Tai Chi Chuan


太極拳


La légende

La légende raconte que le Tai Chi Chuan est né de l'observation, par le moine taoïste Chang San Feng, d'un combat entre un serpent et un rapace.

Durant l'affrontement, les mouvements circulaires des ailes de l'oiseau, les mouvements spirales du serpent n'échappent pas au moine. Les attaques succèdent aux parades, comme le Yin alterne avec le Yang. La tête redressée du serpent manifeste l'intention, le Yi. Ainsi naquirent sans doute les premiers mouvements de Tai Chi Chuan.

Mais qu’est-ce que le Tai Chi Chuan ?

Cousin martial du qi gong il se décline dans l’apprentissage de la forme, suite continuelle de mouvements yin yang qu’il faut apprendre et répéter. Il offre le même cadeau de l’harmonie du corps, de l’esprit et de l’énergie.

Cette pratique corporelle n'est pas une activité ordinaire, une simple consommation parmi d'autres activités corporelles. En effet, les divers approfondissements peuvent conduire à des transformations personnelles importantes allant dans le sens d'une plus grande unité de l'Etre.

C'est pourquoi la pratique régulière et personnelle permet de se défaire des tensions et des blocages qui se sont accumulés au fil des ans ; il nécessite également une bonne dose d'humilité et de patience. C'est ainsi que chacun(e) pourra prétendre à pratiquer la forme, lentement, avec souplesse, tout en demeurant bien enraciné, grâce à une bonne conscience corporelle et mentale évitant de gaspiller son énergie.

Les Arts du tao vous invitent à découvrir cette discipline et proposent aux débutants deux cours d’essai.

Quelle est la bonne orthographe, est-ce "Tai-chi-chuan" ou "Taiji quan" ou "Tai Ji Quan"?

Tai Chi Chuan est l'écriture ancienne, et Tai Ji Quan est l'orthographe pinyin (système international harmonisé. Système de transcription phonétique des idéogrammes chinois, adopté en république populaire de Chine depuis 1958.).

Tai-chi-chuan est l'orthographe du dictionnaire (Larousse), à laquelle nous préférons l'écriture ancienne Tai Chi Chuan dans ce site.