Le deuil et la mort

 Un moment sombre, un hommage au disparu

 

Parler du deuil n'est jamais facile. Le deuil est personnel. Chacun le vit pour soit. On ne peut forcer le deuil à se faire, il prend du temps. Un temps où souffrance et lâcher-prise alternent en une lutte interne que seul le temps apaise. Je ne sais pas encore clairement ce que je veux faire de cette section mais j'aimerais recueillir des témoignages de gens qui ont perdus des proches et qui veulent partager ce qu'ils vivent avec d'autres lecteurs. 

On peut me laisser un témoignage par courriel ou aller directement dans le forum (cliquer ici) pour que tous puissent le lire et y répondre.  

 J'ai regardé un peu ce qui était disponible sur Internet concernant les personnes endeuillées. C'est assez limité. Il y a cette page cependant : 

            L'épreuve du deuil 

  Ce livre est aussi très bon : 

     L'hibiscus était en fleurs : propos sur le deuil
    GOULET-YELLE, Fernande
    St-Foy : Éditions La Liberté , 1990, 125 p.

 

Je suis dernièrement tombé sur cette page : Le Deuil et le Chagrin - la maladie du collège des médecins de famille du Canada qui donne de bons conseils et est très éclairante. 

Voici le témoignage d'outre tombe de Karine. Karine est morte dans un accident de voiture. Ses parents à travers l'écriture automatique ont établi une communication régulière avec leur fille. C'est inspirant. Évidemment c'est aussi difficile à croire pour certains mais étant donné que vous êtes sur mon site, vous avez dû en voir d'autres. Sinon, ça viendra !! :-)

 Un autre témoignage super intéressant. Celui de Otilia Gonçalves (Salvador, le 15 janvier 1960). Elle raconte son expérience à partir de son agonie jusqu'à sa vie dans l'autre monde. Une vie somme toute bien similaire à la précédente. 

Voici l'intégral en format .rtf : Lepassage.rtf.

Du matériel supplémentaire sera ajouté au fur et à mesure que j'en trouverai.