Sesiónes clínicas de psiquiatría.  11 de marzo del 2008

Sesiones clínicas

servicio de PSIQUIATRÍA.

Aula planta 5ª HUMS.   

 

            ¡LOS MARTES¡

            De 8:30 hr a 9:30 hr.

 

 

Martes 11 marzo 2008

Autores:

Pilar Calvo Estopiñan.

MIR Psiquiatra 

 

 

 

Título:

-Tratamiento de las Toxicomanías y adicciones.

-Rotación hospital San Pau        

de Barcelona.     

 

jldia@able.es

Jacques-Joseph Moreau de Tours (1804-1884). alumno de Esquirol en Charenton, alienista de la Salpêtrière. Du hachisch et de l'aliénation mentale (Del hachís y de la alienación mental)  1845. El "sentido íntimo" del fenómeno fundamental del delirio: el "hecho primordial”,  “lo onírico como origen y paradigma de lo psicótico,....

El Club des Hachischins tenía sus sesiones en el Hôtel de Lauzun, por ahí desfilaron Théophile Gautier, Gérard de Nerval, Eugène Delacroix, Alexandre Dumas,  Charles Baudelaire, y el joven Charcot, entre otros muchos artistas y médicos.

http://www.psychanalyse-paris.com/-Du-Hachisch-et-de-l-alienation-.html

 

« Le mangeur de hachisch est heureux, non pas à la manière du gourmand, de l’homme affamé qui satisfait son appétit, ou bien du voluptueux qui contente ses désirs, mais de celui qui apprend une nouvelle qui le comble de joie, de l’avare comptant ses trésors, du joueur que le sort favorise, de l’ambitieux que le succès enivre, etc.
Nous racontons, tout simplement, et nous n’avons d’autre prétention que celle d’être l’historien fidèle et exact de nos sensations. En second lieu, c’est que nous avons vu dans les phénomènes que nous décrivions tout-à-l’heure, un tableau frappant de ce qui se passe si fréquemment au début de la folie : nous voulons parler de ces impressions de bonheur, de joie intime (je ne saurais employer d’expressions plus convenables que celles dont je me suis servi pour caractériser les effets du hachisch), dans lesquelles les malades puisent tant d’espoir, tant de confiance dans l’avenir, et qui ne sont, hélas ! que les symptômes précurseurs du plus violent délire » (J.-J. Moreau de Tours, Du Hachisch et de l’aliénation mentale).


Henri Ey, « Jacques-Joseph Moreau (de Tours) »,

Préface à l’ouvrage de J. Moreau de Tours, Du Hachisch et de l’aliénation mentale, Éd. Fortin, Masson et Cie, Paris, 1845.