L'association humanitaire

Etienne WOLF, Maire de Brumath, découvre le village de Kotoka en 1997, après avoir été de 1976 à 1978 en Côte d’Ivoire en tant que coopérant. Marqué par l’accueil et l’hospitalité durant sa coopération, il se promet un jour d’y revenir avec des propositions concrètes pour faciliter la vie des habitants.

Devant le dénuement du village et la mortalité infantile relativement importante par le manque de soins et à la demande des villageois, Monseigneur Paul DACOURY a proposé d’apporter une aide sur le plan sanitaire au village de Kotoka.

Brumath s’est donc lancé dans l’aventure de l’humanitaire. Un groupe de bénévoles qui s’investit depuis 1996 se rend alors au village de Kotoka pour :

  • en 1999 : bâtir un dispensaire et un logement pour l’infirmier.
  • en 2001 : offrir un 4/4 transformé en ambulance.
  • en janvier 2004 : financer l’hospitalisation de Romaric à Brumath.
  • en 2004 : bâtir une maternité et une maison pour la sage- femme.
  • en 2007 : construire une bibliothèque scolaire.
  • en 2010 : réaliser 3 classes maternelles.
  • en 2011-2012 : soutenir les réfugiés de Kotoka pour l'achat de médicaments, aider une jeune handicapée, Estelle, par la prise en charge de son intervention chirurgicale
  • en 2013 : offrir une nouvelle ambulance 4x4
  • en 2014 : restaurer le dispensaire et de la maternité.
  • en 2016 : équiper 3 salles de classes et un jardin d'enfants du Centre de Protection de la Petite Enfance du village d’Anoumaba en Côte d'Ivoire
  • en 2017 : restructurer les services d’urgences chirurgicales de l’hôpital régional d’Aboisso, vers lequel sont envoyés les malades de Kotoka.

Les bénévoles se rendent sur le terrain, évaluent les besoins, préparent les projets et y passent quelques semaines pour construire eux-mêmes avec les villageois, les bâtiments nécessaires. Ces actions décentralisées ont été encouragées par le 1er Ministre de Côte d’Ivoire Monsieur Pascal AFFI N’Guessan, lors de sa visite à Brumath le 03 juin 2002. En effet, les bénévoles qui se lancent dans des projets pareils font de l’humanitaire à 100 % en offrant leurs congés, en trouvant les fonds nécessaires pour le financement des projets, en prenant en charge leurs frais de voyage et de séjour. D’autre part, tout est fait en accord avec les différents Ministères pour que ces investissements durent dans le temps et remplissent en permanence leurs fonctions.

Un nouveau projet est programmé à partir de 2019 : une boulangerie coopérative.

Remerciements

Tous ces projets sont entièrement financés par des actions et manifestations diverses organisées par l’Association. La solidarité de la population alsacienne, la générosité de donateurs privés, et d’entreprises diverses, de soutiens financiers des collectivités territoriales.

L‘association accueille avec plaisir tout nouveau membre voulant se mettre bénévolement au service de cette cause humanitaire.