En films

Ces films tournés aux Lilas
  • 1907   la Course à la saucisse,  de Alice Guy,  4mn, tournage angle avenue Faidherbe et rue du Bois, jh/qll/p264,  youtube,  wiki  wiki
  • avant 1914   les Misérables tournage au pied du fort dans les platrières des carrières de Romainville, jh/qll/p264;  mais sur ces indications, il est difficile de dire quelle version: 
    • 1905?   le Chemineau (the vagabond),  5mn, de Albert Capellani,  youtube  
    • 1907?   Sur la barricade (les Misérables), d'Alice Guy, 4mn, youtube,  wiki  wiki  youtube,  biographie victor bachy 1963,  autobiographie1976 
    • 1909?   de Stuart J. Blackton, film perdu
    • 1909?   avec Maurice Costello,  youtube
    • 1911 ou 1913?   de Albert Capellani
  • 1913   Bout de zan vole un éléphant, de Louis Feuillade,  9mn,  tournage rue du Progrès, jh/qll/p264,  youtube,  wiki
  • 1910-1920   série des Rigadin, de Georges Monca,  avec Charles Prince (Petitdemange), tournage au studio de cinéma de la croix de l'épinette au fond de la rue de Bagnolet , jh/qll/p264,  wiki,  biographie,  youtube 
  • 1949   Orphée de Jean Cocteau,  avec Jean Marais,  tournage rue du garde-chasse dans et devant le café Beau (rebaptisé café des poètes), jh/qll/p267,  allociné,   wiki,  extraits youtube   youtube
  • 1949   Véronique, de Robert Vernay,  avec Jean Desailly,  allocine,  wiki,  cinemafrançais;  tiré de l'opérette d'André Messager Véronique de 1898,  action à Romainville en 1840,  wiki
  • 1950   Ma pomme,  de Marc Gilbert Sauvageon,  avec Maurice Chevalier, chanson "y a tant d'amour" devant l'institution Gay, jh/qll/p267,   dailymotion   autres youtube,  allocine    et  sur youtube  pour chantonner "ma pomme" 
  • 1950   Dieu a besoin des hommes,  de Jean Delannoy,  avec Pierre Fresnay, Madeleine Robinson, Daniel Ivernel, Daniel Gélin, Jean Carmet, J.Pierre Mocky, tournage sur le glacis du fort de Romainville en y reconstituant un village breton et deux menhirs de l'île de sein, jh/qll/p267,  wikiallocine
  • 1956-57   Porte des Lilas,  de René Clair,  avec Georges Brassens,  tourné à Belleville    allocine.fr,  kronobase
  • 1964   Mata-Hari  , de Jean-Louis Richard, Jean-Louis Truffaut co-scénariste et dialoguiste, avec Jeanne Moreau, tourné dans le fort de Romainville,  youtube, allocine,  wiki
  • 1984   Les ferrailleurs des Lilas,  film tv 35mn,  de Jean-Paul Sassy,  avec Charles Gérard,  allocine.fr,  wiki
  • 2016   Radin !,  de Fred Cavayé,  avec Dany Boon,  tournage au Théatre du Garde-Chasse déc 2015,   allocine  FB
  • 2016   Aurore Tabort, de Blandine Lenoir, avec Agnès Jaoui, Thibault de Montalembert, tournage dans des locaux de la ville au 17 rue Poulmarch, FB  allocine

On tourne aussi à la station de métro "Porte des lilas-Cinéma", une station fantôme très "renommée" wiki 

C'est ici que Sophie Marceau, Meryl Streep, Audrey Tautou, Kad Merad ou Gilles Lellouche sont venus tourner aux Lilas. Vous ne les avez pas vus ? Normal, ils étaient 19 mètres sous terre, dans la station de métro Porte des Lilas-Cinéma, une station fantôme (cf toutes les stations fermées) qui reliait autrefois la Porte des Lilas et Le Pré Saint Gervais. De fait, en descendant les escaliers de la station Porte des Lilas normale, deux portes restent closes au public (visite en images ici sur picasa ou  fb). Derrière se trouvent des escaliers et un quai restés à l'abri des modernisations et appréciés des metteurs en scène pour la possibilité d'y tourner en toute tranquillité.

Sans le savoir, vous avez ainsi déjà vu cette station fantôme!  En 2010, dans A bout portant, quand Gilles Lellouche tente d'échapper à deux policiers à la station Opéra, il dévale des escalators, saute sur les rails et se jette derrière une rame. Le début de la séquence à été tourné à Opéra et la fin, plus délicate, a été filmée à Porte des Lilas-cinéma que l'on avait maquillée aux couleurs du film pour l'occasion.  Pour Les Femmes de l'ombre en 2008, des affiches de propagande allemande et la rame Sprague-Thomson, classée au patrimoine historique, ont contribué à métamorphoser la station, censée être celle de La Concorde pendant les années 40. C'est la magie du cinéma...
La station "Porte des Lilas-cinéma" est appréciée pour la possibilité de tourner dans les conditions d'un studio, de 8 à 20h, avec une rame mise à disposition et la présence d'un conducteur pour les mouvements de métro. Très facilement aménageable, un changement de pancartes et de luminaires permet de se retrouver à l'époque souhaitée par le chef décorateur du film, pour un budger de 15 à 17.000€ par journée de tournage.  Les autres lignes préférées des réalisateurs sont la 6 pour la vue sur la tour Eiffel et les lignes 10, très longue, et 3 bis, peu fréquentée, où ils peuvent privatiser une voiture pendant les heures creuses.    source: ville-leslilas.fr

Quelques uns des nombreux films tournés à la station "Porte des Lilas - Cinéma"








Comments