Qui suis-je ?

Je suis docteur.e en géographie de l’université Paris-Sorbonne ainsi que Maître-praticien.ne en Programmation Neuro-Linguistique Humaniste (école d’Hélène Roubeix). J'ai également été chargé.e de cours à l'université pendant 6 ans et le suis encore cette année. J’y ai assuré des cours de la Licence 1 au Master 2. J’ai accompagné plusieurs étudiant.e.s dans leur projet de mémoire de Master, jusqu’à leur jury de soutenance ainsi que plusieurs doctorant.e.s lors de leur parcours universitaire (pendant la thèse, au moment de la soutenance et pendant les concours de recrutement).

Ma formation en PNL Humaniste m’a permis de transformer ma manière d’accompagner mes étudiant.e.s. Petit-à-petit, j’ai compris à quel point leur environnement, non seulement de travail, mais aussi familial, social… influence le fait de croire en eulles-mêmes et en leur réussite. Moi-même issu.e des classes populaires, il m’a fallu remettre en cause mes croyances pour arriver à terminer mon parcours scolaire par l’obtention de ma thèse.

Depuis que j’ai commencé à enseigner, j’ai compris que ma place était précisément d’aider les personnes qui avaient du mal à entrer dans le moule universitaire pour des raisons parfois très diverses. Mon positionnement en tant que professeur.e queer, trans et féministe, travaillant sur les questions de genre et de sexualités a entraîné un rapprochement avec des étudiant.e.s qui se considéraient comme minoritaires. En prenant le temps d'écouter mes étudiant.e.s, j’ai trouvé de nouvelles manières de les aider, notamment grâce aux outils de la PNL Humaniste.

Pendant ces 6 années, j’ai également appris à découvrir le contexte universitaire, sa rudesse et ses contraintes. J’ai vu de nombreu.se.s collègues en difficulté devant le morcellement et l’accroissement des tâches, difficultés allant parfois jusqu’au burn out. Je suis donc très conscient.e des problématiques liées à cet environnement de travail.

Actuellement, je suis en formation à l’école de PNL humaniste d’Hélène Roubeix pour la préparation du CEP (Certificat Européen de Psychothérapie). Je suis donc supervisé.e au sein de l’école qui souscrit au code de déontologie de la FF2P.

De manière plus globale, il est extrêmement important pour moi de prendre en compte la personne dans son entièreté, même si l’objectif reste centré sur l’accompagnement académique. Une personne ne peut jamais se réduire à une facette de sa personnalité. Dans ses difficultés, la personne qui demande une aide a besoin d’être écoutée et d’être vue dans sa totalité. Je tiens donc à une posture féministe, bienveillante et inclusive permettant aux personnes venant me voir de ne pas se sentir jugées, mais comprises au plus près de ce qu’elles souhaitent exprimer et de ce dont elles ont besoin.

Ċ
CV.pdf
(121k)
Cha Prieur,
1 oct. 2016 à 10:00
Ċ
Cha Prieur,
1 oct. 2016 à 10:34