But et actions

 

- Renforcer les liens de camaraderie entre ceux qui servent au 3e RIMa, ceux qui y ont servi (3e RIMa ou 3e RIC) et les anciens d'outre-mer et des TDM du Morbihan.

· Maintenir des contacts étroits et fréquents entre l'amicale et le régiment et rassembler la famille du grand 3 lors de l'assemblée générale annuelle et de la journée du souvenir.

· Soutenir et relayer l'action du régiment auprès des médias et dans le contexte local (lien armée - nation).

· Faire preuve de solidarité envers les camarades en difficultés.

· Favoriser  la réinsertion dans le milieu civil du personnel en fin de contrat.

· Cultiver les traditions du régiment et des Troupes de Marine et participer le plus activement possible à la défense de celles-ci.

L'amicale est animée par un conseil d'administration constitué à l'origine de 10 membres, portés successivement, du fait de l'accroissement des effectifs à 18 puis à 24 membres, tous élus en assemblée générale.

Ce conseil d'administration est renouvelable chaque année par tiers. Il choisit en son sein un bureau formé :

 - du président
 - de vice-présidents
 - de secrétaires
 - d'un trésorier
 - des suppléants de ces trois derniers.

Fonctionnement

L'amicale dispose de locaux dans l'enceinte du quartier Foch à Vannes où les membres du bureau se retrouvent périodiquement. Elle édite un bulletin de liaison à parution semestrielle (Janvier et Juillet) informant ses adhérents de ses activités propres ainsi que de celles du régiment et de la fédération.
 
L'assemblée générale a lieu chaque année, la troisième semaine de juin.

L'amicale est ouverte :

- à tous les personnels militaire et civil appartenant ou ayant appartenu au 3e RIMa (ou 3e RIC) et à leur famille, quel que soit leur lieu de résidence ; 
- aux anciens d'outre-mer et des Troupes de marine stationnés en Morbihan
 (ou dans les départements limitrophes dépourvus d'amicale) ;
- aux sympathisants du régiment.


L'amicale compte plus de 700 adhérents répartis sur l'ensemble du territoire national (métropole et outre-mer) dont une forte proportion dans le Morbihan.