Accueil


                                              Bernard HUET est :


  
                                                                                                          

 
http://ecrivainscatholiques.fr
Membre de l'Association des Écrivains Catholiques de langue française











http://signature-touraine.fr
Membre de l'Association des Auteurs & Éditeurs en Touraine : "Signature Touraine"

























































































                     

https://sites.google.com/site/bernardhuetauteur/home/logo%20AEB.jpg




Membre de l'Association des Écrivains Bretons


https://www.sgdl.org

Membre de la  Société des Gens De Lettres 



Rencontres avec l'auteur

Prochaines rencontres-dédicaces de printemps :


dimanche 22 avril 2018
Châteauroux 36
 Couvent des Cordeliers

***

Tous les livres de Bernard Huet sont en vente sur :
https://sites.google.com/site/idfranceloire/







































































































































  Mon dernier ouvrage : "La rose de Timadanine"

https://sites.google.com/site/bernardhuetlarosedetimadanine/
Après "Jésus, 2000 ans après", paru en 2017, quel sujet pouvais-je encore traiter ? Longtemps, je restai sans réponse. Il me semblait qu'aucun thème n'était digne de faire suite à celui-là. Quand, tout à coup, il m'apparut que Jésus était né enfant du désert. Ce désert qu'il m'a été donné de connaître intimement dans ma jeunesse, de m'y fondre, d'en apprendre l'âme, d'y découvrir l'Esprit. Alors, cher lecteur, j'ai décidé de vous y emmener. 
Ce livre, roman issu néanmoins de l'histoire récente, s'inscrit pleinement dans l'actualité. Ceux qui ont connu l'envoûtement du Sahara lors de la guerre d'Algérie se plairont à rêver, dans cette fiction, de leur passé lointain. Ceux qui n'ont pas connu, mais qui souffrent aujourd'hui des excès d'une époque dévoyée, y puiseront la force de l'Esprit que seul le silence du désert sait offrir. Là, naît la concorde entre les hommes, par delà leur culture, par delà leur pensée, par delà leur religion. Cliquez sur le livre. 


À propos de mon livre "Jésus, 2000 ans après“ 

https://sites.google.com/site/jesus2000ansapresdebernardhuet/
"Un jour viendront les ingénieurs des constructions de l'esprit. Ils uniront l'enseignement de Jésus à ce que nous apprend aujourd'hui la science".
Quelle extraordinaire intuition d'Albert Schweitzer au siècle dernier !
Il y a deux mille ans, les scribes et hiérarques du Temple craignaient pour leur pouvoir, devant Jésus qui enseignait les foules. Il leur parlait de l'Au-delà. Ils l'ont crucifié. Deux mille ans après, la science est en train de nous entrouvrir les portes de l'au-delà de la matière et du temps. La science, aujourd'hui, sait où est Dieu, mais elle ne veut pas que le vulgaire le découvre. 
La raison étouffe l'âme, lui interdit de dire ce qu'elle sait. Cliquez sur le livre. 



À propos de mon livre "Français de souche ?“ 

https://sites.google.com/site/francaisdesouchevousendeplaise/
Raoulette, Jean, Jeanne, Louis, Louise et tous les autres… Cent dix noms que je peux maintenant écrire dans les cases de mes aïeux bretons depuis cinq siècles, grâce aux miracles de la généalogie ! Choc de l'esprit, quand je découvris qu'Henry IV, Louis XIV, Napoléon et les autres, n'étaient plus les fantômes d'un passé anonyme, mais devenaient le présent des miens !
Ceux-là furent mes ancêtres, mais ils furent aussi les ancêtres de milliers de cousins éloignés que je peux aujourd'hui croiser sans les connaître ! Et, pour toi, cher lecteur, dont les racines plongent en d'autres lieux de cette terre de France, que Raoulette, Jean, Jeanne, Louis, Louise et tous les autres, soient le symbole de tes propres racines que je te souhaite de découvrir à ton tour. Le bonheur !


— Français de souche ? 
— Oui, depuis 1532 seulement. 
— Avant ? 
— Breton ! 
Cliquez sur le livre. 

À propos de mon livre "Pourquoi quelque chose ? Pourquoi quelqu'un ?“ 

https://sites.google.com/site/pourquoiquelquun/
Lors d'un salon dédicace d’un précédent livre, une dame feuilletait l’ouvrage et écoutait mes explications, avec attention me semblait-il. Vaguement inquiet, toutefois, sur l’intérêt qu’elle portait à mes propos, je lui demandais, avant de poursuivre, et pour ne pas l'importuner davantage, ce qui l'intéressait dans les livres. Sa réponse me laissa pantois : 
« Je m'intéresse à tout, c'est-à-dire à rien…»
L’ambition d’un auteur est, tout de même, d’être lu. Comment pouvais-je offrir à cette lectrice potentielle, un ouvrage qui traitât de “rien“, et en même temps de “tout“ ? Or, voilà qu’il m’apparut tout à coup qu’au fond des choses, rien n’était autre que tout.
« Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? », demandait déjà le philosophe scientifique allemand, Leibniz, voici trois siècles. Mais, mon cher Gottfried, êtes-vous sûr qu’il y ait “quelque chose“ ? Et d’ailleurs, pourquoi “rien“ serait-il l’inverse de “quelque chose“ ? “Rien“ n’existe pas, sinon ce ne serait plus “rien“ ! Au commencement de “quelque chose“, pourquoi n’y aurait-il eu “rien“ ? Et si, au lieu de “rien“, il y avait eu “Tout“ ? Cliquez sur le livre.