Accueil

ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE

KINÉSIOLOGIE

ÉDUCATION PHYSIQUE SPÉCIALISÉE

PSYCHOMOTRICITÉ


Portrait de l'entreprise

Brochure

Services et tarification

Jean-Charles Grellier est diplomé d'une maîtrise S.T.A.P.S. (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) mention Activités Physiques Adaptées. Actif dans le domaine spécialisé depuis 1996, il a développé une approche singulière et novatrice lui permettant d'atteindre des résultats remarquables en apprentissage moteur, en conditionnement physique et en inclusion sociale auprès des enfants, adolescent(e)s et jeunes adultes autistes avec ou non un retard et des troubles du langage, troubles de l'acquisition de la coordination, trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité, syndrome d'Asperger, haut potentiel intellectuel, déficience intellectuelle ou autres comme le syndrome de Gilles de La Tourette...

Membre de l'Association des Kinésiologues, Kinésithérapeutes, Orthothérapeutes et Massothérapeutes du Québec en tant que « kinésiologue-clinicien », membre associé de la Fédération québécoise de l'autisme, ainsi que du Réseau national d'expertise en trouble du spectre de l'autisme, il offre des services privés sur l'île de Montréal, Laval, la Rive-Nord et la Rive-Sud.

« Le kinésiologue est le professionnel de la santé, spécialiste de l'activité physique, qui utilise le mouvement à des fins de prévention, de traitement et de performance. »

Il fonde sa méthodologie d'intervention sur les intérêts et les forces de l'enfant. Chaque plan éducatif et thérapeutique est unique et modulé de façon évolutive en fonction des besoins et du sens que l'enfant met dans ses actions (pédagogie conative, théorie spatiale de l'empathie, théories de l'esprit... voir les Témoignages et la Revue de presse). Sa spécificité réside dans une approche post-humaniste, multidisciplinaire et vise un projet de neuropédagogie cognitive. Elle est à la frontière de la psychomotricité, de l'éducation physique, de la kinésiologie et du sport : Fondements théoriques.

Parce que le droit à la pratique des activités physiques est fortement exprimé par les enfants présentant certaines difficultés d'adaptation comme par leurs familles qui exigent la reconnaissance de leurs besoins d'éducation et de loisirs éléments majeurs de leur dignité, le but est d'utiliser les valeurs des pratiques corporelles et artistiques qui y circulent pour construire une humanité, une éducation à l'adaptation et donc à la santé.

© 2018 Jean-Charles Grellier

Aucun droit de reproduction

sans l’accord écrit de l’auteur

(y compris les photographies)


Photographie de couverture

© 2013 Katrin Korfmann

Homo Ludens 22, Amsterdam.