La Tour du Renard

  

L'idée de supprimer les sept immeubles de la Tour du Renard faisait partie des projets de Jean Marie François  
maire d'Outreau de 1983 à 2005 ( année de son décès). Il avait confié au journal Le Monde en date du dimanche 16 et lundi 17 juin 1991 :
"Et quand le moment viendra, à moyen terme, de raser les H.L.M les plus anciennes, comme dans le quartier de la Tour du Renard
la municipalité pourra s'attendre à de fortes résistances. Pourtant, il s'agira de créer, ici ou là, des espaces conviviaux d"habitats.."

La Tour du Renard article de la Voix Du Nord du 21 juin 2019 première partie.


La Tour du Renard article de la Voix Du Nord du 21 juin 2019 deuxième partie.

Dans un long article du journal Le Monde en date du dimanche 16 et lundi 17 juin 1991,
intitulé "Outreau le cœur à l'ouvrage", Jean Marie François maire d'Outreau de 1983 jusqu'à son décès en novembre 2005,
envisageait déjà la destruction de la Tour du Renard pour rebâtir une cité plus moderne, avec H.L.M avec ascenseurs ect...
Voici un extrait de l'article du journal Le Monde en date du dimanche 16 et lundi 17 juin 1991 où le maire Jean Marie François
 déclarait " Et quand le moment viendra, à moyen terme, de raser les H.L.M les plus anciennes, comme dans le quartier de la Tour du Renard
la municipalité pourra s'attendre à de fortes résistances. Pourtant, il s'agira de créer, ici ou là, des espaces conviviaux d"habitats.."
 


Outreau À la Tour du Renard, les dernières heures d’une cité-fantôme Reportage de la Voix du Nord  du  19 juin 2019.

Les sept tours du quartier de la Tour du Renard, à Outreau, vont être détruites à partir de l’an prochain. Dans une cité dont la majorité des appartements ont été condamnés,

 ils ne sont plus qu’une poignée, en attente d’une solution de relogement, parfois opposés à un départ.

« Vous voulez quoi  ? » Accoudée à son balcon, une femme d’une cinquantaine d’années nous toise, sourcils froncés. 

« Et bien, on voudrait savoir comment vous appréhendez les derniers mois ici et la démoli... » « J’ai rien à dire. »

Elle accepte finalement de parler, sans dévoiler son nom. Mariée, mère de trois enfants, elle habite la Tour du Renard depuis trente ans. La famille loge dans un appartement de la tour 2, Les Merles. Avec sa voisine Les Mésanges, la tour est la première sur la liste des démolitions. On ne sait pas encore précisément quand elles auront lieu, sans doute courant 2020.

La démolition des tours est prévue pour le courant de l’année prochaine. PHOTO GUY DROLLETLa démolition des tours est prévue pour le courant de l’année prochaine. PHOTO GUY DROLLET - VDN

Herbes folles

« Démolition ou pas, moi je bougerai pas, lance la femme depuis son balcon. Ils nous foutent à la porte, mais on sait pas où on va aller.                                                                                               On nous a proposé de la merde, comme ici. » Quarante et un locataires occupent encore l’une des sept tours de la cité.                                                                                                                 Autour d’elle, tous les volets sont fermés, condamnés par des larges planches en bois blanches. Elle conclut  : « Moi, j’aimerai une maison. Une petite maison, ce serait bien. »

Quelques balcons sont encore occupés. PHOTO GUY DROLLETQuelques balcons sont encore occupés. PHOTO GUY DROLLET - VDN

La Tour du Renard est devenue une cité-fantôme. Entre les bâtiments, les herbes folles ont pris possession des jeux d’enfants, jusque devant l’entrée des tours.                                                  Dans les halls, des tags recouvrent murs décrépis et boîtes aux lettres défoncées. Les mouches voyagent entre les escaliers et le local poubelle.

Il faut lever la tête pour trouver des traces de vie. Sur les balcons, du linge pend ça et là, entre deux fenêtres condamnées. On voit même des fleurs.                                                                      Mais quand on sonne aux interphones, silence radio. Les rideaux se ferment les uns après les autres. Ici, les journalistes, on en a assez vu.

Rares sont les boîtes aux lettres encore barrées d’un nom de famille. PHOTO GUY DROLLETRares sont les boîtes aux lettres encore barrées d’un nom de famille. PHOTO GUY DROLLET - VDN

Démolition « nécessaire »

Un agent de Pas-de-Calais Habitat, le bailleur, passe la serpillière dans un hall. Pas un chat autour de lui. « C’est mieux pour bosser, sourit-il,                                                                                      je préfère ça qu’avoir des gens qui font des allers-retours. »                                                                                                                                                                                                                         Il poursuit  : « Les 41 derniers locataires sont surtout des personnes sans emploi, ou retraités. » Ils étaient près de 300 à une époque.

