HISTORIQUE Du CLUB

1ère phase : Les débuts (2005-2008)

  • Tout commence, comme souvent dans le monde associatif, avec 2 amis, l'un qui pratique les arts martiaux depuis longtemps, l'autre désireux de les apprendre... Alors plusieurs fois par semaine, sur un stade (le stade Charles Moureu dans le 13è arrondissement parisien), ils se réunissent à partir de 2005 pour travailler ensemble... Et puis quelques personnes les interrogent, demandent à participer... D'un commun accord, le projet est lancé et le job se répartit : Frédéric GARCIA se chargera de l'enseignement, Sébastien GIANNANDREA de faire tourner la boutique au sens administratif du terme. Le club naît officiellement en Septembre 2006. Les entraînements se poursuivent sur le stade le temps d'obtenir un premier créneau... Le club gardera toujours cette empreinte : s’entraîner sur le stade plutôt que de rater une séance faute de salle!! 10 ans après, c'est toujours le cas!
Le stade Charles Moureu qui a vu un bon nombre d’entraînements... ...Et qui en voit toujours aujourd'hui!
  • Frédéric GARCIA a été principalement formé à la NIHON BU JUTSU SEIBUKAN (NBJS), une école traditionnelle d'arts martiaux japonais qui propose à la fois KARATE JUTSU, JU JUTSU, KOBUDO et c'est tout naturellement que ce dernier poursuit les enseignements qu'il a reçus. Principalement en KARATE et JU JUTSU au départ, le club n'ayant que peu de moyen pour s'équiper.... Logiquement, le club s'appelle NBJS Paris 13.
Le logo du club, intégrant celui de la NBJS
  • Plus que le contenu, c'est surtout le mélange subtil entre 2 aspects qu'il est finalement assez rare de trouver sur un même tapis qui définit le club : d'un côté des entraînements physiques intenses qui n'ont rien à envier aux clubs les plus sportifs mais de l'autre, la part belle est faite à la culture, à la philosophie et à une certaine exigence intellectuelle : Le pari est réussi, les effectifs grimpent rapidement.
  • Ceci permet dans la foulée d'ouvrir en 2009 une section COMBAT LIBRE TRADITIONNEL (KARATE KOSHIKI) et en 2012 une section KOBUDO (armes traditionnelles okinawaiennes et japonaises) en plus de la section historique KARATE JUTSU / JU JUTSU.
Les premiers entraînements à 2... ça castagne déjà un peu entre Seb & Fred (sur le tapis uniquement :-))
  • En parallèle de son rôle de Directeur Technique de NBJS PARIS 13, Frédéric GARCIA devient le Directeur Administratif et Financier de la NBJS, ce rôle lui permet de saisir tous les rouages du fonctionnement des arts martiaux au sens institutionnel du terme (fédérations, accords, équivalences, système de reconnaissance, histoire des pourquoi et des comment... ).
En 2013, M°RENAULT remet le titre de TAASHI à Frédéric GARCIA
  • Ce rôle lui permet aussi d'entretenir un rapport privilégié avec le Dr Philippe RENAULT, l'un des 4 fondateurs de la NBJS (et le seul encore vivant à ce jour). Directeur technique du groupement, ce dernier est haut gradé dans de nombreuses disciplines japonaises. Ceci permet à Frédéric GARCIA, mais aussi à Sébastien GIANNANDREA et quelques autres professeurs (Thomas HERMANT, Olivier BAUD...) les ayant rejoint au club de passer plusieurs grades dans les différentes disciplines.
  • Frédéric GARCIA occupera ce poste pendant 10 ans et pendant ces 10 années, le club NBJS Paris 13 sera en première ligne à la NBJS multipliant ses participations à l'ensemble des stages, présentant aux passages de grade des élèves dans toutes les disciplines proposées et ce afin de préserver cet esprit d'encyclopédisme des Arts Martiaux Japonais qui anime la NBJS.

2ème phase : Expérimentations, recherches,... (2008-2015)

