Responsable d'Entreprise Agricole

Prochain rentrée REA : 7 septembre 2020 / 9 juillet 2021

Mais des inscriptions peuvent se faire de septembre à décembre

En version à distance , vous pouvez commencer quand vous le désirez

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Dates de nos UCARE 2020-2021

15 mars au 19 mars 2021 :

vous avez le choix entre : Conversion en agriculture biologique ou biodynamie

12 avril au 16 avril 2021 :

vous avez le choix entre : agriculture de conservation ou biodynamie

17 mai au 21 mai 2021 :

vous avez le choix entre : agroforesterie ou permaculture

31 mai au 4 juin 2021

Vous avez le choix entre : agroforesterie ou bio intensif

Vous devez obtenir TOUTES les capacités pour prétendre au BP REA ( Attention, il faut également valider de l'activité professionnelle).

Pour la certification, les capacités sont évaluées par l'intermédiaire de situations professionnelles d’évaluation (les SPE) et ce site est organisé autour des SPE.

Les capacités du BP REA ( la certification )

C1 : Se situer en tant que professionnel

C11 : Développer une culture professionnelle en lien avec le vivant

C12 : Se positionner dans les différents types d’agriculture, leur histoire, leurs fondements, leur organisation

C2 : Piloter le système de production

C21 : Réguler l’activité au regard de la stratégie, des opportunités, des évènements

C22 : Gérer le travail

C3 : Conduire le processus de production dans l’agroécosystème

C31 : Combiner les différentes activités liées aux productions

C32 : Mettre en œuvre les opérations liées à la conduite des productions

C4 : Assurer la gestion technico-économique, financière et administrative de l’entreprise

C41 : Porter un diagnostic sur les résultats de l’entreprise à l’aide d’indicateurs technicoéconomiques et financiers

C42 : Réaliser des choix pour l’entreprise en matière de situation fiscale et juridique

C5 : Valoriser les produits ou services de l’entreprise

C51 : Commercialiser un produit ou un service

C52 : Négocier dans le cadre d’un contrat ou d’un projet collectif

C6 : S’adapter à des enjeux professionnels particuliers (UCARE)

Les SPE (évaluations)

La capacité 1 est une capacité transversale, elle est évaluée par l'intermédiaire de la SP1 et de la SP2.


Si vous avez un diplôme de niveau 4 ou 5et +, vous l'obtenez d'office

La SP1 évalue la C12 et la totalité de la capacité 2

Cette SP permet de vérifier votre analyse du contexte et votre future organisation


LA SP 2 évalue la C11 et la totalité de la capacité 3

C'est la SP de maîtrise de vos productions (ici vous définissez votre méthode de production et vos intrants)

La SP 4 évalue la totalité de la capacité 4

Cette SP est l'aboutissement de votre réflexion en tant que responsable d'entreprise agricole. Elle permet de vérifier l'approche économique de l'entreprise et d'envisager son avenir. Elle tient compte des productions (SP2), de la commercialisation (SP3) , l’organisation du travail et du contexte (SP1).

La SP3 évalue la totalité de la capacité 5

Elle doit vérifier l'acte de commercialisation et votre capacité à négocier et vendre vos productions.

Les UCARE ou SP6 et SP7


Méthode pour l’évaluation du BP REA (certification)


Toutes les capacités du BP REA, à l’exception de la capacité C1, sont évaluées en situation professionnelle. La capacité C1 peut également s’appuyer sur cette modalité d’évaluation.

Pour rappel, dans les diplômes en UC, chaque capacité intermédiaire ne peut être évaluée qu’une fois et le nombre total d’épreuves est au plus égal à 1,5 fois le nombre d’UC, soit 10 pour le BP REA.

L’ensemble des épreuves doit permettre la validation de toutes les capacités du référentiel de certification.

Principes de l’évaluation en situation professionnelle

L’évaluation en situation professionnelle:

  1. place le candidat dans des situations les plus proches possibles des situations professionnelles emblématiques des emplois visés par le diplôme et du travail du responsable d’entreprise agricole.

  2. prévoit la réalisation d’une production, en lien avec l’organisation et la conduite des activités de l’entreprise. Cette production correspond à la partie observable de l’action du candidat.

  3. - s’intéresse aux raisonnements qui sous-tendent et déterminent cette production. Ces raisonnements constituent la partie cognitive, mentale, de l’action du candidat.

  4. - regarde plus précisément la façon dont l’individu, à partir de la production à laquelle il aboutit, s’est approprié les caractéristiques (conditions) de la situation, a mobilisé les ressources nécessaires et a adapté son raisonnement aux particularités de cette situation, à des variations de cette situation et à d’autres situations du même type.