Il est presque 15 heures quand deux seniors avancent sur le terrain de basket. Le premier, Francis, n’habite plus ici,                                                                                                                            mais a connu les débuts de la Tour du Renard  : « Dans les années 50, ça venait tout juste d’être construit  !                                                                                                                                   C’était bien, très calme. » Il en convient  : la démolition des tours était « nécessaire ». « Tout est très usé. Il faut du neuf. »

Sur place, l’impression d’un quartier sans âme qui vive ou presque. PHOTO GUY DROLLETSur place, l’impression d’un quartier sans âme qui vive ou presque. PHOTO GUY DROLLET - VDN

Avec lui, un autre retraité, venu retirer son courrier. Il a habité à la tour Les Merles pendant 23 ans et vient tout juste de déménager.                                                                                             Direction une résidence à deux pas d’ici. L’homme, qui vit seul, a constitué un dossier et exprimé ses vœux.                                                                                                                                   Une démarche d’un an, mais qui valait la peine  : « Je passe de 30 à 60 m2. »

Si la majorité des locataires ont quitté les lieux ces derniers mois, certains ont refusé toute proposition de relogement de Pas-de-Calais habitat.                                                                            Une date butoir a été fixée  : le 31 décembre 2019. Ce jour-là, tous les appartements devront être vides.

Article de la Voix du Nord du 19 juin 2019 ; A La Tour Du Renard, les dernières heures d'une cité-fantôme.




Vue avant la seconde guerre mondiale sur la Ferme du Renard et sa Tour ; archive Pascal BERNARD.
https://sites.google.com/site/sitedepascalbernarddoutreau/la-tour-du-renard

Château de Tour du Renard du Crozant 

Vue de l'intérieur de la ferme de la Tour du Renard,exactement la Ferme du Renard comme indiqué dans les actes,
 cette photo a été prise quelques années avant la seconde guerre mondiale.

Photo prise du chemin de Berken sur la cité de la Tour du Renard, vue sur la rue de Vimy et les H.L.M de la Tour du Renard.
Sur la droite sur l'H.L.M " Les Pinsons" appelés aussi "Bloc48" c'était le seul a posséder 3 entrées ( 16 logements par entrée) donc 48 logement.
et il n'y avait que 4 étages par rapport aux 6 autres H.L.M...Les caves étaient au rez de chaussée.

L'école de la  Tour du Renard en 1966 ; et vue sur les H.L.M de la cité.
photo prise du chemin de Berquen, en bas la rue de Vimy.


La ferme de la Tour du Renard carte postée en 1908
https://sites.google.com/site/sitedepascalbernarddoutreau/la-tour-du-renard

Sur l’un des HLM du quartier de la Tour du Renard une fresque est en cours de réalisation. Ce sont les habitants et l’artiste boulonnais,
Balouz, qui la réalisent. Les immeubles sont amenés à être démolis. Une œuvre qui fait déjà parler...

C'est sur une période assez longue, une dizaine d'années, que se réaliseront  les travaux de démolition et de la reconstruction du nouveau quartier.                                         La fresque  est réalisée sur " le bloc 1 " c'est l'immeuble qui  sera le dernier à être détruit sur les sept que compte le quartier de  la Tour du Renard.                                      Cette fresque coûtera 5 000 euros, beaucoup d'Outrelois ne comprennent pas que  de l’argent soit dépensé pour cette réalisation, d’autres félicitent l’initiative.  La première phase de démolition devrait débuter fin de l'année 2017.

Photo de Pascal BERNARD de la fresque du " bloc 1" de la Tour du Renard

https://sites.google.com/site/sitedepascalbernarddoutreau/la-tour-du-renard


Il arrivait souvent que soit inscrit sur les cartes postales datant du début des années 1900 "
La Tour du Renard au Portel" au lieu d'Outreau.

La Tour du Renard, The Tower of de fox, carte postale du début des années 1900...

Carte postale de la Tour du Renard prise de l'intérieur, vue sur la Tour et les bâtiments.

La Tour du Renard vue du début de 1900 sur la Tour, la ferme et les dépendances.

