Enduit à la chaux

Ces informations sont précieuses. Elles sont le fruit de notre expérience et d'un long travail.

Nous les mettons à disposition gratuitement. Afin que cela perdure, soutenez nous simplement

en adhérant ou en faisant un don.

Caractéristique de l'enduit à la chaux.

L'enduit à la chaux à la propriété d'être à la fois étanche à l'eau liquide, mais respirant. C'est à dire qu'il laisse plus ou moins passer la vapeur d'eau. Voir notre page sur l'humidité pour bien comprendre.

Il est aussi très souple en comparaison du ciment, et s'adapte donc au support ancien, ou végétaux.

Il est sain et ne comporte pas tout les adjuvants douteux que l'on peut trouver dans le ciment gris.

Il a une dureté correcte.

Il a toutefois quelques inconvénients:

- Un bilan carbone pas terrible par rapport à la terre (mais meilleur que le ciment!).

- Il n'est pas toxique mais irritant pour la peau lors de la pose. Il faut mettre des gants.

- Il a coût non négligeable (par rapport à un enduit terre notamment).

Quand utiliser un enduit à la chaux?

Il est adapté lors ce que l'on veut laisser respirer un mur tout en le rendant étanche à l'eau.

C'est la seule alternative pour les supports anciens qui sont susceptibles de bouger, et aussi pour gérer les problèmes d'humidité .

Il est aussi très adapté aux techniques à base de fibres végétales: botte de paille, roseau, canisse etc...

Si il n'y a pas de problème d'humidité et que le mur est bien abrité ou en intérieur, un enduit terre est tout aussi adapté. Il aura un bien meilleur bilan écologique et un coût moindre.

Quelle chaux choisir?

On distingue deux types d’enduits à la chaux : la chaux aérienne et la chaux hydraulique.

Cycle de la chaux aérienne

La chaux aérienne CL90: Faîte par cuisson à 900°C de calcaire presque pure, elle prend uniquement au contact du CO2 de l’air. Elle prend donc très lentement lorsque l'eau s'en va. Elle est donc facile à travailler.

Elle est aussi plus transparente et claire, elle laisse donc mieux s'exprimer les pigments. Raison pour laquelle elle parfaite pour les finitions et les badigeons.

Par contre, elle est moins dure et convient mal au mortiers épais et à la maçonnerie en général.

On peut la conserver indéfiniment dans l'eau, plus elle a trempé longtemps mieux c'est. Raison pour laquelle vous pouvez trouver de la chaux aérienne en pâte dans le commerce.

La chaux hydraulique NHL: faîtes par cuisson à 1400°C de calcaire contenant plus de 20% d'argile. Elle prend en partie au contact de l’eau.

Elle est donc destinée aux enduits plus épais et au murs humides.

Elle se décline en plusieurs types (NHL 2, NHL 3,5 ou NHL 5, voir même NHL10) , plus le chiffre est élevé, plus la chaux est dure , moins elle respire et plus la prise est rapide (de 5h00 à plus 24h00 ).

Pour les 1er couches, il vous faudra choisir la chaux dont la duretés est la plus proche de votre support. Très souple pour un mur en paille ou en terre, et très dure pour du granit ou du béton de ciment.

Vous trouverez la compatibilité des enduits avec les différents supports sur cette page.

La mise en œuvre.

La chaux doit être additionnée d'une charge pour ne pas fissurer, du sable en général, mais aussi des fibres comme le chanvre par exemple(mais c'est une autre histoire!).

La règle est la même que pour la plupart des liens, la taille des grains doit faire environ 1/3 de l'épaisseur de la couche d'enduit. (Par exemple 2mm pour un enduit de 5 à 6mm.)

L'enduit traditionnel à la chaux se passe en 3 couches.

Dans l'idéale, il doit être réalisé sur un support rugueux et poreux.

Ce mur en pierre peut-être enduit directement

Le gobeti

Plus la chaux prend lentement, plus elle deviendra solide. Il est capitale de bien mouiller le support et de gérer l'humidité en fonction de la température.

Il faut éviter l'enduit chaux au delà de 30°C surtout en plein soleil, sinon l'enduit "grille" et tombe en poudre.

Le gel pendant le séchage est aussi à proscrire, consulter bien la météo pour les jours qui suivent le chantier.

Cette vidéo du conservatoire des geste sur l'enduit à la chaux vous montrera les bon gestes.

Armer ou fibrer l'enduit?

Il y'a 2 façons d'armer l'enduit:

- Les trames: Il s'agit en général de trame en fibre de verre, que l'on vient maroufler dans le corps d'enduit encore frais. Le but ici est d’empêcher l’apparition de fissures. On l'utilise pour les supports souples (du liège, du canisse, une poutre en bois) ou lorsque la nature du support change: jonction paille/bois par exemple.

Comme par exemple dans ce cas: Enduits chaux sur canisse pour façade en ossature bois.

- Les fibres. Il s'agit surtout de fibres végétales, comma la paille hachée, le chanvre. La taille des fibres varie de quelques mm à quelques cm, cela dépend de l'épaisseur de la couche d'enduit que vous voulez poser.

La but peut être aussi de prévenir les fissures comme pour la trame. Dans ce cas entre 5% et 20% de fibres suffisent.

Mais aussi de réduire la quantité de sables (voir de ne pas en mettre du tout!), qui est un matériaux dont l'impact écologique n'est pas négligeable.

Cela permet aussi de faire une enduit plus léger, donc plus isolant. On parle d'enduit correcteur thermique, qui vont limiter le rayonnement froid du mur et jouer sur le confort thermique du bâtiment.

La fiche technique du Parc Naturel du Luberon sur la mise en œuvre de l'enduit chaux/chanvre.

L'outillage


Et évidemment, des gamates, brouettes, pelles, seaux, une brosse de nettoyage etc

Le stuc

On peut ensuite réaliser une couche de stuc pour un enduit très lisse. Voir notre page sur le sujet.

La couleur

On peut colorer la couche de finition, en utilisant des ocres ou des oxydes. Attention la chaux éclaircie énormément, elle dénature aussi certains oxydes, tous ne sont pas compatibles.

La proportion d'ocre ne doit pas dépasser 10 à 20% du poids de chaux (5 à 10% pour les oxydes). Au delà, la couleur sature.

Il faut faire des essais avant, en sachant que l'intensité de la couleur varie en fonction de la vitesse de séchage. Si l'enduit final sèche plus vite que votre essai , il sera plus clair!

Pour consommer moins d'ocre, et pouvoir plus facilement refaire la couleur mieux vaut utiliser un badigeon.

Le badigeon

Le badigeon à la chaux permet de colorer, mais aussi de rattraper les défauts d'une finition dont le résultat ne vous convient pas.

En extérieur, c'est aussi une couche d'usure qui protégera votre mur, et à refaire tout les 10 ans environs pour rafraîchir le mur.

Voyez notre page sur le sujet.