128 p., ISBN : 979-1090685116
  • Plaidoyer pour nos agriculteurs : Il faudra demain nourrir le monde..., Sylvie BRUNEL, Editions Buchet-Chastel, Collection Dans le vif, 2017, broché, 126 p., ISBN : 978-2283029619

Sur la toile, pour savoir et comprendre :