Marie CRETENOT, juriste en droit pénal, droit de l’exécution des peines et suivi des personnes sous main de justice, est investie depuis plus de quinze ans dans le champ pénal et pénitentiaire.

Après trois ans passés au Génépi (association étudiante œuvrant pour le décloisonnement des prisons) elle a rejoint en 2004 l’Observatoire international des prisons - section française. Elle y assure aujourd’hui la direction adjointe en qualité de responsable du plaidoyer.

ONG disposant du statut consultatif auprès des Nations Unies, l’OIP-SF agit pour le respect des droits fondamentaux des personnes incarcérées et pour un moindre recours à l’emprisonnement. Elle fonde son action sur les dispositions de droit interne, les instruments internationaux de sauvegarde des droits de l’homme, les recommandations des organes de protection de ses droits et les enseignements de travaux de recherche en divers domaines (pénologie, sciences humaines, etc...).

Dans le cadre de ses activités, Marie CRETENOT a co-animé durant trois ans (2014-2017) un séminaire de recherche, « Sciences sociales et prison », avec l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS), à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Surpopulation, débordements, épuisement des gardiens... Y-a-t-il un emballement de la machine carcérale ?

Le système est à « bout de souffle », « en impasse » : ce sont les mots du Président de la République en mars 2018 pour décrire les prisons et la justice pénale. Il faisait le constat que « la prison est devenu un lieu où la violence se démultiplie".

En janvier 2001, il y avait en France, presque 48.000 détenus, soit un taux de détention de 75,6 détenus pour 100.000 habitants.

Aujourd'hui, 70.650 détenus s’entassent dans 60 882 cellules ; avec près de 100 détenus pour 100.000 habitants, le taux de détention a augmenté de 33% en à peine 20 ans.

Les prisons sont pleines à craquer. La surpopulation carcérale atteint 120% en moyenne dans les 188 prisons françaises, avec des pics à plus de 200% dans certains établissements de la région parisienne.

Avec des lits surajoutés dans des espaces déjà confinés, et même de simples matelas posés là où l’on peut, près de 1 400 personnes dorment ainsi à même le sol. Promiscuité. Mais aussi violences, insalubrité, carences d’activités, indignités, temps vide … La France a été condamnée 17 fois par la Cour européenne des droits de l’homme en raison de ses conditions de détention assimilables à un traitement inhumain et dégradant.

Comment sortir de cette impasse ? Par la construction de nouvelles places de prison ? La prison est-elle un remède efficace contre la délinquance ? La crise carcérale n'est pas que la conséquence de la surpopulation carcérale.

Elle est le résultat d’une multiplication de lois répressives depuis 2002. La prison est devenue une solution au défaut d’insertion sociale et professionnelle, une procédure d'exclusion. La frénésie conduisant à durcir toujours plus les peines, avec les surenchères médiatiques et politiques , les mensonges sur le laxisme des juges, nous projettent dans une impasse.

Pour résoudre le problème de surpopulation carcérale, il y a deux solutions : construire plus de prisons, ou emprisonner moins et libérer plus. Le Conseil de l’Europe appelle à la seconde option. Pour lui, la ligne à suivre est claire : « l’accent doit être mis sur les mesures alternatives à la détention et un moindre recours à l’emprisonnement ». Certains pays ont déjà pris cette voie : la Finlande, la Suède, l’Allemagne, les Pays-Bas.

Avec, derrière, une question sous-jacente : qu’attend-on de la sanction pénale ?


Pour aller plus loin

Quelques pistes sur papier :

Ces ouvrages seront proposés sur notre table de librairie en marge de la conférence

  • Charline OLIVIER - Derrière les murs : surveiller, punir, réinsérer ? - Erès - Trames - Poche - 2018
  • Toni FERRI - abolir la prison - Libre & Solidaire - broché - 2018
  • Didier FASSIN - Punir : une passion contemporaine - Le Seuil - Débats - broché - 2017
  • Jean BERARD & Jean-Marie DELARUE - Prisons : quel avenir ? - PUF - La vie des idées - Poche - 2016
  • Grégory SALLE - L'utopie carcérale - Editions Amsterdam - broché - 2016
  • Farhad KHOSROKHAVAR - Prisons de France - Robert Laffont - Le Monde comme il va - broché - 2016
  • Yasmine BOUAGGA - Humaniser la peine ? Enquète en maison d'arrêt - Presses Universitaires Rennes - Le sens social - broché - 2015
  • Sarah DINDO - Parlons prison en 30 questions - La Documentation Française - Doc en poche - Entrez dans l'actu, n° 35 - broché - 2015
  • Denis SALAS - La volonté de punir - Fayard - Pluirel - Poche - 2010
  • Philippe COMBESSIE - Sociologie de la prison - La Découverte - Repères - Poche - 2009
  • Lucie BONY - De la prison peut on voir la ville ? - Repères - Poche - 2009

Sur la toile :