QUI EST QUI ?‎ > ‎

Dalmon Cécile

https://sites.google.com/site/choranoisy/quiestqui/dalmon-cecile


Cécile DALMON

notre professeur de Technique vocale depuis 2014 (ou 2015..)
chanteuse, choriste soprane



Cécile Dalmon débute très tôt le chant choral et la danse puis se consacre pendant 15 ans au piano et à la musique de chambre. Elle obtient son prix de chant en 2004 et un cycle de perfectionnement l’année suivante.

Elle intègre en 2005 le Choeur de la maîtrise Notre-Dame de Paris (Nicole Corti, puis Lionel Sow), se forme au répertoire choral et affine son répertoire de soliste auprès des maîtres Paul Esswood, Dominique Visse, Margreet Hönig (2006), Martin Isepp, Michel Laplénie, Rinaldo Alessandrini (2007), François LeRoux, Noëlle Barker et Howard Crook (2008).
Elle participe depuis aux grandes productions : création mondiale Vêpres de la Vierge Marie de Philippe Hersant 2013, Le Dernier Evangile de Thierry Escaich 2015, création de Paradiso de Philippe Hersant (Abbaye de Clairvaux juin 2015).

Elle fait partie de l’Ensemble Vocal de Notre-Dame de Paris (Sylvain Dieudonné), ensemble de solistes avec lequel elle se produit à Paris (Notre Dame, Sainte Chapelle), à la Collégiale de Poissy, à l’Abbaye de Pontigny, à Moscou. (Enregistrement du CD « Mater Salvatoris »). Ainsi qu’à l’abbaye de Ligugé et au collège des Bernardins (2016).

Cécile Dalmon a rejoint Le Concert d’Astrée (Emmanuelle Haïm) en 2007, ensemble renommé avec lequel elle joue de grandes oeuvres au sein du choeur: Thésée (doublure des rôles de Vénus/Dorine), Hippolyte et Aricie, Médée, Castor et Pollux et, en 2015, Idomeneo (une crêtoise) ; et en ensemble de solistes : motets de Bach, Actéon de Charpentier (Daphné).

Avec le Choeur de Chambre de Namur, elle chante sous la direction de grands chefs comme Leonardo Garcia Alarcon, Peter Phillips. 

Elle est régulièrement invitée en soliste par la Jeune Philharmonie de Seine-Saint-Denis (Stabat Mater de Poulenc, Messe en sol de Schubert, rôle de Panima dans « une flûte enchantée » de Mozart). 

Et elle a participé à la dernière édition de l’Académie Lyrique de Vendôme sous la direction d’Amaury du Closel et Alexandre Myrat pour le rôle de Susanna des Nozze di Figaro de Mozart (juillet 2017).

Cécile Dalmon prend part à la création du programme « 1515 ? Marignan ! » (2015) avec l’ensemble Les Meslanges (Thomas Van Essen et Volny Hostiou) et participe à la redécouverte de la « Missa Cantate sex vocum » de Jehann Titelouze (avril 2017).

Elle s’investit également auprès de jeunes ensembles : enregistrement avec le Choeur de Grenelle (Alix Debaecker), concerts avec Les Fous Divertissants dans le cadre du mois Molière à Versailles (2016), la Messe en ut de Mozart, avec l’Ensemble Rhapsodia (dir. Laurent Grégoire) et l’orchestre imaginaire de Lyon, concert en ensemble de solistes avec Le Songe du Roi (Patrick Heilmann).

La production de l’Orfeo de Monteverdi (Opéra de Dijon pour la saison 2016-2017) a marqué une première collaboration avec Les Traversées Baroques (dir Etienne Meyer et Judith Pacquier).
Elle se produit régulièrement avec l’Ensemble Aedes (Mathieu Romano) dans les lieux et festivals les plus prestigieux : Chapelle royale de Versailles, Chapelle Corneille de Rouen, Cité de la Voix de Vézelay, Festival de la Chaise Dieu.

Parallèlement à ses activités, Cécile Dalmon a fondé l’ensemble 4 têt’ a cappella (dont le premier programme « Requiem to a poet » est consacré au répertoire anglophone du XXème siècle avec des oeuvres de Finzi, Copland, MacMilan, Britten), et a créé le spectacle jeune public « Pom’ Tapis » pour deux chanteuses et un conteur.

Elle s’intéresse à la pédagogie du chant (professeur de technique vocale pour un choeur amateur) et à la transmission de la musique au travers d’actions pédagogiques menées avec le soutien du Concert d’Astrée: création d’un programme à deux voix pour des concerts scolaires, un « Parcours » à l’opéra de Lille en 2016 et projet « musique et maternité » avec la scène Tandem des théâtres de Douai et Arras pour la saison 2017-2018.

Projets : Coro de Berio avec l’Ensemble Aedes et l’Ensemble Intercontemporain ; « Sanctus » avec l’Ensemble Vocal de Notre Dame de Paris ; projet pédagogique « musique et maternité » et Pygmalion de Rameau avec Le Concert d’Astrée, dir. E. Haïm, 2018



pdf de sa bio 06/09/2017

Roanne 19/06/2016 ptitroannais.fr





https://www.facebook.com/groups/choranoisy/permalink/845131592536685/

Ċ
sylvain oerlemans,
5 sept. 2017 à 22:22