Le quartier de la Tour du Renard vue du chemin de Berquen  sur le Portel et Boulogne-Sur-Mer.
https://sites.google.com/site/sitedepascalbernarddoutreau/la-tour-du-renard

Le quartier de la Tour du Renard vue du chemin de Berquen dans les années 1970.
https://sites.google.com/site/sitedepascalbernarddoutreau/la-tour-du-renard


 
La Tour du Renard d'Outreau. Histoire
 

La Tour du Renard d'Outreau. Histoire

 

la Tour du Renard se trouve au au point le plus haut de la ville d'Outreau et domine la mer d'une hauteur de 58 mètres; construite au XVI ème siècle

 avec sa Tour qui faisait son originalité. Elle fut détruite pendant la seconde guerre mondiale par les allemands.

 C'est un endroit charmant, un petit coin de campagne, une petite route bordée de chaque côté par des champs et des pâturages

 avec une vue magnifique sur notre commune et sur le Portel et la mer et les villes voisines

La Tour du Renard, le C.E.S. Albert Camus et le centre ville d'Outreau
 

 
 
         
 
Le chateau de la Tour du Renard et ses dépendances
 
Personnages photographiés prés de la Tour du Renard vers 1910
 
 
 La Tour du Renard dessin de Vaillant en 1850
 
IL existe une autre Tour du Renard dans  Le village de Crozant  lien : http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-crozant.html#classement

Les ruines de la Tour du Renard Crozant, code postal 23160, en Creuse

 


La Tour du Renard au Crozant
 
                  
 
Carte postale de la Tour du Renard the Tower of the Fox
 
 
La Tour du Renard façade extérieur
 
 
La Tour façade intérieur du manoir de la Tour du Rennard
 
 
 
Vue sur la nouvelle salle des sports,sur le collège Albert Camus
 et au loin sur les éoliennes de la digue Carnot du Portel
 
 
 
                        
 

Outreau toutes les écoles

 
      

La Tour Du Renard

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
                                             
 
Une des H.L.M avec son grand parc de jeux, et un air bucolique
 
            
 
 
 
 
Un siècle après, le même mur, un arbre cache le pignon de la maison et la Tour disparu bien-sûr
détruite par les allemands durant la seconde guerre mondiale
 
                 
 
Vue prise du plateau
 
 
 
                            
 
 
 
 
 
 
 
  
  La nouvelle salle de la Tour du Renard
inauguration le 6 Juin à 2009 Voir photos bas de page
 
L'école de la TOUR DU RENARD doit son nom à l'ancien château ( Manoir dit ferme de le Tour du Renard )
qui se trouvait juste au dessus, au point le plus haut de la ville et qui domine la mer d'une hauteur de 58 mètres; construite au XVI ème siècle
 avec sa Tour qui faisait son originalité. Elle fut détruite pendant la seconde guerre mondiale par  les allemands. 
C'est un endroit charmant, un petit coin de campagne, une petite route bordée de chaque côté par des champs et des pâturages avec une vue magnifique sur notre ville et sur le Portel et la mer.
 
 
 
 
  

La Tour Du Renard

 
 
 
 
 

Vue de la Tour du Renard, à droite la cathédrale de Boulogne-Sur-Mer et au loin à gauche la colonne de la Grande Armée
 
 
 
        
                                                                                                                                                               
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une partie des bâtiments de l'ancien château de la Tour du Renard 
 
 
 
 
 
 
 
  
  
 
 
 
Les H.L.M et l'école de la Tour du Renard vers 1966.
 
 
 
 
Vue sur le Parc du Mont Soleil d'Outreau et au font la mer...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                            
 

La Tour du Renard pendant la seconde guerre mondiale

La Tour du Renard et ses beaux paysages et sa vue exeptionnelle par rapport à son altitude furent " exploités" par les allemands durant la seconde guerre mondiale.

 

   

 

   Inauguration de la salle de sports de la Tour du renard, samedi 6 juin

 

 

Exemplaire à tous niveaux

La Semaine dans le Boulonnais  du mercredi 27.05.2009

Exemplaire : c'est le terme utilisé par Thérèse Guilbert, maire d'Outreau et vice-présidente du Conseil général pour évoquer la salle de sports toute neuve d'Outreau.


Exemplaire à plus d'un titre. D'abord le lieu. Lumineux, spatieux, tout est conçu pour proposer aux sportifs un espace qui leur est dédié.
Il y a bien sûr la salle principale pour accueillir toute une diversité de sports collectifs.

