Nantes à l’heure de la confirmation

Deuxième de Ligue 1, le FC Nantes arrive à Saint-Symphorien avec le costume de troisième meilleure défense de Ligue 1 et la confiance d’un début de saison canon. Face à la lanterne rouge, les hommes de Christian Gourcuff vont vouloir confirmer que le projet est stable, malgré quelques imprévus.

La conférence d’avant-match de Christian Gourcuff aura duré 27 minutes. Il aura parlé de ses joueurs, des animations possibles pour la rencontre de ce soir et de son possible nouveau rôle au sein du club (Franck Kita souhaite le prolonger et faire de lui le nouveau directeur technique du club).

Du FC Metz, il n’aura été que très peu question. Ce que confirme l’entraîneur nantais devant la presse : « On ne s’occupe pas trop des autres ». Pour le moment, ça marche. Beaucoup d’équipes se sont cassé les dents sur un FC Nantes très solide. La mise en place de l’entraîneur breton adepte de l’animation en 4-4-2 laisse néanmoins surgir quelques incertitudes, notamment derrière.

Au but, ce sera l’habituel Alban Lafont qui gardera les cages. Auteur d’un excellent début de saison, l’international espoir reste sur 6 clean sheets en 9 matchs. Rien que ça.

C’est en défense que les certitudes ont laissé place aux questions. Gourcuff, bien qu’adepte du beau jeu offensif, s’est efforcé d’ériger des bases solides dans les duels et la première relance nantaise. D’où le replacement d’Andrei Girotto, habituel milieu, dans l’axe défensif. Avec 87% de passes réussies cette saison, la relance du défenseur nantais est précieuse aux côtés d’un Pallois maître des duels.

Néanmoins, les suspensions de Pallois et Fabio ainsi que la blessure de Charles Traoré, titulaires habituels, vont permettre de voir la véritable force de rotation de cette équipe ce samedi. Aux côtés de Girotto, c’est donc Molla Wagué, qui compte une seule titularisation lors de la défaite initiale contre Lille (2-1) en août dernier, qui devrait être reconduit. Côté gauche, Samuel Moutoussamy, habituel milieu latéral, devra certainement prendre un rôle qui ne lui est pas familier. Côté droit, c’est Denis Appiah qui assurera la stabilité.

Au milieu, Christian Gourcuff fera confiance à son quatuor habituel. La paire axial sera composé du capitaine Abdoulaye Touré et de son compère Mehdi Abeid, qui assureront le relais vers les zones offensives. Sur les ailes, c’est Moses Simon qui jouera couloir gauche tandis que l’ancien guingampais Ludovic Blas occupera le couloir droit.


Compo probable du FC Nantes (L'Equipe)

Néanmoins, les suspensions de Pallois et Fabio ainsi que la blessure de Charles Traoré, titulaires habituels, vont permettre de voir la véritable force de rotation de cette équipe ce samedi. Aux côtés de Girotto, c’est donc Molla Wagué, qui compte une seule titularisation lors de la défaite initiale contre Lille (2-1) en août dernier, qui devrait être reconduit. Côté gauche, Samuel Moutoussamy, habituel milieu latéral, devra certainement prendre un rôle qui ne lui est pas familier. Côté droit, c’est Denis Appiah qui assurera la stabilité.

L’attaque nantaise sera animée comme d’habitude par Kalifa Coulibaly, auteur de 3 buts cette saison, qui gardera un rôle de pivot tandis que Christian Benavente sera beaucoup plus mobile dans un rôle d’attaquant de soutien au cœur du jeu.

Le FC Nantes arrive donc avec des certitudes à Saint-Symphorien. Celles d’être une équipe avant tout solide et efficace face au but. Si Nantes ouvre le score, la perspective de revenir au score pour les messins sera compliquée. Néanmoins, les suspensions et blessures dans l’arrière-garde nantaise sont certainement des failles à exploiter, le quatuor défensif manquant d’automatismes.



FC Metz - FC Nantes , ce soir à 20h au Stade Saint-Symphorien (Beinsport Max 5)