Les cuiseurs solaires

Le soleil ça chauffe! Et si l'on emprisonne ou que l'on concentre cette chaleur on peut monter à suffisamment haute température pour cuire des aliments.
La seule condition pour que cela fonctionne est d'avoir un soleil franc sans nuages.

Il y a principalement 2 types de cuiseurs solaires (et beaucoup de variantes!):

Les cuiseurs paraboliques:

Le principe consiste à créer un parabole réfléchissante qui va concentrer les rayons du soleil en un point.
Avec une parabole d'environ 1m2 on arrive à monter à plus de 300°C, c'est à dire comme une plaque de cuisson classique.

La plus grande parabole, le four solaire d’Odeillo, mesure 54 mètres de haut et 48 de large et montent à 3500 de degré, on peut faire fondre du métal avec!

 Avantages Inconvénients
 - Énergie totalement gratuite.
- Technologie simple.
- Possible à fabriquer pour un bon bricoleur.
- Température élevé, s'utilise comme une plaque de cuisson classique.

 - Il faut suivre la course du soleil, en tournant la parabole régulièrement.
- Encombrant et un peu fragile.
- Forte prise au vent.

On trouve des tas de fours qui utilisent le même principe mais avec d'autres formes.

 
  
 Un concentrateur solaire qui chauffe une cocotte par le dessous
  Une parabole simple (monte à moins haute température)


Les fours boites:

Si vous avez déjà laissé votre voiture en plein soleil en été vous savez a quelle point ça peut chauffer, c'est le même principe amélioré.
Un double vitrage orienté sud (l'angle du vitrage dépend de la latitude et de la saison) et derrière une caisse étanche isolée avec un revêtement réfléchissant.
Un four bien fait peut dépasser les 120°c en été, en sachant qu'il est le plus souvent entre 80°C et 100°C, ce qui est idéale pour préserver la qualité des aliments.

Son usage est facile:
- On enfourne le matin dans un récipient fermé. On ajoute pas d'eau pour la plupart des légumes et viandes.
- On laisse plusieurs heures au soleil, en tournant le four régulièrement (toutes les heures) si veut gagner un peu en température.
- Quand c'est cuit on ferme le couvercle du four pour éviter que ça ne cuisse trop.
- On sort le récipient au moment de ce mettre à table, car le four garde les aliments au chaud pendant des heures.

Il faut apprendre à s'en servir, pour savoir combien de temps cuire chaque aliment, cela dépend:
- De la saison.
- Du moment de la journée: matin ou après-midi.
- De ce que vous faîtes cuire. Tout n'est pas adapté au four boîtes.
- Du poids de ce vous faîtes cuire (récipient compris).
- Si vous saisissez les aliments avant ou pas. C'est conseillé pour la viande, pour qu'elle monte assez rapidement en température.

Cela paraît un peu compliqué, mais ça vient vite en fait.

 Avantages Inconvénients
 - Énergie totalement gratuite.
- Technologie très simple.
- Très facile à fabriquer.
- Pas nécessairement besoin de suivre la course du soleil, une orientation plein sud suffit.
- Basse température (autours e 100°C) qui permet une cuisson douce qui conserve la qualité des aliments.
- Cuisson sans ajouter d'eau pour la plupart des aliments qui en contiennent déjà (légumes, viandes etc).
- On peut directement cuire et stériliser en même temps dans des petits bocaux.
- Pas de risque de faire brûler les aliments.
- La cocotte reste chaude dans le four pendant des heures une fois le soleil couché.
- Léger, peu encombrant et stable.
- Position été et position hivers.
- On a pas à surveiller la cuisson.
- Fonctionne même pas temps froid, il faut simplement un soleil franc sans nuages.

- Pour faire mijoter, mais pas griller.
- On ne peut pas ouvrir trop souvent le four, sinon la température met du temps à remonter.
- Pas adapté au plats qui ne doivent pas être trop cuit (poissons, pâtes...) car on ne peut ouvrir souvent pour contrôler.
- Si vous laissez le four sans surveillance et que le ciel devient nuageux trop longtemps, votre plat peut être foutu (surtout pour la viande). Il faut surveiller la météo.