Au niveau IV, les productions attendues du candidat correspondent le plus souvent à des constructions qui relèvent de raisonnements : conception d’un assolement, d’un plan de marchéage, réalisation d’un diagnostic de parcelle ou d’un plan de trésorerie, etc. Ce que l’on cherche à mettre à jour dans l’évaluation, c’est la réflexion, la démarche qui a prévalu dans la construction à laquelle il est arrivé.

L’évaluation est ciblée sur ce qui a été pris en compte et mis en lien pour aboutir à la production. Les critères et indicateurs tiennent compte de ces exigences particulières liées au niveau du diplôme

Au CFPPA de Bourges, nous avons estimé qu'il y aurait 4 situations d'évaluation professionnelle pour certifier les capacités 1 à 5

SP1 La première situation professionnelle envisagée concerne les capacités C12- C21 – C22. Elle doit permettre d’évaluer les capacités à piloter une entreprise dans son contexte. Une attention particulière sera portée sur la gestion du travail. En effet, un TPE est souvent géré par une seule personne et la gestion de son temps devient un élément discriminant pour la réussite du système.

SP 2 (C11 et C3 )La seconde situation d’évaluation doit permettre de vérifier les capacités du candidat à maîtrise le cycle des productions qu’il envisage dans son système d’exploitation. Il doit être en capacité de raisonner ces choix et non de faire du mimétisme. Il devra avoir les savoirs nécessaires pour construire sa stratégie de conduite des productions en intégrant les interactions possibles entre les différents cycles.

SP3 (C5) La troisième situation d’évaluation qui est concomitante avec le deuxième doit permettre de faire prendre conscience que l’exploitation agricole est devenue une entreprise. L’acte de commercialisation de ses produits doit être réfléchi et s’il y a délégation l’art de la négociation doit être mis en œuvre.

SP4 (C4)La quatrième situation d’évaluation est l’aboutissement des autres situations imaginées. Le candidat devra être en capacité de justifier ces résultats techniques, économiques et financiers. Son argumentaire devra reposer sur son analyse de son contexte, des ses productions et des ses méthodes de commercialisation. Sa stratégie sur les investissements, ses choix fiscaux, son statut devront venir renforcer sa vision sur son projet.


L'organisation pédagogique du BP REA , doit permettre de conscientiser son installation : on passe de la phase de découverte (phase 1) à la phase de création d'entreprise (phase 6) après avoir analyser le lieux d'installation et son environnement , analyser les productions et leurs modes de commercialisation et enfin vérifier que le système est viable et vivable .

Bilan de la formation BP REA 2019-2020

La promotion sortante souhaite un temps moins important pour la SP1 :

  • Elle se déroulera donc en fin novembre.

  • Le concept des reportages vidéo n’est pas remis en cause, mais un meilleur encadrement à la réalisation de cette dernière est indispensable.

La SP3 ( commercialisation) doit être plus orientée « vente directe ».

    • Il convient d’avoir des apports sur les techniques de vente, la législation sur la vente et les publicités, les obligations réglementaires sur les étals, les différents concepts des supermarchés (ex les franchisés ) des marchés (rôles du placier), les normes de qualité.

    • Ils aimeraient aussi être sensibilisés à des études de marché.

Ils ont également sollicité des interventions de différents acteurs intervenant autour des installations aidées,

  • un forum installation pourrait être envisagé

Qualité de l'information
Suivi Administratif

Compétences des formateurs

Bilan du REA 2018-2019

  • Augmenter les cours sur les « productions » 1.5 jours serait l’idéal

  • Lors du 1er trimestre augmenter les visites d’entreprises agricoles maraîchères et faire un débriefing pour permettre aux apprenants de comprendre le schéma d’approche global du système

  • Nous pourrions envisager de réaliser des mini-reportages sur différentes exploitations : un groupe de stagiaires irait interviewer un agriculteur, réaliser une mini-vidéo et il présenterait à l’ensemble du groupe les points forts et faibles du système, du contexte.

  • Il convient de maintenir le marché Campagn’Art, l’idéal serait qu’il se déroule plus tard en saison pour qu’il y ait des légumes de disponibles. Par contre, le temps de préparation de ce marché semble exagéré. Et cela limite les cours sur la commercialisation. Un apport sur le marché à terme, le marché en circuit court, les demandes des collectivités etc sont des contenus à mettre en place .

  • Faire témoigner des anciens BP REA qui se sont installés, permettrait de mieux cerner la complexité de la réussite d’une installation

Pédagogie et clarté des exposés

Professionnalisme des formateurs

Bénéfices liés à l'action de formation

Disponibilité des formateurs