Des sports prêts
à se développer
« Les salles d'Outreau sont déjà très occupées. Par exemple, l'amicale Paul-Bert d'Outreau occupe tous les soirs celle du Mont-Soleil, occupée dans la journée par les lycéens de Clerc. Des sports comme le badminton ne demandent qu'à se développer ». Le club d'athlétisme outrelois s'est par exemple déjà positionné pour obtenir quelques créneaux. On parle aussi de handball. « Si tout va bien, nous allons aussi accueillir une section handi-basket, avec l'APBO », annonce Thérèse Guilbert.
Mais la spécificité de la salle, c'est son mur d'escalade de 9 mètres de haut. « Avec un tel mur, nous pouvons accueillir des compétitions à l'échelle régionale », affirme Alain Bernard, directeur du service des sports. Une idée qui tenait à coeur à Thérèse Guilbert. « C'est un sport très riche, notamment pour les enfants ! Et le Boulonnais était assez mal loti dans cette discipline ».
La salle dispose aussi d'un dojo. Spacieux et aussi très lumineux, il devrait séduire les amateurs d'arts martiaux. « En général, les dojos sont moins haut, donne l'impression d'être confiné. Là, il y a l'espace pour bien travailler », observe Alain Bernard. La salle pourra aussi servir de salle d'évolution pour les structures petite enfance de la ville ou les animations pour les seniors. « Nous allons par exemple travailler à la prévention des chutes chez les personnes âgées », indique le directeur de service.
Exemplaire, cette nouvelle salle l'est aussi pour ses caractéristiques environnementales.

Haute qualité environnementale
En effet, les panneaux solaires permettront de chauffer l'eau des douches des sportifs. Un système de récupération des eaux de pluie a été mis en place. Quant au système de chauffage, il se fera au bois. « L'architecture conçue par le cabinet Delannoy permet aussi de tirer au mieux partie de la lumière, de la chaleur », observe la délégation.
Enfin, le projet se veut aussi exemplaire de par son déroulement. « Je suis maire depuis décembre 2005. Dès janvier 2006, nous avons lancé le projet, alors que le collège Camus était en reconstruction ». Comme le Conseil général subventionne à 60% les salles de sports qui jouxtent ses collèges, Outreau n'a pas manqué cette opportunité, avec une aide de 960 000 euros. A cela, s'est ajouté l'aide du Conseil régional, dans la mesure où le lycée Clerc va lui aussi profiter de la structure sportive. Enfin, la CAF est aussi partenaire du projet avec 22 000 euros de subvention, de manière à ce que les structures de petite enfance qu'elle soutient puissent en bénéficier. Dernier soutien, celui de l'agglomération de Boulogne, via le FOCAD, (fond communautaire d'aménagement et du développement). « Ce projet est subventionné à hauteur de 75% pour un montant total de 2,6 millions d'euros », précise Thérèse Guilbert.
Quant au chantier, il a duré 18 mois, sans encombre.
L'inauguration de la salle de la tour du Renard aura lieu le samedi 6 juin. Les sportifs piafent déjà d'impatience de pouvoir s'y entraîner !

Florence PÉCRIAUX    La Semaine dans le Boulonnais
 
             Inauguration de la salle de sport de la tour du Renard à Outreau (Photo C. Fournier - Delta FM)
 
La Semaine dans le Boulonnais                                              Outreau, ville sportive

En matière d'infrastructures sportives, Outreau fait figure de tête de pont dans le Boulonnais. La voilà dotée de 5 salles de sports, « ce qui est rarissime pour une commune de 15 000 habitants », commente Thérèse Guilbert. Et la commune ne s'arrête pas là. Alors que le terrain de football en synthétique est en fin de vie, un nouveau terrain sera aménagé, perpendicalaire au terrain d'honneur. « La pelouse synthétique sera d'une nouvelle génération. Le terrain aura les dimensions requises pour être homologué », ajoute-t-elle.
Le "vieux" terrain synthétique sera lui entouré d'une nouvelle piste d'athlétisme et en son centre, un terrain herbeux sera aménagé. Un club house est également prévu à plus long terme, vers 2011. « L'idée est d'en faire une maison du sport ».
Si l'on ajoute à cela le projet de stade de football de l'agglomération, Outreau s'affirme là comme ville sportive.

 Une fois l'Oeuvre finie, il est toujours intéressant de retrouver les lieux d'autrefois

Une nouvelle salle des sports s'élève dans le ciel d'OUTREAU

 
 
 
 
Mars 2008 vue prise du Sud ...
 
 
 
 
Toutes ses vues ont été prises du quartier de la Tour du Renard
JUIN 2008
                
 
  
 
 
 
 
 
 
Vues prises des tribunes du stade Septembre 2008.
 
 
  
 
 

                                                                     

             

 
Vue d'est  
 
La nouvelle salle des sports : plusieurs vues de JANVIER 2009
 
 
 
 
 
 
 
 
  la salle des sports en ce début 2009 d'année prend forme et devient voisine avec les tribunes
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
           

                         
 
 
 
 
free counters  free counters        

 
 
Comments