Un peu de buée mauve





« Nous ne sommes sans doute guère plus qu’un peu de buée mauve sur la vitre glacée du temps qui passe, mais c’est le souffle opiniâtre de l’ardente vie qui nous anime… »

bernard appel

3 extraits de chansons de Jacques BREL :

« … et les villes s’éclabousseraient de bleu parce qu’un malheureux brûle encore, même trop, même mal, pour atteindre l’inaccessible étoile… »

« … je sais que j’aurai peur une dernière fois... »

« … mais il est tard, Monsieur, il faut que je rentre chez moi… »

Quelques poèmes extraits du recueil :