L'ancien couvent

Pour visualiser les carte postales de l'église, du presbytère et de l'ancien couvent, cliquez sur ce lien.

Plus d'infos et réservations : http://domaineclairlieu.be/

Situé sur le site de l’église, à la gauche de celle-ci à la fin de la rue, l’ancien couvent actuellement dénommé Clair Lieu date de 1904. Cette appellation est récente comme nous le verrons plus loin.

En 1904, les religieuses installées à Avin provenaient de communautés établies en France, qui fuyaient leur pays à la suite des émeutes consécutives à la laïcisation de la République. C’était l’époque où l’Etat français voulait être neutre et totalement indépendant des organisations religieuses, ce qui se fit dans un certain désordre. Les Soeurs de la Providence trouvèrent asile dans ce bâtiment érigé par Madame de Diest. Elles consacrèrent leurs efforts à l’enseignement et au service des malades. Madame de Diest avait en effet exigé qu’une soeur infirmière soit gratuitement à la disposition de la population d’Avin.

Deux classes complètent le bâtiment à l’arrière. L’une servait d’école primaire, l’autre d’école gardienne. L’école était l’école libre des Soeurs « Ave Maria »(1) : les institutrices étaient des religieuses. L’école communale des filles ayant été supprimée en 1939, c’est uniquement dans l’école libre que les filles du village faisaient leurs études primaires, en compagnie de quelques garçons.

(1) Découvrez d'infos sur l'école des Sœurs en cliquant sur ce lien.

Après la fermeture de l’école en 1979, les bâtiments ont été affectés pendant quelques années au noviciat des Pères Croisiers du couvent de Hannut. Ce sont eux qui choisirent le nom de Clair Lieu en référence à Clarus Locus, lieu-dit à proximité de Huy offert par le prince évêque de Liège au bienheureux Théodore de Celles, fondateur des Croisiers, pour y permettre en 1211 leur établissement. Une chapelle dédiée à Saint-Thibault était érigée à cet endroit. La maison mère des Croisiers y est restée jusqu’en 1790.

Actuellement, l’étage est occupé par des locataires privés. Au rez-de-chaussée, les deux anciennes classes, une cuisine, des toilettes, des lavabos et une douche sont à disposition de tout qui désire organiser un week-end ou un camp scout, une soirée jeux entre amis, un point d’attache pour des promenades, une fête d’anniversaire, une exposition, une conférence ou autre… Les locations ne peuvent avoir un but commercial.

La chapelle du couvent a été conservée au rez-de-chaussée. Sur les murs près de la porte, une plaque insérée dans le mur rend hommage à Madame de Diest, et de l’autre côté de la porte ; une autre rend grâce à Dieu et à Marie.

Les fenêtres de la chapelle sont décorées d’élégants vitraux.

Dessin de Madame Jeanine MUNTEN de l’Atelier Garance