Que cuire dans un four solaire:

Pour les fours paraboliques, c'est un peu comme de cuire sur une plaque électrique. Portez toujours des lunettes de soleil, car le reflet est très éblouissant!

Pour le four boite boîte c'est un peu différent, on est plus comme dans un four qui serait à basse température. C'est un peu déroutant au début,  il faut donc un peu adapter son mode de cuisson, voici quelques conseils pour y arriver:

- Ne restez pas devant le four! Sinon vous faîtes de l'ombre.

- N'ouvrez pas le four tout le temps pour voir si ça cuit. A chaque fois que vous l'ouvrez, il faudra 10 à 15 min pour qu'il se remette à température.

- Attention à ne pas vous brûlez, vous verrez ça surprend au début!

- Il faut cuire dans un récipient fermé, sinon toute l'eau s'évapore. Une casserole avec un couvercle, ou même directement dans des bocaux. Comme ça vous cuisez et stérilisez en même temps.

- Il faut y faire des plats qui doivent mijoter: viandes en sauces, légumes vapeurs, ratatouille, légumes secs etc.... Ça ne marche pas bien pour ce qui doit griller, pour des pizza par exemples. Pour les pâtes et le riz c'est un peu délicat aussi, ça peut faire de la bouilli. Ou alors il faut bien maîtriser son temps de cuisson.

- Certains arrivent à faire des tartes ou du pain, mais il faut adapter la recette.

- A part les légumes secs et autre féculents sec, vous pouvez cuire sans ajouter d'eau. Les légumes et viandes cuisent dans leur jus.

- La montée en température des aliments peut être un peu longue, pour les viandes, il est conseillé de les saisir d'abord sur le gaz avant d'enfourner. Comme ça la viande est tout de suite à température, ça évite qu'elle ne reste trop longtemps tiède.

- Ne chargez pas trop le four solaire, si vous mettez 10 kilos dedans, le temps que ça monte en température il sera déjà le soir. Plus on approche de l'hiver , on peut cuire un gros poids de nourriture. Ou alors, il faut préchauffer les aliments au gaz.

- Les récipients de couleur sombre sont préférables, mais par expérience les récipients en inox fonctionnent bien aussi. Préférez aussi les casseroles légères, car leur poids compte dans le temps de cuisson, sauf si vous préchauffez tout au gaz.

- En été, on arrive à faire 2 cuissons par jours si on ne charge pas trop. En hiver, il faut souvent compter la journée.

- On peut laisser le four orienté plein sud sans le tourner de la journée. Mais si vous le tournez toute les heures environ, la température sera plus élevés. Ça peut surtout être utile en hiver.

- Un thermomètre de four placé dans le four permet de contrôler le température. Il faut essayer de le mettre à l'ombre de la casserole, car en plein soleil il surestime un peu la température.

- Quand le soleil tombe, refermez le couvercle du four, le plat reste très chaud plusieurs heures.

- Quelques recettes sur le site cuisinesolaire.


Nos formations:


Nous faisons une fois par an une formation de 2 jours où vous repartez avec votre four boîte.

Le programme.

Les dates sur la page formation.



Pour aller plus loin:

- Cuisine solaire: Le site de référence sur la cuisine et les cuiseurs solaires.

- Les étapes en photo pour construire un four boîte.

-
Faire simplement un cuiseur solaire avec un pneu

-
Solarcooking: Plusieurs plan et notices explicatives de plusieurs modèles de fours solaires, en bois , en carton, en terre.Et aussi des réchauds, séchoirs et stérilisateurs .

- Sur Altereco30: Une vidéo de fabrication d'un cuiseur parabolique

- Un site avec des exemples de cuiseurs solaires (et aussi de réfrigérateur solaires).

Comments