Guetteur de lisières

du fugace à l'éphémère



« Tel une sentinelle

qui veille à la fragile lisière

entre l’ombre et la lumière,

le poète funambule

débusque les mots »

bernard appel

« Je suis parfois comme une eau que le monde traverse et qui me prête ses couleurs. Je suis aussi parfois le rocher obstiné qui en conteste le cours.

Et quand l’eau se retire, elle me replace devant ce vide que je porte en moi, devant cette insuffisance centrale de l’âme qu’il me faut bien apprendre à apprivoiser en même temps qu’à combattre et qui, paradoxalement, est sans doute mon moteur le plus sûr. »

Nicolas BOUVIER

Quelques poèmes extraits du recueil :

Poème

Poème

Poème