L'entorse de cheville

L'entorse de cheville est un traumatisme fréquent et souvent mal pris en charge.

Dans un premier temps il est important de glacer pour calmer l'inflammation et faire une contention rapide pour limiter l’œdème (lien en vidéo sur YouTube pour la contention rapide).

Attention les bandes circulaires doivent être posées sans tension, autrement vous risquez de faire un garrot. Cette contention est provisoire le temps d'aller consulter un médecin et devra impérativement être retirée si les orteils commencent à devenir bleus.

Le problème majeur est souvent le diagnostic, car la radio ne montre pas avec précision les lésions ligamentaires, en revanche toutes lésions osseuses seront mises en évidence si la radio est de qualité. Dans ce cas, le plâtre est souvent indiqué.

Dans le doute, l'échographie permet un diagnostic fin des ligaments atteints, ce qui permettra de faire le strapping le plus adapté.

Souvent on propose une "chevillière" qui est la solution de facilité. Selon mon expérience, le strapping en raccourcissement sur le ligament étiré donne de meilleur résultat. L'hypothèse n'est pas validée, mais en mettant les ligaments en raccourcissement avec le strapping, la cicatrisation devrait induire une fibrose qui pourrait limiter la laxité post-traumatique.

Pour les entorses de type 1 et 2, c'est une stratégie thérapeutique qu'il faut envisager.

- Strapping en raccourcissement avec une partie inextensible sur les zones lésées pendant une semaine à 10 jours.

- Pendant la cicatrisation les ultrasons et la cryothérapie peuvent donner de très bons résultats sur la douleur et sur l’œdème.

- Strapping simplement élastique avec raccourcissement 2 semaines jusqu'à 3 semaines pour les entorses de stade 2 et 3.

La cicatrisation prend 21 jours en moyenne, il faut profiter au maximum de ce mécanisme naturel pour essayer de cicatriser les ligaments en raccourcissement afin d'éviter les laxités ligamentaires et le risque de récidive d'entorse.

L'efficacité du strapping varie selon la marche que vous effectuée, fiez-vous à la recrudescence de la douleur pour savoir s'il faut le changer, au-delà de 5 jours il doit être changé. Dans les 10 premiers jours il est impératif qu'il soit fait par un professionnel.

Cette technique en raccourcissement nécessite de limiter la marche et d'avoir au moins une béquille (avec le bras opposé au côté de l'entorse), car le pied n'est plus dans un axe physiologique de marche, il est donc important de soulager l'effort sur celui-ci.

Le traitement ostéopathique peut intervenir dès le début de l'entorse afin de faciliter la diminution de l’œdème et de la douleur.

Au bout des 3 semaines, l'ostéopathe vérifiera l'intégrité de la micro-mobilité de l'ensemble du complexe de la marche, du pied jusqu'aux lombaires. En effet, 3 semaines de boiterie entrainent parfois d’autres dysfonctions sur un genou ou sur les lombaires, c'est parfois le terrain pour des lombalgies chroniques 2 ou 5 ans après, voire plus.

A ce stade la rééducation en kinésithérapie pourra se faire dans des conditions optimales, rééducation des muscles de la cheville et proprioception.