Société Archéologique de Lavaur

dernière mise à jour : 5 octobre 2022

Prochaine conférence - mercredi 12 octobre à 15 h.

« Un reliquaire du ‘Grand Couvent’ des Cordeliers de Paris retrouvé

chez les Clarisses de Lavaur » par Didier-Marie Rivals


A l’occasion du VIIIe centenaire de la fondation des Clarisses, en 2012, le monastère du Lavaur, qui célébrait également les 370 ans de sa fondation, voulut marquer ce double anniversaire par une exposition de son « trésor des reliques ». Cela était d’autant plus facile que l’inventaire des très nombreux reliquaires et reliques conservées dans des châsses, tableaux, monstrances, supports de toutes sortes et de toutes formes était déjà commencé. Il s’agissait donc de finir le récolement entrepris. En décembre 2011, il s’achevait. Seul restait un grand coffret, en noyer, renfermant dix-huit boîtes richement recouvertes. C’est ainsi que se présenta une boite recouverte d’un velours marron. Mais à la place des médaillons habituels, reposait cette fois un petit tableau rectangulaire, en vermeil, entouré de gemmes de différentes couleurs, occupant la totalité de la boîte. A n’en pas douter, une pièce exceptionnelle et probablement fort ancienne ! Après de nombreuses recherches, le doute n’est plus possible ; les restes d’un reliquaire ayant fait partie du trésor de la sacristie du « Grand Couvent » des Cordeliers de Paris, fondé en 1234 par le roi saint Louis, étaient donc identifiés parmi les reliquaires du monastère des Clarisses de Lavaur. Trois inventaires actuellement conservés aux Archives Nationales, mentionnent ce reliquaire dont il ne reste plus aujourd’hui que la partie principale, le reste ayant été envoyé à la fonte par les révolutionnaires. Arrivé à Lavaur en pleine Révolution dans les bagages d’un cordelier vauréen, le reliquaire est la possession des Clarisses de Lavaur depuis cette époque. Dès lors, il ne sort plus de la Communauté dans laquelle il est toujours pieusement conservé et vénéré.

En 1925, dans son étude sur Le Trésor du grand couvent des Cordeliers de Paris, Henri Lemaître formait le souhait qu’elle amène la découverte des quelques épaves du trésor disparu : « si les reliquaires ont été détruits, il ne s’ensuit pas que les reliques qu’ils contenaient aient subi le même sort. » Effectivement, quatre-vingt huit ans plus tard, grâce à cet article, un reliquaire figurant sur les inventaires publiés pour la première fois par ses soins, put être reconnu et formellement identifié. Cette découverte intéresse tout autant l’histoire religieuse et l’histoire de France, l’histoire franciscaine et l’histoire de l’art, l’histoire de Paris et l’histoire de Lavaur.

Excursion à St Gaudens - vendredi 21 octobre

Visite du musée, de l’exposition "la Saga de céramistes visionnaires",

et de la collégiale "St Pierre et St Gaudens" par une guide conférencière.

Excursion Saint-Gaudens.pdf

FACIT : Journée culturelle à Labruguière du 29 octobre

les détails sont ici

Reprise des cours de paléographie

les dates des cours sont ici

Parution du livret-programme 2022 (2ème semestre)

programme 2022

Société Archéologique de Lavaur

Amis du Musée

bâtiment de la Médiathèque Guiraude de Laurac

1 rue Jouxaigues - 81500 Lavaur