  • Parallèlement à une progression riche et régulière avec la NBJS, des expérimentations au sein du club sont tentées sur plusieurs plans...
  • Sur la préparation physique : Les arts martiaux de la NBJS sont exigeants physiquement et techniquement, mais les contraintes de temps pèsent de plus en plus lourd sur les élèves. Le programme avait été créé à l'origine pour des élèves pouvant s’entraîner 4 à 5 fois par semaine... Plutôt que d'élaguer le programme, le club NBJS Paris 13 choisit de renforcer physiquement les élèves afin que la densité de travail augmente. C'est ainsi que sont introduits au club progressivement des outils modernes de la préparation physique : KETTLEBELLS, CROSSFIT, TRX & AIR TRAINER, BATTLE ROPE, musculations fonctionnelles aux élastiques... Ils sont proposés comme outils complémentaires et les formations se font sous forme de stage... Ils sont intégrés totalement au cours de COMBAT LIBRE qui est d'une exigence extrême si l'on veut éviter les blessures. Les élèves s'entraînent de plus en plus par eux-mêmes. Avec des élèves plus en forme : la technique passe de mieux en mieux!
Les premiers tests de la BATTLE ROPE ont lieu en 2013 au club...
  • Sur une certaine approche santé : Régulièrement des sessions sont proposées aux élèves pour apprendre à mieux gérer leur corps : Savoir s'étirer, savoir s'échauffer, initiation à la biomécanique avec une intégration de certaines pratiques de santé d'origine chinoise ou indienne : Salutations au soleil du YOGA ASHTANGA, 8 pièces de Brocart du TAI CHI / TAI KI KEN mais aussi des approches modernes comme la biomécanique du souffle de Blandine CALAIS GERMAIN ou les pratiques d'entretien physique du CTS de Christophe CARRIO (Auto-massage, correction posturale,...)
Initiation aux 8 pièces de Brocart sur le stade Charles Moureu avec les élèves en 2010
  • Sur la culture et l'éthique : Les Arts Martiaux Traditionnels sont souvent associés à une éthique et forme de philosophie de vie qui transpirent au travers du "KIMONO", mais passé ce stade, il n'y a souvent que peu de place faite à ces aspects par rapport à un club de sport classique... Peu d'outils sont donnés à l'élève. Très tôt, la dimension culturelle est déclinée au club à tous les niveaux : A chaque début de cours, pendant les passages de grade, et à chaque fois que l'occasion se présente... L'enseignement culturel est formalisé, des fiches sont régulièrement distribuées et la recherche philosophique personnelle devient obligatoire pour chaque élève : un travail personnel sous forme d'une maïeutique grecque avec le directeur technique combine à la fois travail philosophique et introspection... La recherche d'une éthique de vie devient concrète et pratique pour les adhérents.
  • Sur la self-défense : Malgré des demandes répétées de plusieurs professeurs à la NBJS, M° RENAULT se refuse à aborder le sujet de la self-défense considérant qu'il est de la responsabilité de chaque professeur vis-à-vis de ses élèves ... Frédéric GARCIA décide donc d'aller compléter sa formation auprès de l'un des meilleurs spécialistes aujourd'hui : Jim WAGNER, fondateur du Reality Based... (Avec l'aval de M° RENAULT). Les autres professeurs du club seront également formés. Si la formation de la NBJS est parmi les plus complètes sur le plan technique, elle reste un Art Martial Traditionnel et ipso facto, éloignée des problématiques concrètes d'une self-défense moderne. Cet apport permettra d'élargir largement le périmètre du club.
Jim WAGNER et Frédéric GARCIA prennent la pose suite à sa formation d'instructeur de niveau 2 en 2014
  • Sur la pédagogie : Intéressé par les neurosciences depuis plusieurs années, Frédéric GARCIA est également coach en développement personnel, c'est naturellement que l'intégration de techniques de neuro-pédagogie, neuro-ergonomie, intelligence émotionnelle, gestion du stress, heuristique... font leur apparition au club. Par ailleurs, Frédéric GARCIA participe à la refondation de la commission de formation de la FEKAMT, ceci lui permet d'échanger avec d'autres professionnels régulièrement sur les évolutions nécessaires d'une tradition tantôt éclairante et tantôt contraignante...
Frédéric GARCIA avec Franck FAIPOT et Philippe BOUTELET, ses comparses de la commission de formation de la FEKAMT : une instance qui a pour vocation de former des professeurs d'arts martiaux culturels : efficacité & valeurs!

Pour en savoir plus :

Allez sur le site de La FEKAMT en cliquant ici!

Allez sur le site de la COMFORM de la FEKAMT en cliquant là!

3ème phase : Vers une nouvelle voie (2016 et après...)

  • En 2016, après plus de 50 années à arpenter les gymnases, les DOJO et les tapis en tout genre, M° RENAULT choisit de se retirer de l'enseignement actif non sans avoir formé quelques hauts gradés pour assurer la pérennité du système. La NBJS change de nom et devient NIHON BU JUTSU RYU, les programmes sont transformés et l'organisation est refondue intégralement.
  • Les différentes expérimentations que NBJS Paris 13 a conduites ont contribué à construire une identité à laquelle professeurs comme élèves sont très attachés, et les orientations que propose la nouvelle NBJR ne semblent pas correspondre à cette recherche. Le club NBJS Paris 13 choisit donc de poursuivre son propre chemin. Un travail en profondeur est engagé afin de redéfinir l'identité du club non plus au travers de son appartenance à l'ancienne N.B.J.S mais en fonction de son ADN propre.
  • Frédéric GARCIA conduit un travail de recherche et de compilation important permettant de réaffirmer l'identité du club. Il théorise le concept d'ADAPTAC, une approche systémique des Arts de Combat orientée vers le Développement Personnel sans lien avec tel art martial ou tel sport de combat ce qui a toujours été l'ADN du club.
  • Pendant l'été 2017, cette approche se décline pour le club. NBJS Paris 13 devient officiellement ADAPTAC Paris 13... De grands chantiers sont lancés : Une refonte administrative (statuts, règlements...) est opérée. Une nouvelle identité visuelle (nouveau site WEB, réseaux sociaux, logo,...) est créée. La refonte des programmes d'enseignement est engagée. Des projets innovants comme une plateforme de e-learning des Arts de Combat sont amorcés. Un projet éditorial est confirmé...
Logigramme de la naissance du nouveau visuel incarnant la démarche ADAPTAC : Replacer l'homme au milieu pour incarner des valeurs d'universalisme et d'encyclopédisme, l'inscrire au sein d'une tradition déja présente, la NBJS mais l'étendre à toutes les branches des Arts de Combat. Enfin, intégrer le tout dans une plateforme unifiée de compréhension...
Pour en savoir plus, lisez cette page!

Frédéric GARCIA 2017 - Tous droits réservés