Accueil


English version                            
Bienvenu sur le site de L'AFPF
 
L'Assocation Française du cheval Paso Fino
Derniére mise à jour : 9 février 2017


Nous sommes sur Facebook


et Twitter
https://twitter.com/PasoFrance



                            


PETROLERO del JUNCAL  


Histoire

Le paso fino est une race de chevaux originaires de Porto Rico, de Colombie et de République Dominicaine. Il tient son nom d'une allure particulière qu'il pratique naturellement, le « pas fin ». Descendant des chevaux espagnols utilisés par les conquistadors  il s'est développé et a été sélectionné au cours des siècles pour devenir un petit cheval agile et robuste capable se déplacer sur les terrains les plus difficiles. Très apprécié aux États-Unis, il est recherché tout spécialement en équitation Western et en show où des épreuves spécifiques lui sont dédiées. La Paso Fino Horse Association est chargée de la promotion de la race et des identifications (voir Lien  Utiles).


L’histoire du paso fino est liée à celle de la conquête du Nouveau Monde. Lors de son second voyage, Christophe Colomb emmène un groupe composé d’étalons et de juments de différentes races, à savoir des barbes, des andalous et des genêts d’Espagne, sur le nouveau continent. Ces chevaux sont le fondement des chevaux utilisés par les conquistadores espagnols, qui sont complétés avec le temps par de nouveaux imports. Élevés pour leur endurance, leur démarche et leur beauté, les Caballos de Paso Fino, c'est-à-dire les « chevaux au pas fin » servent au cours des siècles à la conquête, puis à l’exploration et au développement des Amériques. Le mustang américain descend aussi de ces ancêtres espagnols, tout comme l’appaloosa des Nez-Percés, Chef Joseph montant d’ailleurs un cheval d’allures. Dans les Caraïbes et en Amérique latine, les chevaux ont été élevés et sélectionnés au cours des siècles. Parmi eux, le paso fino a prospéré initialement à Porto Rico et en Colombie, puis, plus tard, dans de nombreux autres pays d'Amérique latine, principalement à Cuba, en République dominicaine, à Aruba et au Venezuela. Les américains ont commencé à importer le paso fino de Porto Rico au milieu des années 1940, puis, vingt ans plus tard, de Colombie. Un certain conflit existe quant à la qualification du véritable paso fino, que l’on dit portoricain ou colombien en fonction de ses aspirations. Le paso fino est en fait souvent un mélange des deux lignées portoricaines et colombiennes. Depuis 1972, la race est gérée aux Etats-Unis par la Paso Fino Horse Association (PFHA) qui est chargée de promouvoir le paso fino et de maintenir l'intégrité des enregistrements.


Hongre paso fino au modèle

Référence : wikipedia.fr

 

 
Les allures du paso fino

Le Paso Fino est né avec une allure latérale et naturelle composée de quatre foulées régulières. Les pieds touchent le sol un par un, avec le même intervalle de temps, le même impact et la même cadence. Il en résulte un rythme rapide et sans secousses qui procure de formidables sensations de douceur et de confort à cheval.

Le Paso Fino peut se déplacer dans 3 degrés distincts d'extension, mais tous avec la même cadence et le même ordre dans les foulées.







Version 1 Décembre 2012 - Sophie Ewins

Sous-pages (1) : Etalons à la Saillie (2)