Les précurseurs
 

Retour à la page d'accueil

Les premiers êtres à avoir rêvé d'une vie sans vieillesse et sans mort sont  probablement les premiers êtres qui ont pris conscience de l'inéluctabilité  de la mort, il y a des centaines de milliers d'années.

Les premiers à avoir pensé la lutte contre le vieillissement sont probablement ceux qui ont "inventé" les religions censées permettre l'accès à l'immortalité.

Mais qui sont les premiers à avoir cherché "scientifiquement" l'immortalité:

  1. Les alchimistes ont été les premiers, en Chine, il y a des milliers d'années. Les deux recherches les plus souvent citées en alchimie sont la transmutation de matières en or ainsi que le secret de l'immortalité. Il est à noter qu'aujourd'hui il est possible (mais extrêmement coûteux) de transformer un métal en or (par transmutation nucléaire).
  2. Le marquis de Condorcet imaginait dès la fin du 18ème siècle, un monde sans vieillissement. Il déclarait: "Serait-il absurde, maintenant, de supposer que ce perfectionnement de l'espèce humaine doit être regardé comme susceptible d'un progrès indéfini,qu'il doit arriver un temps où la mort ne serait plus que l'effet, ou d'accidents extraordinaires, ou de la destruction de plus en plus lente des forces vitales, et qu'enfin la durée de l'intervalle moyen entre la naissance et cette destruction n'a elle-même aucun terme assignable ?" (source)
  3. A la même époque, précisément en 1773, Benjamin  Franklin souhaitait qu'il soit possible d'inventer une méthode pour rappeler à la vie dans le futur. Ayant constaté que des mouches, qui semblaient noyées dans une bouteille de vin de Madeire, semblaient revenir à la vie au soleil, il s'imaginait immergé mort dans un tonneau de vin et revenant un jour à la vie (source). 
  4. Napoléon Bonaparte, en 1817, déclara que les progrès accomplis par la science, permettraient un jour de trouver une voie pour prolonger la vie indéfiniment (source).
  5. Nikolai Fyodorov (1827-1903) était un philosophe russe qui se prononça à la fin du 19ème siècle pour rendre possible l'immortalité et le retour à la vie selon des moyens scientifiques de tous les êtres humains vivants ou ayant vécu. Il affirmait que la lutte contre la mort devait unir tous les peuples du monde.
  6. Charles Lindbergh, l'aviateur, consacra durant les années 1930, une partie de sa vie à la quête de l'immortalité biologique en collaboration avec le chirurgien français Alexis Carrel. Malheureusement, ces deux chercheurs seront aussi des partisans actifs de l'eugénisme nazi.
  7. Au soir de sa vie, le biologiste Jean Rostand se dira persuadé que "si l’on avait consacré aux recherches en biologie toutes les sommes consacrées aux budgets militaires de tous les pays, la question de l’immortalité ou au moins de la jouvence éternelle serait déjà réglée (source)".
  8. En 1964, Robert Ettinger publie son livre "L’homme est-il immortel ?." où il invite les citoyens à promouvoir la "cryopréservation" ("congélation" du corps) après le décès.

 Voir aussi: Citations