Bienvenue sur notre site

Quand la musique délicate du violoncelle se superpose aux doux tutoiements du cymbalum, la Bûche d’Amour au Sucre, tel un cobra, se déploie au son final de la flûte.

Le gâteau a plus d’une corde à son arc ; ce ne sont que Douceur, Tendresse, Sous-bois, Croquante et tant d’autres saveurs auxquelles nous déclinons nos parfums, au plus grand bonheur de vos papilles.

A réserver aux initiés les moins raisonnables. Un assortiment de chocolat noisette fondant qui apportera une touche finale irrésistible.

Aussi longtemps que remonte la mémoire des hommes

Les premières traces avérées d'un gâteau ou d'un pain à la broche datent de la Grèce antique au moment des fêtes dionysiaques ou l'on désignait un pain : «Obélias» de forme allongée et étroite, cuit à la broche ou entre deux fers qui était servi à la fin du repas et trempé dans du vin. Sa forme allongée, jusqu'à deux mètres, nécessitait la présence de deux hommes pour le porter sur leurs épaules. Il est à l'origine également du nom Obole, voir onglet Histoire-Obole définition du Littré !

On peut donc remarquer que le «gâteau à la broche» et la «gaufre» ont la même origine.

La religion s'est vite emparée de cette recette, le gâteau apparaît déjà sous le nom «d'Oublie», voir la page Histoire-Oublie, au Moyen Âge. Elle deviendra le pain azyme utilisé pour la consécration de la messe (l'hostie) tandis que son autre application, au sens culinaire qui nous intéresse ici, sera développée dans la pâtisserie.

Après plusieurs siècles nous en retrouvons la trace,

un peu partout en Europe, cependant des polémiques règnent autour de la recette du gâteau à la broche telle que nous la connaissons aujourd'hui, voir la page Histoire-Wikipedia pour plus d’information.

En France, le gâteau à la broche est présent dans les Hautes Pyrénées et évidemment aussi dans l'Aveyron où il est synonyme de tradition, et toujours très vivement apprécié par toute la population.

Seule certitude :
premier gâteau européen

Mais l'heure n'est plus à la polémique mais à la dégustation, il est grand temps pour vous de savourer la BÛCHE d’AMOUR®, d'en apprécier toutes les saveurs, le côté croustillant et la pâte fondante avec son odeur caractéristique si enivrante.

Paul Saint-Maxent

L’aventure débute tôt à l’adolescence avec des voyages à vélo à travers la France et se poursuit sur tout le continent européen. Des périples toujours motivés par la curiosité, le désir d’apprendre et le partage de nouvelles rencontres.

Après avoir été comptable, caissier, vendeur, auditeur, bûcheron, guide de moyenne montagne, cuisinier, maçon, magasinier, il me semblait primordial de concilier aspirations personnelles et professionnelles mais pas seulement.

En effet, à travers un produit séduisant qui rassemble tout le monde : la Bûche d’Amour, nous nous faisons plaisir et nous respectons la nature ; que demander de mieux que de respecter non seulement notre environnement mais d’apporter du bonheur.

Quand on a que l'amour,
A s'offrir en partage,
Les Bûches d'Amour,
Sans nul autre atour,

Sublime le mariage,
Entre douceur et croquant,
A revenir toujours,
Aux délices du premier jour !


NOUS CONTACTER

Bûche d'Amour - Cité la Garouste - 12110 Viviez - France (Aveyron)Téléphone +33 7 68 62 44 13e-mail : buchedamour@gmail.comSite Web : buchedamour.fr