La notion de "Médiation"

  «La pratique de médiation s'assigne une mission fondamentale de rétablissement ou d'établissement de la communication, de prévention ou de solution de relations perturbées. Elle intègre une éthique qui se réfère tout particulièrement à la solidarité et au respect de l'altérité (…) Le processus de médiation nécessite une relation ternaire, c'est-à-dire l'intervention d'un tiers en toute indépendance, neutralité, sans pouvoir institutionnel. Il rejoint de ce fait le processus de la maïeutique [nb : «l'art d'accoucher de soi-même»]. (…) 
Le médiateur agit comme catalyseur et fait appel à l'exercice actif des personnes.»

Définition du Conseil supérieur en travail social.


La médiation comme pratique innovante et autonome , créer du lien :

"Globalement la médiation se définit avant tout comme : un mode de construction et de gestion de la vie sociale grâce à l'entremise d'un tiers, neutre, indépendant sans autre pouvoir que l'autorité que lui reconnaissent les médiés qui l'auront choisi ou reconnu librement.

La médiation s'assigne une mission fondamentale de rétablissement ou d'établissement de la communication.Le conflit ne fait pas partie de la définition globale de la médiation, mais la définition globale de la médiation ne lui interdit pas de résoudre les conflits.

La médiation est ternaire dans sa structure et dans son résultat."

Définition de M. GUILLAUME-HOFNUNG

La Relation Triadique ou la nécessité du lien :

Il est nécessaire qu'un lien, qu'un ancrage affectif, se crée entre tous les intervenants dans la médiation afin que des objectifs individuels puissent être fixés.

> L'animal est agent de médiation.