Accueil

Mot d'accueil du Professeur Dr Vlassios Phidas, Recteur de l'Institut


Après 20 ans de fonctionnement de ce programme pionnier d’études (1996-2016) les résultats ont dépassé les plus optimistes attentes, en dépit des difficultés linguistiques et théologiques auxquelles les étudiants sélectionnés devaient faire face. Pourtant, ils ont réussi à se révéler très courageux face aux hautes exigences d’enseignement en français d’un programme tripartite d’études supérieures.

Or, les diplômés du programme dépassent déjà le nombre d’une centaine environ parmi des 175 qui ont suivi le programme d’études. Sur les 109 diplômés, 67 occupent de hauts postes dans la hiérarchie et dans les Commissions synodales, ainsi que des postes importants d'enseignants des Facultés de Théologie ou des Académies de leurs églises. Trente parmi eux continuent leurs études pour préparer un diplôme de doctorat aux Facultés de théologie de Fribourg, de Genève, d’Athènes, de Thessalonique etc

Nos étudiants profitent de la meilleure façon de la perspective excellente qu’offre ce programme important et ambitieux d’études supérieures pour obtenir les connaissances théologiques préalables et devenir plus utiles tant à la théologie qu’à l’Église tout en gardant inébranlable l’accord établi entre le témoignage théologique et la vie spirituelle de l’Église.

L’institut d’études supérieures de Chambésy est l’un des fruits mûrs du Dialogue de la charité et il a comme mission, d’après le Sigillion patriarcal relatif, « de former au degré d’études supérieures des cadres en provenance des Églises orthodoxes, de leur donner les compétences pour faire face aux besoins de leurs Églises, spécialisés dans la conduite de dialogues inter-orthodoxes et inter-confessionnels, impliquant une rencontre théologique entre l’Orient et l’Occident ».

L’engagement responsable dans cette mission très difficile est devenu possible par la disponibilité et le support immédiat et continuel des Facultés de théologie des Universités de Fribourg et de Genève dans un programme d’études supérieures tripartite. Ce programme commun et pionnier était nécessaire pour envisager comment faire face non seulement à l’incuriosité de l’Église orthodoxe pour ce qui se passe en dehors de son corps ecclésial, mais aussi aux préjudices de quelques cercles zélotes, qui réagissent négativement à toute proposition de dialogue, pour servir leurs propres intérêts personnels, qui sont étrangers à la mission de l’Église.

La reconnaissance commune de toutes les Églises orthodoxes, autocéphales ou autonomes, de la nécessité de ce programme d’études supérieures tripartite est manifestée de manière impressionnante par le fait que tous les lauréats de ce programme ont immédiatement été choisis pour pourvoir à des postes de la hiérarchie, des commissions synodales compétentes et du corps enseignant dans leurs facultés de théologie. Dès lors, ces lauréats leur sont nécessaires avant même qu’ils ne soient bien préparés pour couvrir toutes les dimensions de la mission, qui leur a été confiée. Or, ils y arrivent, car ils sont des personnes responsables, ayant appris comment combler toutes leurs faiblesses, sans compromettre les intérêts de leur Église.

Nous, les responsables de cette formation pionnière, savons mieux que quiconque nos faiblesses et nos difficultés dans un programme nouveau, multi- dimensionnel et trop exigeant pour des étudiants, qui doivent s’instruire des principes fondamentaux de trois traditions ecclésiales. Cependant, nous mettons à disposition toutes nos forces disponibles et travaillons beaucoup pour soutenir nos étudiants et les encourager de toutes les manières possibles dans leur devoir de surmonter leurs difficultés bien compréhensibles.

C'est dans cet esprit que nous accueillons chaque année les nouveaux étudiants avec beaucoup d'espoir et nous les souhaitons de tirer profit de l’enseignement théologique qu’ils reçoivent ici, pour que le Dieu trinitaire soit glorifié de même que son Église.


Professeur Dr Vlassios PHIDAS,
Recteur de l'Institut.