Qui protège

les chênes ?

EnglishEspañolDeutschPortuguesaSuisse (francophone !) ⚫

Appel aux écoles pour un projet de sciences participatives

Des élèves de sept pays européens ont participé à un projet de sciences participatives. Ils ont installé plus de 3000 fausses chenilles en pâte à modeler dans des arbres pour y déceler des traces laissées par les prédateurs des chenilles. Ils ont envoyé leurs observations aux scientifiques qui étudient les effets du climat sur les défenses des arbres.

Il reste encore plusieurs régions inexplorées en Europe. C’est pourquoi les scientifiques veulent reconduire l’expérience en 2019. Vous pouvez les aider !

Des explications détaillées vous guideront dans les différentes étapes du projet, depuis l’identification des chênes jusqu’à la lecture des traces de prédation sur les chenilles. Vous pourrez alors transmettre vos observations aux scientifiques qui les ajouteront à leurs propres observations.


En 2018, 35 écoles et 19 équipes de scientifiques ont participé au projet, depuis le Portugal jusqu'en Finlande. Venez faire grossir le réseau !