Études scientifiques
Ce que la science a trouvé à propos de la mort rapprochée

En 1975 le Dr Raymond Moody, psychiatre, a fait paraitre un livre maintenant très connu appelé "Life after life" (La vie après la vie). 30 ans plus tard, les scientifiques ont effectués plusieurs recherches et acquis énormément de témoignages qui permettent d'en connaître un peu plus sur le corps humain et sa relation avec le monde spirituel. Je me propose ici de donner une série de liens vers des études ou des articles qui parleront de ces réalités.  




  • Page Média de Mario Beauregard
    Chercheur en Neurosciences, spécialiste de "neurothéologie", étude des états mystiques profonds. À ce que je comprends, Mario tente d'identifier le pont entre le corps physique et le corps spirituel. Mario Beauregard est conseiller scientifique
    de IANDS-Québec Intégral.
  • Étude scientifique réputée du Pr Pim Van Lommel, cardiologue Néerlandans, qui en 2001 a publié dans le revue scientifique The Lancet une recherche sur les expériences de mort imminente (en version française et anglaise).
  • Étude scientifique du Dr Sam Parnia, spécialiste en médecine interne, en maladies des voies respiratoires et représentant de la recherche clinique, sur les exprériences de mort imminente, publiée en août 2001 dans le revue Resuscitation (en version française).
  • Dans la communauté scientifique, l'on tente de trouver des explications qui seraient relié à un "dysfonctionnement" du cerveau. Lorsqu'il est confronté à la perspective de sa propre fin, celui-ci se mettrait à dysfonctionner, engendrant une batterie d'hallucinations. Le Olaf Blanke neurologue, a conforté cette hypothèse. En diffusant par hasard un faible courant électrique dans le cortex temporal d'une patiente atteinte d'épilepsie, il a fait naître chez cette personne des sensations de sortie du corps; elle se voyait comme flottant deux mètres au-dessus d'elle-même.
  •  

     

Selon Raymond Moody, dans son livre "La lumière de l'au delà", "Après vingt-deux années de recherche sur la NDE, je pense qu'il n'existe pas de preuve scientifiquement assez forte pour affirmer définitivement la réalité d'une vie après la mort. Mais cette position concerne la science, les questions de la raison. " et il ajoute : "Je doute que la science puisse jamais répondre à cette question. On peut l'aborder pratiquement de tous les points de vue, mais la réponse ne sera jamais complète. Même si l'on pouvait produire une NDE en laboratoire, qu'est-ce que cela voudrait dire? La science ne pourrait qu'enregistrer un nouveau récit sur un voyage qu'elle n'aurait pas pu voir."

J'aime beaucoup cette position du Dr Moody et je crois qu'elle rejoint la mienne. La NDE fait parti du domaine mystique et elle ne peut être expliquée que mystiquement. Heureusement, le pont avec le monde physique et concret existe et les scientifiques sont en train de bien le définir. Mais ils ne font que décrire la porte, ils ne peuvent pas décrire le monde au delà de cette porte. Car c'est un autre monde.  

La position des scientifiques est expliquée de cette façon par le Dr Moody : "J'ai également parlé, à peu près, avec tous ceux qui étudient la NDE dans le monde entier. Je sais que la plupart d'entre eux croient, au fond d'eux-mêmes, que la NDE procure un aperçu de la vie après la vie. Toutefois, en tant que scientifiques ou membres du corps médical, ils ne possèdent toujours aucune « preuve scientifique » du fait qu'une partie de nous continue à vivre après la mort du corps. Ce manque de preuve les empêche de déclarer leurs véritables convic­tions en public. Mais, en même temps, ils essaient toujours de répondre de façon scientifique à cette question si intrigante : que se passe-t-il quand nous mourons? "

Et ils vont continuer de chercher et c'est tant mieux. Je crois cependant que le coeur de l'expérience et son sens ne sont pas dans la recherche mais dans son intégration intérieure par chacun, le témoin comme le lecteur du récit. Et je vous souhaite donc un bonne intégration ! ;-)

Le Dr Moody, quant à lui, faire référence au philosophe William James à propos du mysticisme: "Il dit que c'est une expérience noétique. Une expérience qui se justifie elle-même puisque c'est une forme de connaissance. Elle est personnelle au point de se trouver au-delà des mots. Et elle transforme profondément l'existence.
 C'est, purement et simplement, une expérience de lumière.
"