Commémorations

Commémoration de l'hospitalité de Dame Guiraude

et de la prise de Lavaur le 3 mai 1211

par Simon de Monfort

Comme chaque année depuis 1971 la Société Archéologique de Lavaur organise , sur le site du "Plô del Castel", une cérémonie de commémoration. En effet, le 3 mai 1211, Simon de Montfort envahit Lavaur, la « citadelle de Satan». Dame Guiraude de Laurac est jetée vivante dans un puits, son frère Aymeric de Montréal et 80 chevaliers sont passés au fil de l'épée. Quatre cent vauréens, ayant refusé d’abjurer leur foi, sont brûlés sur un bûcher...



Pour avoir résisté aux Croisés, Guiraude de Laurac subit un horrible supplice : elle fut livrée aux soldats de Simon de Montfort, dénudée, violée et jetée vivante dans un puits aussitôt comblée par des pierres :

Estiers dama Girauda qu’an en un potz gitat,

De peiras la cubriron

En outre dame Guiraude ils ont en un puits jetée,

De pierres la couvrirent

Guiraude de Laurac était une âme charitable et porteuse de vrais valeurs:

" Pretz, Paratge et Convivença "

Dans "La Chanson de la Croisade" de Guillaume de Tudèle, elle est décrite comme l’incarnation même de l’hospitalité courtoise :

Que ja nulhs hom del segle, so sapchatz de vertatz,

No partira de leis entro agues manjat.

Car nul homme au monde, pour vrai le sachez,

Ne se sépara d’elle, sans qu’il eut mangé.