Histoire du bouddhisme

Le bouddhisme, qu'il s'agisse d'une religion, d'une philosophie ou d'une pratique souvent centrée sur la méditation, fut fondé par Siddharta Gautama.

Il naît environ en -556 et se diffusera plus largement deux siècles plus tard. C'est une des plus anciennes religions encore largement pratiquées de nos jours, notamment par des offrandes.

S'étant développé en dehors de sa région d'origine, l'Inde du nord-est, il a touché à une époque ou à une autre la quasi totalité du continent asiatique, s'enrichissant d'éléments issus des cultures d'Asie centrale, d'Extrême-Orient, d'Asie du Sud-Est, hellénistique et himalayenne.

Malgré des premiers contacts à l'époque du gréco-bouddhisme, c'est au XIXe siècle que les milieux lettrés d'Europe ont commencé à s'y intéresser sérieusement.

Au XXIe siècle, bien que la grande majorité des bouddhistes résident toujours en Asie, on en trouve sur tous les continents, qu'ils soient autochtones ou issus de l'émigration asiatique.

Au fil du temps de nombreuses écoles sont apparues. Le bouddhisme actuel peut être divisé en trois grands courants : Theravada, Mahâyâna et Vajrayana.

La méditation Zen que nous pratiquons au Centre Zen de l'Harmonie Paisible de Liège s'inscrit dans le courant Mahâyâna tel qu'il s'est développé au Japon.

Ci-dessous plusieurs vidéos retraçant la vie de Siddharta Gautama.